Sélectionner une page

Randonnée Paquiza de Linzola (2104m)

Randonnée Paquiza de Linzola (2104m)
  • Déniv: +860m – (2h45+1h30)= 4h15 – 11 km Niv: Randonneur
  • Date: le 06.05.2019 – Espagne (Aragon) – Départ: Refuge de Linza (1340m)

Randonnée Paquiza de Linzola (2104m) en boucle depuis le refuge de Linza (1340m).

Le refuge de Linza (1340m) est ouvert toute l’année avec plus de 100 places, il se situe derrière la Pierre Saint Martin en vallée d’Ansó (vallée la plus occidentale de l’Aragon). Entouré de nombreux sommets accessibles beaucoup plus facilement que par le versant français comme:  le Pic d’Ansabère (2360m), le Pic des trois Rois (2441m), le Mallo de Acherito (2362m) et des sommets arrondis dépassant les 2000m accessibles à tous. La randonnée à la Paquiza de Linzola est une jolie boucle à faire au début du printemps lorsque les sommets avoisinants sont encore enneigés. Attention: Bien lire ce topo jusqu’au bout, lorsqu’il n’y a pas de neige sur la crête, la randonnée en boucle est à la portée du simple randonneur, en cas de neige, le randonneur pourra revenir sans danger par l’itinéraire de montée.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

.

Difficultés: Aucune difficulté en l’absence de neige.

En cas de neige dure sur le sommet et le long du fil de crête, crampons/piolet pour le retour en boucle (Niv Montagnard), pour les autres (Niv Randonneur), retour sans danger par le même itinéraire que la montée.

.

Départ depuis le refuge de Linza (1340m).

Randonnée faite en solo, le jour de mon ascension au Pic d’Ansabère avec le retour par la Paquiza de Linzola.

.

Depuis le refuge de Linza, traverser le pont (Nord-Est).

.

Suivre ensuite le sentier bien marqué du GRT13 (Chemin de Linza et Petrechema) en direction du Nord-Est.

.

L’itinéraire est bien balisé en rouge et blanc jusqu’au collado de Linza.

(La vue à gauche sur la longue et belle crête du retour).

.

Après seulement quelques dizaines de minutes de marche, la vue derrière moi est superbe sur

la Peña Ezkaurre (2047m) et sur . . . .

.

Le sommet du Txamantxoia (1945m) qui est impressionnant mais facile d’accès par son versant Nord-Ouest.

.

L’itinéraire file toujours vers le Nord-Est en contournant une éminence par la droite.

.

La vue sur le Mallo de Acherito (2362m).

.

Un hélicoptère tourne autour du Mallo de Acherito.

.

Après 25 minutes de marche depuis le refuge de Linza,

l’itinéraire en rouge et blanc descend légèrement jusqu’au Cubilar de Petrechema.

.

La cabane de Linza en contrebas à droite.

.

L’itinéraire ensuite grimpe plus sèchement vers le Nord-N.E en longeant la base d’une barre rocheuse.

.

Les sommets de la crête frontière commencent à apparaître.

.

La neige est présente vers 1700m !

Les pentes sur cet itinéraire sont douces, mais par précaution surtout avant l’été, prévoyez d’avoir les crampons/piolet dans le sac à dos.

.

La vue derrière mois sur la Pena Ezkaurre et le Txamantxoia.

.

Avant l’arrivée au col vers 1800m d’altitude,

il est possible de rejoindre le début de la crête en contournant le sommet qui culmine à 1963m par sa gauche.

.

Mais il est plus raisonnable surtout s’il y a de la neige de monter jusqu’au col.

.

La vue à droite sur la crête menant à la Gimebral de Gamueta (2329m).

.

Surprise, une marmotte ! ! !

Depuis le temps que je voulais prendre une marmotte dans cette position.

Alors oui, des photos prises sous cet angle, il y en a beaucoup mais la prendre bien nette et en gros plan, c’est autre chose !

.

J’ai eu peut-être la chance que la marmotte était encore un peu engourdie à sa sortie d’hibernation.

.

Elle m’a laissé s’approcher jusqu’à une trentaine de mètres d’elle mais pas plus,

vite dans le trou où elle a fait dodo tout l’hiver !

Focale: 200mm (équivalent à 300mm en DX) – Iso=100 – 1/500 sec – F11

.

Retour à la randonnée.

L’arrivée au col de Linza (1935m) compter 1h30 pour y arriver.

.

Superbe vue sur le Pic et la Table des trois Rois avec à droite le Pic d’Ansabère.

.

Depuis le col de Linza (1935m),

contourner le sommet côté 1963m par sa droite en suivant le sentier lorsqu’il n’est pas enneigé (Nord-N.O).

.

Aucune difficulté pour prendre pied sur la crête même enneigée.

.

Une fois sur le fil de crête, aucune difficulté pour atteindre l’antécime.

.

Si ce n’est de faire des lacets car la pente est bien raide, enfin non,  j’exagère !

c’est surtout que je revenais du Pic d’Ansabère avec +1100m de dénivelé et 4h de marche dans les pattes.

.

L’arrivée à l’Antécime (2h30) depuis le refuge de Linza.

.

La Paquiza de Linzola est juste à côté.

.

La vue vers Ansabère.

.

Vers la sierra de Alano.

.

Vers la Peña Ezkaurre.

.

Vers le refuge de Linza, départ de cette randonnée.

.

Vers le Pic d’Orhy (2017m).

.

Compter 10 petites minutes pour grimper au sommet du Paquiza de Linzola depuis l’Antécime.

.

Aucune difficulté en l’absence de neige.

.

.

Sommet de la Paquiza de Linzola (2104m) compter 2h45 depuis le refuge de Linza.

.

Le panorama à 360° depuis ce petit sommet:

Une très belle vue sur les sommets encore enneigés.

.

Panorama entre le Pic d’Anie (2504m) et le Pic d’Ansabère (2360m).

.

Le Pic d’Arlas (2044m) qui était hors neige il y a 10 jours: (Voir Ici)

.

Le Pic d’Anie (2504m) Beaucoup moins impressionnant du côté espagnol que du côté français.

(voir ici au retour de cette randonnée à la Pierre Saint Martin).

.

La Table (2421m) et le Pic des trois Rois (2444m).

.

Le massif du Balaitous (3144m).

.

Vers le Port d’Ansabère ou d’Esqueste (2114m) avec à droite le Pic de Mouscaté (2232m)

Bivouac réalisé l’année dernière avec Francis (Ici)

.

Vraiment un très joli panorama pour un petit sommet très facile d’accès.

.

La petite boîte à lettre pour ceux qui veulent laisser un petit commentaire.

.

Le Pic d’Ansabère (2360m) Il est vraiment impressionnant mais très facile d’accès par ce versant.

(j’y étais il y a tout juste 1h30, à voir sur mon prochain topo).

.

On voit bien sur cette photo que l’ascension du Mallo de Acherito (2362m)

est beaucoup plus facile côté espagnol que par le versant français à gauche où la pente est très pentue !

.

Retrouver cette vue sur le panorama à 360°.

.

Vers Ginebral de Gamueta (2329m).

.

Zoom sur la Ginebral de Gamueta.

.

Le Pic d’Orhy (2017m).

.

Un paysage superbe, avec des contrastes de couleurs étonnants !

.

La vue sur le refuges de Linza.

.

Pour le retour, bien lire ce qui suit . . . . . 

.

Dans tous les cas, ne pas descendre par la crête Ouest du sommet (rocher pourri, assiettes ! ! !)

.

S’il n y a pas de neige, aucune difficulté pour rejoindre le fil de crête par ce passage en dévers.

Si la neige est présente et dure, Danger ! ! !

Crampons/Piolet obligatoires, sinon retour par l’itinéraire de montée pour ne pas prendre de risque.

.

Me concernant, je suis descendu par le côté qu’il ne fallait pas !

Certes j’ai fait attention en faisant une petite désescalade d’une dizaine de mètres mais sur un rocher pourri de chez pourri, les assiettes me restaient dans les mains, pour un montagnard aguerri, pas de problème mais pour les autres ne surtout pas descendre par ce côté.

.

Je suis arrivé au milieu de la petite traversée en dévers.

Alors que la neige jusqu’ici était un peu molle, sur ce versant une neige très dure en béton !

.

Je n’ai pas hésité une seconde même s’il n y avait que 20m de danger à franchir.

Avoir ses crampons/piolet dans son sac à dos, c’est un gage de sécurité en cas de besoin !

.

Et pour ceux qui disent que je suis alarmiste, même s’ils sont peu nombreux, il se reconnaîtront.

Ce n’est pas les plus hauts sommets qui sont les plus dangereux, la preuve sur cette randonnée dont j’ai effectué juste avant l’ascension du Pic d’Ansabère, qui est bien plus haut et dont la pente est bien plus raide que celle-ci (Voir Ici) mes crampons/piolet sont restés dans mon sac à dos, à la montée comme à la descente.

.

Après le passage en dévers,

la crête ne présentait plus de danger, mais par sécurité je les ai gardés tant que la neige était présente.

.

Une belle crête à parcourir avec un paysages vraiment splendide.

.

La vue à gauche sur la sierra de Alano.

.

Une petite montée à faire avec quelques mètres de dénivelés à faire en plus, rien d’extraordinaire.

.

La Paquiza de Linzola (2104m) derrière moi avec son Antécime à droite.

.

De jolis contrastes vers le Pic d’Orhy (2017m).

.

La vallée de Belagua avec la route qui monte à droite à la Pierre Saint Martin.

.

La neige est présente mais sans danger.

De toute manière, c’est un topo pour une randonnée pédestre et normalement vous ne devriez pas avoir de neige en période estivale.

.

Par contre le versant Nord à droite lui, est complètement pourri,

surtout ne vous engager pas dans ce versant pour n’importe quelle raison, rester bien sur le fil de crête où il n y a pas de danger.

.

J’ai rencontré des traces à la montée jusqu’au sommet du Paquiza de Linzola mais pas sur cette crête,

ce qui veut dire que les gens n’avaient pas les crampons et sont revenus sagement par l’itinéraire de montée.

.

Vers 1940m, vous pouvez par temps sec, quitter la crête sans risque et plonger à gauche,

.

pour descendre directement dans la pente (plein Sud) en cas d’incidents et rejoindre au plus vite le refuge, c’est bien de le savoir en cas !

.

La vue sur le Pic d’Arlas (2044m).

.

Vers la sierra de Alano et son plus haut sommet: la Peña Forca (2391m).

.

Gimebral de Gamueta (2329m).

.

Mallo de Acherito (2362m).

.

Le pic d’Ansabère (2360m).

.

Après 45 minutes de marche depuis le sommet, crampons et piolet dans le sac.

.

.

Les paysages depuis le sommet sont vraiment superbes.

.

.

La longue crête depuis le sommet (compter 1h de crête jusqu’à l’entrée de la forêt).

.

Le Pic d’Ansabère que j’ai gravi avant celui-ci (voir l’itinéraire de montée en cliquant sur la photo)

.

Pour l’itinéraire, aucune difficulté, il suffit de suivre le fil de crête jusqu’à l’entrée de la forêt.

.

.

Le versant pourri où personne n’ira se promener !

.

Pas étonnant de voir des Isards dans ce milieu austère.

.

Une harde d’Isards prenant la poudre d’escampette !

.

.

Maintenant qu’ils ont leurs distances de sécurité (entre 100 à 150m) il peut enfin être tranquilles.

.

.

La fin de cette belle crête qui fait 2,4 km de distance pour -430m de dénivelé.

.

Gentiane Printanière

.

L’entrée de la forêt vers 1675m d’altitude (1h depuis le sommet du Paquiza de Linzola).

.

Suivre le sentier bien marqué jusqu’au refuge de Linza.

(compter entre 25 et 30 minutes de descente dans la Forêt pour rejoindre le départ de la randonnée)

.

Le refuge de Linza n’est plus très loin.

.

Retour au refuge de Linza (1340m) compter 1h30 depuis le sommet.

.

Pour infos: Ce refuge qui est ouvert toute l’année est vraiment top, je vous le recommande.

.

De très belle photos, n’est-ce-pas !

A propos de l'auteur

3 commentaires

  1. solveig Pellizza

    Ce coin est très beau .Je n’ai jamais fait ce pic mais c’est l’occasion de revenir dans ce petit paradis!!Bises

  2. muriel levy

    Un vrai plaisir de revoir tout ce secteur que j’adore et ou je randonne l’été !
    je pense que je vais me régaler avec les futurs topos si tu restes dans ce coin !
    Bises.

  3. FLORENCE

    Magnifique sortie, de belles photos comme d’habitude, un super récit, de belles rencontres, ça c’est top.
    Bien d’accord avec toi sur la sécurité, c’est sage d’avoir les crampons et piolet avec soi, on ne sait pas le terrain, il ne faut pas lésiner sur la sécurité ne pas avoir peur de s’en servir. La fonte me semble bien amorcée,. Bonne soirée, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cartographie Topopyrénées

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

Désert des Bardenas Reales

    refuges dans les Pyrénées

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Contact Mail

S’abonner au site Topopyrénées

Entrez votre adresse e-mail

Entièrement gratuit Voir Ici