Pic du Midi de Bigorre (2872m) par la crête des Murets Blancs (Nord-N.E)

Pic du Midi de Bigorre (2872m) en boucle par la crête des Murets Blancs (versant Nord-N.E) retour par le sentier des Muletiers.

  • Départ Virage D918 (Artigues): +1670m – (4h45+2h45)= 7h30 – 19 km Niv: Montagnard
  • Départ Tramazaygues (4×4): +1520m – (4h30+2h30)= 7h00 – 17 km Niv: Montagnard
  • Date: le 16.07.2022 – Hautes-Pyrénées – Départ: Cabanes de Tramazaygues (1410m)

Loin de la foule d’été, la montée au Pic du Midi de Bigorre (2872m) par la crête des Murets Blancs (Versant Nord-N.E) se fait relativement facilement en l’absence de neige et pour ceux qui ont le niveau montagnard. Une pente à 45% sur 1,5km de montée pour +600m de dénivelé, vous propulse en haut de l’observatoire en 2 petites heures depuis le col d’Aouet.
Le retour se déroule sur le sentier des Muletiers, un chemin chargé d’histoire. Lors de la construction de l’observatoire, les fondateurs du Pic faisaient acheminer vivres et matériaux de construction par les porteurs, ces hommes étant payés au poids, il pouvaient se charger jusqu’à 40kg avec des moyens rudimentaires. Le trajet pouvait parfois durer 12h lorsque les conditions de neige étaient mauvaises, quelques porteurs ont d’ailleurs été victimes d’avalanches.

Les différents itinéraires pour arriver au Pic du Midi de Bigorre:

Sentier des Muletiers (Randonneurs) Col du Tourmalet (Marcheurs) Téléphérique (Marcheurs)

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Dénivelé des difficultés +600 m – Cotations PD – II/II+
  • Accès voiture: Départ depuis le virage de la route menant à la Mongie (D918) 1280m, pour ceux qui voudront démarrer depuis les cabanes de Tramazaygues  (1410m), il vous faudra avoir une voiture 4X4 ou une voiture de tourisme avec une garde haute.
  • Attention: Il y a actuellement des travaux pour l’installation d’un nouveau Télescope (Il s’agit d’un nouvel instrument d’observation astronomique de pointe qui partira à la chasse aux exoplanètes dès 2023). Pendant les travaux, un passage non sécurisé à l’arrivée vous demandera de rester très prudent pour accéder à la station, (Une corde de 5m pour franchir en toute sécurité ce passage, pourra vous être utile).
  • Pour info: il faut payer 23€ pour accéder à l’intérieur du site pour ceux qui voudront boire une bière (La bière n’est pas comprise dans le ticket d’entrée), c’est du vol manifeste ! j’espère que du côté des responsables du site, il pourront donner des ordres à l’entreprise pour faire installer 2 petites barres de fer (Clavijas) et ainsi sécuriser le passage potentiellement dangereux à l’arrivée par le versant Nord, merci d’avance.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ virage d’Artigues altitude 1270m, 3 à 4 emplacements face à l’hôtel le relais d’Arizes. Suivre le sentier qui monte le long de la cascade d’Arizes aux cabanes de Tramezaîgues.

Lire les panneaux à l’entrée

.

Départ depuis les cabanes de Tramazaygues (1410m), nous avons pris la piste 500m avant le départ depuis la D918 sur 1,6km (4×4 ou garde haute).

Avec cette canicule qui s’est abattue ces derniers jours dans la région, nous avons démarré avec Serge à 6h10 du matin, 30 minutes avant le lever du soleil.

.

Suivre le seul et unique sentier qui monte vers le Pic du Midi de Bigorre que l’on voit au loin (Ouest-N.O).

.

Bifurcation altitude 1560m (30 minutes depuis le départ) 15mn depuis les cabanes.

Continuer vers le Nord-Ouest jusqu’à la cabane d’Arizes en laissant à gauche le sentier des Muletiers que nous empruntons au retour.

.

Avec cette canicule,

je randonne léger depuis quelques semaines, pas de zoom pour prendre correctement cette belle lune, désolé !

.

Les premiers rayons du soleil sur le Pic du Midi de Bigorre.

.

Ce n’est pas un rouge comme on peu le voir habituellement lorsque le ciel est limpide !

.

Malheureusement en ce moment, les incendies frappent les Landes et la Gironde suite à la canicule qui touche en grande partie la France depuis lundi, les panaches de fumée qui s’en échappent, arrivent dans l’atmosphère pyrénéen rendant un ciel brumeux et laiteux, pour ceux qui comme moi, peuvent prendre les photos en Nef (Raw), ils pourront après le post traitement, avoir des photos correctes, pour les autres ça sera très difficile, mais le plus important c’est qu’il n’y est pas beaucoup de dégâts surtout en vies humaines.

.

La montée jusqu’au pied du Pic du Midi de Bigorre ne pose aucun problème,

.

un sentier bien marqué jusqu’à la cabane d’Arizes, puis hors sentier jusqu’au col mais sans difficulté.

.

L’arrivée à la cabane d’Arizes (1740m) 50 minutes depuis notre départ.

.

Zoom sur le sommet.

.

La vue sur les infrastructures de l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre depuis la cabane.

.

La suite depuis la cabane se déroule hors sentier mais sans aucune difficulté.

.

Il y a une sente qui monte au pied du massif sous le couloir des poubelles (itinéraire de descente en ski),

.

mais nous avons préféré passer par le col d’Aouet en franchissant différentes combes hors sentier.

.

Nous ne sommes pas seuls !

.

De belles vaches,

.

et un petit veau, venu au monde cette nuit (il a encore une partie du cordon ombilical).

.

L’arrivée au col d’Aouet (2180m) 1h55 depuis le départ de Tramazaygues.

(compter 15 minutes de plus si vous êtes partis d’Artigues)

.

Panorama à 360° depuis le col d’Aouet (2180m)

La vue sur le Pic du Montaigu (2339m) depuis le col.

.

A partir d’ici, c’est presque tout droit: Dénivelé des difficultés +600 m – Cotations PD – II/II+

La montée s’effectue dans une pente bien raide entre 40 et 45% sur une distance de 1500m.

.

Avant d’attaquer la montée, rencontre avec les chevaux.

.

Pa sauvage du tout !

.

Nous avons eu peur, il ne bougeait pas du tout ?

.

Plus de peur que de mal, il faisait un gros dodo !

.

.

C’est parti pour l’ascension du Versant Nord-N.E appelé la crête des Murets Blancs.

.

Nous laissons passer 3 randonneurs qui montent comme nous par le même itinéraire.

.

Les images se passent de commentaires, ça monte !

.

La pente est raide jusqu’au sommet, mais facile et sans danger en l’absence de neige.

.

En gros, il faut suivre le fil de l’arête côté gauche sans jamais trop s’éloigner, l’itinéraire est bien cairné.

.

Sentes ou marches naturelles, il suffit de pousser sur les mollets !

.

Petit éperon ou brèche avec une jolie vue sur ce couloir Nord très très abrupte !

.

Dans la seconde partie de l’ascension, le terrain devient un peu plus rocheux,

nécessitant un peu l’aide des mains, rien de difficile (niv: II voir II+ vers la fin).

.

Serge voulait faire cette belle voie depuis fort longtemps, nous y sommes !

.

.

.

.

Oui Serge, c’est là-bas !

.

.

Mariano.

.

.

.

Les strates des roches du massif.

.

L’arrivée approche.

.

.

Couloir plein Nord.

.

.

.

La vue au loin n’est visible qu’après le post traitement (Photoshop).

.

Le lac de l’Œuf (1920m) et celui d’Aygue Rouye (1620m).

.

Vers le lac de Payolle (1139m).

.

Côté Ouest, la vue vers le Balaitous (3144m).

.

Ca peut paraître impressionnant !

Mais il n’y pas de difficulté en l’absence de neige, sauf que ça monte bien, même très bien (45%).

.

Quelques pas de II+ que l’on peut contourner par la gauche si on le souhaite.

.

L’arrivée au Pic.

.

.

Très content de l’avoir fait par ce versant,

on se rend bien compte que rien a dû être facile pour implanter cet observatoire en haut de ce mastodonte.

.

.

L’observatoire du Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

.

La passerelle de 12m qui surplombe le vide de 1.000m !

.

.

L’itinéraire contourne l’observatoire par la droite.

.

Pas de difficulté à descendre cet échelle à crinoline.

.

Comme cité en haut de page, l’observatoire est actuellement en travaux.

.

Restez vigilants, surtout . . . . . .

.

qu’ils ont coupé le sentier qui existait depuis des années par un gros bloc de ciment qu’il faut enjamber et désescalader sur 3m de hauteur !

.

Les randonneurs qui nous précédaient,

nous ont gentiment attendus pour nous aider à franchir ce passage, merci à eux.

.

Une photo souvenir avant qu’ils repartent pour enchainer le Pic du Tourmalet.

.

.

La vue vers le massif du Néouvielle avec au premier plan le lac d’Oncet (2254m).

.

Rejoindre le sommet en empruntant le large sentier venant du col de Sencours.

.

Arrivée au Pic du Midi de Bigorre (2872m) à 10h30 du matin après 4h20 de marche depuis Tramazaygues.

(compter 4h30 et 4h45 pour ceux qui sont partis de la D918).

.

Oui, 23€ pour accéder à l’intérieur + le prix de la boisson, ça fait cher les 33cl !

Ils ont quand même mis à disposition un robinet d’eau potable juste avant la terrasse Baillaud.

.

L’accès à la terrasse Baillaud est accessible aux randonneurs gratuitement.

.

Y a du monde sur la plateforme !

.

Pas facile de faire un panorama sur 360° en haut du Pic du Midi de Bigorre avec toutes ces infrastructures. En prenant son temps, le résultat n’est pas si mal que ça ! Cliquez sur la caméra et sélectionnez le panorama annoté du Pic du Midi de Bigorre depuis le menu déroulant en bas à gauche ou sur les étoiles animées pour basculer entre les différents panoramas de la randonnée:

.

Le massif du Néouvielle avec le plus haut Pic des Pyrénées françaises: le Pic Long (3192m).

.

Beaucoup de monde comme toujours en été,

nous redescendons 40m plus bas pour aller casser la croûte au niveau du belvédère qui se trouve à 2830m.

.

.

.

Belvédère à 5 minutes du sommet sans la foule de la plate forme avec une très belle vue sur la plaine,

sauf aujourd’hui à cause des incendies qui frappent nos voisins Landais et Girondins.

.

La bonne équipe du jour: Serge et Mariano.

.

C’est parti pour le panorama sur 360°

Cliquez sur le panorama Point de vue (2830m) depuis le menu déroulant en bas à gauche:

.

.

Le retour par le sentier des Porteurs du Pic du Midi (Ils ont pris la neige entre 1870 et 1950).

.

.

Retour par la voie normale jusqu’au col de Sencours.

.

Le lac d’Oncet avec les 2 itinéraires de retour:

Le col du Tourmalet (Niv: Marcheur) et le sentier des Muletiers (Niv: Randonneur).

.

Lac d’Oncet (2254m).

.

.

Au col de Sencours (2378m),

suivre le sentier des Muletiers qui descend à gauche dans le vallon en direction de l’Est.

.

Sentier balisé en rouge/blanc et en jaune.

.

Aucune difficulté pour le retour qui s’effectue entièrement sur un sentier.

.

.

.

Nous avons fait une petite pause de 15mn près de la cabane de Pène Blanque.

.

.

Jonction avec l’itinéraire de ce matin au niveau du pont des Vasques (1560m).

.

Retour aux cabane de Tramazaygues (2h45 depuis le Pic) compter 15mn de plus pour ceux qui sont partis de la D918.

.

Avec cette chaleur, nous avons bien mérité un petit bain de pieds.

.

Merci à mon ami Serge de m’avoir proposé ce bel itinéraire.

A bientôt pour de prochaines aventures.

10 réponses
  1. CASTÉRAN
    CASTÉRAN dit :

    Bonjour j’ai réalisé cette boucle le 9 août.
    Il y a vraiment un problème quand on arrive au Pic
    une fois l’échelle gravie on tombe sur un premier portail qui est fermé donc obligé d’escalader sur la gauche puis un peu plus loin après la ligne de vie le deuxième portail fermé également
    Il n’est plus possible de descendre vers la coupole puisqu’ils les ouvriers ont érigé un mur en béton comme on se retrouve au pied de l’antenne tout est fermé
    Alors il faut faire le tour aller du côté le monte-charge, la trouver un câble de masse qui est descellé du mur afin de s’en servir pour pouvoir descendre à l’arrivée du monte-charge pour pouvoir ensuite rejoindre la terrasse du pic
    À part ça c’est une très jolie randonnée merci beaucoup Mariano

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      Oui, c’est bien précisé dans le topo (Une corde de 5m pour franchir en toute sécurité ce passage, pourra vous être utile).
      Cette randonnée est classée pour Montagnards et donc ce n’est pas les 2m à désescalade qui vont faire peur aux vrais montagnards, mais c’est bien de le signaler à nouveau.

      Répondre
  2. FABRICE AYOUL
    FABRICE AYOUL dit :

    Bsr Mariano,
    Sortie effectuée ce dimanche 24 juillet 2022, et ben je te confirme que je sens mes muscles des jambes ce soir..🤣🤣
    Merci pour ton topo et tt les informations
    Cordialement
    Fabrice

    Répondre
  3. Gonzalo Lucini
    Gonzalo Lucini dit :

    Hola, Mariano : en 2014 j’ai fait la promenade au Midi avec mon frère depuis le Col du Tourmalet . En 2019 je repète le pic par l’historique Sentier des Muletiers en suivant ton topo, mais si j’avais connu en avant l’existence de la Crête des Murets Blancs, je n’aurais pas douté . Dommage de la connaître maintenant !.
    Cette année, logé à Puigcerdá, je vais continuer á parcourir l’Andorre, l’ Ariège et la partie catalane après avoir fait, en juin, les montées au Puigmal (boucle) et au Puigpedrós (Campcardós), qui est le pic le plus haut de la province de Girona (2.914 m). Pour ça, il y a un vol vendredi avec retour dimanche soir de Madrid á La Seu d’ Urgell pour 130 €, qui dure une heure vingt minutes. J’espère terminer à Jaca, chez moi, pour compléter mes randos d’été. Hasta pronto !

    Répondre
  4. Serge
    Serge dit :

    Bonsoir Mariano
    Encore un superbe topo sur un itinéraire peu fréquenté mais bien agréable à faire, merci à ceux qui ont fait la trace avant nous même si le parcours paraît évident compte tenu de la configuration du terrain ! Dommage que sur la terrasse randonneurs il n’y ai pas un coin boisson fraiche, ne serait ce qu’un distributeur automatique ! Pour nous pas grave on a notre réserve d’eau, mais certains touristes sont très peu prévoyant ! Heureusement, comme tu le signales, il y un point d’eau ! Mais le Pic du Midi est une attraction avant tout pour faire du business, on le sait !
    A bientôt sur une autre rando et merci de m’avoir accompagné !!
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  5. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Re-bonjour Mariano
    La prochaine fois, ça m’apprendra de ne pas être aussi étourdie et distraite lorsque je lis votre topo !
    Vu le coup de l’appareil à la pointe de la technologie, effectivement, 23€ ce n’est pas trop cher et en plus on observe beaucoup de belles choses sur l’Espace.
    Mea culpa Mariano, j’avais cru comprendre que dès l’instant où on arrivait sur le sommet il fallait payer alors que vous avez été bien clair.
    À bientôt Mariano
    Francine

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      De rien Francine, pas grave !
      Pour voir les étoiles, ce n’est pas 23€.
      La soirée étoilée, avec repas: c’est 129 € par adulte et 99 € par enfant de moins de 12 ans. Concernant la nuit étoilée, avec repas et hébergement: c’est à partir de 339 € en chambre individuelle et à partir de 399 € en chambre double. Tu vois que nous sommes très loin des 23€ qui te donnent juste le droit de rentrer dans l’enceinte et de voir le panorama sur les Pyrénées que tu peux voir de n’importe quels sommets gratuitement.

      Répondre
  6. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Merci pour votre superbe topo et vos informations sur cette face pour monter au Pic du Midi de Bigorre. Vous n’avez malheureusement pas été récompensés pour vos efforts par la brume. (Comme nous, la veille, dès notre départ du Cap de Long à 2161m, pour notre rando de la journée, on sentait l’odeur de la fumée dès notre départ et la brume nous a gâché pas mal de photos)
    Mais les plus à plaindre, malheureusement, sont les sapeurs-pompiers ou autres personnes, au combat contre ces feux !
    Vers l’Observatoire, est-ce que les travaux vont durer longtemps ? Et vont-ils ré-aménager ou sécuriser le passage où il y a le ciment ? Aussi, est-ce que l’on arrive à l’Observatoire directement pour débourser 23€ ? Ça fait « chero » les efforts que vous avez enduré avec un final même pas sécurisé !!!
    Merci pour votre réponse qui va être utile certainement à bien d’autres passionnés de montagne.
    À bientôt Mariano
    Francine

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      L’accès à la terrasse Baillaud est gratuite, c’est pour accéder à l’intérieur de l’observatoire.
      Francine tu ne lis pas le topo: Il y a actuellement des travaux pour l’installation d’un nouveau Télescope (Il s’agit d’un nouvel instrument d’observation astronomique de pointe qui partira à la chasse aux exoplanètes dès 2023). Pendant les travaux, un passage non sécurisé à l’arrivée vous demandera de rester très prudent pour accéder à la station, (Une corde de 5m pour franchir en toute sécurité ce passage, pourra vous être utile).
      Concernant le passage dangereux, il n’est pas si difficile que ça, ce topo est classé pour niveau Montagnard, donc pas de soucis pour eux, mais je me dois de le signaler !

      Répondre
  7. Robert
    Robert dit :

    Bonjour Mariano, encore une fois merci pour ce magnifique diaporama qui n’incite qu’à y aller mais avec courage et prudence par cette voie là.
    Le prix augmente vite pour l’accès au site de l’observatoire; je n’avais payé, à plusieurs occasions il y a quelques années, que 12 et 16 euros !!
    Sauf mauvaise interprétation de ma part, je pense qu’une petite erreur s’est glissée dans le commentaire qui accompagne la photo de la terrasse…les 23 € représentent le coût de l’accès au site de l’observatoire, la terrasse Baillaud étant libre d’accès pour les randonneurs. Il reste quand même que je trouve le coût d’accès à l’observatoire un peu élevé maintenant même si ce prix permet à ceux qui le désirent de redescendre par la cabine vers La Mongie.
    Bonne continuation à toi, bel été.
    Robert

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...