Pic Néouvielle (3091m) depuis le lac d’Aubert

  • Dénivelé +1000m – (3h45+2h45)=6h30 – 8,3km – Niveau: Montagnard
  • Date: le 21.06.2014 – Hautes-Pyrénées – Départ: Lac d’Aubert (2148m)

D’un aspect élégant par ses formes, le Néouvielle est un 3000m d’un accès facile, classé par sa région comme l’un des plus grands des Pyrénées. Il n’est pas le plus haut du secteur mais par sa position, il règne au-dessus des lacs de Cap de Long, Aubert et Aumar. Son panorama à 360° est magnifique et la vue plongeante sur le lac de Cap de Long est unique !

Randonnee-Pic-Neouvielle-3091m_000

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Voir le Panorama en septembre 2005

panorama-pic-neouvielle

Difficultés: Pas de difficultés en l’absence de neige, seule la petite cheminée à l’arrivée demande l’utilisation des mains. Crampons et piolet indispensables durant une bonne partie de l’année.

Il n y a que +1000m de dénivelé pour seulement 4,2 km d’ascension, mais Attention: ne sous-estimez pas cette ascension, les neiges persistantes en été dans sa partie supérieure, nécessitent très souvent l’usage des crampons et piolet. En cas de brouillard, Faites attention au retour de ne pas s’égarer au niveau de la Brèque de Barris.

.

Depuis le parking (2160m), descendre légèrement vers le Sud pour emprunter la digue du barrage d’Aubert.

Randonnée faite avec les APNP (encadrants: Laurent et Mariano) nombre de personnes: 13

.

Table d’orientation (2150m) avec, devant nous l’objectif de la journée: le pic Néouvielle caché par le Ramougn.

.

Depuis la table d’orientation suivre un chemin qui longe la digue d’aubert.

.

Comme vous le constater, le barrage du lac d’Aubert est en travaux.

.

Depuis l’extrémité du barrage, suivre un sentier balisé vers le Sud-Ouest.

.

Derrière nous le lac d’Aubert et le pic de Madamète (2657m).

.

Bifurcation (2230m), laisser l’itinéraire de gauche montant au Pas du Gat

et prendre le sentier de droite s’orientant vers l’Ouest, puis Nord-Ouest.

.

.

On passe plusieurs ressauts faciles.

.

Brèche de la crête d’Aubert ou Brèque de Barris (2440m) 1h depuis le départ.

.

Belle vue derrière nous sur les lacs d’Aumar et le lac des Laquettes à droite.

.

Pic de Bastan (2715m) avec les lacs d’Aumar, Aubert et le parking de départ.

.

Contourner la Brèque de Barris par la droite.

.

L’itinéraire redescend un peu et remonte légèrement à flanc.

.

En été, vous traverserez une zone de gros blocs. Attention où vous mettez les pieds !  Voir Ici

.

Après avoir passé la brèche, nous décidons de chausser nos crampons.

.

C’est parti !

Crampons et piolet jusqu’au sommet (compter entre 2h20 et 2h30 pour atteindre le sommet).

.

Lac d’Aubert (2148m).

.

L’itinéraire n’est pas difficile, il suffit de se diriger en gros vers la brèche de Chausenque bien visible.

.

Il n’existe pas un, mais plusieurs itinéraires qui finiront par se rejoindre à proximité de la brèche.

.

Petit passage un peu exposé.

.

.

Zoom au loin sur l’observatoire du pic du midi de Bigorre (2872m).

.

.

.

Nous remontons le glacier du Néouvielle qui a disparu depuis déjà quelques années.

.

La brèche de Chausenque est juste devant nous, c’est le point de repère en cas de brouillard.

Continuer à suivre le glacier vers la gauche (Ouest-S.O) en laissant à droite la brèche de Chausenque.

.

.

.

Après 3h de marche depuis le départ, nous pouvons enfin découvrir le sommet du Néouvielle.

.

Le paysage derrière nous.

.

Encore une petite heure avant de pouvoir atteindre le sommet.

.

Vers 2920m, la pente commence à se raidir sérieusement.

.

Nous ne sommes pas seul !

Par beau temps vous ne serez jamais seul sur cet itinéraire très convoité par les randonneurs.

.

.

.

.

.

.

Nous arrivons à une brèche sans nom (3000m).

.

.

Depuis la brèche vue sur le Campbieil (3173m).

.

Vue sur le Turon de Néouvielle (3035m) et le cirque de Gavanie partiellement bouché par les nuages.

.

Il ne reste plus qu’à suivre à flanc vers le Sud-Est jusqu’au bas de la cheminée.

.

Attention dans le cas où la neige est dure ou verglacée, la pente ici est très abrupte !

.

.

Début de la cheminée (3060m).

.

Après avoir laissé crampons, piolet et bâtons au pied de la cheminée, nous remontons ce couloir par une escalade facile jusqu’au sommet.

.

Nous passons sur le flanc Est avec une vue plongeante sur le Ramougn et le lac de Cap de Long.

.

Encore quelques mètres . . . . . .

.

.

.

Lucette ferme la marche.

.

Nous y sommes !

Sommet du pic Néouvielle (3091m) nous avons mis 4h pauses comprises.

.

Les APNP au sommet du Pic Néouvielle (3091m)

Christian – Laurent – Christel – Nadine – Jean-Marie
Jackie – Lucette – Geneviève -Valérie
Monique – Mariano – Pierrette et Catherine

.

Panorama à 360° depuis le sommet du Pic Néouvielle (3091m)

Panorama-Pic-Neouvielle-3091m-Juin-2014-Vignette

.

Panorama septembre 2005

panorama-pic-neouvielle

.

Le panorama scindé en 4 photos:

.

.

.

.

Panorama vers le Sud.

.

Le Pic Campbieil (3173m) et le pic Long avec ses 3192m d’altitude est le plus haut sommet des Pyrénées entièrement situé en France.

.

Vers le Cirque de Gavarnie qui malheureusement aujourd’hui est un peu bouché.

.

Vers le Vignemale.

.

Comme souvent le sommet du pic Néouvielle est très convoité, il vous faudra trouver une petite place.

.

Panorama vers l’Est avec les deux lac d’Aubert et d’Aumar départ de notre randonnée.

.

3 photos du beau lac de Cap de Long (2160m).

.

.

.

Le pic du midi de Bigorre (2872m).

.

.

.

Laurent.

.

.

.

Christel.

.

Une plaque commémorative écrite en Aranais, la langue du Val d’Aran.

Il s’agit d’une variété dialectale de l’ancien Gascon, la langue du pays d’Occitanie.

.

Vers le cirque de Gavarnie avec la brèche de Roland (2807m).

.

.

.

Crête des trois conseillers qui rejoint le Turon de Néouvielle (3035m)

Attention: c’est de l’escalade Niv:4a

.

Toute la crête des trois Conseillers.

.

Encore une plaque commémorative au sommet du Néouvielle.

.

.

.

.

Le Ramongn 3011m.

.

Le Casque du Marboré (3006m).

.

Le refuge de la Glère (2184m).

.

Vers les pics Léviste (2463m) et Montaigu (2339m).

.

.

Après être restés 1h20 au sommet, retour par le même itinéraire que la montée.

.

.

Le couloir à descendre.

.

.

.

.

Pause cramponnage au pied de la cheminée.

.

.

.

.

.

La petite brèche de ce matin où nous nous étions arrêtés (3000m).

.

Descente du glacier du Néouvielle sans difficultés.

.

.

.

.

.

La pente redevient plus raisonnable.

.

.

.

.

La Brèque de Barris n’est plus très loin.

.

.

Le lac d’Aubert.

.

.

Pause à quelques mètres de la Brèque de Barris pour déchausser nos crampons.

(1h30 depuis le sommet)

.

Passage de la Brèque de Barris (2440m).

.

.

.

.

.

Nous laissons définitivement le glacier du Néouvielle pour basculer de l’autre côté de la Brèche.

.

.

.

.

Le Pas du Gat (2465m) que nous franchirons demain pour le tour des lacs du Néouvielle.

.

.

.

Bifurcation (2230m).

.

Une marmotte.

.

.

Une multitude de belles cascades sur le chemin du retour.

.

Pulsatille printanière.

.

Retour au lac d’Aubert.

.

Nous avons mis 3h depuis le sommet (pauses comprises).

Compter 8h avec les pauses pour faire l’aller retour au sommet.

.

Retour pour les filles avec le sourire.

.

Geneviève et Catherine.

Voir plus de photos de la sortie au pic Néouvielle de Septembre 2005

.

26 réponses
« Anciens commentaires
  1. CHANSAULME
    CHANSAULME dit :

    Bonjour Bernard, pouvez-vous me dire si vous avez-eu besoin des crampons pour faire votre ascension ? Je prévois d’y monter la semaine prochaine (14 août 2019) ?
    En vous remerciant

    Répondre
  2. BERNARD
    BERNARD dit :

    Bonjour Marianno,

    J’ ai donc finallement gravi le Pic du Néouvielle hier samedi 03/08/2019, je confirme, l’ absence de nevé sur la majeure partie du parcours en été, remplacée par des rocs, blocs, rochers rend ce sommet plus difficile, La distance et le dénivellé ne sont pas extraordinaires mais le sentier cahotique est de niveau montagnard. Rencontré au sommet, un sérieux client m’ a dit que le Néouvielle faisait parti de son top 5 dans les pyrénées, je veux bien le croire tellement la vue panoramique y est juste incroyable.

    Amitiés

    Bernard

    Répondre
  3. JAOUEN
    JAOUEN dit :

    Le massif du Néouvielle est magnifique avec ces lacs, ces belles montagnes recouvertes de conifères et de rhododendrons en fleurs.
    La magie ne s’arrête pas la, l’ascension du Pic du Néouvielle en dernier jour de Juin, mon premier 3000m, dans de superbes paysages.
    Il fallait les crampons et piolet pour grimper sur les néves.
    Merci pour votre partage.
    Eric

    Répondre
« Anciens commentaires

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...