Pic Buztanzelai (1029m) et Astate (1022m) en boucle par le col d’Harrieta

Grande boucle du Buztanzelai (1029m) par les cols d’Apaloy, Astate et Harrieta depuis Saint-Etienne-de-Baigorry (150m)

  • Grande boucle: +1150m – (2h45+3h00)= 5h45 – 16 km Niv: Randonneur
  • Petite boucle: +1000m – (2h45+2h15)= 5h00 – 13 km Niv: Randonneur (Voir le topo Ici)
  • Date: le 15.03.2022 – Pays-basque – Départ: Saint-étienne de Baigorri (150m)

Les Pics de Buztanzelai et Astate sont un peu délaissés par les randonneurs au détriment des Pics d’Iparla et Autza, pourtant ces 2 sommets relativement faciles à gravir possèdent de très jolis panoramas avec depuis le sommet des falaises vertigineuses. Cette grande boucle ne comporte pas de difficulté si vous avez le sens de l’orientation et surtout si vous avez chargé la trace Gpx sur votre Gps. En effet, le retour depuis le col d’Harrieta comporte beaucoup de croisements et un un point clé au niveau d’Urdos où il faut emprunter un sentier peu fréquenté sans danger mais avec un passage sur 200m avec de la végétation épineuse (Voir le topo). Pour ceux qui n’ont pas la trace Gps, bien suivre ce topo ou faire la petite boucle qui est très belle également (Voir Ici).

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Aucune difficulté à l’aller depuis le départ de Saint-étienne de Baigorri par une journée de beau temps
  • Le retour après le col d’Harrieta demande de savoir bien s’orienter ou d’avoir chargé la trace Gpx dans votre Gps (beaucoup de bifurcations)
  • Point clé 150m avant Urdos (altitude 200m) bien suivre l’itinéraire vers le Sud-Ouest avec un passage sur un sentier très peu fréquenté, rien de difficile mais il ne faut pas être en short ou en tee-shirt, ce sentier n’est plus fréquenté et comporte de la végétation épineuse (Ajonc épineux) sur environ 100m.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Stationner votre véhicule aux abords de la D948, pas beaucoup d’emplacements.

Nous avons eu de la chance, il restait une place 40m avant la rue de Auzottipiko Bidea que nous allons prendre.

.

Après avoir marché 160m en direction de l’Ouest dans la rue d’Auzottipiko bidea,

il y a 2 à 3 emplacements sur la droite pour garer vos véhicules.

.

Après 4 minutes de marche au niveau d’une habitation, prendre la petite route de gauche qui monte vers l’Ouest.

.

Suivre cette petite route sur 500m pour rejoindre l’itinéraire du GR10 (15mn depuis le départ).

.

L’itinéraire ensuite devient très facile, il suffit de suivre le balisage rouge et blanc jusqu’au col d’Harrieta.

.

Vers 245m d’altitude,

.

l’itinéraire du GR10 quitte la piste à droite pour la rejoindre un peu plus loin.

.

Après avoir retrouvé la piste, au niveau de la ferme Atchuanea, la quitter définitivement

et suivre le GR10 qui grimpe à gauche en direction de l’Ouest.

.

L’itinéraire vire ensuite à gauche puis vers le Nord-Ouest pour atteindre un éperon.

.

Le GR10 passe à gauche d’un poste de chasse avec une vue au loin du Buztanzelai.

.

L’itinéraire rejoint une nouvelle piste que nous allons suivre jusqu’au col d’Apaloy.

.

.

L’arrivée au col d’Apaloy (710m) 1h20 depuis le départ (compter 1h30).

.

Un troupeau de Pottoks au niveau du col.

.

Le pottok est une race de poneys vivant principalement à l’ouest du Pays basque, dans les Pyrénées.

.

D’origine très ancienne (probablement du Paléolithique),

il présente des ressemblances morphologiques avec les chevaux des peintures rupestres de la même région.

.

Utilisé pendant des siècles par les habitants du Pays basque pour divers travaux d’agriculture,

il fut également mis au travail dans les mines.

.

Après cette petite pause, depuis le col d’Apaloy (710m),

.

suivre un sentier bien marqué à flanc en direction du Nord-Ouest.

.

Aucune difficulté depuis le départ.

.

En contrebas, la route qui mène au col d’Ispeguy (D949m) avec au loin le sommet de l’Autza (1306m).

.

Vers 740m, franchir la crête à l’Est du Pic d’Aintziaga.

.

Le sentier du GR10 contourne le sommet du Aintziaga par la droite.

.

 Il descend légèrement, puis remonte en franchissant quelques passages rocheux sans difficulté.

.

Vers 730m, l’itinéraire remonte sèchement dans un vallon humide jusqu’au col de Buztanzelhay.

.

Col frontière de Buztanzelhay (843m), nous avons mis 2h00 depuis le départ (compter 2h15).

.

L’itinéraire du GR10,

.

grimpe dans un premier temps vers le Nord-Ouest,

.

puis vers 980m d’altitude, s’oriente vers l’Est pour atteindre le sommet.

.

Yves et Mariano au sommet du Buztanzelai (1029m) compter 2h45 depuis le départ.

Pour info, nous avons mis 2h20 depuis Saint-Étienne de Baïgorri.

.

Les 3 panoramas de la randonnée dont un Annoté en HD

.

Le panorama est immense par temps clair de l’Océan au Pic du Midi de Bigorre. Malheureusement aujourd’hui, la brume nous empêche de voir très loin, mis à part les crêtes de Trempetta et les sommets des alentours.

.

Pour la suite de la boucle, depuis le sommet de Buztanzelai,

.

descendre le fil de crête jusqu’au col d’Astate (957m) puis remonter au Pic d’Aste.

Pour ceux qui ne font que la petite boucle, depuis le col d’Astate,

plonger à droite versant Est pour descendre au col de Sahastéguiko Lepoa (Voir Ici).

.

Sommet Astate (1022m) compter entre 15 à 20 minutes depuis le Buztanzelai.

.

Les 3 panoramas de la randonnée dont un Annoté en HD

.

Ne faites pas comme Yves,

.

il y a plus de 100m de vide, un accident est vite arrivé !

.

Nous continuons vers le Nord pour rejoindre un troisième sommet l’Ipar Astate (981m).

.

La vue vers l’Est avec au pied, le village de Saint-Étienne de Baïgorri.

.

Petite pause de 30 minutes pour notre casse-croûte de midi.

.

Un Milan Royal.

.

Un pottok.

.

.

.

Après notre casse-croûte, nous reprenons notre itinéraire en direction de l’Iparla,

.

en suivant le GR10 qui va nous mener au col d’Harrieta.

.

L’itinéraire descend vers le Nord dans une forêt jusqu’au col d’Harrieta.

.

Petit info pour ceux qui font la traversée du GR10, à 300m vers le Sud-Ouest il y a une source.

.

L’arrivée au col d’Harrieta (812m) compter une petite heure depuis le Buztanzelai.

.

Depuis le col d’Harrieta (812m)

quitter le GR10 qui monte à l’Iparla et suivre le sentier qui descend vers l’Est (balisage jaune).

.

La vue sur le col frontière de ce matin.

.

.

Vers l’altitude 630m (25 minutes depuis le col d’Harrieta) suivre une petite piste qui descend en gros vers le Sud-Est.

.

La suivre jusqu’en bas de la vallée non loin du petit village de Urdos.

.

Point clé altitude 200m,

ne pas continuer tout droit vers le village de Urdos, prendre à droite une piste vers le Sud-Ouest.

.

Longer cette piste un peu herbeuse sur 70m jusqu’à la rambarde en bois (propriété privée).

S’engager dan le sentier qui est à droite (masqué par la végétation) et qui file vers l’Ouest.

.

Le sentier existe bien, par contre il est très peu fréquenté et la végétation a repris ses droits !

.

Il y a 100m de sentier bien marqué au sol mais où la végétation est épineuse (Ajonc épineux).

.

Comme vous pouvez le constater, il est préférable de ne pas être en short ou en Tee-shirt !

.

Le sentier ensuite devient évident et traverse le ruisseau de Bastidako Erréka (Est puis Sud-Est).

.

.

L’arrivée sur la route au niveau de la ferme de Béthartia.

.

.

Il faut en gros suivre la route qui file vers le Sud.

.

Les brebis ont ce qu’il faut pour brouter.

.

2 agneaux qui ont dû naître cette nuit.

.

L’arrivée à une exploitation altitude 276m.

.

La piste continue à droite jusqu’au village de Saint-Étienne de Baïgorri,

.

mais nous préférons rester sur la piste qui file vers le Sud-Est.

.

Elles sont belles.

.

.

Difficile de bien vous indiquer l’itinéraire exacte avec toutes ces bifurcations,

l’idéal c’est d’avoir la trace Gps et vous serez plus tranquille.

.

Pour ceux qui n’ont pas de Gps, faites la petite boucle par les cols d’Apaloy et Sahastéguiko Lepoa.

(Voir le topo Ici)

.

Sinon, pour ceux qui aiment chercher l’itinéraire avec la carte et la boussole,

descendre par ce petit sentier jusqu’au village en passant à droite du gîte d’étape.

.

Retour à la voiture (compter 5h45 sans les pauses).

Merci à Yves de m’avoir accompagné sur cette grande boucle que je devais faire depuis longtemps pour vérifier et valider mon topo.

11 réponses
  1. Marie GUÉLAT
    Marie GUÉLAT dit :

    Mariano,
    Superbe parcours pour l’avoir fait dans son intégralité ..sur les mêmes pas que les vôtres 🤗💐
    Encore une fois, tes photos sont magnifiques. Toujours un plaisir de lire tes compte-rendus et découvrir tes photos !

    Répondre
  2. stéphane
    stéphane dit :

    Bonjour, rando effectuée ce weekend…Très très beau parcours, de très jolis points de vue vraiment et un itinéraire facile à suivre… Je conseille vivement !! Je la referai…Trace GPX fidèle au tracé et qui permet de revenir facilement au point de départ. Le retour ne se fait pas que par la route loin de là pour le coup. Du coup le problème est résolu. Bien à vous…

    Répondre
  3. JEAN PAUL BREDY
    JEAN PAUL BREDY dit :

    Au départ de St Etienne de Baïgori emprunter le GR10 pour gagner le pic du Buztanzelay N.O redescendre plein Sud par les crêtes en direction du Col d’ispéguy, emprunter un chemin situé en contrebas du parking situé face à la venta qui vous ramènera jusqu’à St Etienne de Baïgori.
    Durée AR 6h00 16km

    Répondre
  4. Philippe B.
    Philippe B. dit :

    Bonjour Mariano.

    Je me suis lancé le week.end dernier sur cette rando apres avoir telechargé la trace gps que tu proposes. Tres belle rando avec un joli passage sur les cretes mais je crois ( sauf erreur de ma part) que la fin du tracé n est pas bonne et le croisement de la riviere quelques centaines de mètres avant Urdos ne m a pas ete possible. J ai du rajouter 4ou5 km par la route pour regagner Baigorri.

    D’autres pourront peut être confirmer ?

    Merci en tout cas pour toutes ces rando preparees grace a ton site !

    Répondre
      • Mariano
        Mariano dit :

        Désolé Philippe, oui il doit y avoir un moyen mais personne ne me donne la solution.
        ça serait sympa que quelqu’un nous donne l’info ou la trace, ou alors il faudrait que j’aille me rendre compte par moi-même,
        mais bon, je ne vais pas parcourir tous les Pyrénées pour vérifier tous les changement d’itinéraires, je pense que j’en fait déjà beaucoup.
        J’espère qu’un randonneur nous donnera l’info.
        Amicalement
        Mariano

        Répondre
    • Yannick
      Yannick dit :

      Hello,
      La première fois que j’ai tenté cella là, j’ai, comme toi, bataillé pour trouver un chemin praticable pour la fin du tracé, en vain.
      J’y suis retourné aujourd’hui et le bougre, bien que planqué, n’a pas résisté à l’acharnement dont nous avons fait preuve.

      Bonne randonnées à tous.

      Répondre
      • stéphane
        stéphane dit :

        Bonjour Yannick, du coup la trace proposée désormais sur cette rando est praticable jusqu’au bout ?? Ce que je crois comprendre puisque Mariano (que je salue) te remercie…Merci pour ta réponse 😉

        Répondre
  5. livewire
    livewire dit :

    bonjour mariano si tu veux j ai un gpx d une rando quasiement similaire a celle ci, en un peu plus court . Retour par me col d astate

    si tu veux je veux bien mettre dans une tirelire pour t aider a financer ton site, comme beaucoup d autre personne je pense .

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Répondre à stéphane Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...