Randonnée automnale au Canyon d’Ordesa

,

Circuit automnal dans le Canyon d’Ordesa par les cascades del Río Arazas, la Cola de Caballo et la Faja Pelay.

  • La boucle par la faja Pelay: +850m – (3h00+4h00)= 7h00 – 20km Niv: Randonneur
  • Cola de Caballo aller/retour: +500m – (3h00+2h30)= 5h30 – 18km – Niveau: Marcheur
  • Date: le 28.10.2021 – Espagne – Départ: La Pradera (Parc National du Mont Perdu)  1320m.

Lien de la randonnée faite dans l’autre sens en 2014

Incontestablement, le plus beau site naturel des Pyrénées, ce canyon dans le Parc National d’Ordesa est tout simplement une merveille de la nature. Une boucle magnifique par les cascades del río Arazas jusqu’à la Cola de Caballo dans le cirque de Soaso et retour par la Faja Pelay avec des couleurs féériques tout le long du parcours si vous avez la bonne idée de faire cette sortie au mois d’octobre.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Pour l’aller/retour dans le canyon, aucune difficulté.
  • Pour la descente du sentier des chasseurs depuis le Mirador, pente très raide à différents endroits, restez prudents.
  • Si le sentier de la Faja Pelay est enneigé ou même partiellement, interdiction d’emprunter l’itinéraire.

Important: La route pour accéder au parc National du Mont Perdu est interdite entre le 1er juillet et le 31 Août (voir plus tard), prendre les bus Navette depuis Torla (Renseignez-vous avant de partir).

.

La suite du Topo . . . . . . . . . .

Parking de la Pradera (1320m)

.

Randonnée faite avec Marie, Jean-Robert et Alain.

.

Habituellement cette boucle se fait dans le sens contraire à ce topo avec la montée au Mirador de Calcilarruego par le sentier des chasseurs et le retour par le canyon depuis la cola de Caballo. Comme la priorité première était de faire de jolies photos automnales en prenant notre temps, nous avons fait cette randonnée en commençant par les cascades qui remonte le Canyon rive droite del río Arazas.

.

L’itinéraire est très facile et sans difficulté jusqu’au cirque de Soaso.

Depuis la Pradera, suivre l’itinéraire de la Cola de Caballo en direction de l’Est.

.

Plusieurs cascades tout le long du canyon.

.

Réglages pour les cascades: Temps d’exposition: entre 1 et 2 secondes – 100 ISO – ouverture: F18.

.

Matériel: Nikon D7500 + Trépied (Photos prises en NEF)

.

Pour ceux qui veulent venir prendre des photos d’automnes au Canyon d’Ordesa,

prévoyez votre séjour entre la deuxième semaine et la fin du mois d’octobre.

.

L’itinéraire est tellement évident que cet article est plus un album photos qu’un topo.

.

.

Après les 3 premières cascades de Arripas, Cueva et Estrecho,

le sentier continue en pente douce rive droite du río Arazas jusqu’aux gradins de Soaso.

.

.

De magnifiques couleurs automnales, un vrai feu d’artifice !

.

L’arrivée aux gradins de Soaso (1720m).

.

De belles cascades avec de jolies couleurs en arrière plan.

.

.

.

Après ces belles photos de cascades,

.

 l’itinéraire débouche dans le beau cirque de Soaso avec un très beau sentier en dalles.

.

La vue sur le Mont Perdu (3.355m) et le Soum Ramond ou appelé également Pic d’Añisclo (3258m).

.

Marie et Alain.

.

.

Compter 10 petites minutes pour la cola de Caballo.

.

.

Marie et Jean-Robert.

.

Le beau cirque de Soaso.

.

La cola de Caballo (1763m) compter 3h00 depuis la Pradera en marchant tranquillement.

.

Nous concernant, nous avons mis 3h45 (pauses photos comprises).

.

Marie, Mariano, Jean-Robert et Alain.

.

Une belle table à manger pour notre repas de midi.

.

Après une petite heure de pause, nous reprenons le chemin du retour en passant par la Faja Pelay.

.

Pour ceux qui font l’aller/retour, compter entre 2h00 et 2h30.

.

Pour la Faja Pelay,

compter entre 3h00 et 4h00 pour +360m et -800m de dénivelé en 10,5km de distance.

.

Cette vire n’est pas difficile et peut-être parcourue par ceux qui ont le niveau randonneur,

.

par contre si le sentier est enneigé,

il est plus prudent et plus sage de revenir par l’itinéraire de montée.

.

La vue derrière nous sur

le Cylindre du Marboré (3335m), le Mont Perdu (3355m) et le Soum Ramond (3258m).

.

L’itinéraire est tout simple,

il suffit de suivre le sentier bien marqué sur plus de 7km jusqu’au mirador de Calcilarruego.

.

Des vues extraordinaires sur le Canyon.

.

El río Arazas.

.

.

.

.

Ce sentier sans difficulté jusqu’au Mirador est un vrai régal pour les yeux.

.

.

.

Que c’est beau !

.

.

.

.

Que les couleurs sont belles,

.

presque irréelles !

.

.

.

.

Changement de décor avec la vue au loin sur l’Escuzana

.

et la vire des Fleurs (la Faja de las Flores).

.

.

.

.

La vue plongeante sur la vallée d’Ordesa que nous avons montée ce matin à l’aller.

.

.

.

Beaucoup d’abris comme celui-là sont dans le Parc National d’Ordesa.

Pour infos, le bivouac sous tente est réglementé, vous n’avez pas le droit de bivouaquer en-dessous de 2500m !

.

Vers le Taillon (3144m) et la fausse brèche.

.

.

Cette photo est trop belle, c’est mon coup de cœur pour cette randonnée.

Pour ceux qui voudraient la mettre en fond d’écran au format 1920×1080 pixels, télécharger la photo ci-dessous

(Clic droit, puis enregistrer le lien ou la cible sous . . .)

.

Le sentier contourne plusieurs avancées au bord des barres rocheuses mais sans aucune difficulté.

.

.

La vue sur la brèche de Roland (2807m) et les 3.000 du cirque de Gavarnie.

La cascade de Cotatuero est complètement à sec ! ! !

Je ne sais pas si c’est le dérèglement climatique mais en 2019 une semaine plus tard, la cascade coulait à flots !

 .

.

La brèche de Roland (2807m) avec la fausse brèche à gauche.

.

Le canyon d’Ordesa.

.

Les derniers 500m pour le mirador de Calcilarruego.

.

.

L’abri qui marque l’arrivée au mirador.

.

Mirador de Calcilarruego (1930m).

.

Les 4 panoramas du circuit dont 2 annotés:

.

Le panorama de ma sortie en 2019 en enchainant les 3 vires: Racón, Canarellos et faja Pelay

Compter entre 2h15 et 2h45 depuis la Cola de Caballo et 1h15 pour le retour au parking.

.

Ce mirador a une vue plongeante extraordinaire sur le Canyon, mais attention: Ne pas jeter des cailloux !

Por favor, no tire piedras. Por debajo puede haber visitantes y causar une tragedia.

.

Le parking de la Pradera (1320m), 610m plus bas !

.

Vers la Tendeñera (2853m) et el Tozal de Mallo (2254m).

.

Vers la cascade de Cotatuero.

.

Depuis des années,

il en rêvait de pouvoir grimper en haut de ce magnifique belvédère, ça y est Jean-Robert, c’est fait !

.

La vue sur le massif du Tobacor (2751m) et la faja Canarellos (1750m).

.

Le retour au parking par le sentier des chasseurs (Senda de Los Cazadores).

.

-650m de dénivelé à descendre pour une distance de 2km (compter entre 1h00 et 1h30).

.

Marie.

.

Du départ à l’arrivée, les couleurs sont toujours aussi belles !

.

Vers el Tozal de Mallo (2254m).

.

Généralement le sentier des chasseurs est effectué dans le sens de la montée, mais en y allant doucement à part 2 ou 3 passages où il faut rester prudent de ne pas glisser à cause du sentier bien patiné par les randonneurs, il n’y a pas de difficulté.

Attention: le sentier est strictement interdit à la montée comme à la descente en cas de neige !

.

.

Content d’arriver après cette longue journée, mais avec des images gravées à jamais dans nos têtes.

.

.

Le passage du pont en bois de Los Cazadores.

.

.

.

Le parking de la Pradera (1320m).

Merci à Marie, Jean-Robert et Alain pour cette belle journée, des images plein la tête que j’ai eu le plaisir de retravailler en post traitement (Photoshop) pour effectuer ce topo. La journée n’est pas totalement terminée pour nous tous, il nous faut rentrer à la maison: 2h45 pour moi et 3h30 pour Marie, Alain et J.P.

Pour ceux qui ont aimé ce topo et qui veulent voir encore plus de photos, voir le lien de l’album photos ci-dessous:

La Vidéo en 4K

27 réponses
« Anciens commentaires
  1. André OIRY
    André OIRY dit :

    Bonjour, Je regarde toujours vos randonnées. Je vous ai à plusieurs reprises demandé votre avis pour de petites rando . Merci beaucoup encore pour toutes les précisions que vous donnez et surtout les magnifiques photos que vous prenez. J’ai beaucoup aimé les  » poses longues  » sur les cascades. Bravo.

    Répondre
  2. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano.
    Permettez-moi d’inscrire, sur vos superbes topos et photos du 28/10/21, mon long commentaire.
    Ce 20/11/21, un long périple nous attendait : les buts de la journée , la Punta Descargador ou Pico Millaris 2619m et la Punta Tobacor 2779m (aller-retour depuis le parking de la Pradera . Résultat 1h30 de frontale le matin, ce qui est assez courant pour nous , mais 2h ,le soir – toute la vallée d’Ordesa en somme dans l’obscurité totale éclairée par nos frontales-) . Un conseil : ces 2 sommets sont magnifiques à faire – très belle vue sur tous les 3000, du Taillon à la Punta de las Olas , la Vire des Fleurs… mais , plus tôt dans la saison voir peut-être en 2 jours. Il faut contourner des petites barres du refuge de Goriz jusqu’au collado de Millaris pour revenir en arrière plus haut sur la crête : suivre le sentier cairné, bien tracé . Nous avons eu de la neige seulement à partir d’un peu plus bas que ce collado : ce qui nous a permis de faire cette randonnée si tard, plutôt longue sans trop de difficulté mis à part la crête qui est un peu rocheuse + neige. Ce jour là le temps a été majoritairement recouvert d’un voile plus ou moins épais, avec une belle éclaircie sans vent , en arrivant à la Punta Tobacor comme pour nous récompenser de nos efforts alors qu’à la pointe précédente un petit vent nous glaçait sur place ! Nous avons discuté avec le gardien du refuge de Goriz toujours fidèle à son poste bien que la saison soit bien avancée. Je pense que là il va falloir se contenter de sommets beaucoup moins hauts vu les conditions hivernales de ces jours-ci .
    En tout cas merci et bravo pour vos photos et topos.
    À bientôt Mariano.

    Répondre
  3. Jean-Marc Cornée
    Jean-Marc Cornée dit :

    Bonsoir Mariano. Mon premier commentaire n’étant pas arrivé à bon port, je renouvelle l’opération. J’ai pris un immense plaisir à visionner ton magnifique diapo sur Ordesa, endroit magique et béni des dieux, en particulier avec les couleurs d’automne. Chapeau bas pour la qualité du film et pour le choix de la musique qui l’accompagne, en harmonie parfaite avec le spectacle ! J’ai fait cette randonnée, dans le même sens le 15/8/2017 avec mon père et j’en garde un souvenir particulier, encore plus depuis ces huit minutes de pur bonheur que tu nous offres.
    Ce film est à montrer à tous ceux qui douteraient encore de la nécessité absolue de protéger notre environnement.
    Bravo et merci
    Bien à toi
    Jean-Marc

    Répondre
« Anciens commentaires

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...