Le Pic Esquerra (2453m) en boucle par les crêtes de Louesque

Le Pic Esquerra (2453m) en boucle par le col et les crêtes de Louesque depuis la station de Gourette.

  • La Grande boucle par les crêtes de Louesque: +1420m – (5h00+2h00)= 7h00 – 12 km Niv: Montagnard
  • 1er variante: Petite boucle sans les crêtes +1200m – (3h00+2h00)= 5h00 – 9 km Niv: Montagnard
  • 2em variante: Aller/retour par le versant Nord-Ouest: +1070m – (3h00+2h00)= 5h00 – 7 km Niv: Montagnard
  • Date: le 04.08.2022 – Vallée d’Ossau – Départ: Parking le Cardet (1380m) Gourette Nord

Randonnée très sauvage dans la belle vallée d’Ossau avec un itinéraire de toute beauté loin des sentiers battus. Plus de 60% de l’itinéraire se déroule hors sentier sur des pentes herbeuses raides et un parcours de crête magnifique sur 2km où il faut rester attentif en permanence à cause du mauvais rocher (crête schisteuse). Course très exigeante qui demande une très bonne condition physique surtout pour la grande boucle passant par les crêtes de Louesque. Pour cette raison, avant d’attaquer le final depuis la brèche d’Esquerra qui est potentiellement dangereux même pour des Montagnards confirmés, vous avez 2 variantes avec les temps ci-dessus pour ne pas arriver épuisés au pied de l’ascension finale.

Comme à chaque parcours que je considère comme potentiellement dangereux: Les personnes doivent disposer des compétences techniques indispensables pour faire ce genre de course. Je ne pourrai être tenu responsable des risques d’accidents encourus par les lecteurs pour la boucle du  Pic Esquerra et décline toute responsabilité dans l’hypothèse d’un accident sur ce topo comme d’ailleurs sur tous les Topos et Itinéraires suggérés dans ce site web.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Les 3 itinéraires son classés pour Montagnards confirmés
  • Itinéraires à faire uniquement par temps sec à cause des pentes herbeuses très raides
  • Parcours très exigeant pour la grande boucle, l’itinéraire n’est pas roulant et se déroule à plus de 60% hors sentier
  • Les 2km de crête sont aérienne et schisteuse, attention aux assiettes !
  • Niveau d’escalade facile sur la crête (II/II+) avec quelques pas de III que l’on peut éviter sur 2 gendarmes.
  • Descente très dangereuse depuis le Soum de Louesque pour rejoindre le col (Passe de Bourroux) vers 2370m (Niv: II+), difficulté que l’on peu contourner par la droite depuis le sommet (lire le topo)
  • L’ascension finale sur des dalles calcaires demande d’avoir l’habitude d’évoluer sur ce genre de terrain où vous n’avez pas droit à l’erreur, restez bien sur les nervures herbeuses avec une attention toute particulière sur les 2m de dalles à franchir pour rejoindre la nervure suivante (2 à 3 cairns seulement pour vous indiquer la bonne trajectoire (Bien lire ce topo).
  • Le retour se déroule sur des pentes herbeuses raides et hors sentier, à ne faire que par temps sec !
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ depuis le parking supérieur du Cardet (1380m) Gourette Nord.

Je sais que pour ce genre de course, il ne faut pas sortir seul, mais mon copain a eu un empêchement de dernière minute.

.

Départ à 7h20 du matin, c’est l’heure de la traite des brebis.

.

Depuis le départ,

suivre l’itinéraire du GR10 jusqu’à la bifurcation des itinéraires vers 1670m.

.

Croisement 1670m (45mn depuis le départ), laisser à droite le sentier du GR10 qui monte au lac d’Anglas

et prendre la sente qui passe à gauche de la cabane Coste de Goua.

.

Itinéraire balisé en jaune et bleu qui monte vers le Sud-Ouest.

.

Une pente assez raide jusqu’au lac de Louesque.

.

Vers 1970m l’itinéraire traverse le ruisseau de Louesque,

.

puis ensuite, file vers l’Est et Sud-Est jusqu’au lac.

.

L’arrivée au lac de Louesque (2280m) 2h00 depuis le départ.

.

La variante pour ceux qui ne veulent pas faire les 2km de crête et économiser 2h00 de marche.

.

Un peu avant le lac de Louesque, grimper hors sentier en direction du col (2370m),

compter 20mn pour atteindre le col sans nom au pied du versant Nord-Ouest du Soum de Louesque.

.

Me concernant, je continue vers le Sud pour atteindre le col de Louesque.

.

Col de Louesque (2411m) 2h25 depuis le départ avec un petit arrêt de 5mn au lac de Louesque.

.

La vue sur le vallon de Louesque et ses lacs avec les 3 sommets du programme.

.

Depuis le col de Louesque, suivre le fil de crête vers le Nord-Est (itinéraire du Grand Gabizos).

.

Le terrain est très pentu et il est bien plus sûr de continuer toute crête jusqu’au Pic de Louesque.

.

Surtout ne pas trop descendre !

.

La vue sur le vallon de Louesque par où je suis monté.

.

.

Quelques Gendarmes sur l’itinéraire qu’il est préférable de contourner.

.

.

La pente versant Sud-Est est très abrupte,

c’est pourquoi il est préférable de monter dès que possible sur la crête et la suivre jusqu’au Pic de Louesque.

.

Un groupe de randonneurs montent depuis le barrage du Tech.

.

Ils sont nombreux !

.

Me concernant, je continue mon ascension vers le Pic de Louesque.

.

Une vue au loin sur la brèche Esquerra (2342m) par où commence l’ascension finale du Pic Esquerra.

.

L’arrivée au Pic de Louesque (2554m)

3h15 depuis le départ dont 50 minutes depuis le col de Louesque.

.

La très belle crête des Taillades Blanques qui rejoint le Grand Gabizos (2692m).

.

Les panoramas à 360° en cliquant sur la photo de démarrage ou choisir le sommet dans le menu déroulant en bas à gauche:

Vers le col de Louesque.

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m) que l’on ne présente plus.

.

Pour la suite de l’itinéraire,

il suffit de suivre le fil de crête jusqu’au prochain sommet: le Soum de Louesque (compter 30 minutes).

.

La crête n’est pas trop difficile.

.

Des vues spectaculaires sur le vallon de Louesque et ses lacs.

.

.

Vue plongeante sur le principal lac de Louesque.

.

.

.

Rien de difficile pour contourner cet à-pic par la droite.

.

Le Soum de Louesque.

.

La vue sur la Latte de Bazen (2472m)

que j’ai eu la chance de gravir une semaine avant avec une magnifique mer de nuages.

.

Aucune difficulté pour gravir le Soum de Louesque.

.

.

Vue plongeante sur le lac de Louesque.

.

La montée courte vers le sommet.

.

.

L’arrivée au Soum de Louesque (2489m) 3h45 depuis le départ.

.

Sélectionner dans le menu déroulant en bas à gauche le panorama (2489m Soum de Louesque):

.

La vue sur le massif du Gabizos avec le petit complètement à gauche qui est très loin d’être un petit sommet !

.

Zoom sur le col de l’Aubisque (1709m).

.

La suite de l’itinéraire . . . . . . . .

Je ne vous cache pas que j’avais prévu de grimper directement au sommet par le 2em dièdre à gauche du 1er (Cotation AD- de l’arête Sud, ne dépassant pas le III+), j’ai pris ces infos sur le site d’une personne qui a fait cette ascension par l’arête Sud. Tout ça pour vous dire qu’étant seul + fatigué, cette sortie a été très exigeante pour moi à cause d’un terrain difficile, j’ai renoncé et j’ai bien fait car là, ce n’est plus de la randonnée mais de l’escalade. Alors si vous faites cette randonnée comme moi, ne grimper surtout pas par l’arête Sud mais par l’itinéraire qui suit . . . . .

.

La descente au col de Bourroux (2370m) par l’arête est très dangereuse, pour éviter cette descente,

depuis le sommet descendre Nord-Est et contourner la barre rocheuse par la droite jusqu’au petit laquet.

.

Je suis resté sur le fil de crête en restant très prudent.

.

Les à-pics sont vraiment spectaculaires tout le long de cette crête.

.

Ne partez surtout pas à droite, mais rester sur le fil de crête.

.

Sur le fil de crête du versant Nord-Ouest, ça passe mais c’est un peu chaud !

Des pas de II+ sur un sol croulant et des assiettes qui ne tiennent pas, il faut être extrêmement prudent !

.

Le plus dur est derrière moi mais franchement,

.

je vous recommande fortement de ne pas descendre par cette arête Nord-Ouest qui est très dangereuse.

.

L’arrivée au col 2370m (secteur Passe de Bourroux).

Pour ceux qui auront pris la variante n°1 depuis le lac de Louesque, c’est par ici que vous débouchez (20mn).

.

Le contournement de la barre rocheuse sans aucune difficulté par la droite (flèche bleu)

contrairement à la descente par l’arête Nord-Ouest en rouge.

.

Depuis le Passe de Bourroux (2370m) ou par le contournement, aucune difficulté pour rejoindre le petit laquet (2320m).

.

Depuis le petit laquet, rejoindre le début du pierrier pour grimper à la brèche d’Esquerra.

.

L’arrivée à la brèche d’Esquerra (2342m) 4h30 depuis le départ dont 15 minutes de pauses maxi.

Photo prise depuis la Latte de Bazen.

.

La vue sur la descente qu’il faudra faire au retour,

.

avec un troupeau de brebis un peu en-dessous de la brèche d’Esquerra.

.

Ils n’ont pas beaucoup d’herbe mais je pense qu’ils cherchent plus l’ombre que la nourriture.

.

Pour la montée finale à l’Esquerra, difficile de bien vous indiquer l’itinéraire au mètre près sans la trace Gps. En gros, il faut rester sur les nervures herbeuses comme sur cette photo, attention pour enjamber la dalle sur 2m, prenez votre temps pour rejoindre la nervure suivante qui aboutit à quelques dizaines de mètres du sommet.

.

Oui, c’est au moins du 45° !

.

En restant sur les nervures herbeuses et par temps sec, la montée se fait assez facilement.

.

Lorsque je dis facilement,

cela ne veux pas dire qu’il n’y a pas de risques, les photos parlent d’elles-mêmes !

.

Il y a 2 ou 3 cairns mais pas plus !

.

.

Le dernier cairn vous invite à suivre vers la gauche pour atteindre enfin le sommet.

.

Sommet du Pic Esquerra (2453m) 5h00 depuis le départ dont 30 minutes de pauses max !

Sélectionner dans le menu déroulant en bas à gauche le panorama (2453m Pic Esquerra)

N’oubliez pas les 2 panoramas annotés en 4K avec possibilité de zoomer au plus près des cimes:

.

J’en ai bavé pour me hisser en haut de ce sommet, mais la récompense est là, magnifique !

.

Vers le Balaitous (3144m) et le Palas (2974m).

.

La vue depuis le 1er dièdre de l’arête Sud, là c’est plus que chaud !

.

J’ai bien fait de ne pas avoir pris cette option de montée par là, seul sans assurage ça aurait été de la folie !

.

Quelques photos avec le zoom:

Ici le groupe qui était derrière moi tout à l’heure sur la crête menant au Grand-Gabizos (2692m).

.

Vers le Mailh Massibé (1973m) et les autres sommets autour.

.

Y a du monde au lac d’Anglas (2068m).

.

Le village de Laruns.

.

Panorama vers le Nord.

.

Zoom sur la station de Gourette, départ de cette belle course.

.

Le retour.

.

Revenir exactement par le même itinéraire de montée à quelques mètres près.

.

Restez bien sur les nervures herbeuses, très important.

.

Et n’oubliez pas vos bâtons qui sur un terrain comme celui-ci, peut vous sauver la vie !

.

Y’a plus qu’à suivre ce vallon au plus près de la crête Sud-Est.

.

.

.

Moi qui suis à l’aise en général sur toutes les descentes, celle-ci m’a bien fatiguée !

.

La pente est raide, et l’herbe haute cache un peu les lapiaz sous mes pieds, voilà l’explication.

.

La vue sur le sommet derrière moi que j’ai vu toute la journée de loin, il aura fallu 5h de marche pour le toucher de près !

.

C’est vraiment une boucle exigeante et il vaut mieux avoir la forme pour l’entreprendre !

.

.

Il se mérite ce sommet !

Même pour la variante en aller/retour et bien qu’il y est 2h de moins à marcher, ça doit-être un peu pénible !

.

Vers la fin (1480m), descendre directement en passant à côté de l’enclos à mouton.

.

Content d’avoir effectué cette belle boucle qui demande d’être en très bonne condition physique

et très important: avoir le niveau Montagnards confirmés

3 réponses
  1. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    J’espère que vous allez apprécier notre menu de ce 6/08/22 : en entrée, comme convenu, le pic Esquerra avec une dose d’adrénaline (passant par le lac de Louesque et la Passe de Bouroux et la brêche Esquerra). Pour revenir au col sans nom et attaquer notre plat du jour composé de 3 mets délicats que sont les 2 Soums de Louesque et le Pic avec une poignée de vigilance (du haut du 2ème : contournement bien plus bas pour éviter l’ escarpement d’où nous remontons sur la crête après cette barre) pour profiter pleinement de celle-ci et du 3ème met (facile). Comme restes (encore de l’énergie ! pour savourer notre dessert du jour qu’est le Grand Gabizos 2692m.
    Notre grain de « sel » était la mer de nuages en bas et le risque d’orage prévu que l’on surveillait comme le lait sur le feu. Pour le retour nous remontons au pic de Louesque pour descendre la crête Sud jusqu’à la brêche et puis le lac éponymes. Pour un peu plus bas que le lac , rentrer dans une purée de pois. Il nous faut quelques jours pour digérer ce repas succulent !
    Merci et bonne continuation Mariano
    Francine

    Répondre
  2. francis
    francis dit :

    Bonjour Mariano

    Superbe et comme tu dit il faut avoir la caisse et le reste. Ces pics
    ne sont pas trop gravis vu le terrain et la longueur de la course.
    Bravo et merci pour tes topos..
    Amitiés. Francis.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...