Mes plus belles sorties dans les Pyrénées

Cet ouvrage contient mes plus belles sorties effectuées dans les Pyrénées depuis que j’ai commencé à crapahuter vers les sommets de la chaîne pyrénéenne. Des trésors cachés où il faut parfois marcher de longues heures pour découvrir des merveilles insoupçonnées.

Les 136 sorties sélectionnées pour illustrer ce livre photo, ont été choisies avec les critères suivants: La beauté des paysages, les panoramas sur 360° depuis les cimes, le partage avec mes compagnons de randonnée et par la Faune et sa Flore.

Les Topos Guides

Si je devais vous conseiller un livre pour vous documenter et avoir des renseignements précieux pour la randonnée, c’est bien le Guide Rando. J’ai souvent utilisé ces ouvrages pour mes premières randonnées.

J’ai également été inspiré sur certains topos, des introductions faites par certains auteurs ci-dessous au début de mon aventure et surtout Georges Véron, je les remercie.  Pour ceux qui font des critiques comme quoi je fais du plagiat, sachez que cette page est là depuis maintenant plus de 12 ans et que cette publicité envers ces auteurs est totalement gratuite de ma part.  Avec plus de 10 000 vues par an sur cette page consacré aux auteurs, je pense que je compense largement les quelques mots pris à la volée par ces grands Pyrénéistes. Merci à eux et surtout à Georges Véron, une référence pour les amoureux des Pyrénées qui nous a quitté bien trop tôt.

Les Guides Rando

. .

S’ouvrant à 360°, grâce à sa spirale , intégrant une cartographie originale et des profils de courses autorisant une lecture rapide des itinéraires, alliant un descriptif sérieux et une riche iconographie, cette collection est la référence des randonneurs pyrénéistes d’aujourd’hui.

. . .

.

Mes coups de cœur

Egalement l’excellente livre écrit par Luis Alejos sur les 3000 des Pyrénées et celui des 100 sommets des Pyrénées par Georges Véron

.

.

5 réponses
  1. Georges Bloyer
    Georges Bloyer dit :

    Hello ! J’ai gardé les premiers topos de Georges Véron, sans aucune photo, avec des cartes tracées hors IGN. Et bien avec tout cela on suivait ses recommandations et on y arrivait, en haut, tout en haut. Pas de GPS non plus pour la trace……et même sans altimètre, car c’était cher. Au mieux une boussole et les cairns ! Merci Mariano de lui rendre cet hommage mérité.

    Répondre
  2. Dominique B.
    Dominique B. dit :

    Bonjour Mariano,

    Très bon résumé où l’essentiel est dit.

    Certains t’accusent de plagia ? Il se trouvera toujours des empêcheurs de tourner en rond pour balancer des idioties… et des ignorants forts en gueule.

    C’est comme en montagne, les plus discrets sont ceux qui en savent le plus, ils n’ont pas besoin de se faire mousser pour épater la galerie et jouer à celui qui a la plus grosse « j’ai fait ça, ça et ça, tu as fait ça ? Et moi je l’ai fait par là, je suis plus fort que toi ». Ils savent ce qu’ils valent et ça leur suffit, ils n’ont pas besoin de l’admiration des autres . Parceque beaucoup de choses partent de là, d’un besoin de reconnaissance.

    C’est aussi pour éviter tous ces imbéciles qu’on a toujours randonné seuls avec Bernard

    Copier un texte et se l’approprier pour le diffuser comme étant le sien, c’est du plagia, copier un texte et le mettre entre guillemet et/ou en citer l’auteur est une citation.

    Beaucoup gagneraient à tourner sept fois la langue dans leur bouche avant de parler (citation d’auteur inconnu 😂) et nous y gagnerions aussi en tranquilité parce-que c’est épuisant à force, tous ces ignorants au bec plus développé que le cerveau, qui la ramènent haut et fort.

    Continue comme tu fais, ça convient à la majorité 😉

    Bisous et à bientôt sur les entiers de France et de Navarre 😍

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...