Select Page

Raquettes Cabane de Pedain 1590m

Raquettes Cabane de Pedain 1590m
  • Vallée d’Aspe  – Dénivelé +650m – 4h00 – 9,7km – Niveau: Marcheur
  • Date: le 08.01.2012 – Départ: Parking Masousa 960m (pont de Lamareich)

Cabane de Pedain 1590m

Le site d’Ansabère est une des merveilles du Béarn, l’ascension facile pour accéder à la cabane de Pedain

permet au simple randonneur de découvrir un des plus beaux sites des Pyrénées.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

Difficultés: Aucune difficulté si ce n’est de vérifier le niveau d’avalanche, ne pas s’aventurer si le niveau est supérieur à 2.

Vérifier avant de partir:  le temps, les hauteurs de neige et l’indice du Risque d’Avalanche.

.

Vue sur le pic d’Anie (2504m) depuis la route menant au pont de Lamareich.

.

Ne connaissant pas l’état de la route (surtout en hiver), nous avons préféré démarrer depuis le  pont de Lamareich (960m) au lieu du pont Lamary 1171m (la route jusqu’à cet endroit est goudronnée).

.

Une petite demi-heure en plus par rapport au départ traditionnel !  mais les aiguilles d’Ansabère et le Pic de Pétragème nous font vite oublier  cette débauche d’énergie supplémentaire.

.

Jean-Paul, Corinne et Danielle m’accompagne pour cette petite sortie hivernale. La piste est dégagée et nous aurions pu  aller jusqu’au pont Lamary avec le véhicule, mais comme la randonnée n’est pas très longue, ce n’est pas gênant !

.

Les Aiguilles d’Ansabère, magnifique !

.

Vers 1130m, nous coupons la piste pour gagner quelques mètres.

.

.

Pont Lamary (1171m) 30mn depuis le départ.

.

Depuis le pont Lamary,

traverser le cours d’eau pour suivre le sentier montant dans le bois (Sud-Ouest)

.

La grande aiguille d’Ansabère 2377m.

.

La montée dans le bois est un peu délicate (sentier verglacé), nous restons prudents pour ne pas glisser !

.

La grande aiguille d’Ansabère 2377m (à droite de la photo) fut gravie par la face Nord pour la première fois le 24 juin 1923 par Lucien Carrive et Armand Calame, qui décédèrent durant l’ascension.

.

Les premiers  à y survivre pour la grande Aiguille, furent Marcel Cames et Henri Sarthou le 27 juin 1927, mais ils n’empruntèrent pas la même voie. Pour cette première ascension, ils fixèrent des barres de fer dans la montagne pour franchir un passage difficile. Quatre mois plus tard, ils reprennent l’ascension et ouvrent une nouvelle voie, entièrement « libre ».

.

Du fond de cette cuvette herbeuse (1360m), au confluent de deux vallons, remonter celui de droite (Ouest)

.

Danielle et Corinne.

.

Petite cabane de berger.

.

Vue sur les sommets enneigés comme le Bergon 2148m et le pic de la Marère 2221m.

.

Nous n’avons pas encore chaussé nos raquettes à neige.

.

Itinéraire de montée pour la cabane d’Ansabère.

.

Les Aiguilles d’Ansabère sont splendides, elles seront la vedette de cette randonnée.

.

.

Après 1h30 de marche, un petit repos s’impose !

.

Le ( Spigolo ), ainsi a été baptisé d’un terme italien par son (parrain) R. Despiau,

le vertigineux éperon Sud-Ouest de la Petite Aiguille.

.

Le pic de Pétragème (2255 m)

.

La montée dans le bois est beaucoup plus soutenue que le début de la randonnée.

.

C’est une montée énergique certes, mais . . .

.

Très vite, nous sortons du bois (1490m).

.

Une très belle journée, avec un ciel bleu limpide.

.

Quelques nuages au loin, qui viendront nous embêter un peu tout à l’heure, à l’heure du casse-croûte.

.

A la sortie du bois, vers 1500m, le dénivelé est presque terminé, il ne reste plus qu’à

.

suivre gentiment le vallon jusqu’à la cabane de Pedain dans un décors hivernal de toute beauté !

.

En face de nous, la table des trois Rois 2421m.

.

Le vallon se termine sur un magnifique cirque avec comme vedette principale les Aiguilles d’Ansabère.

.

La cabane de Pedain n’est plus très loin . . .

.

Les Aiguilles d’Ansabère dans toutes leurs splendeurs !

.

La cabane de Pedain se confond au paysage au milieu de ces gros rochers.

.

Un petit Isard.

.

Il est tout seul, étrange ?

.

La Grande Aiguille d’Ansabère 2377m.

.

La Petite aiguille d’Ansabère et le Spigolo, hauts lieux de l’escalade dans les Pyrénées.

.

La tables des trois Rois 2421m.

.

Cabane de Pedain 1590m (1h50 depuis le départ) Les raquettes sont restées dans le sac à dos,

elles nous servirons au retour, c’est plus prudent pour la descente.

.

Très belle cabane de berger ouverte dans sa partie de droite.

.

Une grande pièce avec un coin 3 lits dont deux avec des sommiers beaucoup plus grands

pouvant recevoir 2 personnes par lit en se serrant un peu (5 personnes au total).

.

.

Panorama sur les Aiguilles depuis la cabane de Pedain.

.

Petite photo souvenir avant le casse-croûte: Jean-Paul – Corinne – Danielle – Mariano

.

Préparation de la table à l’extérieur pour un bon casse-croûte.

.

Quelle chance que nous avons de pouvoir manger dehors

avec ce beau ciel bleu et ce beau décor que nous offre les Aiguilles d’Ansabère.

.

Les nuages arrivent juste pour le dessert  !

.

En hiver, choisissez de préférence,

d’avoir une cabane à proximité pour s’y réfugier en cas de mauvais temps.

.

En plus, nous avons la chance d’avoir un poêle à bois à l’intérieur de la cabane.

.

Elle est pas belle,  la vie ! ! !

.

N’est-ce pas Jean-Paul.

.

La Galette des Rois et du champagne pour bien commencer l’année 2012.

.

Je vous rassure, la bouteille en haut à gauche de la pièce (pour ceux qu’ils l’ont vue) n’est pas à nous !

Nous mangeons la galette des Rois juste en dessous de la table des trois Rois (2421m), quel hasard !

.

Les nuages qui recouvrent le vallon et les Aiguilles d’Ansabère ne se sont pas encore dissipés.

.

Visite à l’ancienne petite cabane de Pedain qui est à quelques mètres de la nouvelle,

elle est remplit de détritus, c’est bien dommage !

.

Nous avions prévu de faire une boucle pour revenir par les cabanes d’Ansabère, mais les conditions n’étaient pas réunies pour faire cette boucle en toute sécurité (Neige cartonnée et verglacée) en plus, tout le monde n’avaient pas les crampons, donc pas de risque !

Après être restés deux heures, retour par le même itinéraire que l’aller.

.

Cette fois-ci, nous chaussons les raquettes à neige !

.

Quelques trouée de ciel bleu, le soleil n’est pas très loin . . .

.

Danielle et Corinne font les équilibristes !

.

.

Nous rentrons dans le bois (1500m).

.

La descente qui mène au plateau, jonction avec le sentier des Cabanes d’Ansabère.

.

Comme par magie, les Aiguilles réapparaissent pour notre plus grand plaisir !

.

Elles sont vraiment belles !

.

.

Plateau altitude 1360m.

.

Le Bergon 2148m et le pic de la Marère 2221m.

.

.

Halte pour déchausser nos raquettes et les nettoyer.

.

La grande Aiguille 2377m,  le pic d’Ansabère accessible aux randonneurs

est juste derrière la Grande Aiguille, séparé de 15m par rapport à celleci.

.

Nous retrouvons la piste de ce matin.

.

Le pont Lamary 1171m

(une petite heure depuis la cabane de Pedain).

.

La piste goudronnée.

.

Retour au Parking Masousa 960m (pont de Lamareich) 1h25 depuis la cabane de Pedain.

1er sortie hivernale de l’année bien sympathique,

merci à Danielle, Corinne et Jean-Paul pour cette belle petite randonnée.

Retour-Haut-de-Page

Topo-Pedain

Topo-1590m

About The Author

18 Comments

  1. Eric Lincontang

    Bonjour,

    Nous devions y monter en raquettes au début de l’année mais les risques d’avalanches nous en avaient dissuadé!
    C’est chose faite le 27 octobre.
    Le sentier qui monte dans le bois ou plutôt ce qu’il en reste après les avalanche est dégagé .Il n’y a plus d’arbre en travers.
    la cabane est située dans un cadre magnifique . Nous sommes montés plus haut et fait demi tour dans le pierrier sous la Table des trois Rois où nous avons vu une vingtaine d’isards dévaler le pierrier ! Superbe !
    Nous sommes redescendus par la cabane d’Ansabère pour faire une boucle ;

    Attention , le parking du Pont lamary est temporairement inaccessible , une barrière ONF a été mise en place durant les travaux de débardage . Le bois est stocké à l’emplacement du parking mais on peut se garer avant .

  2. michel sol

    La trace est maintenant faite …A ce jour, 5 avril, la difficulté principale ce sont les troncs d’arbres et les branches qui encombrent le sentier ce qui nécessite une certaine agilité et bonne humeur . Cette traversée du bois qui était bien agréable est devenue fastidieuse. Espérons qu’avec les beaux jours et la disparition de la neige le sentier sera plus net. En tout cas super promenade en compagnie d’isards !

  3. Eric Lincontang

    Bonjour,

    Cela devait être notre sortie raquettes d’hier mais la neige en cours de transformation et l’absence de trace nous ont fait changer d’avis pour la cabane d’Ansabère. Nous avons suivit une belle trace toute fraiche.
    Une journée chaude avec beaucoup de coulées …

    Une belle dédicace à la générosité de Mariano découverte dans le livre d’or du refuge d’Ansabère accompagnée d’un superbe croquis des aiguilles et de la constellation d’Orion

  4. mimi H.

    Bonjour Mariano,
    Rando faite hier avec les APNP. Grâce à ton topo, je savais exactement à quoi m’attendre. Les raquettes ont servi toute la journée, avec un temps splendide comme sur tes photos. Les aiguilles sont vraiment belles sur fond de ciel bleu et avec la neige!

  5. tistet

    Ballade faite hier le 14/02/2012, donc en raquettes. Génial
    Merci mille fois, pour les infos.

  6. CASTRO Armand

    Bonjour Mariano: animateur fédéral à la FFRp, j’ai passé un UV Milieu Montagnard à Labérouat; nous avons fait cette balade par Pédain jusqu’au col de Pétragème pour dormir aux cabanes d’Ansabère (fin avril, donc pas de neige); par enneigement abondant, il faut faire attention sur le petit plateau au départ du sentier vers Pédain:il y a 2 « trouées » dans le bois et des avalanches peuvent y descendre depuis la « montagne d’Escoueste »; prudence donc selon les conditions; A+

  7. Rougé Bérénice

    Puisse l’année 2012 nous apporter autant de rêves qu’en 2011, servis sur un plateau à domicile : nous qui n’avons plus la chance de suivre vos traces qu’en mode virtuel….. Merci encore pour vos belles images, et surtout prenez bien soin de vous tous, et que les « Dieux de la MONTAGNE » protégent toute votre équipe le plus longtemps possible !

  8. savoisien

    bonne et heureuse année et continuez à nous faire rêver !

  9. André

    Bonjour Mariano
    Bonne et heureuse année avec plein de rando.
    Merci encore pour ce reportage. Très belles photos. La cabane est bien aménagée, c’est rare. L’état de l’ancienne cabane me rappelle la cabane de Lourdes, proche du barrage d’Ossoue. Une poubelle….!
    Bien cordialement
    André

  10. gb64

    Toujours des photos magnifiques!
    Bonne et heureuse année 2012, avec de belles randonnées dans ces Pyrénées que tu sais si bien décrires…

  11. Marie Joëlle Labat

    Merci pour ce magnifique diaporama.Les aiguilles sont toujours aussi belles.
    Il est possible de faire la boucle toute l’année. Toutefois en hiver,il faut laisser les véhicules à Masousa.
    Peut-être à bientôt au détour d’un chemin dans cette vallée d’Aspe encore préservée

  12. montcalm

    Ansabère ; ma gni fi que !
    la cabane , grand luxe ; c’est là qu’il fallait réveillonner !
    Je connais le coin l’été , mais l’hiver c’est magique .
    Merci Mariano

  13. laran jeanine

    que dire de plus après ces merveilleuses photos ,l’artiste est toujours au milieu du groupe !!! et en plus confortable cabanne ,bien achalandée ,avec champagne et galette ,bravo pour tout .amitiés .jeanine .

  14. Amorin

    cc mariano !
    cadre super beau comme toujours! ben moi j’ai fais mon initiation raquettes dimanche vers le lac d’Estaens sans l’atteindre à cause du brouillard …mais super j’ai adoré ! fotos sur blog de ilildu64.
    amicalement,Lililafadademonragne…

  15. liliane.deweer

    liliane

    Bonjour Mariano, comme les montagne sont baux dans la neige
    je crois que ces vous le rois des randonnée.

    Je vous envie ,ces une tres belle region ,je ne savaispas quil y a des cerf dans les montagne , encore bravo et Mercie

  16. cassagnes patrice

    C’est qui le roi ? pour moi c’est Mariano !!!

  17. louis François Teillet

    Je vois que la neige n’arrête pas l’homme en chemin !
    Bravo
    Perso je pratique la rando en montagne uniquement qu’à
    la belle saison !
    Bonne journée Louis-françois

  18. Mahina

    Magnifiques photos, comme d’habitude! Je ne suis jamais allée de ce côté là, prenant toujours vers les cabanes d’Ansab pour faire diverses rando. Mettras-tu rapidement le texte? 😉 Je pars mercredi sur Pau pour une petite semaine, si j’avais l’occasion de faire cette balade! Y a-t-il toujours autant de neige? ( = faut-il emmener les raquettes?)la route jusqu’au pont est praticable?
    Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 6 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail