Select Page

Randonnée les lacs d’Estibe Aute (2324m)

Randonnée les lacs d’Estibe Aute (2324m)
  • Hautes-Pyrénées – Dénivelé +1100m – 6h – (3h30 + 2h30) – 12 km – Niveau: Randonneur
  • Col d’Estibe Aute: Dénivelé +1450m – 8h00 – (4h30 + 3h30) – 14,8 km – Niveau: Randonneur
  • Date: le 06.10.2013 – Départ: Parking de la Fruitière 1371m (Vallée de Lutour)

Les Lacs et le col d’Estibe Aute depuis la Fruitière (1371m).

Encaissé dans un petit cirque sauvage et minéral, loin des foules de l’été au lac d’Estom, les lacs d’Estibe Aute sont accessibles depuis la vallée de Lutour par un itinéraire peu fréquenté et sauvage, tranquillité assurée au bord de ces deux très beaux lacs avec un panorama de premier choix sur le pic d’Ardiden.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

Difficultés: Sentier peu marqué après l’embranchement et pentes raides jusqu’au lacs, mais sans danger en l’absence de neige. La montée au col d’Estibe Aute se fait hors sentier dans un long pierrier avec des blocs instables et une pente assez raide.

.

Parking de la Fruitière (1371m).

.

Parti pour faire en solo le pic d’Estibe Aute (2816m), quelle ne fut pas ma surprise de rencontrer Laurent et son groupe des APNP au départ de la Fruitière pour les lacs d’Estibe Aute !

Du coup, comme les lacs sont sur mon chemin et que le temps n’est pas terrible, je décide avec l’autorisation de mon ami Laurent de faire l’ascension avec eux jusqu’aux lacs.

.

Depuis le parking, nous passons le pont pour nous engager sur le large chemin.

.

Chemin qui s’enfonce dans la vallée de Lutour rive droite.

.

.

Le chemin est long jusqu’à l’embranchement altitude 1610m (4km pour seulement +250m de dénivelé).

.

Le gave de Lutour.

.

.

(1540m) bifurcation des sentiers du refuge Russel et du lac d’Estom (50 minutes depuis la Fruitière).

Nous continuons tout droit sur le sentier menant au lac et refuge d’Estom.

.

Vue sur l’itinéraire de montée.

.

Après avoir franchi la passerelle de Pouey-Caut (1560m),

nous continuons toujours sur le sentier menant au lac d’Estom mais rive gauche cette fois-ci.

.

Embranchement altitude 1610m (600m après avoir traversé la passerelle de Pouey-Caut) 1h15 depuis le départ. Attention: l’intersection est repérée par un tout petit cairn sur la droite indiquant le départ de l’itinéraire vers les lacs d’Estibe Aute.

.

Il faut donc abandonner le sentier d’Estom pour suivre une sente plein Ouest qui autrefois traversait un bois de pins à crochets, mais qui malheureusement n’existe plus à cause des nombreuses avalanches de ces dernières années.

.

Le sentier fait quelques lacets.

.

Laurent nous montre le chemin en tête,

avec une pente qui s’est drôlement redressée par rapport au début de la randonnée.

.

La photo prise derrière moi le prouve bien !

.

Les Amis du Parc National des Pyrénées.

.

Panorama vers la vallée montant au col des Gentiannes.

.

.

Vue sur la vallée de Lutour avec les sommets comme le Soum d’Arriou-Né (2577m), le Soum Des Agudes (2732m) et à droite le Pic d’Ardiden (2988m) masqué par les nuages.

.

Petite pause bien méritée pour le groupe car la montée est rude.

.

.

.

Le sentier est bien cairné.

.

.

Vers 2150m, l’itinéraire passe au Nord des falaises du Tuc des Mounges.

.

Laurent.

.

Le sentier ensuite traverse des éboulis.

.

.

Le sentier redevient bien marqué à l’approche des lacs.

.

Les nuages s’élèvent depuis la vallée, nous empêchant d’apprécier le beau massif d’Ardiden.

.

.

Le refuge de Russel (1980m) qui est sur le sentier menant au pic d’Ardiden.

.

Un ultime petit ressaut devant nous,  masquant les deux lacs.

.

Laurent et son groupe au premier lac d’Estibe Aute, sans oublier son fidèle serre-fil « Geneviève ».

.

Lac d’Estibe Aute (2324m) le plus petit des deux.

3h20 avec deux petite pauses de 10 minutes (compter 3h30 depuis le parking de la Fruitière)

.

Une photo prise cet été par un jour de beau temps (Photo de Christoph.K)

Randonnee-Lacs-et-col-d-Estibe-Aute_095

.

Le lac voisin, lui est situé sur la gauche à  quelques dizaines de mètres du petit.

.

Terminus pour les APNP.

Casse-croûte bien mérité pour le groupe après cette montée bien soutenue depuis la vallée de Lutour.

.

Quand à moi, qui avait prévu de faire l’ascension du pic d’Estibe Aute (2816m), je continue mon chemin.

.

Le temps étant incertain, je monte quand même au col en espérant un changement de temps.

.

Pour le col, je passe entre les deux lac,  à côté d’un petit laquet.

.

Puis je contourne le deuxième lac par la droite, lac beaucoup plus grand que le premier.

.

.

A partir d’ici, plus de sentier et très peu de cairns, de la pierraille presque jusqu’au col !

.

Sur une pente bien raide !

.

Côté lac c’est beaucoup plus joli.

.

Par contre dans la pierraille, pour ne rien vous cacher, c’est un peu la galère ! ! !

Il faut monter hors sentier cette pente raide à travers les gros blocs en faisant quelques lacets.

.

.

Le vue derrière moi sur les lacs d’Estibe Aute est superbe.

.

Les blocs même les très gros sont instables, il faut avoir le bon pied montagnard en sautant de bloc en bloc avec un risque de se faire une entorse ou voir plus grave, une fracture ! ! !

.

Dommage que les nuages masquent les sommets aux alentours.

.

Vue sur la crête menant au pic à quelques mètres du col.

.

Col d’Estibe Aute (2622m). 45 minutes pour +350m de dénivelé depuis les lacs d’Estibe Aute.

Je suis monté très vite, compter plutôt 1h pour cette montée au col et 4h30 depuis la Fruitière.

.

Malheureusement, les nuages recouvrent complètement la crête menant au sommet du pic d’Estibe Aute.

C’est un sommet délicat où le cheminement n’est pas évident du tout, et où il faut désescalader un avant premier sommet pour enfin atteindre le Pic, mais avec des conditions comme celles aujourd’hui, il n’est pas question de prendre le moindre risque !

.

Je reste donc 10 petites minutes au col en mangeant vite fait mon casse-croûte tout en prenant des photos.

Vue depuis le col sur le groupe des APNP (350m plus bas).

.

De l’autre côté du col, la vue doit être superbe sur la massif du Vignemale par jour de beau temps.

Ici, la vallée des Oulettes menant au refuge.

.

La face Nord glaciaire du Vignemale.

.

Le Refuge des Oulettes de Gaube (2151m).

.

Le lac du Chabarrou (2302m) juste en face de moi.

.

Après 10 petites minutes au col, je rejoins mes amis des APNP par le même itinéraire que la montée.

.

Même galère qu’à la montée !

je reste toujours positif dans mes randonnées, mais là, je ne sais pas si je ferai un jour ce sommet ? ?

.

.

Il y a des parties herbeuse de part et d’autre du pierrier que l’on peut emprunter, mais je vous le déconseille fortement, le risque de glissade est au maximum avec une pente assez raide, mieux vaut rester dans la pierraille.

.

Les deux lacs d’Estibe Aute.

j’imagine bien le décor avec un beau ciel bleu et le pic d’Ardiden en fond d’écran avec ses 2988m.

.

.

.

.

.

Retour au niveau du plus grand lac (30 minutes depuis le col) presque autant que la montée.

.

.

Je rejoins mes amis du Parc National des Pyrénées après 40 minutes de descente et de galère dans la pierraille.

1h40 pour faire l’aller/retour depuis ici.

.

La petite photo de famille des APNP

avec les deux encadrants du groupe: Geneviève et Laurent au centre de l’écran.

.

Deux photos transmises gentiment par Christophe par un jour de beau temps.

Randonnee-Lacs-et-col-d-Estibe-Aute_092

.

Randonnee-Lacs-et-col-d-Estibe-Aute_093

.

Retour par le même itinéraire.

Quand à moi, après avoir marché 5h sans trop me reposer (2 pauses de 10 minutes), je repars de plus belle pour 3h de marche  jusqu’à la fruitière, 8h de marche au total presque d’un trait, heureusement que j’ai la forme !

.

.

.

.

Les nuages finiront par s’évaporer mais en fin d’après-midi.

.

La vallée de Lutour.

.

Vue sur l’autre versant avec le petit refuge de Russel (1980m) et les lacets du sentier menant au refuge.

.

Le long passage dans le Pierrier.

.

.

.

vers 2050m nous laissons un petit sentier sur notre droite allant au lac et refuge d’Estom.

.

Sympa de revenir en faisant la boucle par le lac d’Estom, mais ça sera pour un autre jour.

Randonnee-Lacs-et-col-d-Estibe-Aute_094

.

.

Petite pose de 10 minutes pour tout le monde.

.

Retour sur le sentier du gave de Lutour rive gauche.

.

.

Nous passons la passerelle de Pouey-Caut (1560m) pour continuer le sentier rive droite.

.

Le gave de Lutour.

.

La cabane de Pouey-Caut.

.

Retour au parking de la Fruitière (2h30 depuis les lacs et 3h30 depuis le col).

Retour-Haut-de-Page

Topo-Estibe Topo-Aute

Topo-2324m Topo-2622m

About The Author

12 Comments

  1. JuLes

    Bonjour ,
    Nous sommes le 1 novembre et je viens de faire cette rando , vraiment géniale !!!
    La montée est difficile ( surtout si comme moi vous suivez les mauvais cairns qui vous emmènent complètement à gauche ( 1h d escalade en plus )
    L arrivée au lac est magnifique , je suis monté jusqu’a 2500 m pour avoir une belle photo mais le pic était trop haut pour moi aujourd’hui .
    Merci pour les conseils .

  2. Ribeyre Elisabeth

    bonjour Mariano, 🙂

    Que de cailloux, que de cailloux !! bravo Mariano d’être monté jusqu’au col malgré ce pierrier difficile et interminable !!
    Dommage pour le temps mais les photos restituent très bien la beauté du site !!!
    A refaire en juin avec les névés !! et le Pic !

    Amicalement
    A bientôt
    babeth

  3. liliane deweer

    Liliane
    très belle randonnée et des photos magnifiques, les lacs sont d’une beautés à en rêve, mais les chemins sont très dangereux
    avec toute ces grosses pierres

    Bravo Mariano et Merci pour toutes ces merveilles

  4. montcalm

    Bonjour Mariano ,
    J’ai regardé avec attention tes photos car je ne connais pas encore la vallée du Lutour ;
    j’envisage aux beaux jours de 2014 de faire le circuit par le lac des Gentianes , refuge de Baycelance et redescendre par la vallée de Gaube .
    Et au passage une nuit divine dans les grottes Russell de Bellevue !
    Les couleurs du lac d’Estibe Aute sont magiques !

  5. Lili

    Mariano,très jolie balade un peu raide en 2 partie dommage pour le brouillard…et avec la nuit qui tombe vite il faut se dépêcher de redescendre.les vues donnant sur le glacier et refuge des Oulettes sympa….pas de vautours en vue cette fois ci? merci bcq pour ces belles images Mariano.@+

  6. am

    oui très beau site, découvert peut-être avant la naissance du PNP avec 2 pêcheurs avec leur tente. Mais la galère pour trouver le meilleur itinéraire dans le pierrier et la pente …

  7. Laurent

    Bonjour Mariano
    Malgré le brouillard les photos sont très belle.Je viens de faire une deuxième fois la randonnée devant mon ordinateur et c’est moins fatiguant.Quand à toi bravo d’être montée jusqu’au col dans cette pierraille pour pouvoir nous faire voir le panorama. Même avec un peu de nuage nous voyons bien le refuge des Oulettes de Gaube et une partie du glacier de la face nord du Vignemale.
    Amitiés Laurent

  8. fouert

    Loin des sentiers battus et très bon pour garder la forme.
    Qualité des photos au top ,avec les nuages c’est superbe.
    Encore Merci

  9. François

    C’est bien dommage pour le temps bien moyen. Je connais cette rando pour l’avoir faite il y a environ 5 ans avec un temps superbe, un endroit magnifique peu fréquenté,vu un seul randonneur qui lui était monté au pic d’Estibe Aute.
    La bifurcation selon mes souvenirs n’était pas bien facile à voir !
    Pour la durée de la montée je pense qu’elle avait été de 4 heures bien qu’avec mon épouse nous n’avons pas le chronomètre toujours à la main.Enfin lorsque je me trouve en comparatif pour avoir fait la même rando je crois tout de même que vos temps en général sont plus court, c’est la différence entre les randonneurs de plaine qui font environ une vingtaine de randos montagnardes par ans et ceux qui sont en montagne toutes les semaines !!!
    Grâce à vos topos photos j’y suis et sans la fatigue ce dont je vous remercie beaucoup !

  10. Maïthé Thouard

    Hola Mariano !
    C’est un secteur, certes grandiose, mais très ingrat, la caillasse encore et encore !
    L’ascension est à réserver aux personnes en super forme !
    Bravo pour l’engagement physique !… et merci pour les belles photos c’est super !
    Maïthé

  11. INDO

    Waouh, encore de magnifiques photos !! j’adore la Fruitière et à chaque fois j’y vais sauf ce weekend où j’ai fait le Lac de Gaube !! mais que c’est beau, c’est une rando que je ne ferai jamais et grâce à vous, on en découvre la beauté !! Je me suis rendue 2 fois au Lac d’Estom, sacré ascension aussi surtout à la fin mais qu’est ce que c’est beau !! on ne regrette jamais les efforts fournis…
    A bientôt.
    Amicalement. Sandrine

  12. Christoph Kretzschmar

    Bonjour Mariano,
    nous avons gardé un excellent souvenir de ces lacs que nous avons visité le 09/08/13 sous un ciel bleu.
    En effet, il faut du souffle pour cette montée soutenue, mais sans difficulté particulière.
    Au retour, nous avions bifurqué vers le sud par un chemin plus ou moins bien cairné, avec d’autres belles vues, pour dormir au refuge d’Estom et enchainer le lendemain avec le col des Gentianes…
    Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Cirque de Gavarnie

Liens utiles

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

      refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 4 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Catégories

Contact Mail