Le Pic de Hourgade (2964m) depuis la station de Peyragudes (1600m)

  • Déniv: +1500m – 8h00 – 18 km – Niveau: Randonneur
  • Date:  06.09.2009 – Luchonnais  – Départ:  station de Peyragudes (1600m)

     

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

Passage délicat vers 2110m et crête aérienne entre la cheminée et le sommet. A ne faire que par temps sec.

.

Au-dessus du parking, empruntez la piste vers le Sud puis suivre la piste qui monte à droite, la quitter pour un sentier en face. Plus loin prendre l’itinéraire de gauche qui effectue un lacet.

.

Crête altitude 1843m.

.

Prendre à gauche une sente qui se dirige petit à petit sur flanc Sud-Ouest de la montagne de l’Artigou.

.

Elle traverse des pentes herbeuses raides, mais sans difficulté.

.

.

Panorama derrière moi.

.

Peu après le creux du vallon, suivez à gauche le balisage du Gr10 (1880m) qui monte vers l’Est-Sud-Est. Cinq minutes après vers 1920m, quittez le Gr (qui monte au Couret d’Esquierry) pour un sentier de droite.

.

Altitude 2055m (Passge délicat). Escaladez une petite barre rocheuse avec attention (souvent humide). Au-dessus, vous dominez sur la droite une profonde entaille creusée par le torrent dans de la roche noire.

.

Grand replat vers 2090m, traversez le ruisseau en suivant les cairns.

.

Au-delà, l’itinéraire prend de l’altitude, dans l’axe du vallon, en franchissant un ressaut.

.

Dépassez le premier petit étang (2384m) en passant à sa gauche,

longez ensuite par la droite le 2em lac de Nère puis  franchissez le verrou au-dessous.

.

Grand lac de Nère (2430m), comptez environs 2h45 depuis le départ. Poursuivre son chemin en contournant le lac par sa gauche. Au dessus du lac, monter un éperon mixte en suivant au mieux les cairns et en zigzaguant sur des roches arrondies.

.

Le sentier retrouvé, vous passez tout d’abord au pied de falaises avant de progresser au Sud-S.O dans un cirque sous le pic de Nère.

.

Après 3h30: Laquet (2735m), près d’un col qui donne accès au val d’Arrouge.

Continuez la progression vers l’Ouest.

.

Altitude 2840m, Lac des Hermitans: il est un des plus hauts de la région.

.

Laissez le lac légèrement en contrebas sur la gauche.

Poursuivre à flanc vers l’Ouest en laissant un premier pic à droite.

randonnee-pic-hourgade_016

.

Gagnez ainsi un couloir (cheminée) qui aboutit bien à droite du sommet.

.

Restez bien à droite, les prises sont nombreuses.

.

Remontez à gauche la crête rocheuse aérienne mais facile.

.

4h15, Pic de Hourgade (2964m)

Camera-Panorama-Automatique

La vue est particulièrement intéressante sur la vallée de Caillauas mais surtout sur le massif des Posets (3369m).

.

Lac de de Caillauas (2158m).

.

Mont Perdu 3355m, Cylindre 3335m et pic du Marboré 3248m.

Au premier plan: le pic de Guerreys 2975m.

.

Massif du Vignemale (3298m).

.

Panorama vers l’Ouest.

.

Panorama vers l’Est.

.

Lac des Hermitans (2840m) depuis le sommet.

.

Un vautour.

.

Panorama sur la vallée du Louron et le lac de Génos-Loudenvielle.

A gauche en bas: le lac de Hourgade 2425m.

.

Pour le retour, revenir prudemment par le même chemin.

.

Redescendre la crête jusqu’au haut de la cheminée.

.

Vue plongeante sur le lac des Hermitans depuis la crête.

.

Ne descendez pas dans la pierraille.

.

Préférer les bonnes prises côté gauche en descendant.

.

Lac des Hermitans 2840m.

.

Laquet 2735m.

.

Vue plongeante sur les lacs de Nère.

.

.

Grand lac de Nère.

.

Passez entre le petit laquet et le deuxième lac de Nère.

.

Redescendre ce grand replat pour remonter en suite en direction de la montagne d’Artigou.

.

Flanc de la montagne de l’Artigou, comptez encore 1h15 à 1h30 pour rejoindre le parking.

.

Cabane de l’Ourtiga (1600m).

Les pentes herbeuses sont raides, soyez prudent sur le llanc de la montagne de l’Artigou.

.

Point culminant de la montagne de l’Artigou.

Agréable surprise en découvrant au-dessus de moi (2063m) un troupeau de biches.

.

Les photos sont prises avec mon zoom (450mm) J’étais persuadé sur le moment que c’était des Isards.

.

Et non, ce sont des biches !

.

Voilà, retour au parking, 9h avec les pauses (comptez entre 8h et 10h).

.

12 réponses
  1. TEDDY VERMOTE
    TEDDY VERMOTE dit :

    Randonnée le 19 août 2020
    Depart restaurant altitude Peyragudes 1950m (accessible en voiture par piste)
    Passage par le couret d’esquiery puis le passage du pêcheur (éboulis de gravillon – prudence) puis sente le long du pic nord nere jusqu’aux lacs de nere
    Poursuite classique
    Attention dans le pierrier au dessus du lac des hermitans
    3h30 d’ascension – retour en 3h30
    Une très belle randonnée avec quelques passages difficiles
    Merci topopyrénées

    Répondre
  2. Pascal Castagné
    Pascal Castagné dit :

    Bonjour,
    Ascension seul jusqu’au pic de Hourgade mardi 7 juillet 2020, très beau temps.
    Départ dans les nuages 6h40 du parking arrivée sommet pic 12h20… Départ sommet 13h20 arrivée retour 16h30.
    Magnifique course.
    Début lent jusqu’ après l’escalade du ressaut de la petite barre car parcours totalement mouillé par une nuit dans les nuages. Paysages superbes, isards en prime. Repérages de l’itinéraire pas évident, bien repérer les cairns. Quelques névés après le grand lac de Nère, à partir de là et jusqu’au sommet rester toujours très vigilent et concentré, c’est un parcours à risques, mais absolument merveilleux, l’ascension du pic et l’arrivée au sommet est une superbe récompense, le tour d’horizon un régal, ce que l’on voit donne à rêver avec gourmandise d’autres itinéraires.
    La descente demande également vigilance et prudence.
    Merci Mariano pour ton boulot sur ton site…

    Répondre
  3. jEAN CLAUDE CORNEE
    jEAN CLAUDE CORNEE dit :

    Bonjour Mariano. Superbe course effectuée en 1986 depuis la cabane d’Ourtiga, le lac de Hourgade et l’arête nord-est. Panorama exceptionnel au sommet où, à l’époque, il y avait encore, sous le cairn, la boîte en fer avec le petit carnet et le crayon pour y marquer son passage. Bravo et merci pour tous ces souvenirs qui rappellent ma jeunesse.

    Répondre
  4. BRUNET
    BRUNET dit :

    Bonjour,

    je prévois de faire cette randonnée demain: je me posais la question de faire le retour par le Collet d’Esquierry en prenant le chemin surplombant les lacs Nere à droite puis le chemin supérieur sur la montagne de l’Artigou? Est-ce que cela rajoute du temps, de la difficulté, des passages délicats?
    Merci d’avance et félicitations pour ce topo bien garni de photos et d’explications, ca rassure avant de se lancer 😉

    Répondre
  5. SAINT MEZARD
    SAINT MEZARD dit :

    quand il y a le brouillard, c’est dur de trouver le chemin après le col, quand on croise le GR10; on est parti vers les granges d’Astau et on a tourné à droite, sur un simili chemin , en fait une sente de vaches, qui se perd dans l’herbe haute et humide; on s’est perdu et on a fait demi tour; il valait mieux parce que cette montagne par brouillard, c’est nul et dangereux, je pense
    il faudrait dire dans le topo qu’il faut redescendre un peu le GR 10 vers Loudenvielle, avant de s’engager plein sud

    Répondre
  6. Franck
    Franck dit :

    Marrant le coup des biches : En faisant le Hourgade il y a quelques années j’ai également vu une harde de biche d’au moins une 15 aine d’unités émerger du brouillard en redescendant. Je n’en revenais pas, nous sommes restés longtemps les regarder, je ne pensais pas que ça aimait les estives ces bêtes là !

    Répondre
  7. DEGEILH Jean-Robert
    DEGEILH Jean-Robert dit :

    Bonsoir,
    Un régal au regard de vos superbes photos et à la lecture de vos itinéraires détaillés.
    Ayant fait hier le Pic des Spijeoles depuis les granges d’Astau allez-retour dans la journée, pensez vous que le Pic de Hourgade dans la journée depuis les granges d’Astau soit plus difficile, et surtout trouvez vous la cheminée et les crètes du Pic de Hourgade plus délicates que l’arrivée aux Spijeoles ?
    Je ne vous communique pas mon age.
    D’avance merci pour votre réponse et grand bravo pour ce que vous faites, mais je suis persuadé qu’une passion débordante seule mène à ce résultat.

    Répondre
  8. Christiane Briere
    Christiane Briere dit :

    Calé sur la crête sommitale après la cheminée : petites plaques de neige dans les rochers instables ! à refaire (peut-être)…topo très précis. Bravo
    Rencontré un superbe cerf, pas vu les biches

    Répondre
  9. sourbes philippe
    sourbes philippe dit :

    comme toujours très bon topo,superbes photos
    j’ai réalisé cette sortie le 15 octobre 2010 en partant des granges d’astau et par le val d’arrouge, le retour par le
    couret d’esquierry
    il faut etre en (très)grande condition physique très gros dénivelé

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...