La Géougue d’Arre (2619m) en boucle par les lacs d’Anglas, Lavedan et Uzious

La Géougue d’Arre (2619m) par le circuit des lacs d’Anglas (2068m), Lavedan (2179m) et Uzious (2115m)

  • Boucle par les lacs: +1480m – (3h45+3h00)= 6h45 – 15 km Niv: Montagnard
  • Aller/retour au sommet: +1340m – (3h45+2h45)= 6h30 – 14 km Niv: Montagnard
  • Circuit des lacs: +1280m – 5h00 – 13 km Niv: Randonneur
  • Date: le 13.07.2022 – Vallée d’Ossau – Départ: Parking le Cardet (1380m) Gourette Nord

Le sommet de la Géougue d’Arre est le plus haut sommet du secteur de Gourette avec ses 2619m d’altitude, il possède un panorama extraordinaire sur tous les sommets de la vallée d’Ossau, la vallée d’Aspe, les Hautes Pyrénées et la vallée de Tena (Espagne). Un des plus beaux panorama de la vallée d’Ossau !

Par ces temps de canicule, la boucle par les lacs est une bonne option pour rafraichir le corps !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Dénivelé des difficultés: 150m, cotation global: AD – Engagement: III – Cotation libre: II+

  • Pas de difficulté pour le circuit des lacs sans monter au sommet
  • La montée au sommet de la Géougue d’Arre, n’est pas à la portée du simple randonneur. Le terrain composé d’assiettes (Schiste) est fuyant avec des rochers instables, la pente est très abrupte par endroits, rester sur les marches naturelles et ne jamais traverser les petits pierriers qui se terminent en bas par des barres rocheuses (Danger !)
    Si vous respectez l’itinéraire, il n’y a pas de danger pour les Montagnards habitués à évoluer sur ce genre de terrain mais attention, cette montée qui peut paraitre facile pour un Montagnard, comporte des petits tronçons ou l’erreur est strictement interdite !
  • Quelques pas de II/II+ pour arriver au sommet, rien de difficile (bien tester les prises)
  • Avoir de bonnes chaussures de montagne et non des chaussures de trail (je n’ai rien contre les chaussures de trail, j’en possède aussi) mais pour les pierriers très raides sur des petits cailloux, il est préférable d’avoir de bonnes chaussures afin de bien marquer les carres.
  • Le retour par les lacs et l’Épaule d’Anglas ne comporte pas de difficulté (+140m de dénivelé en plus)
  • Pour ceux qui descente par la conduite forcée, soyez prudents, rester bien à côté de la conduite qui sert de main courante.
  • Attention: Je ne pourrai être tenu responsable des risques d’accidents encourus par les lecteurs utilisant l’itinéraire de la partie finale du Géougue d’Arre et décline toute responsabilité dans l’hypothèse d’un accident sur ce topo comme d’ailleurs sur tous les Topos et Itinéraires suggérés dans ce site web.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ à 6h15 depuis le parking du Cardet de Gourette (1380m) avec une température de 16°, alors qu’au départ de Pau ce matin vers 5h00, le thermomètre affichait déjà 27° !

.

L’itinéraire jusqu’à la Hourquette d’Arre est très facile et ne comporte pas de difficulté,

.

il suffit de suivre le sentier du GR10 en direction du Sud-Est.

.

L’itinéraire ensuite rentre dans la forêt de Saxe et passe rive gauche après avoir traversé une passerelle métallique.

.

La sortie de la forêt après 20 minutes de marche,

avec les premiers rayons du soleil qui rougissent le massif de Ger (6h35).

.

Le sentier continue ensuite en corniche

au-dessus du plaa de Batch jusqu’à la cabane Coste de Goua (1700m) 45mn depuis le départ.

.

Laisser la cabane à gauche et s’élever vers le Sud-S.E en restant toujours sur le sentier du GR10.

.

Pour la montée au lac d’Anglas,

continuer sur le sentier de droite (GR10) qui monte en lacets en direction du Sud-S.O.

.

Aucune difficulté à monter au lac d’Anglas par le GR10 (Niveau Marcheur).

.

L’arrivée au lac, compter entre 1h45 et 2h00 pour y arriver tranquillement depuis le départ.

Me concernant, j’ai mis 1h20 depuis la voiture.

.

Le Panorama à 360° du lac d’Anglas (2068m)

Magnifique lac, une petite merveille surtout le matin avec les premiers rayons de soleil.

.

Beaucoup de chevaux autour du lac et même beaucoup plus haut.

.

L’itinéraire balisé en rouge et blanc contourne le lac par sa gauche en traversant les ruines des anciennes mines de fer.

.

L’itinéraire s’élève ensuite à flanc sur un large sentier en direction du Sud jusqu’à l’Épaule d’Anglas.

.

Quelques petits passages où il faut mettre les mains sans difficulté.

.

La vue sur le lac d’Anglas.

.

Coucou !

.

L’épaule d’Anglas (2250m) 2h00 depuis le départ (Compter 2h30 en montant tranquillement).

.

Laisser à gauche l’itinéraire qui descend au lac d’Uzious (Est) et suivre le GR10 à droite vers l’Ouest.

.

Vue plongeante sur le Lac d’Anglas (2068m).

.

Suivre le sentier bien marqué du GR10 qui monte en lacets en direction de l’Ouest puis vers le Sud.

.

L’arrivée au plateau (2420m) 1h depuis le lac d’Anglas et entre 2h30 et 3h00 depuis le départ.

.

Pour ceux qui ne font que le circuit des lacs,

suivre le balisage jaune et bleu qui descend au lac de Lavedan en direction de l’Est.

N’hésitez pas à faire le Pic d’Anglas (2459m) qui est très facile en aller/retour (10 minutes),

il possède un merveilleux panorama pour très peu d’effort.

.

La vue au loin vers le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Depuis le plateau (2420m), suivre le GR10 qui mène très vite à la Hourquette d’Arre

et qui passe à proximité de la cabane de la Hourquette d’Arre.

.

L’arrivée à la Hourquette d’Arre (2465m) 2h40 depuis le départ, compter entre 3h00 et 3h15.

.

La vue vers le Visaurin et ses 2669m depuis la Hourquette d’Arre.

.

Bien lire l’itinéraire qui contourne dans un premier temps, un Gendarme par la droite,

puis suit le fil de crête après avoir contourné un second Gendarme par la droite.

Attention: A partir d’ici, vous devez avoir le niveau requis, je ne pourrai être tenu responsable des risques d’accidents encourus par les lecteurs utilisant l’itinéraire de la Géougue d’Arre et décline toute responsabilité dans l’hypothèse d’un accident sur ce topo comme d’ailleurs sur tous les Topos et Itinéraires suggérés dans ce site web.

.

1er Gendarme à contourner par la droite

.

Soyez vigilants pour la traversée en devers de ce petit pierrier (ayez de bonnes chaussures de montagne).

.

Derrière moi le passage du 1er Gendarme.

.

Il faut en gros suivre cet itinéraire en rouge tout en restant au plus près du fil de crête, sans aller trop à droite.

.

Contourner ce deuxième petit Gendarme également par la droite.

.

Après le deuxième Gendarme, un cairn présent sur l’itinéraire peut vous induire en erreur en allant tout droit, Surtout pas !  Restez à gauche et ne vous laissez pas embarquer sur ce versant Sud qui est potentiellement dangereux (Pierrier très raide avec une barre rocheuse qui vous attend en bas en cas de glissade !

.

Restez sur le fil de crête.

.

.

Les vues sont incroyables de beauté !

.

Vers la grande Arcizette (2513m), Amoulat et Pic de Ger (2613m).

.

.

C’est impressionnant mais les grosses difficultés sont passées.

.

Redescendre de quelques mètres en désescalade facile (II+),

.

puis contourner la dernière partie par la droite tout en restant attentif à ne pas glisser !

.

C’est facile oui, mais il ne faut pas glisser !

.

La vue sur le lac de Lavedan.

.

Ne descendez pas trop bas à droite, il est préférable de rester près du fil de crête.

.

Attention tout de même,

cette dernière partie est principalement constituée de Schiste (assiettes très coupantes).

.

L’arrivée au sommet de la Géougue d’Arre (2619m).

.

Compter 30 minutes depuis la Hourquettes d’Arre et 3h45 depuis le départ de Gourette. Etant tout seul et en jambes après quelques sorties, je suis arrivé à 9h15 du matin (3h00 pile depuis Gourette) Concernant les temps qui sont mentionnés dans mes topos, sachez que je mets que très rarement mes temps, j’essaye de mettre les temps pour que tout le monde s’y retrouve, je peux en rajouter comme ici et parfois je diminue les temps pour être dans une bonne fourchette.

Pour Infos, les temps sur Topopyrénées sont toujours donnés pour l’aller/retour à la voiture et sans compter les pauses.

.

Cliquer sur le Panorama de la Géougue d’Arre en bas à gauche du menu déroulant ou par les étoiles animées:

4 panoramas au total dont 1 Annoté en très grande définition (12K)

.

Panorama vers l’Est entre le Montaigu (2339m) et le Néouvielle (3091m).

.

Vers le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Le Moun-Né (2724m) avec en arrière plan, le Néouvielle (3091m) et le Pic Long (3192m).

.

Vers le Balaitous (3144m) et le Palas (2974m) avec au premier plan: le Pic d’Estibère (2738m) et les Tourettes (2771m).

.

Le Pic Hautafulhe (2647m) un souvenir d’une descente infernale (A ne plus refaire), ce massif est certainement le plus pourri des Pyrénées, je vois bien la longue cheminée que nous avons descendue après avoir descendu la crête où tous les blocs nous restaient dans les mains, ça fait peur !

.

Le Pic d’Arriel (2824m) et le Lurien (2826m) avec la vallée de Soussouéou.

.

La vallée d’Ossau.

.

.

Les cabanes d’Arre.

.

Le maître des lieux de la vallée d’Ossau, le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Vers la Collarada (2886m) avec le Pic Ormélias (2603m) au premier plan.

.

Vers le massif de Ger (2613m) avec à droite l’Arre-Sourins (2614m).

.

Le Pic Amoulat (2595m).

.

.

Un itinéraire descend par ce versant extrêmement dangereux,

il est certainement préférable de le monter que de le descendre, mais vu la nature du terrain, je laisse ça pour les autres !

.

Le lac de Lavedan itinéraire de retour pour ceux qui descendent par les lacs.

.

Très content d’avoir pu faire ce sommet qui était dans mes tablettes depuis longtemps,

j’ai mangé le casse-croute de midi à 9h30 du matin, record battu !

.

Retour par le même itinéraire de montée jusqu’à la Hourquette d’Arre.

.

.

La partie où il faut rester attentif avec des pentes herbeuses très raides versant Sud.

.

Et versant Nord c’est encore pire !

.

Restez bien à proximité du fil de crête.

.

.

.

.

La vue plongeante sur la Hourquette d’Arre.

.

Faites attention de ne pas vous laisser embarquer par ce côté,

j’y suis descendu mais j’ai vite compris que ce n’était pas bon, retour en arrière !

.

Là, c’est mieux !

.

.

Les deux Gendarmes à contourner cette fois-ci par la gauche.

.

.

Plus que quelques mètres pour retrouver le col.

.

Hourquette d’Arre (2465m) 30 minutes depuis le sommet.

.

Depuis la Hourquette d’Arre, deux choix possibles, revenir par l’itinéraire de montée (GR10) ou après la cabane de la Hourquette d’Arre, bifurquer à droite et descendre le vallon jusqu’au lac de Lavedan (Balisage Jaune et Bleu).

.

Une petite visite à la cabane qui peut servir pour y passer la nuit.

.

Me concernant, je prend le circuit des lacs.

.

Le lac de Lavedan (2179m) 1 heure depuis le sommet.

.

La vue sur la Géougue d’Arre depuis le lac de Lavedan.

.

.

Après une petite causette les pieds dans l’eau avec un randonneur d’Oloron,

.

la suite avec le lac d’Uzious (2115m) qui est à deux pas (5 à 10 petites minutes).

.

Pour ceux qui veulent descendre directement à Gourette par la conduite forcée, suivre les anciennes conduites (Nord), pour ceux qui reviennent comme moi par le lac d’Anglas, prendre pied sur cette petite sente (balisage jaune) qui monte vers le Nord-Ouest dans un premier temps puis Sud-Ouest jusqu’à l’Épaule d’Anglas.

.

Aucune difficulté si ce n’est un passage facile où il faut poser les mains et les +140m de dénivelé en plus par rapport à ceux qui font le retour par la conduite forcée ou par le lac d’Anglas (itinéraire du Gr10.

.

Le lac d’Uzious (2115m).

.

La vue sur la face Est de la Pène Sarrière que j’ai escaladé y a quelques jours (voir Ici).

.

La vue sur le Sanctus (2482m) que j’ai gravi plusieurs fois été comme hiver.

.

L’arrivée à la bifurcation de ce matin,

l’Épaule d’Anglas (2250m) entre 20 et 25 minutes depuis le lac d’Uzious.

.

La descente vers le lac d’Anglas par le Gr10.

.

La Gentiane de Burser.

.

Jonction avec la descente par la conduite forcée.

.

.

Retour à Gourette.

Compter 3h00 depuis le sommet par les 3 lacs ou 2h45 par la conduite ou par le Gr10.

9 réponses
  1. Francis
    Francis dit :

    Bonsoir Mariano
    Superbe rando faite il y a bien longtemps.Les randonneurs ne se disputent pas
    au sommet! La crête qui descend au lac du Lavedan est complètement délitée et
    fortement déconseillée. A éviter. Bravo Mariano et merci pour tes panoramas qui
    sont sublimes. Qué calor!!
    Amitiés. Francis.

    Répondre
  2. Pascal Jouniaux
    Pascal Jouniaux dit :

    Fait ce samedi 16 août 2022. J’étais impressionné par vos avertissements. Mais, quand on fait abstraction du vide et des terrains instables, ça passe. Merci pour les quelques conseils de gendarmes (sic) à la clé.

    Répondre
  3. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Merci pour vos superbes photos
    favorisées par un très bon appareillage, un utilisateur tel un vrai pro et une clarté du paysage (journée bien choisie). Cette boucle, nous l’avons faite le 22/09/98 : ce qui nous rajeunit pas ! Pour ce qui est du terrain schisteux délicat, si le pic Hautafulhe gravi le 30/10/11 ne nous avait pas pas paru si « pourri » que cela. Mon frère a trouvé le pic d’Estibère (près du col des Loups) pas évident et le pire est la 2ème pointe du Soum d’Arre, m’a-t-il dit qu’il a visité aussi (catastrophique !) Moi je ne serais jamais montée là, d’après lui. En tous cas à ne faire que par des montagnards très aguerris ! Ce n’est certainement pas mon terrain de prédilection, ce schiste mais en mettant le temps, j’y arrive normalement heureusement.
    Bonne continuation Mariano et à bientôt.
    Francine.

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      Merci Francine pour ton commentaire,
      Pour le Pic Hautafulhe; je parle de la boucle que vous n’avez certainement pas faite, l’aller/retour ne pose aucun problème, par contre le retour en boucle, c’est l’enfer, à déconseiller même pour les meilleurs randonneurs du monde !

      Répondre
  4. richard
    richard dit :

    Bonjour Mariano
    Il me semble a confirmer que ce sont les cabanes d’Arre avec un peu plus loin la cabane ruinée de Saubagnon . Il y avait aussi des mines d’Arre dans la falaise en face Nord.
    A ne pas confondre avec la cabane d’Arre du col comme tu la bien noté
    Bon WK

    Répondre
  5. Jean marcel Forsans
    Jean marcel Forsans dit :

    Belle balade, dans un secteur assez pourri. Pour varier les plaisirs, tu pouvais revenir par l’Arre-Sourins et Pène-Blanque et descente à Gourette.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...