Pic d’Irau (Iraukotuturru) 1152m par les crêtes Malbey et Nord-Ouest

Pic Iraukotuturru (Pic d’Irau) 1152m depuis Kanpoïnea en boucle par la crête de Malbey et retour par la crête Nord-Ouest.

  • Depuis Kanpoïnea: +960m – (2h45+2h30)= 5h15 – 16 km Niv: Randonneur
  • Depuis le Pont Intzarrazquyko-Erréka: +850m – (2h15+2h00)= 4h15 – 12 km Niv: Randonneur
  • Date: le 27.01.2022 – Pays basque – Départ: Piste Kanpoïnea (380m)

Le sommet du Pic d’Irau appelé également par les basques (Iraukotuturru) est un petit sommet de la vallée d’Estérenguibel culminant à 1152m d’altitude. Il peut se gravir directement depuis le col d’Irau en 30 minutes, mais je vous recommande de faire cette jolie boucle qui monte à l’aller par la crête de Malbey et qui redescend par la très jolie crête du versant Nord-Ouest.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Pas de difficulté en l’absence de neige et par une journée de beau temps.
  • Cette boucle ne comporte pas de difficulté pour ceux qui suivront correctement ce topo, autant l’ascension du sommet principal est facile pour tous les randonneurs, autant l’ascension du deuxième sommet tout proche est potentiellement dangereuse pour ceux qui ne sont pas aguerris. A ne faire que lorsque le terrain est sec et par ceux qui ont le niveau Montagnard, sinon il y a grand danger !
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ depuis la piste Kanpoïnea (380m) 2km avant le Pont d’Intzarrazquyko-Erréka.

.

Randonnée faite avec Yves, Jean-Paul et Didier.

.

La route ayant été refaite entièrement pour la Vélodyssée, vous pouvez démarrer votre randonnée si vous le souhaitez depuis le Pont d’Intzarrazquyko-Erréka et gagner 2 km (30mn). Depuis la bifurcation (420m), suivre la piste à gauche qui file vers le Sud-Ouest.

.

La vue sur le sommet de la journée avec à droite de la photo, la crête Nord-Ouest du retour.

.

Suivre la piste qui effectue plusieurs lacets en direction du Sud-Est.

.

Vers 660m,

continuer sur la piste en direction du Sud en laissant celle de gauche qui monte à la crête d’Uhalzaguy.

.

.

Vers 725m d’altitude, restez sur la piste de gauche qui monte en direction du Sud.

.

La montée se fait sur une pente modérée et régulière.

.

vers 780m, la piste laisse place à un sentier qui continue à grimper en direction du Sud.

.

Petite secteur boisé qui débouche très vite sur la crête de Malbey.

.

Crête de Malbey (Compter 1h45 minutes depuis Kanpoïnea) et 1h15mn depuis le Pont.

.

Petite pause à la sortie de la forêt (900m).

.

Depuis la sortie de la forêt, suivre un sentier très bien marqué en direction du Sud-S.O.

.

Un parcours sans aucun danger avec de très jolies vues sur le versant Nord-Est du Pic d’Irau.

.

Panorama vers l’Est en direction du sommet d’Arthanolatze Gaïna (1530m).

.

Quelques escarpements rocheux à franchir mais sans difficulté et toujours sur un sentier bien marqué.

.

Les vautours n’ont pas laissé grand chose de ce pauvre Isard.

.

La vue sur les 2 sommets d’Irau (Iraukotuturru) depuis le bas.

.

L’arrivée à la route D301 et l’itinéraire du GR10.

.

Col d’Irau (1013m) 2h15 depuis le départ de Kanpoïnea et 1h45 depuis le pont d’Intzarrazquyko-Erréka.

.

Le véritable col d’Irau est un peu plus loin (Ouest) à 700m d’ici avec une altitude de 1024m.

.

L’itinéraire est simple,

il suffit de grimper en direction du Pic sans trop s’éloigner du fil de crête.

.

Une stèle au départ de l’ascension finale.

.

Compter 20 minutes pour vous hisser au sommet sans la moindre difficulté par temps sec.

.

.

L’itinéraire passe entre 2 petits éperons (Nord-Ouest).

.

La vue en contre-bas sur le véritable col d’Irau (1024m) où passe le GR10.

.

Les derniers mètres pour Didier.

.

Sommet du Pic d’Irau ou Iraukotuturru (1152m)

compter 2h45 depuis le départ et 2h15 pour ceux qui partent depuis le pont d’Intzarrazquyko-Erréka.

.

Mariano, Didier, Yves et Jean-Paul au sommet du Pic d’Iraukotuturru (1152m).

.

6 Panoramas dont 2 annotés en Haute-résolution:

Cliquer sur les étoiles pour basculer entre les panoramas et pour visualiser les photos.

.

Panorama vers l’Océan (Nord-Ouest) distant de 60km.

.

Pour le deuxième sommet du Pic d’Irau, Attention  ! ! !

A ne faire que si vous avez le niveau Montagnard et que le sol est bien sec.

.

Le versant Nord du Pic d’Irau était un peu givré, nous sommes descendus en prenant toutes nos précautions.

.

La montée au second sommet se fait plus facilement sur le versant Sud, même s’il y a un passage où il faut mettre les mains (Niv: II+).

.

Yves et Mariano au second sommet du Pic d’Irau (1145m).

.

Panorama vers la crête Nord-Ouest que nous allons parcourir pour le retour en boucle.

.

Panorama vers le Nord.

.

Vers l’Est.

.

.

Pic de Béhorléguy (1265m).

.

Zoom sur le Pic d’Anie (2504m).

.

Depuis le second sommet, le vide est tout autour de nous.

.

La vue sur le sentier où nous sommes passés ce matin.

.

Retour au sommet principal.

.

Yves dans la montée pour rejoindre les copains.

.

Le meilleur moment, le casse-croûte !

.

Après être restés 1h20 au sommet, le retour par la crête Nord-Ouest.

.

Descendre vers l’Ouest jusqu’à l’altitude 1115m,

.

puis suivre la sente pour le parcours de crête (Nord-N.O).

.

Cette crête ne comporte pas de difficulté en l’absence de neige et par une journée ensoleillée.

.

La sente et bien visible, elle contourne de temps en temps quelques à-pic par la gauche,

.

comme ici sur cette photo mais sans difficulté.

.

Quelques passages boisés également.

.

.

Une belle crête à parcourir.

.

.

La seule petite difficulté de ce parcours se situe vers la fin de la crête, voir plus loin.

.

La vue derrière nous,

.

sur l’itinéraire que nous venons de parcourir depuis le sommet.

.

Le sentier continue sur la crête avec des toutes petites montées et descentes.

.

.

.

Encore une vue derrière nous pour vous montrer que cette crête est très belle !

.

Zoom en direction des 2 sommets que nous avons gravis.

.

.

.

.

.

Petit passage sans difficulté en fin de parcours de crête.

.

.

Altitude 875m, Attention !

Rien de difficile mais il ne faut pas continuer sur le fil de crête qui devient aérien et pentu !

.

Vers 875m d’altitude et 1h05 de marche depuis le sommet,

quitter le fil de crête pour contourner un éperon par la droite en empruntant un sentier bien visible.

.

Suivre par la suite la clôture jusqu’à son extrémité.

.

Puis vers 785m au bout de la clôture, ne pas continuer tout droit, la pente est très raide !

Longer la clôture à droite en direction de l’Est,

.

pour rejoindre un sentier bien visible un peu plus bas (Est)

.

qui rentre un court instant en forêt pour retrouver une piste.

.

Piste qui va nous mener au pont d’Intzarrazquyko-Erréka.

.

Vers 480m d’altitude,

faite une petite pause pour aller voir la belle cascade qui se cache à 2 pas et qui n’est pas visible depuis l’itinéraire.

.

Cascade d’Intzarrazquyko-Erréka.

.

Superbe !

.

.

Après cette petite pause, la piste rejoint la petite route goudronnée récemment

.

qui descend vers l’Est pour rejoindre la bifurcation de ce matin (2h00 depuis le sommet).

.

Pour ceux qui sont partis comme nous depuis Kanpoïnea,

.

compter encore 25 minutes de marche.

.

Un très beau parcours de crête que je vous recommande.

Merci à mes compagnons de randonnée et à Yves pour ce bel itinéraire de crête.

10 réponses
  1. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Merci pour vos belles photos de mon Pays Basque natal et votre topo avec vos recommandations utiles.
    Pour ma part, je ne pense pas avoir fait ces 2 sommets d’Iraukotuturru : en tous cas, c’est une superbe idée de sortie. Merci à tous les quatre passionnés de montagne, comme mon frère et moi.
    Pas de sortie pour moi ce WE du 19 et 20/01/22 (boulot oblige), par contre, mon frère a pu s’évader de la fraîcheur brumeuse de la plaine pour aller arpenter la Peña Collarada à 2883 ou 2886m (en fonction des cartes). Si vous voulez savoir un peu plus sur son ascension, vous le trouverez dans votre topopyrénées de la Pena Collarada par le refuge de la Trapa que je m’apprête à inscrire.
    À bientôt Mariano.
    Francine

    Répondre
  2. Serge
    Serge dit :

    Bonsoir Mariano
    Le charme du Pays Basque, j’espère que tes amis ont poussé la chansonnette, ils savent faire avec talent !
    Belle rando, il fallait en profiter, le temps change à partir de demain ! La neige par endroits c’est vraiment du béton, même sur un sentier anodin il faut rester vigilant
    Nous nous en sommes rendu compte aujourd’hui !!
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  3. dinosaure
    dinosaure dit :

    Bonjour
    Rando intéressante pour le pic principal. Dans la mesure ou vous conseillez le deuxième sommet et que donc des « montagnards » vont s’y rendre, une précision. on voit en dessous de ce pic une petite sente sur une vire impressionnante, sente qui permet de rejoindre le col d’irau depuis le collet entre les deux sommets…en passant donc au nord du pic principal. Si c’est impresionnant de haut…il se confirme sur le terrain que c’est très exposé et que tout faux pas y est interdit…la sente étant extrêmement ténue….et il vaut mieux que les gens qui s’y lanceront le sache avant…
    on peut s’en rendre compte sur les photos suivantes (de 30 à 35…) Bonne montagne et avec prudence…
    http://robertetlespyrenees.kazeo.com/sommet-d-occabe-par-iraukotuturru-28-04-2010-gallery63068
    Dinosaure

    Répondre
  4. Sonoma
    Sonoma dit :

    Merci pour ce Topo qui se situe tout près de notre résidence secondaire à Esterencuby à la descente du gr10.
    Ou la piste a aussi été entièrement goudronné pour la velodyssee. Je Suppose que le sentier que vous avez emprunté fait aussi partie du parcours.
    A bientôt sur les sentiers
    Hélène

    Répondre
  5. MAHAGNE
    MAHAGNE dit :

    Bonjour Mariano,
    Cette rando, je l’ai faite avec mon cousin d’Ascain (juillet 2018) ce fut un régal
    Dernièrement, nous avons fait la Rhune (pour la 4eme fois) au départ d’Olette.
    J’ai retrouvé mes amis espagnols du restaurant et quelle belle joie de nous tous.
    Je te souhaite une bonne continuation ; avec l’espoir de se voir un jour.
    Amitiés,
    Claude Mahagne

    Répondre
  6. douillet
    douillet dit :

    bonjour mariano, le passage du pic principal au petit pic derrière n’est envisageable que par temps sec.
    Sur votre photo on voit des granges. Elles offrent un grand espace de pique nique bien au sec.
    Merci pour vos topos. BONNE ANNEE.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...