Pico Fragineto (1734m)

Pico Fragineto ou Fraxinito (1734m) et Punta del Corcurezo (1661m) en boucle par le col de Fragineto et le Port de Petrenales depuis la Tejería (915m)

  • Déniv: +1080m – (3h30+0h45+2h15)= 6h30 – 17 km Niv: Montagnard
  • Date: le 04.04.2022 – Aragon (Espagne) – Départ: Parking de la Tejería (915m)

Le pico Fragineto et la Punta del Corcurezo par la crête de la Ronera est un parcours somptueux à faire pour tous les amoureux de la nature. Le parcours des 3km de crête sont d’une beauté indescriptible avec des paysages sauvages époustouflants.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Longue randonnée qui demande aux randonneurs d’avoir une bonne condition physique.
  • Bien que le parcours ne comporte pas trop de difficultés particulières, bien lire ce topo avant d’entreprendre cette boucle.
  • L’itinéraire suit le Canyon sur 300m avec un niveau d’eau du Río Calcón entre 10 et 20cm au début du printemps. Avoir des chaussures de montagne haute et n’hésitez pas à marcher dans l’eau plutôt que de risquer la glissade en étant en équilibre sur les rochers pour ne pas se mouiller !
  • Vers 1430m d’altitude, le sentier se perd dans la garrigue, contourner le fil de crête du versant Sud par la droite sur une quarantaine de mètres vers le Nord, le reste du parcours ne pose pas de problème d’orientation.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Le Fragineto a vraiment une fière allure depuis son voisin le Pico Borón !

Randonnée faite avec Yves

.

Départ depuis le parking de la Tejería (915m).

.

Réglementation du Parc Naturel de la Sierra y Cañones de Guara.

.

Depuis le parking, suivre le sentier en légère montée vers le Nord-Est.

.

L’itinéraire depuis le départ effectue un peu les montagnes russes sur 2,5km (dénivelé: +60 et -90m).

.

Après 15 minutes de marche (890m),

continuer tout droit vers le Nord-Est en laissant le sentier qui monte à gauche.

.

L’itinéraire se déroule sur un très bon sentier jusqu’à l’Ermita de la Fabana (920m).

(30 minutes depuis le départ)

.

L’itinéraire après l’Ermitage continue vers le Nord, puis vers le Nord-Ouest par la suite.

.

La vue sur le massif del Tozal de Guara.

.

Altitude 890m, 40 minutes depuis le départ.

(suivre l’itinéraire del Tozal de Guara jusqu’à la bifurcation 1040m).

.

L’entrée du Canyon.

.

A partir d’ici, l’itinéraire va suivre le canyon sur environ 300m.

.

Le niveau d’eau est par endroits entre 10 et 20cm, mais sans danger en restant attentif.

.

.

Il est possible d’éviter de marcher dans l’eau si vous êtes en chaussures basses (Trail), mais il est préférable d’avoir des chaussures de montagne haute. N’hésitez pas à marcher dans l’eau plutôt que de risquer la glissade en étant en équilibre sur les rochers.

.

.

Point clé: 1040m (jonction avec la boucle)

Croisement de la boucle vers 1040m (compter 1h15 depuis le départ pour un peu plus de 4km). Prendre à gauche l’itinéraire du col de Fragineto en laissant à droite celui du col de Petrenales (itinéraire de retour).

.

Après 4,2 km de distance pour seulement +220m d’effectués, l’itinéraire se raidit enfin !

.

La vue sur notre droite du Tozal de Guara (2077m).

.

Col de Fragineto (1300m) 1h50 depuis le départ.

.

Depuis le col de Fragineto, suivre le sentier qui file vers le Nord.

.

Vers 1320m, le sentier rendre dans la garrigue et grimpe vers le Nord-Ouest.

.

.

Vers 1420m, ne continuez pas vers l’Ouest, sauf si comme nous, vous voulez voir le paysage.

.

Un paysage somptueux !

.

Les lacs de Vadiello.

.

Nous revenons un peu en arrière vers le Nord-N.E

pour retrouver notre sente avec un balisage bleu au sol (pas très visible).

.

L’itinéraire ensuite grimpe Nord-N.O jusqu’au col de Lizana.

.

Quelques cairns nous indiquent que nous sommes sur le bon itinéraire.

.

Itinéraire qui se fait par moment sur des petits tronçons un peu croulants (Pierrier).

.

.

.

A l’approche de la crête, l’itinéraire devient évident.

.

.

.

A partir d’ici, le paysages est magnifique !

.

Le dernier petit pierrier à grimper pour arriver au Cuello de Lizana (1570m).

.

Yves au col de Lizana (1570m) 2h45 depuis le départ.

.

Le Panorama sur 360° (6 au total dont 2 en HD et le panorama sur la chaîne des Pyrénées enneigée)

.

Des vues plongeantes de toutes beautés.

.

Ça valait la peine de marcher 3 heures pour voir cette beauté de paysage.

.

La suite du parcours ne comporte aucune difficulté,

.

il suffit de suivre le fil de crête jusqu’au sommet du Fragineto.

.

.

Aucune difficulté à franchir ce ressaut, si ce n’est de poser un peu les mains sur quelques mètres (Niv: II).

.

La vue derrière nous.

.

Yves entre les coussins de belles mères !

Le surnom « coussin de belle-mère » est couramment donné à Echinocactus grusonii, mais n’est guère sympathique si l’on s’assoit dessus,  aïe aïe aïe !

.

La chaîne des Pyrénées enneigée.

.

Depuis la crête, nous pouvons voir au loin le départ de la randonnée, ça paraît très loin (7km).

.

Yves, mon compagnon de randonnée,

se régale comme moi de ces magnifiques paysages que seule Dame Nature peut nous offrir !

.

Ce n’est pas encore le sommet . . . .

.

La vue derrière nous sur la crête déjà parcourue.

.

Vue plongeante sur le canyon de Guatizalema.

.

Le Río Guatizalema, ne coule plus beaucoup dans cette région aride de l’Aragon.

.

Le sommet est tout proche.

.

Pico Fragineto ou Fraxinito (1734m) nous avons mis 3h20 pour +940m/-90m de dénivelé en 7km.

(Compter entre 3h00 et 3h30 sans les pauses)

.

Le Panorama sur 360° (6 au total dont 2 en HD et le panorama sur la chaîne des Pyrénées enneigée)

.

Yves et Mariano au sommet du Fragineto.

.

Les vues sur le secteur de Vadiello sont splendides !

.

Le versant vertigineux du Fragineto (Versant Ouest).

.

Los Mallos de Ligüerri.

.

Vers la Peña de Oroel.

.

Vers le Mont Perdu et ses 3355m d’altitude.

.

Avec les 20 cm de neige tombait il y a 2 jours, la vue sur la chaîne est incroyable !

.

Le massif del Tozal de Guara (2077m).

.

Zoom sur la ville de Huesca distante de 20km.

.

Embalse de Guara o de Calcón (altitude: 800m).

.

Il est rare de ne pas trouver au-dessus de nos têtes les vautours Fauves qui nichent dans le secteur de Vadiello.

.

Le vautour percnoptère est également présent dans le secteur, c’est un petit vautour dont les couleurs dominantes sont le noir et le blanc à l’âge adulte. Ses ailes sont blanches sauf l’extrémité noire. Queue blanche en forme de coin. La face et la gorge sont nues, couvertes de peau jaune. Plumes de la nuque hérissées, jaunâtres. Les deux sexes sont semblables. Les jeunes ont un plumage brun foncé sauf le croupion crème. Bec jaunâtre, pattes rose pâle.

.

Après être restés 1 heure au sommet pour manger et contempler cette merveilleuse nature que nous offre ce sommet, retour en boucle par le Port de Petrenales en faisant une petite visite à la pointe del Corcurezo qui se trouve en fin de crête de la Ronera.

.

Le petit village de Nocito, un des nombreux départs pour gravir le Tozal de Guara.

.

1,7km de crête à parcourir jusqu’à la pointe Corcurezo (1661m).

.

Aucune difficulté à parcourir cette crête facile en l’absence de neige.

.

Nous nous éloignons du Fragineto.

.

Un pur bonheur de parcourir cette crête par beau temps avec cette vue immense sur les Pyrénées.

.

260km de chaîne Pyrénéenne !

.

Yves sur la crête de la Ronera.

.

Ce topo pourrait se résumer en quelques photos, mais comme je le dis à chaque fois,

.

je prends énormément de plaisir à retravailler les photos lors de la création du topo,

.

alors oui, je vais me répéter encore une fois, pour ceux qui me critiquent sur certains forums parce que je poste beaucoup trop de photos (pas difficile à trouver, il n’y en a plus beaucoup sur le Net), je continuerai à poster mes 100 photos par topo, ne vous en déplaise Messieurs !

.

Bon, celui-ci comporte 114 photos, ce qui est beaucoup, je le reconnais !

.

Mais cette randonnée est tellement belle que je me devais de partager un maximum de photos avec vous.

.

La vue sur le Puerto de Petrenales où nous basculerons dans le Canyon pour le retour.

.

Mais avant ça, nous suivons la crête jusqu’au bout pour le deuxième sommet de cette randonnée.

.

Plusieurs petits ressauts sur la crête.

.

L’arrivée au deuxième sommet.

.

Les contrastes sont saisissants !

.

Magnifique !

.

.

Punta del Corcurezo (1661m)

45 minutes depuis le Fragineto pour 1,7 km de crête merveilleuse.

.

Le Panorama sur 360° (6 au total dont 2 en HD et le panorama sur la chaîne des Pyrénées enneigée)

El Tozal de Guara (2077m), un très beau souvenir de notre bivouac avec Lili en 2018 (Voir ici).

.

260km de chaîne Pyrénéenne enneigée entre la Navarre et la Catalogne de la Peña Ezkaure au Pic de Peguera. Une incroyable vue Panoramique depuis le sommet du Fragineto et de la Punta del Corcurezo qui sont distants de 64km par rapport à la frontière franco-espagnole.
Cliquer sur la vignette ci-dessous pour voir ce fabuleux panorama:

.

Le Marboré (3248m), le Cylindre (3335m), le Mont Perdu (3355m) et le Pic Añisclo (3257m).

.

Le massif de Cotiella (2912m).

.

Des coccinelles par centaine sur le cairn sommital !

.

Les Coccinellidae, en français coccinellidés, sont une famille d’insectes de l’ordre des coléoptères, appelés aussi coccinelles, ou encore familièrement ou régionalement bête à bon Dieu ou pernettes. Ce taxon monophylétique regroupe environ 6 000 espèces réparties dans le monde entier.

.

Après une petite pause au sommet du Corcurezo, revenir en arrière sur 100m,

.

puis au niveau du cairn vers 1670m d’altitude

quitter définitivement la crête pour vous orienter à gauche vers le Sud-Est

.

Quelques passages dans la garrigue sans danger vous mène au col.

.

Vers 1600m, s’orienter Sud-S.E jusqu’au col.

.

Puerto de Petrenales (1560m) compter 15 petites minutes depuis la Punta del Corcurezo.

.

Depuis le col de Petrenales , suivre le sentier à droite qui descend dans le canyon en direction du Sud-Ouest.

.

Le sentier est bien marqué avec quelques cairns au début.

.

Vers 1360m, le sentier vire plein Sud en forêt sur un sentier très agréable à marcher.

.

Attention aux têtes !

Je pense que c’est la seule difficulté que nous avons rencontrée dans ce canyon de Los Valles.

.

Point clé: 1040m (jonction avec la boucle)

1h depuis le Port de Petrenales et 1h15 depuis la Punta del Corcurezo.

.

La suite, vous la connaissez,

.

l’itinéraire dans le canyon del Río Calcón qu’il faut suivre avec prudence.

.

.

Vers 890m au niveau du panneau, prendre à droite en direction du Sud-Est et non tout droit, sinon vous vous retrouverez au niveau du lac de Guara ou de Calcón (en cas d’erreur, vous pourrez toujours revenir à la Tejería par la piste).

.

L’ermitage de Fabana (Casa Fabana) appartient à la ville de Panzano, qui à son tour fait partie de la municipalité de Casbas de Huesca. Il y a des siècles, Fabana était un tout petit village qui comptait 15 habitants en 1900. L’ermitage se compose de 3 bâtiments, la tour à l’est, appartiennent au XIIe siècle.

.

Le retour comme à l’aller se fait en légère descente et montée jusqu’à la voiture.

.

.

Le parking de la Tejería (915m) 2h15 depuis la Punta del Corcurezo et 3h00 depuis le Fragineto. Au total 6h30 de marche sans les pauses d’une randonnée qui est à classer dans le top 10 de mes 1.000 sorties effectuées à ce jour. Merci à Yves de m’avoir accompagné sur ce très joli parcours que je ne connaissais pas encore il y a 1 mois.

.

Album photos en 1920×1080 pixels de nos 3 jours en Aragon

17 réponses
  1. Arriudarré
    Arriudarré dit :

    Très belle rando Mariano. Très beau montage avec ces couleurs magnifiques. (Garde toutes les photos….ceux qui en veulent moins, peuvent fermer les yeux….)

    Amitiés

    jean-guy

    Répondre
  2. FabTreks
    FabTreks dit :

    Magnifique Mariano, cela me donne trop envie d’y retourner, je l’espère ce mois de mai,j’avais grâce à toi à l’époque découvert le Pic Boron ainsi que Riglos.
    Quel magnifique Topo, pour ma part le nb de photos n’est pas dérangeant lorsque cela vaut le coup tellement c’est beau et diversifié, bien au contraire.
    Salutations et Continue à nous faire découvrir l’Aragon et ses beautés naturelles.

    Répondre
  3. Gerard
    Gerard dit :

    Bonjour
    Merci encore pour cette belle rando et topo vraiment top !
    Petite question concernant le lien pour télécharger la trace. Je n’arrive pas à la télécharger sur mon portable et donc sur la carte montagne correspondante. Ce formt odt me pose problème.
    Gérard

    Répondre
  4. DELSOL
    DELSOL dit :

    Bonjour Mariano, bonjour les montagnards. Je ne commente pas souvent, mais je me régale à chaque fois que j’ouvre un topo, en prenant bien le temps de savourer tous ces beaux panoramas que tu nous fait visiter ! MERCI !

    Répondre
  5. Yves MEUNIER
    Yves MEUNIER dit :

    Bonjour Mariano
    Bravo comme d’habitude du grand Mariano, vous avez la chance d’être infatigables, tant mieux pour nous, toujours un plaisir de te lire et de profiter de tes talents de photographe, nous sommes ravis, et nous avons l’impression d’avoir nous même peinés.
    Merci

    Répondre
  6. Nadette
    Nadette dit :

    Merci pour nous faire partager ta joie lors de cette superbe rando. Bravo à vous deux pour la performance.
    N’hésite pas à faire de nombreuses photos toujours d’excellente facture. C’est un vrai régal de parcourir les plus hauts sommets par procuration.
    (PS: j’ai changé mon fond d’écran …)
    Bises.

    Répondre
  7. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    Encore un topo qui va donner envie à certains de découvrir ce coin magnifique à quelques encablures de chez nous ! Moi le premier, au retour des Bardénas, nous n’avions pas pris le temps de passer par là !
    Superbe topo !
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  8. Jérôme
    Jérôme dit :

    En effet ce topo se compose de magnifiques photos, peut-être la meilleure saison pour parcourir ces paysages.
    Mais alors, ce panorama sur la chaine des Pyrénées nous laisse sans voix ! SPLENDIDE
    Merci à vous deux🙏😉

    Répondre
  9. Francis
    Francis dit :

    Bonjour Mariano
    Merci pour toutes ces belles photos et le nombre qui fait tout le charme
    et l’intérêt de ton site! Magnifique!!
    Amitiés.;Francis.

    Répondre
  10. Marie-Aleth lamy
    Marie-Aleth lamy dit :

    Époustouflant.
    Je comprends que ce soit dans tes tops 10 de randos.
    Je regarderai en grand écran sur la télévision.
    Ça doit être fabuleux.
    Merci beaucoup pour ce partage.
    Bien amicalement.
    Marie-Aleth

    Répondre
  11. Joaquín
    Joaquín dit :

    Mariano. Bien vale la pena contemplar las ciento y alguna más de tus fotografias; los que hemos andado por el monte vemos la diferencia entre éllas aunque sean semejantes; cambia el punto de vista cuando damos unos pasos. Recorrido hecho en varias ocasiones….ya no. Saludos.

    Répondre
  12. jmd65
    jmd65 dit :

    Bonjour Mariano. Encore un super topo et de nombreuses et magnifiques photos comme toujours. Merci pour tout. Grâce à toi, j’ai découvert le magnifique site de Vadiello et j’ai trouvé également des coccinelles au sommet du Mondinero à notre grande surprise.
    Au plaisir
    Jean-Marc

    Répondre
  13. guy J.P.
    guy J.P. dit :

    Bonjour Mariano ,
    Je viens de regarder toutes les photos de cette randonnée au Pico Fragineto une fois de plus c’est un régal surtout les vues sur les canyons et particulièrement celles de la chaine avec les noms des pics ( connus ou inconnus)
    Pour le nombre de photos on est gâté par toute la description : on ne loupe aucun détail
    Une fois de plus j’ai presque honte de dire simplement :MERCI pour tout
    A bientôt Amitiés J-P.

    Répondre
  14. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Ce même parcours et vos photos sublimes sont là pour le prouver, nous l’avons fait le 8/04/12 par temps génial également. Si nous, dans la foulée, on avait ajouté le Total de Guara par son versant ouest/sud-ouest assez enneigé encore, depuis le collado de petrenales. Tous les Deux vous avez bien du mérite d’avoir cumulé 3 randonnées, 3 jours consécutivement. Bravo à Vous Deux. Et 10 années de moins dans son corps cela compte ! L’essentiel est de poursuivre l’entraînement pour garder l’endurance et la forme le plus longtemps possible : c’est ce que l’on peut et doit se souhaiter à tout le monde ! Très bonne continuation et merci encore pour votre partage.
    À bientôt Mariano
    Francine

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...