Sélectionner une page

Sortie hivernale en boucle par les Pics de Chérue (2195m) et Lavigne (2018m)

Sortie hivernale en boucle par les Pics de Chérue (2195m) et Lavigne (2018m)
  • Chérue/Lavigne: Déniv: +1100m – (2h45+1h45+1h45)= 6h15 – 11 km Niv: Montagnard
  • Chérue Aller/retour: Déniv: +950m – (2h45+2h00)= 4h45 – 10 km Niv: Randonneur
  • Date: le 26.12.2018 – Vallée d’Ossau – Départ: Pont de la Sagette (1238m) Lac de Fabrèges

Sortie hivernale en boucle par les pics de Chérue (2195m) et Lavigne (2018m) depuis le pont de la Sagette.

Une très belle sortie hivernale avec au programme ces 2 beaux sommets que sont les Pics de Chérue et Lavigne. Vous ne trouverez pas un meilleur endroit pour admirer et apprécier au calme le Pic du Midi d’Ossau (2884m). Il faut tout de même faire attention pour ceux qui voudront faire cette boucle, lorsque les conditions d’enneigement sont difficiles, ne prenez pas de risques,  les crêtes Lavigne/Chérue et la montée au Pic Lavigne sont réservées pour les Randonneurs aguerris sachant marcher avec des crampons et surtout savoir comment utiliser un Piolet en cas de glissade.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Cabane de Chérue: Pas de difficultés particulières. Matériel: Raquettes à neige. (Niv: Randonneur)
  • Pic de Chérue (Aller/retour): Pentes raides.  Matériel: Raquettes, Crampons/Piolet. (Niv: Randonneur)
  • Pics Chérue et Lavigne: Pentes très raides sous le Lavigne + parcours de crête (Lavigne/Chérue) aérienne.  Matériel: Raquettes, Crampons/Piolet (Niv: Montagnard)

Vérifier avant de partir:  le temps, les hauteurs de neige et l’indice du Risque d’Avalanche.

 

.

Départ depuis le Pont de la Sagette (1238m) au-dessus du lac de Fabrèges.

.

Compter 1h30 de montée dans la forêt de Lavigne pour environ 500m de dénivelé (2,5 km).

.

Sortie de la forêt vers 1762m d’altitude.

(1h10 depuis le Pont de la Sagette, compter entre 1h15 et 1h45 si la neige est présente dès le départ).

.

Pour la cabane de Chérue, c’est tout droit en direction du Sud (compter un petit 1/4 d’heure).

Comme vous pouvez le constater, pas de neige ou très peu ! ! ! pourtant nous sommes le 26 décembre.

.

L’arrivée à la cabane de Chérue (1810m) 1h20 depuis le départ.

.

Une charmante cabane avec tout le confort pour 3 : poêle, table et banc, sommier à ressort et matelas.

.

Source à coté et du bois pas très loin (Penser à en prendre à la montée dès la sortie de la forêt).

.

Après une courte pause à la cabane, nous reprenons notre marche vers l’ancienne cabane de Chérue (Est).

Lucie nous accompagne pour cette belle petite sortie hivernale.

.

Jean-Pierre et Jean-Louis.

.

Nous laissons sur notre gauche l’ancienne cabane de Chérue,

.

pour grimper vers le Sud-Est et prendre pied sur la crête du versant Nord du Pic de Chérue.

.

L’enneigement cette année dans les Pyrénées est nettement déficitaire ! ! !

.

.

Les Isards sont nombreux dans ce secteur Lavigne/Chérue et il est rare de ne pas en voir.

.

Malgré qu’ils ne soient pas chassés (je vous rappelle que nous sommes dans le Parc National des Pyrénées) les Isards sont très craintifs et ils ne nous laisseront jamais moins de 80m de distance, heureusement que j’avais prévu mon multiplicateur 1.4 pour mon zoom 200mm et donc avec une focale de 280mm les isards ont bien été pris dans la boîte (numérique je précise pour ne pas froisser les amis des animaux dont je fais parti bien sûr). Voir la série de photos prise durant cette randonnée en fin de topo ou cliquer Ici.

.

Dès que vous êtes sur la crête, suivre plein Sud le fil de crête.

.

Il faut rejoindre le petit col sans nom vers 2060m en passant à droite de ce petit pic sans nom.

.

Le Pic de Chérue est droit devant et apparemment, il semble ne pas y avoir de difficultés majeures.

Faire la montée au Pic de Chérue dans ce sens et non pas par la crête Lavigne-Chérue (versant Nord-Ouest),

vous risqueriez d’être bloqués comme nous l’avions été en décembre 2014.

.

La montée au petit col sans nom ne pose pas de problème lorsque les conditions de neige sont bonnes,

.

Malgré le peu de neige (5 à 10cm) la neige est bien tassée et gelée en surface,

.

cramponnage pour Lucie et Jean-Pierre pour ne pas prendre de risque.

.

Me concernant, je chausserais les crampons au sommet du Chérue pour le parcours de crête.

.

Très belle journée ensoleillée avec une température aux alentour des 10°,

pour un 26 décembre en montagne à 2.200m d’altitude, c’est pas mal !

.

L’arrivée au petit col sans nom (2060m) 2h15 depuis notre départ.

.

Le panorama depuis ce petit col en direction du Lurien (2826m).

.

Vers le Pic de Soques (2716m).

.

Depuis le col, suivre le fil de crête en direction du Sud-S.O jusqu’au sommet.

.

Aucune difficulté si ce n’est de cramponner si la neige est vraiment gelée.

.

.

Lucie dans la montée finale au Pic de Chérue.

.

.

La pente n’est pas très abrupte.

.

L’arrivée sur la crête du versant Est du Chérue avec le Pic du Midi d’Ossau qui montre le bout de son nez.

.

Vue imprenable sur le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Pour le sommet du Pic de Chérue, aucune difficulté pour rejoindre les 100m qui nous séparent du Pic.

(2h45 depuis le départ)

.

Le Panorama à 360° (cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant pour voir les 3 Panoramas)

Passez la souris sur les pics pour connaître les noms et les altitudes des sommets.

.

Zoom sur le rein de Pombie

avec les traces de 2 alpinistes qui ont effectué l’ascension du Pic du Midi d’Ossau en mode hivernal.

.

Panorama vers le Sud-Ouest.

.

Zoom sur le refuge d’Ayous (1960m).

.

Vers le Visaurin (2669m).

.

Vers les Aiguilles d’Ansabère.

.

Vers Pala de IP (2783m).

.

Vers le Pic de Ger (2613m).

.

Le Balaitous (3144m).

.

Le Lurien (2826m).

.

Le Retour: Si la neige est présente sur la crête du Lavigne/Chérue:

impératif pour les randonneurs de revenir par le même itinéraire que la montée.

.

Pour les autres, ceux qui ont le niveau montagnard et qui ont l’habitude de chausser les crampons

.

et qui savent utiliser le piolet en cas de glissade:

.

Suivre le fil de crête (Nord-N.O).

.

Didier et moi avons chaussé les crampons pour le parcours de crête jusqu’au col de Lavigne.

.

Seul Jean-louis n’a pas chaussé les crampons, ça passe mais il faut rester vigilant.

.

Lucie et son papa Jean-Pierre.

.

.

.

La vue sur notre droite vers le Lurien.

.

La vue sur l’itinéraire de montée au Lavigne.

.

.

.

La vue sur le lac de Fabrège d’où nous sommes partis ce matin.

.

Côté gauche de la crête, c’est le lac de Bious-Artigues (1422m) avec au premier plan le vallon de Magnabaigt.

.

Pour ceux qui ne montent pas au sommet du Pic Lavigne, ne pas franchir l’avant dernier ressaut.

.

Vers 1930m, descendre à droite par ce couloir directement à la cabane de Chérue.

.

Pour ceux qui font l’ascension du Lavigne,

.

continuer sur le fil de crête en direction du Nord en franchissant l’avant dernier ressaut.

.

Jean-Louis.

.

Pour le dernier ressaut, il faut le contourner par sa gauche (tout droit c’est de l’escalade).

.

Depuis la brèche (1930m), descendre dans la pente pour contourner le dernier ressaut par sa gauche.

.

Me concernant, lorsque je chausse les crampons même si les pentes ne sont pas très raides,

j’associe systématiquement les crampons à mon piolet, il n y a que lui qui pourra vous arrêter en cas de glissade.

.

Le contournement du dernier ressaut de cette belle crête Lavigne/Chérue.

.

Pour ceux qui veulent le contourner par la droite,

descendre par le couloir avant l’avant dernier ressaut (1930m).

.

Col de Lavigne (1913m) nous déchaussons nos crampons pour l’ascension du Pic Lavigne.

1h10 depuis le Pic de Chérue.

.

Attention pour ceux qui montent faire l’ascension du Pic Lavigne avec le massif enneigé ! ! !

Crampons/Piolet obligatoire, la pente est très raide et il vaut mieux être habitué à ce genre de terrain !

.

Nous concernant, il n y a pas de neige donc pas de soucis, nous allons faire cette ascension sans problème.

.

Après le passage par la petite brèche vers 1950m,

la pente redevient plus raisonnable et le sentier bien marqué file vers le Nord-N.E.

.

Lorsque la neige est présente sur ce petit massif, l’erreur est interdite, ne prenez pas de risque !

.

L’arrivée au couloir final.

.

C’est raide mais sans danger par temps sec.

.

La vue derrière nous avec toute la crête de Lavigne/Chérue que nous venons de parcourir depuis le sommet

avec bien sûr le Pic du Midi d’Ossau omniprésent durant une bonne partie de la journée.

.

L’ascension se termine par une petite escalade facile (Niv II+) sur des rochers (quartz blanc).

.

Il faut chercher un peu la première prise en prenant son temps,

pour ne pas trop galérer grimper légèrement à gauche de la fissure, les prises sont bien meilleures.

.

Suivre ensuite sans difficulté le fil de crête jusqu’au sommet.

.

Le Père Noël est là aussi ! ! ! (Didier)

.

Lucie et Jean-Pierre à deux pas du sommet.

.

Le Pic Lavigne (2018m) compter 1h45 depuis le Pic de Chérue (4h30 depuis le départ).

.

Le groupe au sommet: Lucie, Mariano, Jean-Louis, Jean-Pierre et Didier au sommet du Lavigne.

.

Le Panorama à 360° (cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant pour voir les 3 Panoramas)

Passez la souris sur les pics pour connaître les noms et les altitudes des sommets.

.

Super balcon pour le casse-croûte de midi.

.

La belle vue sur le Jean-Pierre.

.

Zoom sur le Pic du Midi d’Ossau et ses 2884m.

.

La belle crête de Lavigne/Chérue que nous avons parcourue.

.

Panorama sur la vallée d’Ossau avec à nos pied le petit village de Gabas.

.

1000m plus bas ! ! !

.

Gabas est le dernier village avant la frontière franco-espagnole.

.

 Le village est surtout connu pour ses saloirs et son célèbre fromage.

.

Le Pic d’Arriel (2824m).

.

Le Lurien (2826m).

.

Vers l’Ouest avec le Pic d’Aspe (2645m) et au premier plan le Pic Castérau (2227m).

.

Vers le Pic de Ger (2613m) avec au premier plan la petite station d’Artouste.

S’il est rare de ne pas voir de neige en novembre comme cette année, les Pyrénées sont habituées à avoir des mois de décembre peu enneigés, malheureusement cette petite station n’avait pas besoin de ça, espérant que la neige tombe au mois de janvier pour espérer sauver sa saison.

.

Lucie et son Papa (Jean-Pierre).

.

Après une petite heure au soleil pour casser la croûte, retour par le même itinéraire jusqu’au col de Lavigne.

.

.

La petite cheminée à descendre, même si ce n’est pas trop difficile, soyez prudents !

.

.

Nous rejoignons la petite brèche vers 1950m.

.

.

Puis la descente rapide au col de Lavigne.

.

Depuis le col de Lavigne (1913m), descendre en contournant le pic par sa gauche (Sud-Est).

.

Puis vers l’Est.

.

Il est possible de plonger directement à gauche pour retrouver le sentier dans la forêt mais avec cette neige très dure et gelée,

.

il est préférable de rester sage et de rester sur l’itinéraire classique qui mène à la cabane de Chérue.

.

.

La vue sur l’itinéraire de montée de ce matin au Pic de Chérue avec le col sans nom (2060m).

.

Vers 1800m, nous laissons à droite la cabane de Chérue,

.

pour prendre le sentier de gauche en direction de la forêt de Lavigne.

.

L’entrée de la forêt, compter entre 45 minutes à 1 heure jusqu’à la voiture.

.

Pont de la Sagette (1238m) 1h45 depuis le sommet de Lavigne.

.

Pour terminer ce topo,

voir la galerie ci-dessous des Isards photographiés durant cette belle randonnée faite avec les Amis de Laruns.

Matériel utilisé: Reflex D500 avec objectif 70/200mm + multiplicateur 1,4 (focale 280mm) équivalent 420mm.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Retour au topo pour ceux qui ont cliqué sur la galerie d’Isards

A propos de l'auteur

10 commentaires

  1. beyris

    meilleurs vœux en cette nouvelle année

    merci pour tout votre super travail

  2. liliane

    MERCI MARIANO pour nous avoir laisser les randonnées que vous avez faites, c’est un bonheur de les regarder elles sont très jolies et les photos sont superbes.

    Mais les Pyrénées sont d’une beauté sur elle même, espérons de nouveaux les regarder l’année prochaine,vous avez fait des kilomètres dans les montagnes

    Encore Merci et bonne année

  3. Gonzalo Lucini

    Hola Mariano: Je garde un très joli souvenir de la rando estivale qui, en partant de Bious Artigues, monte aux deux pics et ajoute celui du Saoubiste. Comme Nadette très bien écrit, maintenant on randonne par procuration. Je te souhaite une très hereuse année , pleine de nouvelles idées à nous faire partager.
    Merci toujours.
    Gonzalo

  4. CATALANE

    Merci, merci Mariano pour m’avoir fait rêver en regardant les magnifiques photos de votre sortie hivernale. Superbe … Je n’ai pas été très présente ces dernières semaines, hélas. Mon mari est décédé subitement le 1er décembre, et j’ai du mal à réaliser … Mais je vais me remettre à la rando d’ici quelques semaines, cela me fera le plus grand bien, et me rappellera de beaux souvenirs de « grimpettes » avec Guy. Bonne année 2019 à toi Mariano et bisous.

  5. francis

    Bonsoir Mariano

    Quel beau sommet ce Pic du midi d »Ossau. Des quatre coins des Pyrénées
    occidentales c’est toujours lui qu’on regarde en premier. Une belle rando pour
    admirer <>avec toujours tes superbes photos pour magnifier nos
    belles Pyrénées.
    Merci pour tout et je te souhaite une très belle Année pour 2019!!!

    Amitiés. Francis.

  6. Nadette

    Merci encore pour toutes ces belles photos qui nous font randonner par procuration..

    Je te souhaite une belle année 2019 avec plein de nouveaux projets de randos

    Bises.

  7. Jean-Robert Quiblier

    Bonjour Mariano ,
    Superbe ; merci pour le régal !
    En 2018 tu as bien fréquenté ce coin ; il faut dire que l’Ossau est un des  » Seigneurs  » des Pyrénées !
    Pour moi , c’est de cette crête que le JP est le plus beau ; il émerge…
    J’ai un immense regret , c’est de n’avoir pû t’accompagner pour le bivouac au sommet ; dans une autre vie !
    Amitiés

  8. MENU

    Merci de nous avoir fait partager ce parcours qui offre de magnifiques vues.
    Bonne fête de fin d’année et encore beaucoup de randonnées pour 2019.
    Amicalement.
    Gilles

  9. FRANCOISE HYPO

    Magnifiques les photos des isards surtout celle du saut de la bête.
    Merci Mr MARIANO et à bientôt.
    Bises
    Françoise Hypo

  10. cassagnes

    Merci pour ses belles photos , ça donne envie, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’années et de nous faire vivre encore de belles randos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cartographie Topopyrénées

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Désert des Bardenas Reales

Commentaires récents

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Contact Mail

S’abonner au site Topopyrénées

Entrez votre adresse e-mail

Entièrement gratuit Voir Ici