Select Page

Randonnée Pico de la Lera (2132m) et Bacún Norte (2195m)

Randonnée Pico de la Lera (2132m) et Bacún Norte (2195m)
  • Date: le 03.12.2014 – Espagne – Départ: Ermitage de Santa Maria Iguacel (1180m)
  • Niveau: Randonneur – Dénivelé +1050m – (5h30)  – 13 km

Bacún Nord et Sud (2195m) par le pic de la Lera (2132m).

Cette boucle comporte un long parcours de crête, laissant apprécier l’ampleur et la beauté des Paysages.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Pas de difficultés en l’absence de neige, seul le retour depuis le Bacún Sud demande un bon sens de l’orientation (bien suivre les cairns).

.

Depuis le village de Castiello de Jaca,  suivre la piste goudronnée  sur 6km jusqu’à l’embranchement de Villanovilla/Ermitage Santa Maria Iguacel, puis prendre la piste carrossable.

Attention de ne pas arriver trop tôt, horaire d’ouverture de la piste: de 9h à 21h l’été et de 9h30 à 18h30 l’hiver.

.

Suivre la piste sur 2km jusqu’au premier parking altitude 1030m.

La piste est correcte, sans trous mais beaucoup de cailloux ! (impossible de dépasser les 15 km/h)

.

Nous avons préféré laisser la voiture sur ce premier parking et faire le restant à pied (2,5 km).

Ce qui nous rallonge un peu plus la randonnée: +200m de dénivelé , 5 km aller/retour (environ 1h10 de plus).

.

Et nous avons bien fait !

Quelques centaines de mètres plus loin, la traversée du pont en partie gelé, aurait été très périlleuse.

.

Grand ciel bleu !

alors qu’avant de traverser le tunnel du Somport, le ciel était bouché avec de la la neige présente vers 1000m.

.

Parking de Santa Maria de Igacel 1180m (35 minutes depuis le 1er parking).

Pour le départ de la randonnée, prendre la piste de droite interdite aux véhicules (Nord-Est).

.

Piste qui monte jusqu’au col de la Lera (1900m).

.

Panorama vers la Peña de Oroel (1769m).

.

Cette montée jusqu’au col de la Lera, ne présente aucune difficulté et peut même se faire en raquettes à neige.

Idéal pour se hisser sans risque au-dessus de 1900m et profiter ainsi d’un très beau paysage hivernal !

.

Sortie du bois vers 1700m (1h05 depuis l’Ermitage).

.

.

Vers 1770m, la piste s’oriente vers l’Est en direction du col de la Lera.

Il est possible à partir d’ici, de monter directement au sommet de la Lera (sans difficulté en l’absence de neige) .

.

Mais je vous conseille vivement

de continuer sur la piste jusqu’au col de la Lera et ainsi pouvoir admirer un paysage d’une rare beauté.

.

Paysage côté Jaca (Sud-Ouest).

.

A quelques mètres du col . . . . .

.

On s’en prend plein la figure d’un coup, le paysage est grandiose !

.

Col de la Lera (1900m) 1h35 depuis l’Ermitage et 2h10 depuis notre départ.

.

Panorama vers le Sud-Est en direction del Tozal de Guara (2077m).

.

La ville de Sabiñánigo.

.

La Peña Telera (2764m).

.

La Peña Sabocos (2757m).

.

Pala de los Rayos (2640m).

.

.

Des Vautours au-dessus de nous.

.

.

.

Depuis le col de la Lera, nous remontons la crête herbeuse en direction du sommet (Nord-N.O).

.

Compter 30 minutes pour atteindre le sommet depuis le col.

.

La pente devient beaucoup plus soutenue mais toujours sans difficulté en l’absence de neige.

.

Derrière nous au loin le Mont Perdu (3355m).

.

.

Zoom sur le Mont Perdu (3355m) distant de 40km.

.

Devant nous le sommet du pic de la Lera avec en toile de fond la Collarada (2886m).

.

Pico de la Lera (2132m)

30 minutes depuis le col, 2h05 depuis le départ du parking de l’Ermitage et 2h40 depuis le 1er parking.

.

Panorama à 360° depuis le sommet del Pico de la Lera (2132m):

camera-panorama

Photos extraites du panorama ci-dessus:

.

.

.

.

.

Peña Retona (2781m).

.

Peña Telera (2764m).

.

La Peña Sabocos (2757m).

.

Pour ceux qui ne veulent pas faire la boucle, retour par le même itinéraire (1h50 pour le retour à l’Ermitage).

Pour la boucle, suivre la crête vers le Nord-N.O jusqu’au sommet du Bacún Norte (2195m).

.

Sur notre gauche, ou peut voir le sommet du Bacún Sud où nous passerons tout à l’heure au retour.

.

Derrière nous le sommet de la Lera où nous nous sommes arrêtés 30 minutes.

.

30 minutes suffisent pour atteindre le sommet du  Bacún Norte (2195m).

2h35 depuis le départ de l’Ermitage et 3h10 depuis notre départ au premier parking.

.

Panorama à 360° depuis le sommet du Bacún Norte (2195m):

camera-panorama

.

Photos extraites du panorama ci-dessus:

.

.

.

.

.

.

Panorama du Visaurin (2669m) à la Collarada (2886m).

.

Vue plongeante sur le refuge del Cubilar de Espata (1690m).

.

Vers le massif de la Cotiella (2912m).

.

Nadine et Mariano

Randonnee-Bacun-Nord-et-Sud_056

.

Le Visaurin (2669m).

.

Le Pic d’Aspe (2645m) et le pic Lécherin ou pico de la Garganta de Borau (2567m).

.

La Collarada (2886m).

.

La Peña Retona (2781m).

.

Vers le massif de la Cotiella (2912m).

.

Zoom sur le Canyon d’Ordesa avec la vire des fleurs et la Punta Tobacor (2769m).

.

Encore un beau vautour.

.

Un jeune Gypaète Barbu de moins de 3ans.

.

.

Le gypaète barbu est le plus grand vautour de la faune européenne a une envergure pouvant aller jusqu’à 3m. Les deux sexes sont semblables, avec la femelle plus grande que le mâle.  Ses ailes larges et pointues et sa queue cunéiforme le rendent facilement identifiable.  Le bec est fort et puissant, aplati latéralement. La mandibule supérieure est très crochue.

.

Après une longue pause de 1h20 au sommet du Bacún Nord, nous reprenons notre chemin vers le troisième et dernier sommet de la journée: le Bacún Sud en suivant la crête vers le Sud-Ouest.

.

La belle Collarada (2886m).

.

Vers la Magdalena (2283m), le Visaurin (2669m) et le Pic d’Aspe (2645m).

.

Le village de Villanúa.

.

Comme les autres sommets, 30 minutes suffisent pour y accéder entre eux.

.

.

Bacún Sud (2114m).

30 mn depuis le Bacún Nord et 1h depuis le pic de la Lera (3h05 depuis l’Ermitage et 3h40 depuis notre départ)

.

Panorama à 360° du Bacún Sud (2114m)

camera-panorama

.

Photos extraites du panorama ci-dessus:

.

.

.

La piste carrossable que nous avons remontée ce matin à pied.

.

.

Un magnifique Gypaète Barbu !

Le gypaète est présent dans les Pyrénées, les Alpes, les régions montagneuses d’Afrique du Nord. On le retrouve également en Asie, au Proche-Orient, en Iran et jusqu’en Chine. Dans l’Himalaya, il survole les plus hauts sommets, à plus de 8000 mètres d’altitude.

.

Le gypaète barbu tient son nom des « mèches » de plumes naissant à la base des mandibules, et d’autres qui partent des joues et pendent de chaque côté du bec, en formant une curieuse barbiche noire.
Les yeux sont jaunes, entourés d’un cercle oculaire d’un rouge intense.

.

Le gypaète barbu adulte a la tête couleur crème. Un masque noir entoure ses yeux, et les Gypaète barbu deux parties du masque se rejoignent sur le haut de la tête, en une fine ligne noire. Les parties supérieures (dos, ailes et queue) sont noirâtres.

.

Les parties inférieures sont jaune rosé avec des tons orangés, et rayées et tachetées de noir sur la gorge et le haut de la poitrine, formant un collier incomplet. La culotte est également jaune rosé-orangé.

.

Les pattes et les doigts sont gris, munis de griffes fortes et noires.

.

Les immatures sont entièrement bruns, avec la tête noirâtre. Les yeux sont châtain, et contrastent avec la cornée rouge. Autour des yeux, la peau nue est gris bleuté. Il leur faudra 6 ans pour obtenir le plumage adulte.

.

Vers le Mont Perdu.

.

Vers la Telera.

.

Peña Retona (2781m).

.

La Collarada (2886m).

.

La Collaradeta (2729m).

.

Le Pic d’Aspe (2645m).

.

Le fil de crête du versant Sud qu’il nous faut descendre pour rejoindre l’Ermitage.

.

.

Jusqu’à l’entrée du bois, aucun souci pour suivre le fil de crête.

.

.

A partir de l’entrée du bois, bien suivre les cairns.

.

Les panneaux indiquant Reserva de Gaza sont également très utiles pour rester sur le bon itinéraire.

.

Il n y a pas de sentier et il est très facile de s’éloigner du vrai itinéraire.

.

Les cairns sont disposés tous les 20m voir moins, heureusement car il serait très difficile de s’orienter sans Gps.

.

La piste qu’il faut rejoindre.

.

Secteur où les Coussin de belle-mère sont à foison !

.

Je n’ai jamais vu autant de cairns sur un court itinéraire comme celui-ci, ils ont été certainement posé par les chasseurs pour qu’ils restent toujours sur le fil de la crête boisée du Bacún Sud.

.

Les cairns et ma trace Gps nous ramène à la piste carrossable (1410m), 50 minutes depuis le départ du Bacún Sud.

.

100m plus loin, prendre le sentier descendant à gauche dans le bois au niveau des cairns (Est).

La piste elle, continue  vers le Sud et rejoint l’Ermitage aussi, mais sur 4,5 km au lieu de  1 km pour le sentier.

.

A partir d’ici, un sentier bien marqué vous descend jusqu’à l’Ermitage de Santa-Maria de Iguacel.

.

.

Ermitage de Santa-Maria de Iguacel (1180m) 1h30 depuis le départ du Bacún Sud.

.

.

Santa María de Iguácel

La iglesia de Santa María de Iguácel se encuentra al fondo del Valle de la Garcipollera, al que se accede desde Castiello de Jaca. Comenzó a construirse entre los años 1040 y 1050.

.

Très belle boucle que nous venons d’effectuée sous une tempête de ciel bleu !

+1050m de dénivelé pour 5h30 de marche sans les pauses pou une distance de  13 km.

.

Quand à nous, ils nous restent encore 30 minutes pour rejoindre la voiture et couronner cette très belle journée.

+1250m de dénivelé pour 18km en 6h  (8h pauses comprises)

Retour-Haut-de-Page

Topo-Lera  Topo-Bacún

Topo-2132m  Topo-2195m  Topo-2114m

About The Author

7 Comments

  1. lili

    Mariano,
    toujours aussi sympa tes balades et ces clichés de rapaces trop nets…
    merci du partage.
    amicalement,lili

  2. DUPERIER Gerard

    Bonjour,
    Un grand merci pour ces merveilleuses photos que vous nous offrez. surtout en plein écran, ce sont de véritables MERVEILLES.
    Félicitations également pour la qualité de vos photos et de leurs commentaires.
    A BIENTOT DE VOUS REVOIR

  3. liliane deweer

    bonjour Mariano
    très joli la randonnée , le côté Espagne est aussi magnifique avec la neige, super beau !

    MERCI MARIANO

  4. jean-pierre

    Bonsoir Mariano
    Trés belles photos comme d’habitude
    J’ai fait cette rando en Octobre dernier à l’époque du brame du cerf et il en a beaucoup dans ce coin
    Par contre je me demande si le vautour noir n’est tout simplement pas un jeune gypaete (tete noire caractéristique)
    je n’en ai jamais vu autant que sur ces cretes
    amicalement

  5. gar47

    Hello Mariano
    Merci pour ce topo.
    La montagne en cette fin d’automne à changé de figure !
    Les sommets enneigés, magnifique !
    Des photos très « réalistes ».
    Amitié Patrice

  6. Serge

    Bonjour Mariano
    superbe photos vautour et gypaète
    comment fais tu ?
    cordialement
    Serge

  7. francis

    Bonsoir Mariano,
    Une tres belle rando versant sud,avec
    la Collarada en toile de fond,vraiment
    magnifique.Encore un coin a decouvrir.

    merci Mariano.
    Amitiés Francis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 6 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail