Select Page

Randonnée Pic Aneto 3404m (Année 2015)

  • Date: le 14.06.2015 – Espagne – Départ: Parking la Besurta (1900m)
  • Depuis le Refuge: Déniv: +1350m – (5h+4h)= 9h – 12,5 km – Niveau: Montagnard
  • Depuis le Parking: Déniv: +1650m – (6h+4h)= 10h – 14 km – Niveau: Montagnard

Pico Aneto 3404m depuis le refuge de la Rencluse 2140m (aller/retour)

Le plus renommé et le plus haut sommet de toute la chaîne des Pyrénées est situé sur les terres espagnoles dans l’Aragon. Cette randonnée d’envergure est incontournable et prestigieuse pour tous les amoureux de la montagne.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Sans être difficile cette randonnée est exigeante et demande une bonne préparation, voire même l’aide d’un guide ou accompagnateur pour les moins entraînés d’entre-vous. Deux passages peuvent s’avérer délicats : le glacier : il faut s’adapter à son aspect qui fluctue en prévoyant de s’encorder et le court passage exposé (arêtes sommitales) plus impressionnant que difficile par temps sec.

Vérifier avant de partir:  le temps, les hauteurs de neige et l’indice du Risque d’Avalanche.

.

Parking la Besurta altitude 1900m, lorsque la route est fermée (l’été), il vous faudra prendre les navettes à Lianos del Hospital (1.9 km) rotation toutes les 30 minutes.

La route n’étant pas fermée jusqu’à la mi-Juin, nous sommes montés directement au parking de la Besurta (1900m).

.

Depuis le parking, prendre le sentier Sud-S.E

A la bifurcation (1940m), prendre le sentier de droite montant vers le Sud en direction du refuge, le sentier de gauche est celui qui monte au vallon d’Aiguallut.

.

Comptez entre 30 à 45mn pour accéder au refuge (Nous avons mis 35 minutes).

.

Refuge de la Rencluse (refugio de la renclusa 2140m) Lien espagnol

Grand refuge entièrement rénové, capacité : 110 places, très fréquenté, il faut réserver 2 à 3 mois à l’avance et même plus (+34 974 34 46 46). Le refuge de la Rencluse, en espagnol refugio de la Renclusa, est un refuge des Pyrénées espagnoles situé au pied du massif de la Maladeta, à 2 140 m d’altitude, dans la vallée de l’Ésera. C’est le point de départ pour les excursions vers les sommets de la Maladeta, des monts Maudits et de l’Aneto, point culminant des Pyrénées. Il se situe administrativement dans la commune de Benasque, au nord-est de la province de Huesca, en Espagne.

Voir les photos de l’intérieur du refuge

.

Après avoir passé la nuit au refuge, et pris un bon et copieux petit déjeuner, départ à 6h du matin

pour le toit des Pyrénées !

.

Depuis le refuge, s’orienter en gros vers le Sud-S.O jusqu’à 2300m.

.

.

La neige se situe autour de 2400/2500m.

.

La première partie s’effectue sur un sentier où il faut parfois enjamber de gros rochers.

.

Il fait beau mais la mer de nuages commence déjà à remonter alors qu’il n’est que 7h du matin.

Pas bon signe !

.

Randonnée faite avec les APNP (Encadrants: Laurent, Marie-Joe et Jean-Claude).

.

.

Vers 2560m, s’orienter cette fois-ci vers le Sud-Ouest.

C’est aussi le moment que nous choisissons pour chausser nos crampons.

.

Vers le Pic de Maupas (3109m).

.

.

.

Notre progression se fait à nouveau vers le Sud-S.O. en direction du Portillon Supérieur.

.

Altitude 2700m.

.

.

La pente se raidie un peu à l’approche du Portillon.

.

.

Pic de Maupas (3109m)

.

La chenille des APNP avec en tête son chef de file Laurent.

.

.

Au loin la mer de nuages s’est bien stabilisée, pourvu que ça dure !

.

.

Marie en tête de la chenille.

.

.

.

.

La bifurcation avec le portillon supérieur n’est plus très loin.

.

.

Vers 2860m, ne manquait pas de partir à gauche vers le Sud-Est et de ne pas faire comme certains continuer tout droit en direction de la Maladeta.

.

Lorsqu’il y a beaucoup de monde, il vous suffira de suivre la majorité des randonneurs allant à l’Aneto, par contre s’il a neigé la veille (donc pas de trace) et qu’il n y a pas grand monde devant vous, il est très facile de se tromper et de continuer tout droit, soyez donc attentif  vers 2860m d’altitude !

.

Nous concernant, il n y a pas de problème puisque nous avons notre trace Gps faite en 2011.

.

À gauche toute !

.

Petite glissade pour un espagnol sans gravité !

.

.

Le versant Ouest du portillon Supérieur se trouve à 2870 m d’altitude. Contrairement à l’autre versant ce passage ne paye pas de mine et ne se remarque pas de très loin. Mémoriser bien cette vue ainsi que l’aspect pour  de ne pas rater ce passage clef.

.

.

.

.

.

Christian non loin du Portillon supérieur.

.

Elle est là,  cette fameuse brèche qui sépare les deux glaciers de l’Aneto et de la Maladeta.

.

.

.

Le Portillon Supérieur (2870m)

2h50 depuis le refuge de la Rencluse et 3h25 depuis le parking.

.

Mariano.

.

Avec les 20 cm de poudreuse tombée dans la nuit,

la descente du Portillon pour mettre pied sur le glacier de l’Aneto se fait sans déchausser les crampons.

.

La vue depuis cette petite brèche du Portillon est imprenable sur le glacier et le pic d’Aneto.

Malheureusement masqué par les nuages, ils resteront toute la journée accrochés au sommet.

.

.

Faites attention si vous ne déchaussez pas les crampons.

.

Panorama vers le Nord-Est (Pic Crabère 2629m, pic de Canejan 2654m, ect . . .)

.

.

A partir d’ici, c’est tout droit (plein Sud),

mais on voit bien, qu’ils nous restent encore un bon bout de chemin (3km et environ 2h15).

.

.

.

Laurent prend la tête.

.

.

.

.

La chenille se met en place.

.

.

Catherine, heureuse de pouvoir monter sur le toit des Pyrénées !

.

Nous laissons le Portillon Supérieur derrière nous avec Jean-Luc au premier plan.

.

Marie-Christine et Gil.

.

Les 2 serre-fils de cette sortie APNP: Marie-Joe et Jean-Claude.

.

.

.

Les conditions concernant l’état du glacier sont excellentes, aucune difficulté pour le traverser.

.

Et donc nul besoin de s’encorder !

.

.

Les hombres de Marie-Joe et Jean-Claude sur le glacier de l’Aneto.

.

La mer de nuage se disloque petit à petit !

.

D’une superficie d’environ 3km² ce glacier est le plus grand des Pyrénées.

Comme son homologue au Vignemale, ce glacier a déjà été meurtrie. Sur cette photo nous nous situons légèrement sous le glacier (près du Portillon) et le secteur où commence à apparaître la pierraille, n’est plus qu’un champ de caillasse à mesure qu’avance l’été.

.

.

.

Nous passons le cap des 3000m ! (3h30 depuis le refuge)

Nous sommes presque à mi chemin du glacier, encore 1h30 pour atteindre le sommet.

.

Voilà ce que nous devrions voir par beau temps

.

.

.

.

Petite pause  à proximité du col de Coronas (3198m) au pied de l’Aneto. Ce fameux col qui se remarque souvent d’assez loin lorsq’on observe la Maladeta depuis le Nord.

4h15 depuis le refuge de la Rencluse et 5h20 depuis le parking de la Besurta, plus que 200 petits mètres de dénivelé à accomplir pour se hisser sur le toit des Pyrénées !

.

Une photo prise en 2011, ce sont les traces de droite que nous avons prises.

.

Nous laissons passer une cordée de 3 randonneurs.

.

Que nous suivons jusqu’au sommet.

.

Laurent.R en bon chef de fil, amène son groupe au sommet de l’aneto.

.

.

La pente se raidie brusquement et ne faiblira plus jusqu’au pas de Mahomet.

.

La neige est un peu molle, juste ce qu’il faut !

Certains espagnols qui nous ont accompagnés depuis le refuge sont montés sans les crampons.

.

.

.

Le toit des Pyrénées n’est plus qu’à quelques mètres de nous . . . . . .

.

.

Les derniers mètres avant d’arriver à l’avant sommet de l’Aneto pour Jean-Luc et Laurent.

.

Le toit des Pyrénées est là,  à quelques mètres de nous, mais faut-il encore y arriver !

.

Nous déchaussons nos crampons pour la traverser du pas de Mahomet.

Certains randonneurs occasionnels qui parviennent jusqu’ici sont parfois stoppés par ce passage aérien. En effet,  à droite et à gauche de cette courte arête d’une vingtaine de mètres des à pics plus ou moins importants ont de quoi donner le vertige.

.

Certains le passent à plat ventre, d’autres à califourchon ou à genoux.

Cependant pas de panique! Ce passage en légère montée ne présente qu’un ou deux petits pas d’escalade (coté II) sur des dalles qui offrent de bonnes prises.

.

Par contre, aujourd’hui qu’il y a de la neige et que le rocher est un peu givré, les conditions pour traverser le Pas de Mahomet sont beaucoup plus difficiles surtout pour des néophytes

.

Le passage de Mahomet en hiver pour arriver au sommet de l’Aneto (3404m)

.

Pour ceux qui ont le vertige et pas trop habitué à ce genre de passage, ne vous aventurez pas !

.

Les photos peuvent paraître impressionnantes,

.

Mais, si vous êtes des randonneurs aguerris et que vous n’avez pas peur du vide,

.

 il n y a pas de risque à traverser ce pas de Mahomet même enneigé !

Evidemment si vous regardez le vide comme ici sur cette photo, c’est sûr que l’adrénaline doit être à son maximum !

.

Pour ceux qui ont le vertige,

ne faite cette traversée que si vous êtes encadré comme ici par Jean-Luc, Christian et moi-même.

.

Si non,

il n y a pas de honte à rester de l’autre côté surtout aujourd’hui où les conditions sont un peu difficiles.

.

Cette courte arête déchiquetée s’est construite une renommée qui dépasse sûrement le degré de difficulté qu’elle propose en réalité. En tout cas s’il vous faut attendre votre tour pour monter ou descendre, il faut bien admettre qu’il y a de quoi patienter avec le magnifique panorama que nous offre ce sommet.

.

.

Le seul vrai souci de ce passage c’est bien souvent la promiscuité avec les autres montagnards que vous allez rencontrer. Il n’y a pas vraiment beaucoup de place pour les croisements.

Mais aujourd’hui contrairement en 2011, nous sommes 10 fois moins nombreux, donc pas de problème !

.

La croix au sommet de l’Aneto.

.

Plus haut sommet des Pyrénées: le pic Aneto 3404m.

 

.

Nous avons mis 5h50 alors qu’en 2011, 5h avait suffit depuis le refuge (compter plutôt 5h). Il est vrai que pour le passage de Mahomet nous avons pris notre temps sans prendre le moindre risque ! Compter entre 5h et 5h30 depuis le parking.

Randonnee-Pic-Aneto-Annee-2015_113

.

Profitez du spectacle offert par cette photo car il est assez rare de ne voir presque personne sur le sommet ! Pour cela il faut arriver ici très tôt (bien avant 8 heures du matin en été) ou que les prévisions météo soient mauvaises, c’est apparemment ce qui s’est passé aujourd’hui, les randonneurs ont reportés leurs ascension. Pour infos, en 2011 il y avait au mois 200 personnes, voir Ici.

.

Sur les 16, 5 ont passé le Pas de Mahomet: Marie, Jean-Luc, Nadine, Mariano et Christian.

Après avoir fait le plus haut sommet des Pyrénées Françaises il y a 15 jours, me voilà cette fois-ci sur le toit des Pyrénées.

.

Sommet de l’Aneto (3404m).

.

Malheureusement les nuages ne se sont jamais levés du sommet pendant le temps que nous y sommes restés. Heureusement qu’il y a le Panorama fait en 2011 pour apprécier le Paysage à 360°:

Camera-Panorama-Automatique

.

.

.

Retour par le pas de Mahomet, pas le choix !

.

Marie qui se débrouille très bien, même pas peur !

.

La preuve, elle garde le sourire !

.

Evidemment, une chute serait fatale,

c’est pour cette raison qu’il faut rester vigilant jusqu’à la fin du pas de Mahomet.

.

.

.

Pas facile de se retourner et pourtant il va bien falloir !

.

C’est fait !

A genoux, à plat vendre ou debout, c’est ainsi que l’on passe le pas de Mahomet !

Il y a une autre façon de passer ce fameux pas de Mahomet, c’est un peu en contrebas de celui-ci, mais aujourd’hui avec la neige et le givre c’est beaucoup trop dangereux !

.

Nous rejoignons les APNP pour le casse-croûte.

.

Marie-Joe et Jean-Claude.

.

Les nuages nous empêchent d’apprécier le très beau paysage que nous offre ce sommet !

La même photo sans les nuages

.

.

Marie-Joe et Jean-Claude.

.

.

Une cordée de 3 avec un guide de haute montagne arrive au sommet.

.

Ils ne passeront pas le pas de Mahomet, malgré les conseils et les encouragement du guide.

.

Vers le Pic de la Maladeta que l’on aperçoit à peine !

.

Laurent et Marie.

.

Petite téléportation au sommet de l’Aneto pour la photo du groupe.

.

Le joueur de Pipo au sommet de l’Aneto !

.

Après être restés 1h15 au sommet, retour par le même itinéraire que la montée.

.

.

Après avoir descendu les -200m de dénivelé, deux choix s’offrent à vous:

Revenir par le même itinéraire que l’aller en suivant ce topo ou Faire le Retour par le Trou du Toro

.

Nous retraversons les 3 km de glacier mais cette fois-ci en descendant.

.

Portillon supérieur (2870m) 1h15 depuis le sommet.

.

.

De l’autre côté du Portillon, le ciel est un peu plus clément !

.

.

Marie-Christine.

.

Ça n’a pas changé depuis ce matin, le toit des Pyrénées est toujours dans les nuages !

.

.

Petite remontée pour rejoindre le glacier de la Maladeta.

.

Voilà, il ne reste plus qu’à redescendre en direction du refuge de la Rencluse.

.

.

.

Attention: On le sait tous, les accidents arrivent bien souvent en fin de randonnée, la descente dans ces éboulis parfois glissants demande la plus grande prudence, après 8 heures de marche les organismes sont éprouvés et une glissade est vite arrivée !

.

Retour au refuge de la Rencluse (2140m) 3h depuis notre départ du sommet.

.

.

Depuis le refuge,

la descente jusqu’au parking se fera sous la pluie pendant le dernier 1/4 d’heure.

.

Retour au parking de la Besurta (1900m).

-1650m de dénivelé pour 3h30 de descente depuis le sommet, comptez sensiblement les mêmes temps si vous redescendez par le trou du Toro.

Voir la sortie en boucle par le Trou du Toro (Année 2011)

About The Author

11 Comments

  1. ALAIN SAHI

    Bonjour Mariano,
    Les commentaires et les photos magnifiques de toutes ces belles randos nous ont donné envie de réaliser celle à l’Aneto.
    Chose faite le 20 juin 2018:un groupe de 6 amis de Saint Gaudens avec un guide :Julien.Temps magnifique ( en tee-shirt au sommet! ).Ascension avec le pas de Mahomet 5h30depuis la Rencluse,descente 4h00 en passant par le Trou du Toro.Journée inoubliable!Merci
    Alain

  2. Souvigny Jean-Paul

    Belle ascension du sommet des Pyrénées que je n’ai pas encore effectué (loin de Lourdes) mais effectuée grâce à ce joli topo, LoL !

  3. Eric

    Bonjour Mariano,
    Cela fait plus de deux ans que je consulte votre site et je tiens à vous remercier pour tous ces topos qui, souvent, sortent des sentiers battus et à vous féliciter pour l’exceptionnelle qualité de vos photos!
    Concernant l’Aneto, je suis étonné que la grande majorité des topos ne cite que la voie normale depuis la Rencluse. Il faudrait aussi mentionner la voie par le sud depuis le vallon de Vallibierna. J’étais passé par là autrefois (1987 ?) à une époque où la piste était accessible en voiture (mais l’est-elle encore ? Pas sûr.): très beau parcours plus rapide que depuis la Rencluse, passant par les lacs du Coroné, débouchant au col du Coroné au dessus du glacier (crampons pas forcément nécessaires) et surtout beaucoup moins encombré que la voie nord.
    De plus ce vallon permet l’accès à d’autres 3000 intéressants comme le pic des Tempêtes ou le pic de Vallibierna.
    Peut-être des idées pour vos prochains topos ?
    Amicalement.
    Eric

  4. cassagnes patrice

    Waou!!! comme ça parais simple, pourtant vous avez du avoir mal aux jambes a l’arrivée !!!Superbe rando et magnifiques photos criantes de vérités.BRAVO A TOUS

  5. liliane

    Liliane
    Très belle randonnée ,avec la neige courag.
    il faut du courage pour grimper cette montagne
    Très jolies
    Merci Mariano

  6. Ribeyre Elisabeth

    Bonsoir Mariano,

    eh bé une bonne grimpette que tes belles photos nous révèlent bien!!! bravo à tous les APNP de la partie…cela restera un grand souvenir….dommage que le beau temps n’est pas été au RV !!
    J’ai visionné la rando au Pic d’Aneto de juin 2011…c’est vrai qu’avec le ciel dégagé et le soleil ça change la donne
    Encore bravo à tous et merci Mariano pour tes superbes photos !

    tu t’es payé 2 « toitures » en 15 jours !! Yepp

    A Bientôt
    Amicalement
    babeth

  7. Do

    Bonjour Mariano

    Que de plaisir à voir vos photos

    Vous êtes-vous arrêté à Benasque ? J’adore ce village, j’y vais le plus souvent possible. C’est bientôt la fête le 30! J’aurais bien aimé y aller, mais je ne peux pas cette année 🙁

    Merci pour ce beau partage

    Dora

  8. Gazelle098l

    Absolument sublime.
    Félicitations car les conditions n’étaient pas des plus favorables. L

  9. Laurent

    Bonjour Mariano
    Comme d’habitude tu résumes très bien la randonnée avec tes photos.
    Un très bon souvenir pour moi avec au sommet un joueur de pipeau.
    Amitiés
    Laurent

  10. HYPOLITE Françoise

    Très belle rando avec de très belles photos (comme d’habitude).
    Dommage pour vous que le temps ne se soit pas levé.
    J’ai visionné la photo de 2011 : c’est impressionnant de voir tout ce monde au sommet.
    Merci de nous faire partager votre passion.
    Bonne journée et à bientôt.
    Françoise H.

  11. Françoise

    Bonjour Mariano ,
    Eh bien , « petite balade »…..
    Dommage que le beau temps n’ait pas été au RDV là-haut
    Chapeau aux courageux qui ont passé le pas de Mahomet
    Merci pour le partage au travers de tes belles photos
    Felicitations à tous
    Amitiés
    Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 6 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail