5 jours en Boucle autour du Cirque de Gavarnie depuis le col des Tentes (2208m).

Ascension du Mont Perdu (3355m) en passant par le Port de Boucharo (2271m), la vire de l’Escuzana et la vire des Fleurs (Faja de las Flores). Retour par la brèche de Tuquerouye (2666m), la Hourquette d’Alans et l’Echelle des Sarradets.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Sélectionner à droite les différents itinéraires pour visualiser les profils:

.

Difficultés: Période conseillée du 15 juillet au 30 Septembre.

  • Niveau Montagnard requis. Bien que cet itinéraire ne soit pas difficile en l’absence de neige et par beau temps, les randonneurs devront-être habitués à la haute montagne et devront avoir l’habitude de bivouaquer en toute circonstance en cas où les refuges seraient complets (Prévoir le matériel de bivouac avec une tente ou au minimum un sur-sac).
  • Points d’eau: Pour les 2 premiers jours, il n’y a pas d’eau sur le parcours jusqu’au refuge de Goriz, prévoir suffisamment d’eau.
  • Vire de l’Escuzana: La faja de l’Escuzana et ses falaises sont impressionnantes, mais ne comporte pas de danger réel (Voir le Topo)
  • Vire des Fleurs: La Faja de las Flores, la plus prestigieuse de toutes, est une corniche naturelle qui longe sur 3,7km une partie du canyon, elle relie le cirque de Carriata au cirque de Cotatuero à 2400m d’altitude. Cette vire ne présente pas de difficulté en restant bien à gauche de la vire (Voir le topo).
  • Ascension du Mont Perdu: Crampons/piolet si le couloir final est enneigé. Normalement les mois d’Août/Septembre le couloir n’est pas enneigé (se renseigne au refuge de Goriz). (Voir le Topo depuis le refuge de Goriz)
  • Cheminée: Couloir à descendre pour rejoindre le lac glacé du Marboré (hauteur: 15 à 20m) (Niv III) corde fixe parfois mise en place.
  • Couloir de Tuquerouye à descendre: Couloir très incliné, attention s’il reste encore de la neige (crampons/piolet) surtout au début de l’été.

.

Les temps sont donnés sans les pauses et sans courir (compter 1h à 2h de plus avec les pauses)

  • 1er jour: Col des Tentes – Bivouac Faja de Carriata  (+910m) (-900m) 12km – 5h30 
  • 2em jour: Bivouac Faja de Carriata – refuge de Goriz (+600m) (-570m) 13km 5h00
  • 3em Jour: Refuge de Goriz – Mont Perdu – Petit lac glacé (+1200m) (-340m) 5km 4h00
  • 4em Jour: Petit lac glacé – Refuge des Espuguettes (+500m) (-1480m) 10km 5h00
  • 5em Jour : Refuge des Espuguettes – Col des Tentes par l’échelle des Sarradets (+1250m) (-1080m) 14km – 7h30
  • 5em Jour (Variante): retour par la vallée de Bellevue (+900m) (-730m) 11km – 5h00

.

  • Côté Français
    • le bivouac est autorisé à plus d’une heure de marche des limites du Parc National des Pyrénées ou d’un accès routier.
    • Tentes démontées entre 9h00 et 19h00. Il s’agit de bivouac sous tente. Il reste toujours possible de bivouaquer à la belle étoile sous un rocher ou sur une pelouse avec votre sac de couchage et un Sur-sac.
    • Les chiens sont interdits même tenus en laisse.
    • Il est strictement interdit de faire du feu dans le Parcs National des Pyrénées sous peine d’une forte amende.
  • Côté espagnol (la réglementation n’est pas la même en fonction de la zone où vous vous trouvez)
    • Il est important que vous sachiez qu’à l’intérieur du parc national Ordesa/Mont Perdu, il n’est pas autorisé à faire du feu et concernant le bivouac, en dehors des zones autorisées (Refuge de Goriz), le bivouac sous tente n’est autorisé qu’à partir des altitudes suivantes:
    • 2100 m dans le secteur d’Ordesa.
    • 2500 m dans le secteur de Pineta.
    • 1800 m dans les secteurs Añisclo et Escuaín.
    • Les tentes doivent être montées 1h00 avant le coucher de soleil et démontées au maximum, 1h00 après le lever du soleil.
    • Il reste toujours possible de bivouaquer comme en France à la belle étoile sous un rocher ou sur une pelouse avec votre sac de couchage et un Sur-sac.

.

1er jour: La vire et la Punta de l’Escuzana avec la Punta del Mallo depuis le col des Tentes.

(+910m) (-900m) 12km – 5h30 

Depuis le col des Tentes (2208m), suivre la piste vers l’Ouest qui mène au Port de Boucharo (2271m), continuer après le Port de Boucharo sur 200m en direction de l’Ouest puis laisser l’itinéraire qui descend à Bujaruelo pour prendre à gauche l’itinéraire qui monte au col de la Forqueta.

Depuis le col de la Forqueta, prendre à gauche en descendant en dévers (Cairns) jusqu’en bas du vallon puis vers 2530m, se diriger à droite vers la vire de l’Escuzana.

les niveaux

Suivre la vire qui est vertigineuse mais pas dangereuse sur 1km, puis remonter la pente jusqu’au col de l’Escuzana (2729m).

Pour la montée courte au sommet de l’Escuzana, laisser vos affaires au niveau du col et faites un aller/retour pour voir le panorama à 360°.

De retour au col, descendre vers l’Est puis vers 2640m, s’orienter à droite vers le Sud-Est jusqu’à l’entrée de la Faja de las Flores qui est l’itinéraire du 2em jour.

Descendre vers le cirque de Carriata, puis longer la vire jusqu’au sommet del Tozal del Mallo (2254m) et revenir en arrière pour trouver un emplacement pour y passer la nuit.

.

2em jour: La Faja de las Flores (Vire des Fleurs) juqu’au refuge de Goriz.

(+600m) (-570m) 13km 5h00

Remonter les 120m de dénivelé jusqu’à l’entrée de la vire pour la parcourir sur 3,7km de distance. La Vire qui est Perchée à 2400m d’altitude, n’est pas difficile ni technique, il faut tout de même rester bien à gauche pour ne pas s’approcher trop du vide !

les niveaux

A la sortie de la vire, laisser à droite le cirque de Cotatuero et continuer vers le Nord, puis vers le Nord-Est jusqu’au Col del Descargador (2500m).

Depuis le col del Descargador, suivre l’itinéraire en direction de l’Est jusqu’au refuge de Goriz (sentier bien marqué venant de la Brèche de Roland).

.

3em jour: Ascension du Mont Perdu.

(+1200m) (-340m) 5km 4h00

Depuis le refuge de Goriz, suivre l’itinéraire bien cairné qui monte jusqu’au petit lac glacé du Mont Perdu (2990m) puis remonter le long pierrier jusqu’au sommet sans neige –  avec Neige (crampons/Piolet). Dans sa première partie, éviter le pierrier en prenant à droite le fil de crête (voir ce topo).

les niveauxRetour au petit lac glacé (2990m) pour trouver un emplacement de bivouac pour la nuit.

Possibilité de prendre de l’avance pour le lendemain en allant dormir au refuge de Tuquerouye (2666m), Compter 2 heures de plus depuis le petit lac glacé (+200m/-600m de dénivelé pour 3,6km).

les niveaux

Attention: Le refuge contient 12 places été comme hiver et il est malheureusement très souvent complet. Prévoyez d’arriver en début d’après-midi.

.

4em jour: Petit lac glacé (ou Tuquerouye) au refuge des Espuguettes.

(+500m) (-1480m) 10km 5h00

Depuis le petit lac glacé (2990m) monter à gauche de la barre rocheuse (Niv II+) pour ensuite parcourir la vire à droite jusqu’au col du Cylindre. Descendre l’une des 2 cheminées : la plus courte: (environ 15-20 m), Niv: III facile (corde fixe parfois).

Se diriger vers le lac glacé à droite de celui-ci , profiter pour faire le plein d’eau (pastilles de Micropur) et remonter le couloir bien raide mais facile du versant Sud de Tuquerouye. Depuis la brèche de Tuquerouye, descendre le couloir très raide du versant Nord, puis remonter à la Hourquette d’Alans pour rejoindre le refuge des Espuguettes.

 

les niveaux

5em jour: Refuge des Espuguettes au col des Tentes par l’échelle des Sarradets

(+1250m) (-1080m) 14km – 7h30

Depuis le refuge des Espuguettes, descendre dans la vallée de Gavarnie par l’itinéraire classique.

.

Puis monter au col des Tentes par l’échelle et le col des Sarradets.

Depuis le bas de la vallée (1400m) suivre la piste menant à l’Hôtel du Cirque (1580m) puis aller au fond du cirque de Gavarnie à droite pour le début des échelles.

les niveaux

Ou par la variante de la vallée de Bellevue.

(+900m) (-730m) 11km – 5h00

Depuis le bas de la vallée vers 1400m d’altitude, se diriger vers l’Ouest pour récupérer l’itinéraire qui monte au col des Tentes par la vallée de Bellevue et la cabane du Soldat.

les niveaux

Important, à lire:

  • Toute personne désirant faire ce trek de 5 jours, doit avoir les compétences techniques indispensables pour pratiquer l’activité concernée.  Les traces Gps ont été faites sur le terrain et vérifiées par moi-même. Malgré ces vérifications et contrôles effectués, ne pas leur accorder une trop grande précision (à prendre à titre indicatif). Je ne pourrai être tenu responsable des risques d’accidents encourus par les lecteurs utilisant les traces gps et décline toute responsabilité dans l’hypothèse d’un accident sur les Topos et Itinéraires suggérés dans ce site web.

Informations importantes:

  • Refuge des Sarradets (2587m): 06.83.38.13.24
  • Refuge des Espuguettes (2027): 05.62.92.40.63
  • Refuge de Goriz (2160m) Espagne: +34 974 341 201
  • Refuge de Tuquerouye (2666m): Non gardé (12 places été/hiver)
  • Possibilités d’hébergement avant la randonnée: dans le village de Gavarnie: Gîte le Gypaète (05.62.92.40.61) que je vous recommande et le Chalet la Grange de Holle (05.62.92.48.77) Attention dans le cas où vous voudriez modifier l’itinéraire et partir depuis le village de Gavarnie, le parking est payant à la journée et sur 4 à 5 jours ? ? ?

Les Points d’Eau:

  • 1er jour: pas d’eau
  • 2em jour: eau au refuge de Goriz
  • 3em jour: eau au petit lac glacé du Mont Perdu (2990m) ou au lac glacé du Marboré (2600m) Attention: mettre des pastilles (Micropur).
  • 4em jour: eau au Refuge des Espuguettes

.

Les différents treks à Gavarnie:

  • 3 jours à Gavarnie depuis le village (le lien Ici)
  • 5 jours autour du Cirque de Gavarnie depuis les Gloriettes (le lien Ici)
  • 4 jours dans le Parc National d’Ordesa/Mont-Perdu depuis le col des Tentes (le lien Ici)

.

Astuces et Conseils pour bien réussir son bivouac en montagne

Tous les topos dans ce secteur de Gavarnie/Ordesa

Chargement de la carte, merci de patienter...
5 réponses
  1. Manu
    Manu dit :

    Bonjour Mariano,
    Tout d’abord merci pour tout ces topos d’excellentes qualités et précisions et ces superbes photos qui m’ont donné envie de faire cette boucle.
    Je l’ai fait du 16/08 au 21/08/20 avec quelques petites variantes. 1er soir, bivouac dans la zone aguas tuertas ( juste avant le commencement de la vire des fleurs) où l’on peut trouver de l’eau pour une petite toilette, et pour boire ( pastilles de décontamination évidemment). Je suis descendu au Tozal del Mallo le lendemain matin avant de prendre la vire des fleurs, compter environ 1h30 aller-retour.
    2e soir bivouac à Goriz, y avait du monde mais en s’éloignant un peu du refuge on trouve des emplacements sympa juste au dessus du canyon d’ordesa.
    3e jour c’était bâché sur le mont perdu donc je suis descendu dans le canyon d’ordesa par la fara de pelay jusqu’à la pradera et remonter par le fond du canyon (gr11), boucle assez longue (9h) mais qui vaut le détour pour les cascades en remontant. Du coup ça m’a rajouter une journée supplémentaire… 4e jour mont perdu ( qui ne l’était pas ce jour là vu le monde qu’il y avait) et descente au lac du Marboré par le col du cylindre, ensuite long névé sur le glacier du mont perdu et cheminée pour descendre jusqu’au lac. Pas de neige au niveau de la cheminée, j’ai pris la plus à gauche en descendant ( j’étais à ce moment là avec 2 gars assez expérimentés, on est descendu sans équipements, bonnes prises mais attention quand même, avec un gros sac ça rend les choses plus dure).
    5e jour détour par le grand piméné avant de redescendre sur Gavarnie, où là, j’ai passé la nuit au camping qui se trouve à l’entrée du cirque. Ce qui m’a permi le lendemain de laisser mes affaires au camping et de remonter chercher ma voiture au col des tentes en passant par l’échelle des sarradets, la brèche plus un petit détour jusqu’au Taillon ( avec une vue superbe ce jour là). Retour par le port de boucharo…
    Encore merci pour cet itinéraire “fantastique” paysages variés, isards, marmottes, cascades, sommets, vires… De quoi s’en mettre plein les yeux et la tête pendant un bon moment et les jambes aussi ( elles ne s’en sont pas encore tout à fait remises 😊)
    Manu

    Répondre
    • jofre marina
      jofre marina dit :

      renseignement, sur le passage Gavarnie/échelle de Sarradets, y’a t’il de quoi prendre de l’eau facilement ?
      Tu as du te régaler

      Répondre
    • jofre marina
      jofre marina dit :

      renseignement, sur le passage gavarnie/échelle de sarradets, y ya t’il de quoi prendre de l’eau facilement?
      Tu as du te regaler!! 🙂
      les cheminées et couloirs faut il vraiment la corde et matos ou pas?
      LE GLACIER faut il les crampons?

      merci a toi Manu
      Bises 🙂

      Répondre
  2. Naxh
    Naxh dit :

    Bonsoir Mariano 🙂

    Merci beaucoup pour tous tes topos très intéressants et bien détaillés.
    Je projette de faire cette boucle de 5 jours fin août. Toutefois, je n’ai jamais eu à bivouaquer côté espagnol et je voulais savoir s’il était possible de bivouaquer partout le long de cette boucle ? (Nous ne passerons pas par la cheminée entre Mont Perdu et Turquerouyes, nous contournerons via le GR11 et le col d’Anisclo).
    A proximité du refuge de Goriz notamment, y a-t-il une aire de bivouac ?

    Merci d’avance 🙂

    Nastasia

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      Il n’y a pas de problème particulier pour dormir en tente côté espagnol.
      Pour le refuge de Goriz, il y a une air de bivouac, voir la photo:Air de Bivouac
      En ce milieu du mois de Juillet, il y a encore beaucoup de neige côté Tuquerouye, donc c’est une bonne option d’éviter la cheminée pour basculer côté petit lac Glacé.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à Naxh Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...