Lac de Gaube (1725m) et refuge des Oulettes (2151m) Au pied du Grand Vignemale (3298m)

  • Lac de Gaube: Dénivelé: +300m – 2h30 – 5,2 km – Niveau: Marcheur
  • Refuge des Oulettes: Dénivelé: +800m – 7h00 – 16,2km – Niveau: Randonneur
  • Date: le 09.03.2013 – Hautes-Pyrénées –  Départ: plateau des Pountas (1459m)

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

Difficultés: Aucune pour le lac de Gaube (Attention aux coulées de neige si vous revenez par la piste de ski)

Pour le refuge des Oulettes:  Longue course (16,2km),

être en très bonne condition physique et faire attention au 3 couloirs potentiellement à risques (Coulées)

Vérifier avant de partir:  le temps, les hauteurs de neige et l’indice du Risque d’Avalanche.

.

Randonnée effectuée avec les APNP (Encadrants: Laurent et Mariano) Nb: 10 personnes.

Départ depuis le parking du plateau des Pountas (1459m).

.

Avant de partir, vérification au passage de chacun d’entre nous

du bon fonctionnement des Arvas (Appareil de recherche de victimes d’avalanche)

.

S’élever vers le Nord au panneau refuge des Oulettes juste avant la cascade.

.

Suivre la piste (environ 1,8km) jusqu’à la sortie du bois.

.

Vue sur la pique longue (Vignemale) 3298m.

.

Une grosse coulée sur le versant Ouest.

Si vous revenez par la piste de ski depuis le lac de Gaube, faite attention à ce couloir (risque de coulée)

.

.

Sortie du bois après 50 minutes de marche.

.

Hôtellerie du lac de Gaube 1725m (fermé en hiver)

55mn depuis le parking.

.

Le lac de Gaube 1725m.

.

Le lac est bien évidemment gelé en cette période hivernale.

.

Vue sur la Pique Longue 3298m.

.

Le Vignemale que nous ne verrons pas depuis le refuge des Oulettes pour cause de mauvais temps.

.

Hôtellerie de Gaube.

.

.

Après une petite halte de 10 minutes, nous reprenons notre chemin.

.

Pour les marcheurs, retour par le même itinéraire que l’aller ou revenir en faisant la boucle en prenant le sentier d’été allant au télésiège, mais attention aux  coulées, ne vous aventurez pas s’il y a le moindre risque.

.

Le lac de Gaube.

.

2 à 3m de hauteur de neige.

.

Pour le refuge des Oulettes, contourner le lac par la droite.

.

Les températures sont clémentes,

c’est pour cette raison que nous ne prenons pas le risque de traverser le lac.

.

.

L’hôtellerie du lac de Gaube.

.

Nous allons traverser plusieurs coulées.

.

.

Coulée qui a terminée sa course dans le lac.

.

.

.

Nous descendons au niveau du lac pour éviter la coulée devant nous.

.

La couche de glace n’est pas trop épaisse, nous avons bien fait de ne pas prendre de risque !

.

Petite halte pour apprécier le paysage magnifique que nous offre cette vallée.

.

Vue derrière nous sur le lac de Gaube (1725m) et le pic de Péguère (2316m) au fond à droite.

.

Aucune difficulté pour l’itinéraire, il suffit de suivre le vallon jusqu’au refuge des Oulettes.

.

.

.

.

Jean-Luc qui est le seul à être en ski rando.

.

Vue sur le lac et l’hôtellerie.

.

Encore une grosse coulée.

.

.

.

.

.

.

.

Petite halte pour se désaltérer un peu avant d’attaquer la montée vers la cascade d’Esplumouse.

.

.

La pente se raidie brusquement jusqu’en haut de la cascade.

.

Après quelques virages, nous sommes au niveau de la cascade d’Esplumouse (1949m)

2h15 depuis le départ et 1h10 depuis l’hôtellerie du lac de Gaube.

.

.

Un petit coup d’oeil derrière nous sur le lac que nous ne verrons plus jusqu’au retour.

.

Le ciel bleu est encore présent mais plus pour longtemps.

.

Les nuages commencent à envahir le massif du Vignemale.

.

.

La pique longue est recouverte par les nuages, nous ne la verrons plus de la journée.

.

.

.

Avec l’objectif  de l’appareil photo, nous avons l’impression de n’être plus très loin du refuge,

pourtant il nous faudra encore 50 minutes pour y arriver !

.

.

.

.

.

.

.

Cette fois-ci, nous ne sommes plus très loin, juste derrière cette petite muraille.

.

Côté Est le ciel est encore bleu.

.

Côté Vignemale (Sud) c’est la purée !

.

.

.

.

La dernière montée un peu soutenue avant le refuge.

.

Derrière nous,  vers la plaine le ciel est toujours présent et le soleil brillera toute la journée,

seul la crête frontière restera dans le brouillard, dommage !

.

.

.

Le refuge des Oulettes altitude 2151m.

.

3h20 depuis le départ (pauses comprises), compter entre 3h30 et 4h avec les pauses.

.

Oui y a de la neige !

.

Le Vignemale que nous ne verrons plus, à part le petit à gauche et ses 3032m d’altitude.

.

Le refuge est ouvert, heureusement !

.

Téléphone du refuge: 05 62 92 62 97

.

Vue sur le Vignemale depuis l’intérieur du refuge.

.

Casse-croûte pour les APNP, bien au chaud !

.

.

Le retour.

.

Le temps ne s’est pas levé, dommage !

.

Un igloo à proximité du refuge.

.

Coucou !

Nadine, Jean-Luc et Brigitte.

.

La sortie est un peu étroite.

.

Le massif du Vignemale.

.

On aurait aimer le voir comme ça,  mais le temps ne se commande pas !

.

Voilà après 1h30, retour par le même itinéraire que l’aller.

.

.

.

Trois alpinistes s’apprêtent à gravir une cascade de glace non loin du refuge.

.

.

Nadine.

.

Jean-Luc.

.

.

Les nuages sont bien accrochés au massif.

.

Les 3 alpinistes s’approchent de la voie de glace à escalader,

dommage qu’il ne fasse pas beau, j’aurai patienté un peu pour les prendre en action.

.

.

.

Le ciel bleu côté plaine est toujours présent.

.

Nadine et Jackie.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le lac de Gaube.

.

.

Nous arrivons à la cascade d’Esplumouse (1949m)

.

.

La cascade d’Esplumouse.

.

.

.

Une belle coulée !

.

.

.

La cabane du Pinet (1917m), non loin du lac de Gaube.

.

Le groupe des APNP au complet sans le photographe.

.

.

L’hôtellerie du lac de Gaube 1725m.

.

.

.

La coulée de ce matin.

.

Au niveau du lac.

.

.

.

Trois pêcheurs prennent le risque de traverser le lac, c’est leur choix . . . .

pour moi, ils ont pris un risque !

D’après Dédé (l’un des trois pêcheurs) l’épaisseur de glace était de 40cm, ci-contre le lien de son site: Ici

et la photo de notre groupe prise par Dédé (un des trois pêcheurs)

.

Derrière nous les nuages commencent à recouvrir la vallée de Gaube.

.

.

.

.

C’était beaucoup plus beau ce matin.

.

Retour dans la forêt qui plonge vers le pont d’Espagne.

.

.

.

3h10 depuis le refuge des Oulettes sans trop s’arrêter, presque autant que la montée !

Il n’ y a que +800m de dénivelé mais la distance est longue (16,2 km)

.

Télécharger le Fond d’Ecran ci-dessous au Format HD (1920×1080 pixels)

Clic droit, puis enregistrer la cible ou le lien sous . . .

Fond-ecran-lac-de-Gaube

.

20 réponses
  1. Fourcade
    Fourcade dit :

    Bravo pour la relève et le partage de ces beautés, cela me rappelle les ascensions de ces beaux sommet durant les années 1970, 1980, 2000 pour le Vignemale et beaucoup d’autres, hélas tout à une fin les genoux sont usés. Toutes ces photos et PPS sont la continuité de la relève des anciens pyrénéistes.

    Répondre
  2. laran jeanine
    laran jeanine dit :

    une fois de plus , toutes mes felicitations mariano !!!!je ne serais jamais assez courageuse pour faire cette rando avec un hiver aussi enneigé ! merci de le faire pour nous ! on se régale de regarder votre travail et surtout soyez prudent !!!! amitiés .jeanine .

    Répondre
  3. montcalm
    montcalm dit :

    Bonjour Mariano ,
    Je viens de réaliser un rêve : au pied du Vignemale en hiver !
    Endroit magique l’hiver ; c’est comme le tour de l’Ossau , mais ces endroits sont trop exposés .
    J’ai visionné ta virée au Cagire et me suis régalé ; merci !

    Répondre
  4. Jean Michel
    Jean Michel dit :

    De superbes photos pour cette randonnée que je ne connais l’hiver que jusqu’au lac car cet hiver là les coulées étaient importantes.
    Je connais bien le refuge des Oulettes pour y avoir séjourné une soirée en été après être allé au Petit Vignemale.
    Peut-on y dormir l’hiver?

    Répondre
  5. Asphodele
    Asphodele dit :

    Rando d’été bien connue…..c’est agréable de la découvrir toute blanche. Surprise de trouver le refuge ouvert ! et que de coulées ……

    Répondre
  6. MACRELLI
    MACRELLI dit :

    Bonjour Mariano ,
    quel plaisir de revivre notre randonnee aux Oulettes de GAUBE;
    Que le Vignemale est majestueux même la cime dans le brouillard.
    Comme il etait agreable de parcourir ce paysage grandiose avec des amis palois montagnards et si conviviaux
    A bientôt .

    Répondre
  7. Lili
    Lili dit :

    Mariano,
    Que de souvenirs cette balade l’an dernier mon mari et moi avions été que jusqu’au lac…car il y avait bcq de coulées…de superbes photos et un soleil présent dommage que la brume s’est mise sur le Vignemale mais en tout cas bravo à vous…et merci.@+

    Répondre
  8. Francois
    Francois dit :

    Voici une rando que je connais bien mais en période sans neige
    Merci beaucoup pour ce diapo enneigé que je ne connaîtrais uniquement que de cette façon !
    Bien cordialement et bonne continuation

    Répondre
  9. liliane deweer
    liliane deweer dit :

    liliane
    très belle randonnée c’est le pont d’Espagne et le lac de Gaube, je suis déjà monté sans la neige en été

    mais avec la neige c’est superbe Merci Mariano

    Répondre
  10. FARION
    FARION dit :

    Décidément ils sont forts ces Amis du Parc ! Quant au photographe, c’est un super doué et j’espère pouvoir ne pas rater cette balade l’hiver prochain si Laurent l’a remet au programme. Encore une fois bravo Mariano pour le magnifique reportage.
    amicalement,
    Monique

    Répondre
  11. HENRI
    HENRI dit :

    Bonjour a vous. Comme d’habitude, magnifique reportage sur cette longue balade raquettes. J’adore y aller l’été, revenir par le Col des Mulets et le refuge Wallon. Vos photos nous permettent de découvrir ce site en hiver. Mille mercis. Au plaisir.

    Répondre
  12. michel
    michel dit :

    Bonjour Mariano.
    Je viens de savourer ces belles images. C’est une de mes randonnées estivales préférées, mais en découvrant ce site enneigé, quelle beauté! Il vaut mieux être bien sûr de soi et du groupe pour faire cette rando en hiver, mais la vue de ce massif du Vignemale est toujours splendide au fur et à mesure de l’approche. Les coulées de neige aussi sont fréquentes dans ce coin, mais c’est un de vos reportages d’hiver le plus beau à mon humble avis.
    Encore merci pour ce reportage superbe.

    Répondre
  13. JOAQUÍN
    JOAQUÍN dit :

    Mariano: Hice hace mucho tiempo ese recorrido, dos veces, acompañando a dos compañeros que iban al couloir, yo solamente al pie del mismo.Nunca había visto en invierno elvalle, gracias por “dejarme ir con vosotros” una vez más.

    Répondre
  14. Laurent
    Laurent dit :

    Bonjour Mariano
    Très bon reportage de la randonnée. Dommage qu’au final du refuge des Oulettes de Gaube, que le soleil n’était pas au rendez-vous
    Amitiés
    Laurent

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...