Sélectionner une page

Refuge de Goriz en boucle par les vires des Sarrios et la Grotte Casteret depuis le col des Tentes

Refuge de Goriz en boucle par les vires des Sarrios et la Grotte Casteret depuis le col des Tentes
  • Espagne – Date: le 10.08.2014 – Départ: Col des Tentes 2208m
  • La Boucle: Montagnard – Dénivelé: +1600m – 24km – (6h+1h+5h00)=12h00
  • Le Refuge par Casteret (Aller): Randonneur – +700/-680m – 12km – 4h30 (9h00 pour l’aller/retour)

Le refuge de Goriz en boucle par les vires de los Sarrios, del Alto et de la grotte de Casteret depuis le col des Tentes.

Que l’itinéraire se fasse par la vallée d’Ordesa, Gavarnie ou encore Tuquerouye, vous découvrirez durant le parcours des paysages grandioses qui resteront gravés à jamais dans vos mémoires !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

.

Difficultés:

  • Crampons et piolet en fonction de l’enneigement.
  • Pour l’aller/retour au refuge de Goriz par la grotte de Casterets: Pas de difficulté en l’absence de neige (compter 9h00 pour l’aller/retour)
  • Pour la boucle: Pas de difficultés particulières en l’absence de neige, par contre cette boucle est à faire impérativement sur 2 jours étant donné la longueur de la course et de préférence avoir une trace Gps car le secteur est paumatoire.
  • Pour le bivouac, l’emplacement au pied de la cascade est idéal avec de l’eau à proximité.

.

Depuis le col des Tentes (2208m), suivre la seule et unique piste qui nous mène au port de Boucharo.

(20 petites minutes depuis le départ)

.

Depuis le Port de Boucharo,

prendre le sentier de gauche montant au refuge de la brèche de Roland (Est).

.

Le passage de la cascade.

Soyez vigilants à la traversée de la cascade où le débit varie en fonction des saisons et des années.

.

Après le passage de la cascade, un sentier en lacets vous mène en quelques minutes au col des Sarradets.

.

Col des Sarradet (2589m).

.

Refuge de la Brèche de Roland (2587m) 1h45 depuis le col des Tentes.

.

.

Toujours des moments magiques lorsque le soleil pointe le bout de son nez.

.

La montée vers la brèche de Roland (compter entre 30 et 40 petites minutes pour l’atteindre).

.

Plateau supérieur entre le refuge et la Brèche.

.

.

La brèche de Roland (2807m).

40 minutes depuis le Refuge des Sarradets et 2h20 depuis le col des Tentes.

.

Depuis la Brèche de Roland, descendre à gauche en suivant la sente dans la pierraille en direction du Pas des Isards sans trop s’éloigner de la paroi (Sud-Est).

.

Le Pas des Isards (mince corniche équipée d’un câble auquel on se tient pour traverser ce pas)

.

La brèche derrière nous . . . .

.

Plus impressionnant que difficile, mais il ne faut pas lâcher la chaîne, même pour rigoler !

.

Après le pas des Isards nous traversons un névé, qui habituellement à cette période de l’année est fondu.

.

Belle vue derrière nous sur le Taillon (3144m) et la Brèche de Roland (2807m).

.

Col des Isards (2749m), passage clé !

Laisser l’itinéraire de la voie normale du Mont Perdu grimpé à gauche et rester en-dessous des barres rocheuses en se dirigeant vers l’Est-S-E et en suivant les cairns (itinéraire non répertorié dans les cartes IGN).

.

Nous restons en bas des barres rocheuses en suivant plus ou moins les cairns.

.

Comme souvent, côté espagnol il fait très beau !

.

Punta Tobacor (2779m).

.

Beaucoup de névés sur notre itinéraire alors que nous sommes au mois d’Août ! ! !

.

Le canyon d’Ordesa.

.

Beaucoup de montées et de descentes pour éviter les nombreux névés sur notre itinéraire, ce qui va considérablement retarder notre Timing.

.

3h15 depuis le refuge des Sarradets, nous laissons définitivement les névés derrière nous.

.

.

Des edelweiss à profusion !

.

.

La saxifrage.

.

Nous traversons une région karstique de toute beauté.

.

Suivre toujours les cairns (Est-S-E) en visant le petit col en face de nous.

.

La vue derrière nous avec l’itinéraire de la voie normale du Mont Perdu bien au-dessus de nous.

.

.

Le canyon d’Ordesa, toujours aussi majestueux !

.

.

La jonction avec l’itinéraire de Goriz n’est plus très loin . . .

.

.

.

Le Mont perdu dans les nuages.

.

Cascade du barranco de Góriz (4h20 depuis le refuge des Sarradets et 6h depuis le col des tentes).

Pour ceux qui ont prévu de bivouaquer ici pour faire le Mont Perdu le lendemain (Voir Ici)

.

Le magnifique Canyon d’Ordesa.

.

Après une longue pause de 1h pour casser la croûte, nous reprenons notre itinéraire qui descend au refuge de Goriz,

puis monte ensuite à la grotte de Casteret et la brèche de Roland.

.

Le Canyon d’Ordesa.

.

La descente.

.

Retour derrière nous sur la cascade, pour les emplacements de bivouacs, il y en a au niveau de la cascade (2640m) et même beaucoup plus haut vers 2880m, si non vous pouvez descendre au refuge (50 minutes) pour camper à proximité pour ceux qui font la grande boucle sur deux jours.

.

.

.

.

C’est là-bas que nous devons passer pour le retour, à la grotte de Casteret puis la brèche de Roland.

.

Petite couloir à descendre sans difficultés.

.

Le Canyon d’Ordesa.

.

.

Le refuge de Goriz (2160m).

50 minute depuis la cascade et 7h depuis le col des Tentes.

.

Direction la grotte de Casteret.

Randonnee-Mont-Perdu-3355m-depuis-le-col-des-Tentes_111

.

Une belle baignoire naturelle.

.

Nous laissons derrière nous le refuge de Goriz.

.

Sentier très bien marqué jusqu’à la grotte de Casteret.

.

.

Pour passer à l’étage supérieur, il faut s’aider un peu des mains.

.

Nous retrouvons un très beau sentier dans la verdure contrairement à ce matin !

.

Le Mont perdu depuis ce matin est souvent dans les nuages, de temps en temps il se dégage mais jamais pour bien longtemps.

.

Un Isard.

.

.

.

Nous nous approchons de la grotte de Casteret . . . .

.

Il y a 450m de dénivelé en positif depuis le refuge pour atteindre la grotte.

Un dénivelé qui s’avale assez bien dans une pente jamais trop raide.

.

Belle vue sur l’Escuzana (2847m).

.

A l’approche de la grotte nous pouvons apercevoir le Taillon (3144m) et la fausse brèche.

.

La brèche de Roland (2807m).

.

Petite pause pour tout le monde au niveau de la grotte de Casteret.

.

Moi et Laurent qui devons emmener la semaine prochaine un groupe des Amis du Parc à la grotte de Casteret, profitons d’être là, pour aller visiter l’entrée.

.

Une barrière tout le long de l’entrée a été posée par les gardes du parc national d’Ordesa.

Autrefois, l’on pouvait traverser la grotte de part en part et admirer les stalactites et stalagmites, mais aujourd’hui en plus de la barrière qui interdit l’entrée, il n y a plus de glace, donc nous avons bien fait de passer par-là et pour dimanche prochain, nous irons faire à la place, le Soum Blanc des Especières avant de faire la grande boucle de l’échelle des Sarradets.

.

Depuis la grotte, redescendre pour récupérer le sentier un peu plus bas.

.

Ne surtout pas descendre par les névés où la pente est très raide !

.

Longer les parois en s’aidant un peu des mains.

.

En allant doucement, il n y aucun danger.

Mais comme les organismes sont un peu fatigués, il faut rester vigilants !

.

.

Un peu difficile de trouver le bon itinéraire mais avec mon Gps à la main pas trop de soucis.

.

Il va nous amener pile à la jonction de ce matin, juste avant le pas des Isards.

.

.

La brèche de Roland (2807m).

.

La montée au Taillon (3144m).

.

Nous faisons la jonction avec l’itinéraire de ce matin (2732m) non loin du début du Pas des Isards.

.

Le fameux pas des Isards.

.

.

Nous avons préféré passer au-dessus du névé plutôt que de risquer une glissade dans les 3 premiers mètres après le pas des Isards.

.

La brèche de Roland (2807m).

(5h depuis la Cascade de Goriz, 3h45 depuis le refuge de Goriz)

.

Retour au refuge des Sarradets.

.

.

Le petit glacier à descendre depuis la brèche.

.

La grotte Russell non loin de la brèche.

.

.

La vue sur le Cirque avant de plonger sur le refuge des Sarradets.

.

.

Refuge des Sarradets ou Refuge de la brèche de Roland (2587m).

.

La brèche de Roland vue depuis le refuge.

.

.

Retour au col des Sarradets.

.

Le Vignemale 3298m.

.

La Cascade.

.

.

Le parking du col des Tentes paraît encore bien loin . . . .

.

Bifurcation du Port de Boucharo (45 mn) et Gavarnie par le plateau de Bellevue (2h).

.

Superbe paysage.

.

Un joli cairn.

.

.

Petite pause de 10 minutes pour recharger les batteries. (les organismes sont un peu fatigués !)

.

Retour au Port de Boucharo.

.

Les derniers mètres avant le Parking.

.

Parking du Col des Tentes (2208m)

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie Topopyrénées

Commentaires récents

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Contact Mail

S’abonner au site Topopyrénées

Entrez votre adresse e-mail

Entièrement gratuit Voir Ici

Archives