• Dénivelé +1200m – 7h00 – 16,5km – Niveau: Randonneur
  • Date: le 30.08.2013 – Pyrénées Orientales – Départ: Parking refuge Mariailles (1730m)

Pic du Canigou (Canigó) 2784m depuis Mariailles (1730m)

Fierté des Catalans, oh majestueuse montagne, Nous pouvons t’admirer de Canet à la Cerdagne, Tel un sémaphore veillant sur ses marins, Tu es là pour nous guider sur ce chemin.

Chemin sinueux de la vie où chacun cherche ses racines, Tu t’imposes à nous, imperturbable jusqu’au bout de tes cimes, Il n’est nul Catalan ou promeneur, Qui sur tes sentiers n’ait trouvé le bonheur. . . . .

(Voir en fin de topo la vidéo et le Poème en entier de Roger Blandignères).

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

Chargement de la carte, merci de patienter...

.

Difficultés: L’itinéraire depuis Mariailles et un peu long (16,5 km en aller/retour) mais sans difficulté si ce n’est le couloir final.  Des précautions sont certes nécessaires pour se hisser en haut de cette cheminée, mais les nombreuses prises sont larges et confortables. Le principal danger réside dans les chutes de pierres pouvant être déclenchées par inadvertance par des randonneurs pas trop habitués à la montagne. La cheminée du Canigou est emblématique, et moins redoutable que sa réputation laisse penser.

.

Un beau lever de soleil depuis la route descendant à Villefranche de Conflent où je vais rejoindre Laurent pour l’ascension du Canigou.

.

Il illumine de ses belles couleurs matinales la montagne vénérée des Catalans.

.

Parking de Mariailles (1730m).

Laurent et moi, avons décidé de partir depuis le refuge des Mariailles pour faire l’ascension du Canigou. La longue montée de 5km sur la piste forestière qui débute depuis le col de Jou (1130m) est vraiment catastrophique à la montée comme à la descente (vous ne pourrez pas dépasser les 10 à 15 km/h sauf si vous avez un 4×4).

.

Les autres  itinéraires pour accéder au sommet du Canigou sont: Par le versant Sud ou versant Nord.

Informations Utiles

Avant la randonnée, nous allons faire un petit tour au refuge de Mariailles qui est à deux pas du parking pour boire un bon café car l’un et l’autre avons fait de la route pour venir jusqu’ici.

.

Depuis le carrefour des sentiers, prendre le sentier commun du GR10 et GR36 (Sud-S.E).

.

Le sentier passe à droite de la cabane Pastoral des Mariailles et descend doucement vers le bois.

Le pic du Canigou est là-bas, caché derrière ces sommets juste après le Casamir d’Alt (2721m).

.

Le sentier balisé en rouge et blanc rentre dans le bois de Terrello.

.

Le sentier après 20 minutes de marche, traverse le torrent de Llipodère (1686m).

.

Après le pont Llipodère, le sentier monte dans le bois en direction du col Vert (Est-N.E).

.

Col Vert (1861m).

(50 minutes depuis le départ)

.

Nous passons quelques zones d’éboulis pour aller rejoindre le ruisseau de Cady.

.

.

Ruisseau de Cady (1964m).

.

Après avoir traversé le ruisseau de Cady, suivre à gauche le sentier qui vous mène à la bifurcation.

.

Nous n’irons pas jusqu’à la Bifurcation (2030m) du GR10 et refuge d’Arago.

En effet, pour ne pas déranger Madame et son petit, nous avons pris une variant vers la droite.

.

La bifurcation est là-bas  vers 2030m, laisser le sentier du GR10 balisé en rouge et blanc qui se poursuit tout droit pour prendre à droite la direction (Est) du refuge Arago et Pic du Canigou.

(Compter entre 1h30 et 1h45 depuis le départ)

Randonnee-Pic-du-Canigou-2784m_016

.

.

Depuis la bifurcation,

le sentier est maintenant balisé en jaune et va nous conduire très vite à la cabane d’Arago.

.

Refuge Arago (2123m) avec une source pour faire le plein d’eau.

.

2h depuis le départ.

.

Depuis le refuge Arago, suivre le sentier balisé en jaune, toujours dans la même direction (Nord-Est).

.

Nous nous approchons du Pla de Cady avec un terrain qui devient de plus en plus rocailleux.

.

Panorama derrière nous en direction de l’Ariège.

.

Il faut attendre d’arriver au  niveau du Pla de Cady (2318m), 2h15 depuis le départ

pour enfin apercevoir au loin  le sommet tant convoité par les catalans.

.

Le sommet du Canigou (2784m) orné par une immense croix aux couleurs catalanes,

et son emblématique cheminée (versant Sud), moins redoutable que sa réputation (voir plus loin).

.

A partir du Pla de Cady (2318m), là où commence la grosse pierraille, compter entre 50 minutes et 1h pour atteindre le sommet.

.

Le paysage derrière nous est très joli.

.

Aucune difficulté à suivre le sentier bien marqué et très bien balisé en jaune (Nord-N.O).

.

Le sentier se raidit un peu et monte en lacets jusqu’à la jonction du Porteille de Valmanya.

.

Bifurcation Porteille de Valmanya (2560m). Laisser le sentier à droite montant au Porteille de Valmanya (2591m) et continuer sur le sentier de gauche (Pic du Canigou).

.

Comme vous pouvez le constater,  le sentier est très bien marqué et sans difficulté.

.

Continuer à flanc (Nord N.O) en passant à côté de la Brèche Durier (2696 m) que nous verrons au retour avec une photo de la mer Méditerranée.

.

Nous rejoignons très vite le début de la cheminée.

.

Impressionnante de loin comme sur les deux photos suivantes, mais sans réelles difficultés en l’absence de neige et par beau temps.

.

Laurent au début du couloir.

.

Y a du monde dans la cheminée, mais rien de comparable avec la foule habituelle du versant opposé.

.

Le principal danger !

réside dans les chutes de pierres pouvant être déclenchées par inadvertance par les autres randonneurs.

.

.

.

Depuis le milieu de la cheminée.

.

Cette cheminée est en fait un couloir vertical avec de nombreuses prises larges et bien confortables.

.

.

.

Vue d’en haut.

.

La sortie de la cheminée.

.

10 minutes suffisent pour se hisser en haut du Canigou depuis le bas de la cheminée.

.

Il a suffit que nous prenions pieds sur la cime du Canigou pour que les nuages arrivent à grands pas !

.

Laurent et Mariano au sommet du Pic du Canigou (2784m).

Nous avons mis 3h30 pauses comprises. (compter entre 3h30 et 4h).

.

Une table d’orientation bien utile pour repérer les nombreux sommets visibles à l’horizon,

mais aujourd’hui avec tous les nuages qui nous entourent, elle ne nous sera pas d’une grande utilité !

.

Panorama au sommet du Pic Canigou (2784m).

Camera-Panorama-Automatique

.

Y a foule, comme vous pouvez le constater !

.

Il faut attendre son tour pour pouvoir faire la photo.

(Mariano)

.

Laurent.

.

Moi qui aime faire des panoramas de mes ascensions,

je suis un peu frustré de ne pas pouvoir faire un panorama acceptable.

.

Nous allons attendre presque 2h au sommet pour espérer avoir un horizon dégagé.

.

Il y a tellement de monde au sommet tous les jours que les Chocard à bec jaune ou les petit oiseaux sont habitués à la foule et viennent chercher à quelques mètres de nous la nourriture.

.

.

Entre 30 et 40 personnes au sommet du Canigou.

.

Voici donc quelques photos prises dans un intervalle de 2 h entre deux nuages.

.

.

Panorama vers le Nord-Ouest et le village de Vernet-Les-Bains (altitude 680m).

.

Vernet-Les-Bains, 2100m plus bas ! ! !

.

Village de Vernet-les-Bains et de Fuilla.

.

La ville de Prades.

.

Zoom sur Prades.

.

La retenue de Vinça et son village (altitude 280m).

2,5 km plus bas que le sommet du Canigou où nous sommes, impressionnant ! ! !

.

Les sommets Ariègeois qui sont visibles depuis le sommet resteront dans les nuages pour aujourd’hui.

.

La belle table d’orientation du sommet.

.

Avec un parchemin incrusté dans la pierre et disant ceci:

Ce qu’un siècle bâtit, le suivant le détruit, mais il reste toujours le monument de Dieu et la tempête, les bourrasques, la haine et la guerre, ne pourront pas terrasser le Canigou ni insulter les Pyrénées altières.

Nous venons du Nord, nous venons du Sud, de l’intérieur des terres et d’au-delà des mers et nous ne croyons pas aux frontières.

.

La table d’orientation vue d’en haut.

.

Après 1h au sommet, les nuages sont toujours présents ! ! !

.

Bravo à ce jeune Catalan malvoyant qui a réussi l’exploit de monter au sommet du Canigou.

.

90% des randonneurs montent par le versant Nord du Canigou, itinéraire depuis le refuge des Cotalets.

.

C’est l’itinéraire le plus court et le plus rapide (3h pour l’aller/retour depuis le refuge des Cotalets).

Vous comprenez maintenant pourquoi il y a tant de monde au sommet.

.

Et la plupart des randonneurs montent au refuge par les transports en 4×4 (28 euros par personnes)

Il ne faut pas manquer le retour de la  navette ! Voir les informations

.

Ce qui fait, que presque tout le monde est reparti du sommet.

.

Laissant la cime vierge de randonneur, ce qui est rare !

.

Nous profitons pour faire quelques photos avec la croix.

.

Laurent qui n’est pas à sa première ascension du Canigou, (plus de trente fois !)

.

Panorama vers le vallon qu’il nous faudra descendre pour le retour

avec les sommets avoisinants les 2700m comme le Puig Dels Tres Vents (2727m).

.

Côté Ariège, Andorre et les Pyrénées Orientales c’est bouché !

.

.

.

.

.

Vers le Pic Barbet (2733m) qui est à deux pas de nous.

.

.

Laurent.

.

Mariano.

.

14h10, deux randonneurs arrivent au sommet par le versant Nord du Canigou.

.

.

.

Laurent.

.

.

Zoom 1000m plus bas sur le parking du départ (4,5 km à vol d’oiseau) mais 8,3km par le sentier.

Pour le retour compter 3h avec les pauses éventuelles.

.

Deux photos aériennes de Jean-Philippe, merci à lui.

Ici, la face Nord du Canigou par où monte la plus part des randonneurs.

Randonnee-Pic-du-Canigou-2784m_123

.

Randonnee-Pic-du-Canigou-2784m_124

.

Voilà, 2h au sommet en attendant que les nuages veuillent bien s’en aller,  mais en vain ! ! !

Retour par le même itinéraire.

.

Le sentier bien visible que nous devons emprunter pour la descente.

.

Début de la cheminée.

.

Il n y a aucune difficulté en allant doucement.

.

Au revoir Canigou . . . . . .

.

.

Il faut s’aider des mains, mais rien de bien méchant.

.

.

.

En 10 petites minutes, nous sommes au pied de la cheminée.

.

Nous retrouvons le sentier confortable de ce matin.

.

Nous passons à la brèche Durier (2696m) et cette fois-ci nous faisons une petite halte pour la photo.

.

On devine à peine  la mer Méditerranée et la ville de Leucate.

.

.

Pour gagner un peu de temps au retour, nous quittons le sentier balisé en jaune pour descendre tout droit dans la pierraille en suivant les cairns bien visibles tout le long de la descente.

.

20 petites minutes de descente dans les éboulis pour retrouver le Pla de Cady.

.

.

Refuge Arago (2123m), petite pause pour se désaltérer un peu à la source.

(1h10 depuis le sommet)

.

Bifurcation (2030m) GR10-Refuge Arago.

Laisser le sentier de droite (GR10) pour continuer à descendre à gauche vers le le ruisseau de Cady.

.

La traversée du ruisseau de Cady (1964m).

.

Nous retrouvons le sentier traversant la zone d’éboulis de ce matin.

.

Portail à refermer derrière soi.

.

Col Vert (1861m).

.

Après avoir traversé le pont du ruisseau de Llipodère, sortie du bois.

.

Cabane Pastoral des Mariailles.

.

.

Retour au parking de Mariailles (1730m).

Nous avons mis 2h35 sans trop s’arrêter, compter 3h depuis le sommet.

.

Merci à Laurent pour m’avoir accompagné durant cette belle balade, dommage qu’au sommet le ciel n’était pas avec nous. La randonnée est terminée mais nous avons encore de la route à faire: Laurent vers Perpignan (1h30) et moi à Ax les-Thermes (2h30).

.

La vidéo:

.

Notre Canigou

Poème de Roger Blandignères

 

Fierté des Catalans, oh majestueuse montagne,

Nous pouvons t’admirer de Canet à la Cerdagne,

Tel un sémaphore veillant sur ses marins,

Tu es là pour nous guider sur ce chemin.

 

Chemin sinueux de la vie où chacun cherche ses racines,

Tu t’imposes à nous, imperturbable jusqu’au bout de tes cimes,

Il n’est nul Catalan ou promeneur, ,

Qui sur tes sentiers n’ait trouvé le bonheur.

 

Il n’est nul Catalan

Qui attend chaque année les feux de la St Jean,

Parsemé de multiples essences et de nombreuses richesses,

Éreintés, assoiffés, nous avons connu cette ivresse

 

A chacun d’entre-nous tu offres une parcelle de bonheur,

Dans cette montagne aux milles splendeurs,

Nous pouvons sans cesse te découvrir et nous émerveiller,

Oh majestueuse montagne de beauté.

 

Toi le Canigou qui fait notre fierté,

Nous Catalans nous ne pouvons que te vénérer.

24 réponses
« Anciens commentaires
  1. MONIQUE CANAYER
    MONIQUE CANAYER dit :

    Je n’avais pas encore « visionné » la rando du Canigou (une honte pour moi la Catalane). Bien sur, je l’ai déjà faite plusieurs fois, et toujours avec le même plaisir. Nous sommes passés plusieurs fois par la cheminée à l’aller, par contre nous ne sommes jamais repartis par là, nous avons pris le retour classique qui mêne au Cortalet …Et en plus, en voyant ta vidéo on peut se régaler d’entendre « L’Estaque » qui me rappelle les concerts de Lluis Llach !
    J’ai lu que tu avais des problèmes de santé (côté dos). J’espère que cela va s’améliorer et que tu pourras repartir dans nos chères Pyrénées. Bisous.

    Répondre
  2. Eduardo
    Eduardo dit :

    Hola.

    Impresionante montaña el Canigó, desde esta cara que habéis subido da la sensación de mayor envergadura, un recorrido precioso empezando por ese bonito tramo de bosque, que da paso a un espectacular terreno de alta montaña.

    Mirando las fotos de la chimenea, se ve que es bastante tumbado, y con buenos agarres, es más sencilla que la chimenea de ledormeur que sube al Palas?

    Es la primera vez que leo tu web, y me ha gustado mucho, enhorabuena!

    Répondre
« Anciens commentaires

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *