Pico Escusaneta (2609m)

El Pico Escusaneta (2609m) en aller/retour depuis le col des Tentes (2208m)

  • Déniv: +500m – (2h00+1h45)= 3h45 – 9 km Niv: Randonneur
  • Date: le 17.09.2022 – Hautes-Pyrénées – Départ: Col des Tentes (2208m)

Un sommet que vous ne devez certainement pas connaitre et pour cause, la plupart des randonneurs continuent leur chemin vers la Faja de l’Escuzana en laissant sur la droite de la Forqueta de Gabieto le Pic de l’Escusaneta, un petit sommet plein de charme avec un panorama qui n’a rien à envier à ses voisins que sont: les Gabiétous et l’Escuzana.

Si nous sommes montés en haut de ce petit sommet inconnu pour nous trois, c’est en partie à cause de notre échec au Gabiétous Occidental par le couloir de la Brèche SW des Gabiétous, il fallait trouver un plan B: la Punta Escuzana (2847m) appelé el Pico Mondarruego par les espagnols, était un peu trop loin pour l’heure déjà bien avancée (12h00). Pour ne pas rater complètement notre journée de montagne, nous nous sommes rabattus sur le sommet le plus proche de nous qui était sur notre itinéraire de retour: el Pico de l’Escusaneta (2609m), et honnêtement, nous n’avons pas regretté notre choix !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Aucune difficulté en l’absence de neige jusqu’à la Forqueta de Gabieto (2512m)
  • L’ascension finale du sommet depuis la Forqueta se fait hors sentier avec quelques cairns sur le terrain pour vous orienter (Nord-Ouest) et l’utilisation des mains sur 2/3 endroits de niv:II (rien de bien méchant).
  • Le retour depuis le sommet, demande une attention particulière pour ne pas trop descendre à droite du versant Sud, revenir par le même itinéraire que la montée en direction du Sud-Est jusqu’à la Forqueta.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Randonnée faite avec Patricia et Jean-Jacques depuis le col des Tentes.

.

Les premiers rayons de soleil sur la petite mer de nuages au-dessus de la vallée de Bellevue.

.

L’arrivée au Port de Boucharo (2270m), 95% des randonneurs prennent à gauche pour monter à la brèche de Roland

alors que nous, nous continuons tout droit sur quelques mètres.

.

Depuis le Port de Boucharo 2270m, descendre légèrement côté espagnol sur 160m puis restez bien attentif, 30% des randonneurs se trompent et continuent sur le sentier de droite qui descend à Bujaruelo, obligeant les randonneurs à remonter par la suite. Vers 2250m, bien suivre la sente de gauche qui monte vers une brèche bien visible de loin.

.

Si vous rentrez dans la brèche,

.

il vous faudra redescendre, rien de difficile ou la contourner par la droite juste avant.

.

Après ce petit passage rocheux,

la suite de l’itinéraire devient évident, l’itinéraire file vers le Sud-Ouest sur une sente bien marquée.

.

Belles couleurs vers la Tendeñera (2853m).

.

Sente à flanc de montagne qui mène au pierrier.

.

Panorama vers l’Ouest.

.

Le Massif de Vignemale (3298m).

.

Après avoir contourné le versant Nord des Gabiétous, l’itinéraire s’oriente Sud-S.O pour monter à la Forqueta de Gabieto.

.

Aucune difficulté en l’absence de neige et sur ce pierrier qui n’est pas très long ni très raide.

.

L’arrivée de Patricia et Jean-Jacques à la Forqueta de Gabieto (2516m).

.

Avec la fraîcheur matinale de ce matin (4°) et un petit vent bien frais, nous n’avons pas trainés !

1h15 depuis le col des Tentes (compter 1h30).

.

A partir de la Forqueta de Gabieto, 99% des randonneurs prennent l’itinéraire de la vire de l’Escuzana et 1% prennent à gauche,

.

pour gravir ce long pierrier très pentu sur la fin pour grimper au Gabiétous Occidental par la brèche SW en mode escalade et non en mode pédestre, très important, cliquer sur la photo pour comprendre pourquoi nous nous sommes rabattus sur le Pic de l’Escusaneta.

.

La vue depuis la Forqueta sur la vire de l’Escuzana est vraiment unique !

.

Depuis la Forqueta, grimper vers le Nord-Ouest en direction du sommet.

.

Il y a des cairns mais pas énormément.

.

En l’absence d’humidité cette montée en devers vers le sommet n’est pas dangereuse.

.

Pour ceux qui ont le vertige, vous n’êtes pas obligés de regarder en bas !

.

Patricia devant les Gabiétous que nous devions faire aujourd’hui.

.

Comptez entre 25 et 30 minutes pour vous hisser en haut de ce petit sommet.

.

L’arrivée au sommet (compter 2h00) depuis le col des Tentes.

.

Patricia, Jean-Jacques et Mariano au sommet del Pico Escusaneta (2609m),

appelé également el Pico de la Forqueta de Gabietou.

.

Cliquez sur le menu déroulant en bas à gauche pour sélectionner un des 3 panoramas dont 1 annoté en 4K.

.

Un casse-croûte bien mérité vers 13h00 après les frayeurs de ce matin.

.

Panorama superbe depuis ce modeste sommet qui culmine à 2609m d’altitude.

.

Tous les 3.000 du massif du Vignemale (3298m).

.

Panorama vers le Nord-Est.

.

Pic de Néouvielle (3091m) et Pic Long (3192m).

.

Zoom sur le col des Tentes (2208m)

Pas assez pour voir qui m’a défoncé la voiture pendant que je randonnais, voir la dernière photo.

.

Les 2 Gabiétous Occidental (3034m) et Oriental (3031m).

.

Vers l’Ouest avec les sommets des Pics:  Otal (2705m), de la Tendeñera (2853m) et de la Peña Sabocos (2757m).

.

La vire de l’Escuzana, une des merveilles de nos Pyrénées.

.

Après une petite heure passée au sommet, le retour.

.

Revenir par le même itinéraire qu’à la montée sans jamais descendre vers la droite.

.

Comme à la montée,

il faut utiliser un peu les mains sur 2/3 passages de Niv: II, mais franchement rien de difficile.

.

.

.

.

La Forqueta de Gabieto.

.

.

.

L’arrivée à la Forqueta de Gabieto (compter 20 minutes depuis le sommet).

.

Quelques blocs rocheux tiennent en équilibre sur la paroi du versant Nord-Ouest des Gabiétous,

mais pour combien de temps ?

.

Retour par le même itinéraire que ce matin.

.

La descente du pierrier.

.

.

.

Un petit oiseau à quelques mètres de nous, pas craintif du tout !

.

Le franchissement de la brèche.

.

Port de Boucharo (2270m) avec la vue sur le sommet de l’Escusaneta où nous étions.

.

La belle vallée de Bellevue qui descend au village de Gavarnie.

.

Retour au col des Tentes (2208m) 1h35 depuis le sommet (compter 1h45).

.

A l’arrivée au col des Tentes, regarder ce que m’a laissé un je ne sais quoi pour rester poli:

Une journée qui va me couter 350 euros (le prix de ma franchise) heureusement que je suis en tout risque sinon la somme aurait été beaucoup plus élevée, 2.000€ voir plus. Restons positif, il y a plus grave que ça dans la vie. Des personnes irrespectueuses comme celle-ci, qui ne m’a pas laissé de mot, il y en a malheureusement de plus en plus dans ce 21em siècle, cela devient affligeant !

8 réponses
  1. Florence
    Florence dit :

    Décidément, quelle journée ! Pas cool pour la voiture…
    Ne pas rester sur un échec et savoir rebondir en proposant autre chose c’est faire preuve de sagesse et de grandes capacités d’adaptations. La vue depuis ce sommet est magnifique et je mets un petit « post-it » virtuel sur cette ascension de l’Escusaneta que je ne connaissais pas jusqu’à ce jour pour le proposer lors d’un prochain séjour dans le secteur.
    Il me semble que le petit oiseau peu farouche est un Accenteur alpin (il y ressemble fortement en tous cas).
    Merci pour le partage de ces belles photos Mariano.

    Répondre
  2. Mayet
    Mayet dit :

    Comme à chaque fois, je lis le topo et ça me donne envie de découvrir ce sommet. Bravo de nous montrer qu’il faut aussi savoir renoncer, même si tu as une expérience immense. Incroyable pour ta voiture que ni le chauffard ni de témoins ne soient manifestés.

    Répondre
  3. Joaquín
    Joaquín dit :

    La ascensión al pico Escuzaneta justa compensación después de los acontecimientos antreriores. Nueva cima, panorámicas diferentes… »super ».
    Lástima por la actuación de unos gamberros en tu automovil. Nunca entenderemos estas actuaciones los que somos respetuosos.
    Saludos.

    Répondre
  4. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonsoir Mariano
    Heureusement, le pic Escusaneta et les belles photos que vous avez prises de ces endroits magiques sont là pour égayer un peu votre journée qui n’aura pas forcément bien débutée et encore moins bien terminée.
    Je suis vraiment attristée pour Vous et surtout consternée par le comportement de certaines personnes irrespectueuses.
    À très vite Mariano
    Bonne soirée, malgré cela.

    Répondre
  5. Serge
    Serge dit :

    Bonsoir Mariano
    Ce n’est pas de la frayeur que vous avez ressenti, c’est de la lucidité que vous avez eu
    Au final belle rando tout de même !
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  6. Cordée/Clarisse
    Cordée/Clarisse dit :

    Bien des péripéties dans cette journée…
    La sagesse du montagnard expérimenté que tu es, a su se sortir d’un mauvais pas éventuel….et opter pour un plan B
    Sauf pour ta voiture, malheureusement….
    Plus de savoir vivre…
    Bises amicales

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...