Sortie hivernale au Puech (1669m)

Sortie hivernale au sommet du Puech (1669m) depuis le col de Portet d’Aspet (1069m)

  • Déniv: +680m – (2h15+2h00)= 4h15 – 10 km Niv: Randonneur
  • Date: le 13.01.2022 – Haute-Garonne – Départ: Col de Portet d’Aspet (1069m)

Le sommet du Puech qui ne culmine qu’à 1669m d’altitude est un petit sommet de la Haute-Garonne. Il possède par sa position en retrait de la chaîne, un formidable belvédère sur  les 3.000 du massif de l’Aneto, du Luchonnais et des Hautes-Pyrénées.

Cet itinéraire peut se faire lorsque le risque d’avalanche est élevé sur la plupart des sommets de la chaîne, les pentes ne sont pas très abruptes avec des pentes douces sous le sommet. Ne partez pas la fleur au fusil, vérifier tout de même les conditions et l’état d’enneigement avant de partir !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Sortie hivernale en raquettes à neige

  • Matériel: Raquettes à neige + crampons/piolet obligatoires (dans le sac à dos durant toute la saison hivernale).
  • Pas de difficultés particulières sur cet itinéraire, mais comme toutes les sorties hivernales, le danger est beaucoup plus grand que lors des sorties d’été, redoubler de vigilance et bien se remémorer les points essentiels décrits ci-dessous en cliquant sur les crampons:

La suite du Topo . . . . . . . . . .

La vue du sommet du Puech (1669m) depuis le Cap de Gauch.

.

Départ depuis le parking du Col de Portet d’Aspet (1069m).

.

Depuis le col, traverser la route D618 et longer les habitations en direction du Sud-Est.

.

L’itinéraire passe à gauche du camping les Asphodèles.

.

Randonnée faite avec Serge lors de notre bivouac hivernal au sommet du Puech.

.

L’itinéraire continue vers le Sud-Ouest jusqu’au col de la Bène.

.

.

La vue au loin sur le Mont Valier.

.

Zoom sur le Mont Valier bien enneigé (2838m).

.

Après une légère descente, on atteint le col de la Bène (1206m) 40 minutes depuis le départ.

Poursuivre la piste d’en face qui monte en direction du Sud.

.

Vers 1315m, laisser l’itinéraire qui monte au col de l’Artigue (itinéraire de retour) et continuer tout droit.

Nous rencontrons la neige vers 1400m, une neige dure et verglacée !

.

Vers 1430m après 1h05 de marche,

quitter la piste en prenant à gauche en direction de l’Est dans un premier temps,

.

puis vers le Sud-S.E jusqu’à la sortie de la forêt.

.

De jolies couleurs avec ce soleil rasant.

.

La sortie de la forêt vers 1460m (1h15 depuis le départ).

.

Avec une vue du Mont Valier (2838m) au Pic de la Calabasse (2210m).

.

Zoom sur le Mont Valier (seigneur du Couserans) avec ses 2838m d’altitude.

.

Nous chaussons nos raquettes à neige pour la montée finale au sommet du Puech.

.

Nous laissons derrière nous la cabane de Bazet (1460m) que nous irons visiter au retour.

.

200m après la sortie de la forêt vers 1465m, suivre la croupe en direction du Sud-Ouest.

.

Serge au-début de la montée finale.

.

.

Pas de difficulté pour atteindre le sommet du Puech même quand les conditions sont difficiles.

.

.

Nous revenons sur notre droite pour revenir dans l’axe de la croupe.

.

La vue sur notre droite sur le sommet du Cagire (1912m).

.

Sur notre gauche, les sommets de l’Ariège.

.

Dernière bosse avant le sommet.

.

L’arrivée au Sommet du Puech (1669m)

compter entre 2h00 et 2h15 depuis le départ pour +640m de dénivelé et 4,7km de distance).

.

Sommet matérialisé sur ce large dôme par une borne (1669m).

.

Panorama immense depuis ce petit sommet (2 panoramas dont un annoté):

Du Pic de l’Escalette (1856m) au Pic de Cagire (1912m).

.

Les 3.000 des Hautes-Pyrénées,

.

les 3.000 du Luchonnais (Haute-Garonne),

.

et les 3.000 de la Maladeta avec le seigneur des Pyrénées le Pic Aneto et ses 3.404m d’altitude.

.

Les sommets de l’Ariège du Maubermé (2881m) au Cap de Gauch (2148m).

.

Et pour finir le Mont Valier (2838m) avec le Mail de Bulard (2750m).

.

Le retour . . . . .

.

Je n’ai pas précisé la température depuis le départ,

.

il faisait -5° à l’abri du vent,

avec cette température pas étonnant de voir le petit plan d’eau complètement gelé !

.

Nous contournant le plan d’eau par la gauche.

.

Le Cagire (1912m) sur notre gauche.

.

.

Retour à la jonction des itinéraires,

.

vers 1465m au niveau du bas de la croupe, monter à la cabane de Bazet (Nord-N.E).

.

Cabane de Bazet (1460m) 35 minutes depuis le sommet du Puech.

.

Cabane un peu sommaire, mais propre

.

avec un poêle à bois et ce qu’il faut pour faire du feu.

.

Un petit banc sans table à cause du manque de place,  3 couchages + matelas.

.

La vue de l’extérieur en direction du Mont Valier (2838m).

.

Pour le retour en boucle,

.

depuis la cabane, monter à la lisière de la forêt en direction du Nord,

.

puis vers la droite en direction du Nord-Est jusqu’au col de l’Artigue avec quelques cairns pour vous orienter.

.

Col de l’Artigue (1420m) qui se trouve entièrement en forêt, s’orienter à gauche en direction du Nord-Ouest.

.

Après une petite clairière, rentrer de nouveau dans la forêt (Nord-Ouest),

.

puis rejoindre le sentier de la montée (Nord-N.O).

.

Contrairement à la montée, l’enneigement se termine vers 1300m d’altitude,

alors que pour l’itinéraire de montée la neige se situait à partir de 1400m.

.

Jonction avec la piste vers 1315m.

.

.

L’arrivée après 2h00 de marche depuis le sommet du Puech.

.

Col de Portet d’Aspet (1069m).

.

Cette belle petite sortie hivernale a été faite avec Serge, lors de notre bivouac au sommet du Puech par -7° durant la nuit,

pour ceux qui veulent voir l’album photos, c’est Ici

6 réponses
  1. Martine et Jean Jacques G
    Martine et Jean Jacques G dit :

    Bonsoir Mariano,
    Nous avons réalisé cette randonnée hivernale aujourd’hui par une journée superbe et des températures idéales, sans le moindre vent. Panorama superbe du Pic du Midi aux contreforts du pays de Foix.
    Nous regardons votre site depuis quelques années, vos topos sont très bien réalisés avec de superbes photos.
    Mon épouse et moi même randonnons depuis bientôt 23 ans dans les Pyrénées, et nous retrouvons sur votre site des photos de randonnées qui nous rappellent de bons souvenirs, ou au contraire nous invitent à en réaliser de nouvelle comme celle d’aujourd’hui au sommet du Puech.
    Cordialement,
    Martine et Jean Jacques

    Répondre
  2. Sébastien
    Sébastien dit :

    Bonjour Mariano,
    Un endroit que je connais et toujours de belles photos !
    Le camping des Asphodèles est un endroit calme pour les journées d’été. On y mange de succulentes pizzas cuites sur place à des prix défiants toute concurrence.
    En partant vers le nord, depuis le col, le Paloumère et le Cornudère sont 2 idées de rando intéressantes.
    Au plaisir de te lire et de te croiser sur les pentes pyrénéennes !
    Sébastien

    Répondre
  3. Chambrillon
    Chambrillon dit :

    Bonjour Mariano.
    Vous etes allés au Puech pas loin de chez nous. Si un jour vous allez randonner dans nos montagnes nous habitons prés de Saint Gaudens, nous pouvons vous loger 2 personnes .Cela serait avec grand plaisir, cela vous rapprocherait avec moins de fatigue .Nous sommes d’anciens montagnards pas trop vieux quand même.
    Et merci de nous faire savourer vos randonnées. Marie

    Répondre
  4. Olivier
    Olivier dit :

    Bonjour Mariano, magnifique bivouac hivernal sur un sommet que j’ai très souvent parcouru ainsi que tous ses acolytes autour. D’ailleurs, du col de Portet d’Aspet, possibilité de parcourir les crêtes de Cornudère – Paloumère au Nord ou depuis le Puech, rejoindre au Sud le Cap de Gauch (c’est long…), autant à pied qu’en raquettes. Pour ma part, avec ma femme, les nuits en montagne l’hiver, nous les passons dans les cabanes au coin du feu. Bravo encore car il n’a pas dû faire très chaud ! Deux liens devmes sorties ce w.e. Amitiés montagnardes. Au plaisir de te lire encore et encore. Olivier.
    https://olivieririna.blogspot.com/2022/01/dimanche-16-janvier-2022-entre-ariege.html
    https://olivieririna.blogspot.com/2022/01/samedi-15-janvier-2022-hivernale-au-pic.html

    Répondre
  5. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    Excellent topo, je pense qu’il y a au moins trente ans que je n’étais pas revenue au Puech, nous l’avions fait en raquette à la journée avec mon épouse
    la neige était présente dès le départ du col de Portet ! Souvenirs sur nos sorties scolaires au ski (années 60-64) les skis sur les épaules jusqu’aux clairières
    que je t’ai montré, avant que la station du Mourtis n’ouvre ses portes ! Beaucoup de souvenirs vieux de soixante ans !!! Punaise le temps passe !!!
    Un très beau bivouac, frais mais beau !
    Amitiés
    serge

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Répondre à Sébastien Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...