Select Page

Randonnée Punta Burrambalo (2146m) et Punta Petruso (2200m)

Randonnée Punta Burrambalo (2146m) et Punta Petruso (2200m)
  • Espagne (Aragon) – Dénivelé +1050m – 6h00 – 13,5 km – Niveau: Randonneur
  • Date: le 14.07.2013 – Départ: Petit village de Betés de Sobremonte (1280m)

La Punta Burrambalo (2146m) en boucle par la Punta Petruso (2200m).

Très belle petite boucle à faire sans difficulté dans un secteur sauvage peu connu des randonneurs, les vues sur le versant Sud-Ouest de la sierra de la Partacua sont vraiment superbes.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Aucune difficulté en l’absence de neige, seule la montée à la Punta Petruso par le couloir pentu et la crête, demande de l’attention, couloir qui peut se contourner par la gauche sans aucune difficulté.

.

Le départ de la randonnée peut se faire 700m plus loin que le village de Betés en empruntant une piste carrossable à la sortie du village en direction de l’Ouest.

La piste n’étant pas en très bonne état, je vous conseille de stationner au niveau du village, en plus il n ‘y a qu’une, voir deux places pour stationner. Nous nous sommes garer au niveau du Gué, juste avant le virage altitude 1360m.

.

Pour récupérer le sentier montant dans le bois, après le gué, remonter à travers champs en direction du Nord (à droite). Mais honnêtement si vous n’avez pas de Gps ou pas le sens de l’orientation, suivre la piste jusqu’à son extrémité puis à la jonction des pistes, prendre à droite sur 100m  jusqu’au panneau Betés (panneau implanté au niveau du sentier sortant du bois).

.

Abreuvoir.

.

Avec un Gps, il est très facile de récupérer le sentier se trouvant dissimulé dans le bois.

c’est ce que nous avons fait sans aucune difficulté, mais si vous n’avez pas de Gps, continuer sur la piste.

.

Sentier dans le bois.

.

Le sentier aboutit à une piste montant à droite au pylône électrique ou à gauche à l’Ermitage de Santa Orodia.

Panneau à la sortie du bois (Village de Betés).

.

Jonction des itinéraires piste et sentier (1450m), suivre la piste vers le Nord sur 150m.

C’est aussi par cette piste que ce fera le retour.

Randonnee-Punta-Burrambalo-Punta-Petruso_153

.

150m après le panneau,

prendre à gauche le sentier au niveau du cairn montant dans le bois en direction de l’Ouest-N.O.

.

Vue sur l’Ermitage de Santa Orosia.

.

Sortie du bois altitude 1770m, 55 minutes de marche depuis le départ.

.

Belle vue sur la Peña Oroel (1770m).

.

La Punta Burrambalo (2146m) 1er objectif de la journée, compter entre 50 mn et 1h pour l’atteindre.

.

A partir de la sortie du bois (1770m),

.

progresser plus ou moins hors sentier en suivant la crête herbeuse du versant Sud de Burrambalo.

.

Vue derrière nous sur la vallée menant à Sabiñánigo.

.

Le village de Betés de Sobremonte, départ de cette randonnée.

.

Des ruines vers 1830m.

.

Ça monte raide depuis le début !

+750m de dénivelé jusqu’au sommet pour seulement 3,5 km de distance.

.

Viser les deux petits arbres en Pin pour atteindre le petit col sans nom.

.

Petit col sans nom (2035m)

1h30 depuis le départ, compter 20 petites minutes pour atteindre le sommet.

.

Remonter la crête Est du sommet de Burrambalo.

.

Après 1h50 de marche depuis le départ, Corinne arrive au sommet.

.

Punta Burrambalo (2146m).

.

Panorama à 360° de la Punta Burrambalo (2146m)

camera-panorama

.

Le parcours de crête qu’il faudra parcourir pour atteindre la Peña Petruso (compter entre 1h et 1h15)

.

La Peña Covachirizas (2380m) avec à gauche el Pico Retona (2781m).

.

El Puerto Rico (2716m).

.

Le sommet de la Peña Telera (2764m) qui émerge juste derrière la Peña Covachirizas (2380m).

.

La Collarada et ses 2886m d’altitude.

.

Panorama vers la plaine (Sud-S.O).

.

Le petit village de Betés (1280m).

.

Le village de Aso de Sobremonte, village de départ pour la randonnée à la Punta d’Icun (2141m).

.

Panorama vers le Sud avec au loin la Peña Oroel (1770m).

.

Panorama vers le Sud-Ouest avec au premier plan la Punta d’Icun (2141m).

.

Zoom au loin sur le Pic du Marboré (3248m),

le Cylindre (3335m) et le Mont Perdu (3355m) avec au premier plan à gauche el Pico Otal (2709m).

.

Le massif du Vignemale (3298m).

.

Garmo Negro (3051m) avec juste derrière les Pics d’Enfer (3082m).

.

Depuis la Punta Burrambalo, suivre la crête jusqu’à son extrémité.

.

.

.

Des belles vues pendant tout le parcours de crête.

.

.

Zoom sur la Punta Espata (2204m) avec vaches et chevaux occupant le col de Petruso.

.

La Peña Petruso (2198m) en bout de crête

avec le mamelon juste avant qui n’a pas de nom et que j’ai surnommé Punta Petruso (2200m).

.

Par beau temps, vraiment aucune difficulté.

.

Vue sur la cabane de Burrambalo que nous irons visiter au retour.

.

Depuis la Punta Burrambalo, nous suivons la crête jusqu’à la Punta Petruso.

.

Descentes et montées successives avec +230m et -160m de dénivelé pour 2,6 km de distance.

.

Vue sur le col de Convachirizas (2380m), passage obligé pour la Peña Telera depuis Piedrafita.

.

Nous arrivons au Col de Foyas Liacunas (2040m)

.

Avec la Peñas de Aso (2114m) que vous pouvez contourner par la gauche.

.

Brèche de Foyas Liacunas.

.

Nous contournons la Peñas de Aso que nous gravirons au retour.

.

La Punta Petruso (2200m) avec derrière la Peña du même nom que l’on ne voit pas pour l’instant.

.

La vue depuis la crête sur les sommets de la Partacua est magnifique.

.

Peña Telera (2764m), Peña Covachirizas (2757m) et col de Covachirizas (2380m).

.

.

.

Pour gravir la Punta de Petruso, deux possibilités s’offrent à vous, contourner le mamelon par la gauche pour aller à la Peña Petruso ou la Punta sans aucune difficulté ou remonter le couloir un peu raide mais sans danger, puis remonter la petite crête aérienne jusqu’à la pointe.

.

.

Corinne au début de la montée.

.

.

.

Vue sur le parcours que nous venons d’effectuer depuis la Punta Burrambalo.

.

C’est raide !

mais aucun danger en l’absence de neige et par beau temps.

.

Très belle vue depuis le couloir montant au pic.

.

Quelques minutes suffisent pour atteindre la crête déchiquetée de la Punta Petruso.

.

Une fois sur la crête, il ne reste plus qu’à la suivre jusqu’à son point culminant.

.

Petite crête aérienne à gravir pour atteindre le sommet.

.

Corinne sur la crête.

.

.

Vue vertigineuse sur la cabane del Plan de Usabas (1840m) 350m plus bas !

.

.

Les gens sujets au vertige

contourneront ce mamelon par sa gauche pour atteindre le sommet sans aucune difficulté.

.

.

Sommet de la Punta Petruso (2200m) 3h depuis le départ. Nous avons mis 1h05 depuis la Punta Burrambalo (compter entre 1h et 1h20).

Comme vous pouvez le voir sur cette photo, il n y aucune difficulté à gravir ces deux sommets par le côté gauche de la Punta Petruso, la Peña Petruso se trouve au bout de cette crête herbeuse à  40m du mamelon.

.

Panorama à 360° de la Punta Petruso (2200m)

camera-panorama

.

Vue depuis le sommet sur toute la crête que nous venons de parcourir depuis la Punta Burrambalo.

.

Panorama vers la  Peña Telera 2764m.

.

La Punta d’Icun (2141m) avec en arrière plan la peña Oroel (1770m).

.

Panorama vers la Peña Sabocos  (2757m) et le Mont Perdu au loin avec ses 3355m.

.

Le Mont Perdu  (3355m) et son couloir enneigé très raide qu’il faut gravir pour se hisser au sommet.

Voir une photo du couloir: Ici

.

Vallon descendant au refuge Del Barranco Del Puerto (1530m).

.

Toujours les mêmes et belles vues !

.

Sur la Peña Telera (2764m), il y a du monde !

.

Si vous décidez de rester au sommet pour manger comme nous,

faites très attention de ne pas trop s’approcher du vide, la moindre glissade et c’est le drame ! ! !

.

Vue sur la Punta d’Icun (2141m).

.

La saxifrage.

.

Corinne au sommet de la Punta Petruso ou aussi appelé Punta Balposata (2200m).

.

.

Pico Retona (2781m).

.

.

.

Peña Sabocos 2757m.

.

La Punta Espata (2204m).

.

Nous quittons la Punta Petruso pour aller à la Peña du même nom se trouvant à 40m de nous.

.

.

Peña Petruso (2198m) avec la borne qui témoigne que nous somme bien sur le sommet.

.

On voit bien ici que gravir la Punta Petruso par ce versant là, est une simple formalité.

.

Punta d’Icun (2141m).

.

Vaches et chevaux au col de Petruso (2034m).

.

Vue vertigineuse sur la cabane del Plan de Usabas (1840m).

.

Le retour.

.

Pour le retour, descendre un peu hors sentier en prenant une des nombreuses sentes faites pas les bêtes.

.

Ne descendez pas trop bas et ne montez pas trop haut, viser la piste au loin allant à la cabane verte de Burrambalo.

.

La Punta Petruso.

.

.

Un Gypaète Barbu.

.

.

Nous sommes revenu sur la crête pour gravir la Peñas de Aso que nous avions contourné à l’aller.

.

.

.

Vue derrière nous.

.

Nous commençons à descendre pour aller récupérer la piste menant à la cabane verte de Burrambalo.

.

Faites des lacets surtout par temps humide et ayez des bonnes chaussures de montagne, les pentes herbeuses sont souvent traites et une glissade est vite arrivée !

.

La piste que nous devons récupérer.

.

Les bâtons dans ces cas là, sont très utiles !

.

Voilà, nous sommes sur la piste qui va maintenant nous mener jusqu’à la voiture  (5 km).

.

.

Cabane de Burrambalo (1850m), 55 minutes depuis la Peña Petruso.

.

Avec cheminée, une petite table et un grand sommier 2 places.

.

Campanule.

.

Depuis la cabane, continuer sur la seule et unique piste (Sud-S.E)

Compter entre 1h15 et 1h30 pour retrouver la voiture.

.

.

Un troupeau de moutons.

.

Affolé par notre présence, ils repartent en direction du village.

.

Pour ne pas continuer à les affoler et qu’ils ne retournent au village, nous restons sur la piste plutôt que de prendre le sentier où ils se sont engagés.

.

Une Mauve.

.

Sur notre droite, le village de Aso de Sobremonte.

.

.

Maintenant que le troupeau de moutons est derrière nous,

.

nous pouvons prendre le sentier coupant les lacets de la piste.

.

Sans Gps, il nous aurait été très difficile de trouver ce cairn et le raccourcis pour couper ce lacet.

.

.

.

.

Un beau Papillon (Vipérine).

.

.

Altitude 1450m, jonction des pistes de Aso de Sobremonte et Betés (continuer tout droit).

.

.

.

Altitude 1434m, prendre à gauche et  laisser la piste allant à l’Ermitage de Santa Orodia.

.

.

.

Remonter la piste jusqu’au panneau Betés.

.

Plante de la famille des gesses.

.

Au panneau de ce matin, rentrer dans le bois.

.

Puis suivre le sentier nous menant à la voiture.

.

Sortie du bois.

.

Le village de Betés n’est pas très loin (environ 1km).

.

Retour à la piste.

.

Puis à la voiture (2h10 pour le retour)

Compter 6h sans les pauses pour cette belle petite balade en Aragon.

.

Retour-Haut-de-Page

Topo-Burrambalo Topo-Petruso

Topo-2146m Topo-2200m

About The Author

6 Comments

  1. J.J. Peron

    Ces belles photos nous rappellent les bons souvenirs des randonnées que nous avons faites dans la vallée de Tena. Il est aussi intéressant de voir ce que vous avez fait sur des randonnées que nous avons en projet (punta d’Icun,punta Tosquera). Merci Mariano.

  2. Asphodele

    Belle rando Mariano…..beau parcours et paysages magnifiques que tu as merveilleusement bien fixés. merci

  3. Lili

    Mariano,
    une superbe balade à faire sans trop de soleil car les arbres pas bcq !!!!!
    magnifique gypaète barbu en plein vol….toujours à fond Mariano…merci pour cette rando sympathique au milieu de fleurs variées….lili@+

  4. Raoul

    c’est magnifique de revoir ces paysages encore plus beaux que dans le souvenir.Les photos sont vraiment excellentes.
    Merci

  5. liliane deweer

    Liliane
    encore une tres belle randonnée ,mais très rocheux, la nature dans les pyrénées est très belle, on se croirai dans un immense parc naturel, les rochers sont tres dangereux
    Merci Mariano pour ces belles photos

  6. tarry jean louis

    belles photos elles sont nettes, les couleurs sont belles
    mais c’est dangereux dans les rogers merci à bientôt

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Entrer votre adresse mail:

Topopyrenees Mariano