5em jour: Auberge du Maillet (1837m) – Cabane Embalse de Urdiceto (1980m)

  • +1.950m / -1.750m – 32km – 11h05 (8h35 sans les pauses) Niv: Montagnard
  • Date: le 05.07.2021 – Hautes-Pyrénées – Départ: Auberge du Maillet (1837m) secteur Héas

Cette 5em étape est très longue et pas facile si la neige est présente dans le couloir menant au mur Passet, je vous conseille fortement de la scinder en deux étapes en bivouaquant au lac de la Munia ou séjourner à Parzan (Espagne). Après renseignements sur les conditions d’enneigement auprès de l’Auberge du Maillet, vous pouvez contourner cette difficulté par le Cirque de Barroude en bivouaquant à Barroude et en continuant votre itinéraire le lendemain vers la cabane du barrage d’Urdiceto. La montée au barrage par la piste est très longue 8km pour environs +800m de dénivelé. Des paysages très beaux jusqu’aux lacs de la Munia, la suite jusqu’à la cabane se fait sur des pistes, pas top, mais pas le choix !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Le couloir menant au mur passet reste enneigé jusqu’à mi-juillet et voir plus en fonction des années, crampons et piolet indispensables si la neige est dure. Possibilité de contourner ce couloir en revenant en arrière et monter au col de la Sède pour rejoindre la variante qui passe par le col de Barroude.
  • Mur passet: le début de la vire est patinée, soyez attentifs et vigilants.
  • Longue journée qu’il est préférable de scinder en deux si vous n’avez pas trop la condition (Séjourner à Parzan ou bivouaquer aux lacs de la Munia).
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Après une bonne nuit à l’Auberge du Maillet et un très bon déjeuner, direction le cirque de Troumouse.

.

Compter 35 minutes pour accéder au nouveau parking (2040m).

.

Le cirque de Troumouse (2140m) 45 minutes depuis l’Auberge du Maillet, se diriger vers le Sud-Est.

.

Dans le cas où les conditions ne sont pas favorables pour monter au col de la Munia, vous pouvez grimper au col de la Sède par les dalles (sans danger par beau temps) et rattraper la variante pour passer par le col de Barroude.

.

Vers 2260m, suivre la sente dans le pierrier qui vous mène au pied du couloir (Est).

.

Début du couloir.

.

Passer dans la rimaye pour éviter de chausser les crampons si les conditions sont comme aujourd’hui.

.

.

Le haut du couloir.

.

Après le couloir, suivre les cairns en utilisant les mains (Niv: II/II+).

.

Le mur Passet qu’il faut aborder avec prudence,

après les premiers mètres qui sont vraiment patinés, suivre la vire sur une dizaine de mètres.

.

Des jeunes Toulousains au niveau du mur Passet.

.

.

Le reste ne pose pas de problème pour rejoindre le col de la Munia, même si les névés sont très présents.

.

.

Le Col de la Munia (2853m) 3h00 depuis l’Auberge du Maillet.

.

Mariano au col de la Munia.

.

Vers les lacs de la Munia et le Mont Perdu (3355m)

3em sommet des Pyrénées après les Posets (3369m) et l’Aneto (3404m).

.

Le sommet de la Munia est un 3.000m sans grande difficulté pour un montagnard.

Pour ceux qui veulent le gravir, voir ce Topo Compter 1h de montée et 45 minutes pour revenir au col.

.

Depuis le col de la Munia, descendre en empruntant une sente bien marquée jusqu’aux lacs de la Munia.

.

Le 1er lac de la Munia (2540m).

.

Le deuxième lac de la Munia, plus grand que le premier (2526m).

.

Vers le Mont Perdu (3355m) et le Pic du Marboré (3248m).

.

La suite se déroule sur un sentier bien marqué jusqu’à la piste qui descend à Parzan.

.

Début de la piste (1920m).

.

Quelques indications: Parzan 2h45, pour infos j’ai mis 2h15.

.

La piste, pas agréable mais pas vraiment le choix et je vais en manger de la piste aujourd’hui.

.

L’arrivée à Parzan pour manger un morceau et surtout pour faire le ravitaillement.

.

Après avoir fait le ravitaillement,

.

remonter la nationale A-138 sur 1,5km (direction France).

.

La quitter au niveau des panneaux d’indications (1165m), pour suivre l’itinéraire du HRP/GR11 qui file vers l’Est.

.

Début de la piste.

.

Pas beaucoup d’emplacements pour y installer la tente,

à part un ou 2 endroits de verdure mais sans être à proximité du ruisseau de Urdiceto.

.

L’arrivée à la centrale.

.

Juste après la centrale, il y a une toute petite cabane qui ne paie pas de mine,

mais qui est parfaite pour une nuit à l’abri sans y installer la tente (max 2 à 3 places).

Très longue journée (8h35 sans les pause) 11h05 pauses comprises, avec des étapes comme celle-ci, il est certain que des problèmes musculaires peuvent très vite arriver, si vous traversez les Pyrénées, ménagez votre monture. Il faut garder des forces et des réserves pour les jours suivants si on veut atteindre les objectifs comme la traversée des Pyrénées.

.

.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...