Randonnée Faja Racón (Ordesa) 1855m

La Faja Racón (Vallée d’Ordesa)

  • Déniv: +600m – (2h45+1h45)= 4h30 – 8,5 km Niv: Randonneur
  • Date: le 01.06.2016 – Vallée d’Ordesa (Espagne) – Départ: La Pradera (1320m)

La Faja Racón contrairement à la faja de la Flores (Montagnards) est accessible aux randonneurs, elle parcourt à près de 1800m les falaises inférieures du Gallinero. Elle offre durant tout son trajet une vue exceptionnelle sur le canyon d’Ordesa.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

Difficultés: Aucune difficulté en l’absence de neige et par beau temps. Jusqu’à la fin du mois de Juin, il est préférable de se munir de son piolet et d’une corde de 10m pour assurer les moins aguerris. En effet, un névé persiste côté Cotatuero, il est court mais très pendu et une simple glissade pourrait avoir des conséquences graves, alors pensez-y !

La suite du Topo . . . . . . . . . .

La boucle:

.

La route pour accéder au parking de la Pradera (Parc national du Mont Perdu) est interdite entre le 1er juillet et le 31 Août, des bus Navette et un parking payant sont à Torla.

.

Vue sur le Tozal del Mallo (2254m) depuis le parking de la Pradera.

.

Du parking (1320m), revenir en arrière par la route (environ 700m) jusqu’à un bâtiment.

.

Superbe vue sur le Pic Otal (2709m) qui est encore bien enneigé.

.

Après environ 700m de marche,

au niveau du bâtiment, prendre le sentier à droite montant au cirque de Carriata.

.

Le sentier monte dans un bois de buis, de pins et d’hêtres.

.

Quelques trouées dans le bois pendant la montée pour apercevoir ces falaises magnifiques.

.

Abri vers 1700m, 1h depuis la Pradera. (Randonnée faite avec Marinette)

.

A la sortie de la forêt, juste après l’abri en bois,

.

on découvre le cirque de Salarons ou de Carriata dominé par le Tozal del Mallo à gauche (2254m).

.

Le Cirque de Carriata.

.

Superbe !

.

Marinette avec une déchirure au bras droit a bien du mérite de randonner.

.

Il est vrai qu’avec un paysage de rêve comme aujourd’hui,

.

 on arrive à oublier sa propre douleur !

.

L’itinéraire est évident jusqu’à la bifurcation.

.

Vers 1800m (1h25 depuis le parking), laisser à gauche le sentier traversant le barranco de Carriata, il mène au Tozal del Mallo et à la Faja de las Flores par les clavijas ou la vire.

.

Au panneau prendre à droite et suivre le sentier en direction du Sud.

.

Le paysage derrière nous est grandiose !

.

L’entrée de la vallée d’Ordesa.

.

Pour ceux qui veulent monter au Tozal del Mallo c’est Ici (Niveau Montagnard)

.

Le cirque de Carriata.

.

Une dernière vue vers le Pico Otal avant de basculer de l’autre côté.

.

Début du sentier de la Faja Racón.

.

La Faja Racón débute ici, ouvrez bien les yeux . . . . . .

.

.

La vallée d’Ordesa, dite aussi canyon d’Ordesa, canyon d’Arazas, ou encore Valle de Araza, est une vallée glaciaire des Pyrénées espagnoles dans la comarque de Sobrarbe en la province de Huesca, communauté autonome d’Aragon.

.

Située au pied du mont Perdu, elle est à l’origine de la création du parc national d’Ordesa en août 1918.

.

Sur notre gauche les falaises de la Punta de Gallinero.

.

Le parking de la Pradera (500m plus bas), départ de notre randonnée.

.

Le sentier file vers l’Est en longeant les parois du Gallinero.

.

Aucune difficulté en l’absence de neige,

mais attention vers la fin du printemps des névés peuvent encore persister, voir plus loin.

.

Y’a pas de mot tellement c’est beau !

.

.

Les parois du Gallinero sur notre gauche.

.

Derrière nous.

.

.

.

.

Le canyon d’Ordesa.

.

.

.

.

El mirador de Calcilarruego (1930m).

.

Et la Faja Pelay qui longe cette belle muraille depuis le Mirador, voir Ici (Niveau Randonneur)

.

Petite pause pour Marinette.

.

Après 10 petites minutes de pause, nous reprenons notre itinéraire vers le cirque de Cotatuero.

.

.

.

Randonnee-Faja-Racon-Ordesa_051

.

.

.

.

Compter entre 1h et 1h15 pour faire la traversée de la vire.

.

.

Paysage à couper le souffle !

.

Nous traversons un secteur avec des coussins de belle-Mère.

.

Des grimpeurs sur les parois du Gallinero.

.

Le cirque de Cotatuero.

.

Avec une superbe vue sur le sommet du Tobacor (2779m).

.

Une belle cascade à gauche du cirque.

.

La Faja de Canarellos que nous devions enchaîner à la suite de celle-ci. Ne connaissant pas cette petite vire qui n’est pas compliquée d’après les topos et sachant que Marinette ne peut utiliser son bras droit, il était plus sage de la reporter à une prochaine fois.

.

Ça sera l’occasion de revenir une fois de plus dans ce magnifique paradis sur terre.

.

Le cirque de Cotatuero (2h45 depuis le départ).

.

La grande cascade de Cotatuero.

.

Un névé ! ! ! Je ne pensais vraiment pas voir un névé à cette altitude et surtout versant Sud.

Heureusement que j’ai pu encorder Marinette pour ce court passage, elle qui n’avait qu’un bras pour se rattraper dans une neige très dure, donc danger !

.

D’après les commentaires, ce névé est souvent présent jusqu’à la fin la juin, prévoir un piolet et une corde de 10m. Si la neige est vraiment dure et que vous n’avez pas de matériel, contourner le névé par le bas, puis remonter même si vous perdez du temps, il serait dommage de terminer une aussi belle randonnée par un accident !

.

Les clavijas de Cotatuero qui permet de passer cette barre rocheuse.

.

.

Nous cherchons un coin pour nous restaurer, mais là c’est plus que chaud ! ! !

Un bloc peut à tout moment se détacher de la paroi avec les conséquences que l’on peut imaginer !

.

40m plus loin, nous trouvons notre table pour midi, et quelle table !

.

La photo de famille: Marinette et Mariano.

.

.

.

Des Grassettes.

.

Après une petite heure pour nous restaurer, nous reprenons notre itinéraire.

.

El Tobacor (2779m).

.

Nous rejoignons la bifurcation du cirque de Cotatuero.

.

.

Bifurcation (1790m).

Nous laissons à gauche le sentier montant au clavijas de Cotatuero et la brêche de Roland,

.

pour descendre vers le Sud en bas du canyon.

.

Vers 1695m, bifurcation Pradera/Faja de Canarellos.

.

Nous allons jeter un coup d’oeil.

Pour la faja de Canarellos suivre le sentier montant vers un pierrier puis longer les parois du Tobacor par une vire spectaculaire mais sans danger.

.

Ici, les clavijas des Cotatuero.

.

La passerelle de Cotatuero.

.

.

.

Après cette courte visite à la passerelle de Cotatuero, retour au sentier descendant à la Pradera.

.

Barranco de Cotatuero.

.

Retour sur le sentier du Grm10 qui vient de la colla de caballo et du refuge de Goriz.

.

Retour au Parking de la Pradera. Magnifique randonnée faite dans un cadre de rêve !

.

De retour sur Pau,

petit arrêt au niveau de Formigal pour voir les Sabots de Vénus en fleurs.

.

.

Sabot de Vénus.

21 réponses
« Anciens commentaires
  1. Marie G. Laglycine
    Marie G. Laglycine dit :

    Mariano, ce parcours est magnifique aussi, les photos sont superbes, hautes en couleurs et toujours les mêmes orchidées… Notre Marinette assure 👍🏼 … grand dame 🤣💙🤍💪
    Merci pour le lien… Bravo 🤣

    Répondre
« Anciens commentaires

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...