Une très belle randonnée en boucle au petit Pic d’Arriel (2683m) en passant par le passage d’Orteig et le Pic du lac d’Arrious (2545m)

  • Déniv: +1340m – (3h00+1h00+3h00)= 7h00 – 13 km Niv: Montagnard
  • Pic du Lac d’Arrious seul: Déniv: +1140m – (3h00+2h00)= 5h00 – 12 km Niv: Montagnard
  • Date: le 05.09.2020 – Vallée d’Ossau – Départ: Caillou de Soques (1390m)

Beaucoup de randonneurs effectuent la traversée du passage d’Orteig sans se douter qu’au dessus de leurs têtes domine un petit sommet culminant à 2495m d’altitude. Il n’est vraiment pas difficile à gravir en l’absence de neige, ce petit pic possède un merveilleux panorama sur 360°, vous serez surpris par la beauté du paysage autour de vous.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Le passage d’Orteig: Bien que ce passage est impressionnant pour ceux qui ont le vertige, ce petite passage aérien se fait sans difficulté à l’aide d’une main courante.
  • Le final du Pic du Lac d’Arrious demande d’utiliser un peu les mains sur une dizaine de mètres (Niv: II+) rien de bien difficile.
  • La traversée du pierrier en devers pour accéder au bas de la cheminée ne pose aucun problème en l’absence de neige.
  • Le couloir pour accéder à la crête du versant Nord-Ouest du petit Pic d’Arriel, demande l’utilisation des mains sur une trentaine de mètres (Niv: II+) rien de difficile pas temps sec.
  • Les premiers mètres de descente du petit Pic d’Arriel, demandent une attention particulière, soyez vigilants.

.

Randonnée faite avec Florence et Vava.

.

Départ depuis caillou de Soques (1390m).

.

Suivre le sentier du HRP qui rentre dans la forêt.

.

Petite ouverture en direction du Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Après 30 minutes de marche dans la forêt, nous remontons le long vallon d’Arrious (Est).

.

.

.

L’itinéraire est très facile, il suffit de suivre le large sentier du HRP jusqu’au col d’Arrious (Est).

.

L’arrivée à la cabane de berger d’Arrious (1865m) 1 heure depuis le départ.

Depuis la cabane, le sentier poursuit son ascension en lacets vers l’Est (rive droite) jusqu’au col d’Arrious.

.

Jonction des itinéraires de montée et de descente pour cette randonnée.

Altitude 2070m: continuer tout droit vers l’Est puis Nord-N-E.

.

L’arrivée au col d’Arrious (2259m).

.

2h00 depuis notre départ (+900m de dénivelé pour 4,7km de distance).

.

Florence et Vava au col d’Arrious.

.

Depuis le col d’Arrious qu’il ne faut pas franchir, suivre le sentier à droite partant vers le Sud-Est jusqu’au lac.

(5 petites minutes suffisent pour aller voir ce joli petit lac)

.

L’arrivée au lac d’Arrious (2300m)

avec à gauche la pointe du Pic du lac d’Arrious qui cache le véritable sommet qui est bien plus haut.

.

Magnifique petit lac d’Arrious avec en arrière plan, le petit Pic d’Arriel (2683m).

.

Mon copain le Palas et ses 2974m d’altitude, sans lui, Topopyrénées n’aurait probablement jamais existé !

Pour ceux qui ne connaissent pas monté histoire, c’est ici.

.

Pour la suite de l’itinéraire,

.

suivre le sentier partant vers l’Est en laissant en contrebas sur notre droite le lac d’Arrious.

.

Départ du passage d’Orteig.

Ce passage à flanc commence par une légère descente et se poursuit par une montée raide mais sécurisée par un câble tout le long.

.

Je sais que les personnes sensibles au vertige sont impressionnés et beaucoup n’osent pas faire cette petite traversée qui ne comporte pourtant, aucune difficulté en l’absence de neige et par temps sec.

.

Pour ceux qui n’ont pas le vertige,

ils pourront apprécier ce joli paysage sur leur gauche avec au premier plan le lac d’Artouste (1996m).

.

Il n’y a pas de difficulté, mais ce court passage est impressionnant et demande de rester attentif, ceux qui ne sont pas très rassurés,

.

resteront concentrés en tenant bien la main courante et sans regarder le vide à gauche.

.

5 petites minutes pour faire ce passage très aérien mais sans grand risque en l’absence de neige.

.

La plupart des randonneurs continuent leur itinéraire en direction du refuge d’Arrémoulit (Nord-Est).

.

Pour le Pic du lac d’Arrious, dès la fin du passage d’Orteig vers 2360m,

.

se diriger vers la droite pour grimper en direction du Sud-Est dans un premier temps.

.

Puis après avoir franchi une éminence,

le pic du lac d’Arrious se dévoile devant nous et l’on se rend compte tout de suite qu’il n’a pas l’air si difficile que ça !

.

La pente se raidit et l’itinéraire file vers le pied du Pic en direction du Sud-Ouest.

.

.

La pente est raide pour le final, mais sans danger par temps sec.

.

Petite lucarne vers le Pic du Midi d’Ossau, juste avant le petit couloir final du Pic.

.

Petite cheminée facile,

.

puis une autre où il faut utiliser les mains pour se hisser au sommet (Niv: II+).

.

Rien de difficile.

.

Pour l’arrivée au sommet, compter entre 2h45 et 3h00 depuis le caillou de Soques.

.

Vava, Florence et Mariano au sommet du Pic du lac d’Arrious (2495m).

.

Mariano au sommet du Pic pour effectuer sa série de photos pour le panorama.

Le résultat ci-dessus en cliquant sur la caméra jaune.

.

La vue plongeante vers le col d’Arrious où nous étions tout à l’heure (compter 1h du col au Pic).

.

La vue vers le Palas et le Balaitous avec les lacs et le refuge d’Arrémoulit.

.

Zoom sur le refuge d’Arrémoulit.

.

Le Lurien (2826m).

.

Le lac d’Arrious (2300m).

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Le Palas (2974m).

.

Heureux d’être au sommet de ce petit Pic dont la vue est imprenable sur les hauts sommets de la vallée d’Ossau.

.

Vers le lac d’Artouste (1996m).

.

.

Zoom vers le barrage.

.

Après 30 minutes passées au sommet,

.

nous redescendons les 2 petits couloirs.

.

Continuer ensuite de descendre sans grande difficulté en suivant le fil de crête du versant Sud du Pic.

.

Remonter cette éminence pour basculer de l’autre côté (Sud).

.

La vue au loin sur la sente dans la pierraille et la montée du couloir pour atteindre la crête du petit Arriel.

.

.

Pour ceux qui ne feront que le Pic du Lac d’Arrious sans monter au petit Arriel,

redescendre en direction du lac d’Arrious en le longeant par sa droite sans grande difficulté jusqu’au col d’Arrious.

.

De très beaux paysages, quelle belle journée !

.

Direction le Sud-Ouest pour la traversée du pierrier.

.

La vue sur notre droite sur le Lurien (2826m) et le lac d’Arrious (2300m).

.

.

Par temps sec, aucune difficulté jusqu’au pied du couloir.

.

Le couloir par temps sec et en l’absence de neige reste facile (Niveau: II+).

.

Les vues pendant toute cette belle boucle sont à couper le souffle, quelle est belle notre vallée d’Ossau !

.

Vava dans le début du couloir qui rejoint la crête du versant Nord-Ouest du Petit Arriel.

.

Florence dans l’un des passages de niv: II+

.

Une fois en haut du couloir, il ne reste plus qu’à suivre le fil de crête jusqu’au sommet.

.

Les vues vers l’Est sont splendides.

.

Aucune difficulté pour remonter cette pente qui reste bien raide mais sans difficulté en été,

par contre en hiver, il faut serrer les fesses, voir ici.

.

Restez au plus près du fil de crête.

.

Vers le Palas (2974m) et le Balaitous (3144m).

.

Allez les filles, encore un petit effort !

.

.

A 100m de l’arrivée, suivre les cairns vers la droite pour rendre la pente un peu moins raide.

.

.

.

L’arrivée.

.

.

Vava, Florence et Mariano au sommet du petit Pic d’Arriel (2683m) compter 1h00 depuis le Pic du Lac d’Arrious et 4h depuis le départ.

.

Le Panorama (Cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant en bas à gauche pour sélectionner le petit Pic d’Arriel):

Les lacs d’Arrémoulit avec les géants du coin: Palas et Balaitous.

.

Les lacs d’Arrémoulit (2280m).

.

.

Le Grand Pic d’Arriel (2824m) qui peut se faire très facilement à la suite, si ils vous restent encore des forces.

.

Nous concernant, nous avons pris le temps d’apprécier les paysages sur nos 2 premiers sommets et il est un peu tard pour faire l’aller/retour

(compter 1h en aller/retour pour +200m de dénivelé).

Les personnes sujettes aux vertige, pourront-être impressionnés par les 3 derniers mètres qu’il faut parcourir juste avant le sommet. Je vous rassure, il n y a jamais eu d’accident sur ce court passage qui reste relativement facile !

.

Nous concernant, il est 14h00 et la météo a prévu un changement en fin d’après-midi, donc retour à la voiture.

Faire attention dans les premiers mètres à la descente du Petit Arriel où il faut s’aider des mains pour rejoindre le sentier.

.

Ces quelques mètres passés, plus de difficulté jusqu’à la voiture.

.

Col d’Arriel (2600m) pour ceux qui veulent y monter,

c’est tout droit en restant à gauche puis légèrement à droite vers le haut en suivant les cairns.

.

Nous descendons vers l’Ouest sur un sentier dans la pierraille jusqu’au col de Sobe.

.

Col de Sobe (2450m) 40 minutes depuis le sommet.

.

Depuis le col de Sobe (2450m),

suivre le vallon qui descend vers le Nord-N.O avec une vue derrière nous sur les deux Pics d’Arriel.

.

.

.

Le sentier est bien marqué et bien cairné pour . . . . .

.

retrouver le vallon d’Arrious.

.

.

Nous retrouvons le sentier de ce matin à la bifurcation (2070m).

.

Nous avons bien fait de ne pas grimper au Grand Pic d’Arriel,

.

la météo ne s’était pas trompée et en montagne le temps change très vite !

.

Retour au Caillou de Soques, compter entre 2h30 et 3h00 depuis le petit pic d’Arriel.

.

Merci les filles pour cette belle journée, vous avez assurées !

12 réponses
  1. ari
    ari dit :

    Magnifique! Je sais, c’est très banal, mais c’est sincère. Je connais cet itinéraire, je l’ai revu avec plaisir. Merci et bravo pour tes partages.

    Répondre
  2. jean claude
    jean claude dit :

    Bonjour Mariano
    Je connaissais pas ce Petit pic d’Arriel mais c’est une belle découverte que je ferais peut être un jour.
    Merci encore pour tes belles photos avec en premier l’Ossau tout coloré le matin.
    A bientôt
    JC

    Répondre
  3. FRANÇOISE
    FRANÇOISE dit :

    Comme tu dis Mariano; des images à couper le souffle ! Cet endroit est de toute beauté : je m’en souviens …. mais surtout, tes photos superbes nous emmènent plus haut.
    Bravo à vous trois pour cette belle boucle.
    Bises

    Répondre
  4. Philippe Cailler
    Philippe Cailler dit :

    Superbe Mariano.
    Ça me donne envie de refaire Orteig et de monter, à minima, au pic du lac d’Arrious.
    Merci pour le topo et les jolies photos 👍
    Au plaisir de se rencontrer à Laruns ou la- haut.
    Philippe

    Répondre
  5. lili
    lili dit :

    Mariano et les filles !!!
    Toujours bien entouré Mariano…bravo aux filles pour cette rando hyper concentrée…
    Un temps merveilleux et de jolies vues de la haut..
    Lili.

    Répondre
  6. Georges Bloyer
    Georges Bloyer dit :

    Le passage qui m’en a fait le plus est celui d’Orteg. Impossible à faire avec mon fils qui avait alors 7 ans. Mais faire le détour par le refuge d’Arrémoulit en bas , (d’ou nous venions) et remonter jusqu’au col d’Arrious pas le vallon nous a pris du temps et de la fatigue . Mais quelle formidable vallée, avec le petit train d’Artouste pour les non randonneurs.
    Merci pour ce retour et cette superbe ballade.
    Amitiés
    Georges

    Répondre
  7. francis
    francis dit :

    Bonjour Mariano
    Superbe endroit minéral des Pyrénées et très belle boucle;
    Et quel panorama sur de grands sommets!
    Bravo et merci, c’est beau la jeunesse!!
    Amitiés. Francis.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à Fred Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...