L’ascension du Lauriolle (1858m) en boucle par le Pic Lariou

Le sommet du Lauriolle (1858m) par le Pic de Lariou (1903m) en boucle par les cabanes de Lauda et d’Ibech

  • L’ascension du Lauriolle: +1300m – (2h45+1h30+2h30)= 6h45 – 14 km Niv: Montagnard
  • Le tour du Lauriolle: +1160m – (2h45+3h30)= 6h15 – 13 km Niv: Randonneur  (Voir le lien Ici)
  • Date: le 11.09.2021 – Vallée d’Ossau – Départ: Cabane du Bourdiou d’Aspeigt (842m)

Une boucle magnifique autour du Lauriolle dans un secteur peu fréquenté. Les montagnards pourront gravir ce petit sommet de la vallée d’Ossau qui n’est pas à la portée du simple randonneur, il suffit de le voir de loin pour comprendre que son ascension est réservée aux montagnards aguerris. Les randonneurs pourront se contenter de la boucle, ce qui est déjà une superbe randonnée dans un cadre sauvage de toute beauté loin de la foule même en plein milieu de l’été.

Cette randonnée était un peu spéciale pour moi, un dernier voyage pour la petite Athéna qui nous a quittée en début d’année (2021). Le Lauriolle fait partie des plus beaux sommets de la vallée d’Ossau, j’aurai pu en choisir un autre mais celui-là me plaisait bien pour un dernier voyage en toute tranquillité et loin de la foule. Elle adorait la montagne et plus de 1000m de dénivelé ne lui faisait pas peur, elle sera toujours dans notre mémoire à moi et mon épouse.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Ne s’aventurer sur ce sommet que si l’on est un randonneur expérimenté et que si les conditions météorologiques sont réunies, en cas de mauvais temps ou d’humidité, faite preuve d’humilité en renonçant . . . car si non, il y a grand danger ! ! !
  • La boucle ne comporte pas de difficultés particulières si ce n’est quelques portions hors sentier
  • L’ascension du Lauriolle comporte dans un premier temps une pente bien raide, puis un couloir d’une vingtaine de mètres (Niv: II/II+) voir un pas de III que l’on peut contourner légèrement par la droite, suivi d’une petite vire où il faut rester très vigilants où l’on pose les pieds, et pour finir, un mur à escalader d’une hauteur de 10m (Niv:III).
  • Le couloir et la dalle sont équipées de 2 relais pour assurage, besoin d’une longueur de corde entre 30 et 40m pour le couloir (hauteur: 20m) et 20m de corde pour le mur (hauteur 10m).
  • A ne faire que par temps sec et en l’absence de neige. Même après le mur, rester bien concentrer pour rejoindre le sommet sur une pente très raide avec une végétation humidifiée par la rosée du matin.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ depuis la cabane du Bourdiou d’Aspeigt à 7h20 du matin (842m).

.

Remonter la piste d’Ibech sur 300m, puis prendre à droite le sentier au niveau du cairn (880m),

ce qui évite d’aller jusqu’à la bifurcation des 2 pistes.

.

Ou continuer sur la piste jusqu’à la bifurcation 920m et suivre la piste de droite en direction de l’Ouest.

.

Après 10 minutes de marche depuis le départ, je retrouve la piste montant à la cabane de Lauda.

.

Les belles couleurs juste avant le lever du soleil.

.

La piste qui monte jusqu’à la cabane de Lauda.

.

Compter 45 minutes pour sortir définitivement de la forêt avec la vue sur le Lauriolle.

.

.

Le troupeau de brebis est encore parqué dans son enclos.

.

.

Le Patou qui surveille les brebis n’est jamais très loin !

.

.

L’arrivée à la cabane de Lauda (1515m) qu’il n’est pas nécessaire d’y passer.

.

La laisser sur la droite et grimper pleine pente hors sentier en direction du Sud-Ouest.

.

Zoom sur la cabane de Lauda (1515m).

.

La pente est raide mais sans difficulté jusqu’au col de Lariou.

.

Faites de grands lacets pour rendre la pente moins pénible.

.

La vue derrière moi sur la plaine.

.

L’arrivée au col avec la vue sur ma droite du Montagnon et du Mailh Arrédoume.

.

.

Col de Lariou (1843m).

.

La vue sur la vallée d’Aspe.

.

La montée au Pic se fait très vite et sans difficulté.

.

Juste avant d’arriver au sommet.

.

Sommet du Pic de Lariou (1903m) compter 5 minutes depuis le col et 2h45 depuis le départ.

.

Très joli panorama pour un sommet qui ne comporte aucune difficulté.

.

La vallée d’Aspe.

.

Vers le Mailh Massibé et le Montagnon (1973m).

.

.

Le Pic d’Anie (2504m).

.

Zoom sur le Pic d’Anie (2504m).

.

Vers le Pays basque avec au loin le sommet de l’Autza (1304m).

.

Une belle mer de nuages côté plaine.

.

Vers le Lauriolle.

.

La suite de l’itinéraire, descendre en restant sur le fil de crête du versant Est du Lariou.

.

Pas vraiment de difficulté si ce n’est de poser un peu les mains au début (niv: II),

vous pouvez contourner le sommet mais franchement rien de difficile.

.

La suite est évidente,

restez bien sur le fil de crête avec la possibilité de contourner la première bosse par la droite.

.

.

A vous de choisir, si vous ne voulez pas batailler, contourner par la droite puis remonter sur la crête.

.

.

.

Descendre au pied de ce sommet qui ne porte pas de nom.

.

Comme vous pouvez le constater,

y a pas d’autre alternative que de contourner ce sommet par la droite.

.

.

Difficile de projeter exactement l’itinéraire de monter au Lauriolle.

.

Aucune difficulté pour contourner ce sommet sans nom sur une pente modérée.

.

.

L’itinéraire depuis le Pic de Lariou est balisé en rouge avec des flèches dans l’autre sens.

.

Balisage certainement effectué par les bergers.

.

.

Sentier bien marqué jusqu’au collet.

.

L’arrivée au collet (1804m).

.

Descendre légèrement par la gauche pour éviter ces mamelons

.

puis remonter sur la crête ou aller directement au petit col bien visible.

.

.

Retour sur le fil de crête.

.

La vue sur le Lauriolle depuis ici, est fantastique !

.

La fin de la crête.

.

Joli panorama depuis ce petit sommet sans nom.

.

Le parcours de crête depuis le Pic de Lariou.

.

Il a vraiment fière allure ce sommet.

.

Pour ceux qui ne font que le tour du Lauriolle, (Niv: randonneur), l’itinéraire se poursuit en contournant le Lauriolle par la droite sans le gravir, compter 2h pour le retour à la voiture. Pour les autres qui font l’ascension (Niveau: Montagnard), viser le mamelon en restant sur la même courbe de niveau.

.

J’ai hésité à le contourner par la gauche ne sachant pas s’il y avait une petite barre rocheuse derrière,

.

et non, c’est même mieux de le contourner par la gauche car la pente est plus que raide par la droite !

.

A partir du mamelon,

.

il faut grimper tout droit en direction de la cheminée que vous ne verrez qu’au dernier moment.

.

.

La cheminée ou le couloir bien encaissé d’une vingtaine de mètres avec un pas de III que l’on peu éviter en passant à droite niv: II.

.

Le haut du couloir.

.

Après le couloir, prendre la petite vire de gauche (Relais pour assurer des gens dans le couloir).

.

Attention à cette vire, il faut rester très vigilants où l’on pose les pieds,

retenez-vous aux arbustes sur votre droite tout en marchant sur une largeur de 30cm.

.

Après ce court passage sur la vire, la troisième et dernière difficulté: un petit mur d’une dizaine de mètres à escalader (niv: III). Les prises y sont nombreuses, prenez votre temps en choisissant les bonnes prises . . .

.

il y a toujours un endroit pour mettre les pieds ou les mains.

.

La fin du mur d’escalade se termine par une petite brèche où la roche est percée

d’où l’on peut voir la ville de Pau lorsqu’il n’y a pas la mer de nuages.

.

Relais pour la descente en rappel du mur ou pour l’assurage à la montée, hauteur: 10m (20m de corde).

.

1840m, brèche qui accède à la crête Ouest du Lauriolle.

.

Rester bien concentré pour rejoindre le sommet

.

sur une pente très raide avec une végétation humidifiée par la rosée du matin.

.

Le sommet du Lauriolle (1858m) j’ai mis 3h50 depuis le départ, compter 4h15.

.

Un très joli panorama (les panoramas des 2 sommets + ceux Annotés):

La vue sur le Pic de Lariou (compter 1h30 entre les 2 sommets).

.

Vers la plaine.

.

Vers le Moulle de Jaüt (2050m).

.

Vers le rocher des Cinq Monts avec le Pic de Gerbe (1901m).

.

La vue plongeante sur le départ de cette randonnée.

.

Vers la vallée d’Aspe et le Pic d’Anie.

.

Zoom sur le Pic d’Anie (2504m).

.

La cabane d’Ibech.

.

Vue plongeant et vertigineuse 400m plus bas.

.

.

Cabane d’Ibech (1443m).

.

Le dernier voyage pour ma petite Athéna, cliquer sur la vignette photo pour la voir.

.

Le retour . . . .

.

Je mettais préparé au sommet pour un petit rappel en toute sécurité, quelle ne fut pas ma surprise de voir en lançant la corde qu’il manquait 5m, Oups ! ! !
J’aurai pu descendre sur un brin et laisser la corde surplace, mais cette désescalade n’est pas très difficile et donc comme il y a 10 ans je suis redescendu sans assurage, mais en étant très vigilant, car ce sommet n’accepte pas la moindre erreur !

.

La vire.

.

Le couloir.

.

.

.

La descente est bien pentu, mais sans difficulté en l’absence d’humidité (bâtons utiles).

.

.

Direction la cabane d’Ibech.

.

L’arrivée à la cabane d’Ibech (1443m) 1h10 depuis le sommet.

.

Depuis la cabane d’Ibech, remonter la piste vers le Nord-Ouest, puis la suivre sur 300m.

.

.

Prenez tous les raccourcis qui évitent la piste.

.

Raccourcis indiqués par un cairn à chaque fois.

.

Compter 2h30 depuis le sommet ou 2h00 pour ceux qui ne font que la boucle.

17 réponses
  1. Asphodele
    Asphodele dit :

    Merci Mariano pour ce topo. Boucle faite aujourd’hui, sans l’ascension du Lauriole. Le panorama du sommet du Pic Lariou est grandiose pour cette altitude modeste et le balisage rouge nous a bien aidé pour contourner ce Lauriole qui se défend bien……
    Amitiés

    Répondre
  2. Alejandro
    Alejandro dit :

    Gracias Mariano, por abrir este y muchos otros caminos a los bellos paisajes, la emocion, el vertigo y la aventura.
    Subi tres veces el Lauriole, una de ellas con mi hijo Manuel y tengo la suerte de seguir vivo, como todos los montañeses.
    No lleve cuerdas ninguna de esas tres veces, muy acertadas siempre tus guias y recomendaciones.
    Un abrazo

    Répondre
  3. Arriudarré
    Arriudarré dit :

    Bonjour Mariano,
    J’ai bien compris votre émotion à toi et ton épouse de faire cette montagne en pensant à ATHENA. Je pense à elle également ainsi qu’à nos compagnons de montagne toujours fidèles et heureux de randonner.
    C’est très bien ce que tu fais.
    Amitiés
    jean-guy

    Répondre
  4. Lavalle
    Lavalle dit :

    Merci pour ce beau topo comme d’habitude.
    Et une pensée pour ta petite boule de poil. J’avais fait le même geste pour la mienne. Ils sont heureux là-haut!
    Amicalement,

    Jérôme

    Répondre
  5. domy
    domy dit :

    Bien bel endroit pour un repos éternel,les visiteurs précédents ont tout dit et je m’associe (Mr Narco,mon chien aussi) à eux pour votre peine à tous deux ,amicalement

    Répondre
  6. Jean marcel
    Jean marcel dit :

    Athéna, déesse de la sagesse, qui accompagnait vaillamment vos pas à tous deux, continuera à veiller sur vous. Et vous sur elle, d’un coup d’oeil billérois vous la verrez chaque jour. Amicalement

    Répondre
  7. Serge
    Serge dit :

    Bonsoir Mariano
    Un bien bel endroit qui restera à plusieurs titres dans vos mémoires, séquence émotion pour cette rando, pour y être passé il y a quelques années je sais ce que l’on peut éprouver !!!
    Amitiés à vous deux !
    Serge

    Répondre
  8. Jean Pierre
    Jean Pierre dit :

    Bonsoir Mariano , un bien beau sommet que ce Lauriole ,il est très impressionnant, certes, mais pas plus compliqué que beaucoup d’autres,en restant attentif concentré et en suivant le topo. J’aurais une pensée émue pour vous à ma prochaine visite sur ce pic .
    Bien amicalement .
    Jean Pierre

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Répondre à Alejandro Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...