Louis-Philippe est arrivé à Banyuls-Sur-Mer après 42 jours de traversée sans ravitaillement.

Incroyable . . . . 

  • Après 42 jours de traversée, Louis-Philippe Loncke va réussir l’exploit de traverser les Pyrénées en autonomie complète sans assistance, il incroyable cet aventurier.
  • Il lui reste pour la dernière journée: +1082m et -1692m de dénivelé pour 25km, tout dépend à quelle heure il partira demain matin, en partant à 8h du matin il sera à Banyuls-Sur-Mer entre 17h30 et 18h. j’espère que vous serez nombreux à l’accueillir pour le féliciter de vive voix, il le mérite !

JT de 13h00 sur la RTBF (Belgique)

Il a réussi son exploit, tout simplement énorme, un grand bravo Louis-Philippe !

Vous pouvez le suivre sur Inreach en temps réél (Ici)

Chargement de la carte, merci de patienter...

Première tentative mondiale Trans-pyrénéenne par le HRP (45 jours avec 32 kg de nourriture)

Il démarre de Hendaye avec 32 kg de nourriture dans son sac à dos pour rejoindre Banyuls avec un sac à dos de 50 kg sans assistance et sans ravitaillement !

.

40em jour

Etape à Amélie-les-Bains, il lui reste 61km pour +3018m de dénivelé en positif et -3240m en négatif, il va arriver dimanche à Banyuls-sur-Mer vers 14h00.

.

Louis-Philippe Loncke au sommet du Canigou (2784m) le jeudi 03 septembre à 20h15

39em jour

Longue journée aujourd’hui pour Louis-Philippe Loncke avec plus de 35km de distance pour +1700m de dénivelé positif et -1580m en négatif avec un sac à dos qui doit peser moins lourd aujourd’hui entre 18 et 19kg mais avec une fatigue accumulée depuis 39 jours.

Sommet du Canigou (2784m) vers 20h15 et une descente dans la nuit vers les aires de bivouac des Cortalets pour une arrivée vers les 22h00 !

Le commentaire de Jean-Robert Quiblier qui résume bien l’exploit qu’est en train de réaliser Louis-Philippe:

Bonjour Louis Philippe ; ce que tu viens de réaliser aujourd’hui est grand , très grand !
Au terme de ta 37 me journée de HRP et avec qu’un seul jours de repos , tu viens de gravir le Canigou aux lueurs du crépuscule avec ton très lourd sac a dos .
BRAVO et infini respect !
Tiens bon , ne lâche rien , je sais que tu as un fort moral et tu vas atteindre ton Graal bientôt .
Nous sommes plein a te suivre chaque jours et même plusieurs fois par jours pour suivre ta progression ; merci c’est un régal de te suivre .
J’espère que tu pourras lire ce message ( je n’ai pas Facebook )
Amitiés

Normalement il devrait rallier la Méditerranée ce dimanche 06 Septembre à 12h00 pile, c’est son souhait !

Il lui reste encore à faire lors des 3 jours à venir: +3.500m de dénivelé en positif et -5.714m en négatif pour 91km de distance.

.

34em jour

Après 34 jours depuis le départ d’Hendaye dont une ascension au Pic de l’Aneto (3404 m), Louis-Philippe s’est arrêté temporairement le vendredi 28 Août à 16h30 pour installer sa tente et s’y engouffrer à l’intérieur pour se protéger des fortes pluies d’hier après-midi dans les P.O et plus particulièrement en Andorre. Aujourd’hui la pluie incessante et ininterrompue à redoublé d’intensité, l’obligeant à rester toute la journée dans sa tente. Beaucoup trop dangereux de marcher avec un sac qui pèse encore plus de 20kg. Sa paire de chaussure après les +33.000m de dénivelé d’effectués en positif et les 480km de distance depuis Hendaye ont rendu l’âme ! Heureusement que Louis-Philippe avait prévu une seconde paire de chaussures en cas !
Le temps s’améliore pour la semaine, et normalement il devrait repartir demain matin (dimanche 30/08). Nous lui souhaitant bonne chance pour la suite, en espérant avoir profité de cette interruption forcée pour recharger un peu les accus et surtout, pour reposer ses pieds qui souffrent énormément.

Je ne sais pas si le département des P.O et plus particulièrement la ville de Banyuls et les médias sont au courant de l’exploit qu’est en train de réaliser Louis-Philippe Loncke. C’est une première mondiale qui n’a jamais été réalisée. Il serait normal qu’il soit accueilli par les médias de la région à la hauteur de son énorme exploit, traverser les Pyrénées en autonomie complète avec un sac de 50kg au départ d’Hendaye, juste énorme et presque inhumain !

.

37em jour

Louis-Philippe Loncke aux portes de la Méditerranée après 37 jours de traversée dans les Pyrénées

Sommet du Pic Carlit (2921m) le lundi 31 Août à 15h00, encore une petite semaine pour réussir son pari un peu fou de rallier la Méditerranée depuis l’Océan Atlantique par la haute route Pyrénéenne (HRP) en autonomie totale, sans assistance ni ravitaillement.

.

Après sa journée de repos du samedi 29 Août pour cause de mauvais temps, notre ami Louis-Philippe Loncke est reparti dimanche matin de Andorre avec une météo mitigée. Aujourd’hui lundi 31 Août la météo a été clémente avec lui, ce qui lui a permis de gravir sans problème le Pic Carlit (2921m).

Son message d’aujourd’hui sur Facebook

  • Le sommet du Carlit a été fait. Très froid. J’avais de la glace couvrant l’intérieur de ma tente ce matin à 2100 m. Le dernier sommet peut être vu de loin: le Canigou ?  Plus que 1 semaine ? avec un sac à dos d’environ 20 kgs, loin de mes 50 kgs du départ.
  • Jour: 37 Pic du Carlit avec 20 kg c’est du sport. Les pics ont de la neige, tôt pour une fin Août. J’ai eu froid toute la journée même avec le soleil. L’air est froid. En espérant une bonne nuit, plus chaude. Et pour un début précoce. Fatigué !

Je ne sais pas si le département des P.O et plus particulièrement la ville de Banyuls et les médias sont au courant de l’exploit qu’est en train de réaliser Louis-Philippe Loncke. C’est une première mondiale qui n’a jamais été réalisée. Il serait normal qu’il soit accueilli par les médias de la région à la hauteur de son énorme exploit, traverser les Pyrénées en autonomie complète avec un sac de 50kg au départ d’Hendaye, juste énorme et presque inhumain !

Je compte sur les internautes de la région des P.O pour en toucher un mot à la mairie de Banyuls, merci.

Louis-Philippe Loncke devrait arriver en Méditerranée le 7 ou le 8 septembre après avoir fait l’ascension du Canigou par la cheminée, sommet mythique et incontournable des catalans, il lui reste +7000m et -9000m de dénivelé pour 158km à parcourir jusqu’à Banyuls.

Avec cet épisode de Coronavirus, Louis n’a pas de travail depuis le début de l’année, il a demandé une petite allocation à l’état belge mais en vain. Ayant communiqué avec lui, il y a quelques mois pour des informations sur sa traversée des Pyrénées qu’il comptait faire, j’ai été immédiatement captivé et fasciné par ses exploits et ses projets futurs comme la traversée complète des Pyrénées par la ligne la plus droite au plus près de la crête frontière (HRP) sans assistance et sans ravitaillement, incroyable !

55 photos prises lors de notre rencontre à Gavarnie (19em étape)

.

Sa page Facebook: https://www.facebook.com/LouPhi.Loncke/ Le suivre sur son parcours en temps réél: Ici

.

Louis au départ de Hendaye dimanche 26 Juillet 2020

 

.

Il a déjà réalisé de grandes performances comme la traversée de la Tasmanie en autonomie complète et sans assistance avec un sac de 60 kg !

Voir le documentaire sur France 2:

.

Une série de photos prises lors de notre rencontre au Cirque de Gavarnie (19em étape).

.

Il arrive, et il marche vite !

.

Petite pause bien méritée depuis les Granges de Holle.

.

Tout le monde le sais, en montagne et plus particulièrement côté Français le téléphone passe très rarement

.

et il faut par moment faire antenne comme ici Louis-Philippe, chacun sa méthode !

.

Nous nous connaissons par internet et par Messenger et donc, c’est notre première rencontre sur le terrain.

.

Nous venons de faire un selfie, et il faut trouver des astuces pour que la photo veuille bien se charger !

.

Direction le Cirque de Gavarnie.

.

Avec les 35 kg que Louis-Philippe a encore sur le dos, c’est pas le moment de se faire un lumbago !

.

Il vaut mieux avoir la technique et j’en sais quelques chose car lors de ma traversée je devais avoir 19/20kg ce qui est déjà énorme

.

mais de là, à penser que quelqu’un pourrait marcher avec 50kg, là y a pas de mot ! ! !

.

Sur le plat et sur les descentes pas trop abruptes, Louis-Philippe marche relativement vite,

.

par contre, dès que la pente se raidit, c’est une autre histoire !

.

J’espère pour lui, qu’il pourra comme ici, lever les mains au ciel à son arrivée à Banyuls-sur-mer.

.

.

Presque 300km d’effectués depuis Hendaye avec au départ 50kg sur le dos,

.

c’est sûr que la plante des pieds n’a pas trop aimée !

.

.

Depuis quelques jours avec l’arrivée dans la haute montagne, Louis-Philippe à de quoi ravitailler régulièrement en eau, ce ne sera certainement pas le cas pour les 7 derniers jours vers la méditerranée, mais il aura un sac beaucoup moins lourd d’ici 2 semaines et ce ne sera pas un problème s’il devait prendre 3 litres d’eau pour la journée.

.

.

Dès que la pente se raidit, l’effort est devient beaucoup plus intense.

.

Petite pause bien agréable avec la petite collation du matin.

.

Il a préparé 45 petits sachets comme celui-là pour sa nourriture de la journée.

.

700 grammes par sachet pour un poids au départ de 32kg, rien que pour la nourriture.

.

.

La piste qui mène à la grande cascade de Gavarnie.

.

.

L’arrivée à l’Hôtellerie du Cirque (1h30 depuis le village de Gavarnie).

.

Le Cirque de Gavarnie est connu mondialement et il voulait faire ce petit détour pour le découvrir.

Adossés aux grands canyons du Haut-Aragon espagnol, ils forment ensemble le site de « Gavarnie-Mont Perdu », une montagne magique inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

.

Louis-Philippe et Mariano devant l’une des plus hautes cascades d’Europe (400m).

.

Après une petite pause de 15 minutes,

nous prenons un petit sentier derrière l’hôtel du cirque pour grimper au refuge des Espuguettes.

.

Sentier qui s’élève en lacets vers le Nord-Est avec derrière nous, de belles images sur le Cirque.

.

.

.

Il faut rester très vigilant pour Louis-Philippe lorsque le sentier devient caillouteux !

.

Il ne fait pas que des exploits,

.

Il aime avant tout la nature.

.

.

L’arrivée au chalet du Refuge le Pailha (1760m).

.

A partir d’ici, les +270m de dénivelé sur 1km 300 jusqu’au refuge des Espuguettes

vont-être difficiles pour Louis-Philippe.

.

.

.

La nature est belle, à l’image de ces 2 chevaux qui s’entraident.

.

.

Les images se passent de commentaires.

.

.

Petite pause avant de repartir de nouveau.

.

.

L’arrivée au refuge des Espuguettes (2027m) 50 minutes depuis le chalet du Refuge le Pailha,

alors qu’il faut en moyenne 30 petites minutes de marche.

.

.

Il est 13h10, c’est l’heure du casse-croûte pour nous deux.

Alors que moi, j’ai mangé des calamars, de la mortadelle et du fromage avec une bonne baguette, Louis-Philippe lui, a repris son sachet de la journée. Vous imaginez-bien que je lui ai proposé de partager mon repas, mais rien à faire, il est motivé à réussir l’exploit que personne jusqu’ici n’a réussi et refuse toute aide de la part des gens. La motivation et le mental sont encore intactes, espérant que le corps qui a malheureusement ses limites, l’épargnera jusqu’aux portes de la Méditerranée.


.

Changement de vêtements pour la suite avec une fine pluie et un vent bien froid.

.

Rien de méchant, mais c’est pas le moment de prendre froid !

.

.

Je laisse partir Louis-Philippe vers la Hourquette d’Alans, alors que moi, je descend au village de Gavarnie pour rentrer sur Pau. Il marchera jusqu’à 22h00 pour se reposer enfin dans la vallée de Pineta après avoir fait: +1800/-1700m de dénivelé pour 21km dans la journée.

.

Photos prise par Serge lors de sa 26 ème étape de sa traversée.

.

Conversation au téléphone avec Mariano.

.

Éliane, Serge et Louis-Philippe.

.

 

La petite vidéo faite lors de cette journée:

40 réponses
« Anciens commentaires
  1. David M.
    David M. dit :

    “On” nous taxe souvent de “conquérant de l’inutile” ; c’est facile à dire (assis dans son canapé). Mais “conquérir” les Pyrénées comme l’a fait Louis-Philippe … c’est plus qu’utile ! Cela démontre que le goût de l’effort, d’endurance et de persévérance existe bien encore de nos jours. Une telle aventure mérite assurément respect et révérence. Notre héros est assurément digne de confiance. Et la confiance, c’est l’une des choses les plus précieuses au Monde. Louis-Philippe nous a vraiment enrichi : MERCI à lui (et à Mariano aussi qui nous l’a présenté)

    Répondre
  2. Di guisto richard
    Di guisto richard dit :

    bonjour, exploit réel et respect a lui. Il a demandé à mon fils Guillaume de le prendre en en photo au sommet du carlit le 31 août 2020 vers 15h. Il était pressé comme un lavement avec ses bâtons caractéristiques et pas conventionnel. A savoir qu’il était en train de réaliser, on aurait fait un selfie . Toujours est il, sincères félicitations monsieur

    Répondre
  3. Coco
    Coco dit :

    Bravo à Louis Philippe Loncke pour cette première qui méritait un peu plus d attention de la part des médias et de la ville de Banyuls qui aurait pu se fendre d une petite banderole et d un pot d accueil.
    Malheureusement nous n avons pu nous rendre de Toulouse à Banyuls pour être présents mais, même sans connaître le personnage, cela devait être émouvant. Toute cette modestie qui le caractérise et pourtant un grand bonhomme. Merci Mariano d avour été le relais de cette aventure.

    Répondre
  4. GASCIARINO
    GASCIARINO dit :

    Bravo Louis Philippe !
    Tu mérites largement l’admiration et le respect de tous les montagnards, aventuriers et marcheurs de cette terre.
    Je suis sûr que tu nous réserves encore beaucoup de beaux exploits.
    Chapeau l’Artiste
    Jean

    Répondre
  5. Jean-Pierre
    Jean-Pierre dit :

    Bravo pour cette performance en toute autonomie et humilité!
    Dommage qu’il n’ait pas eu un comité d’accueil plus important…
    Certains en font beaucoup moins mais le font savoir partout!
    Amicalement,
    Jean-Pierre.

    Répondre
  6. Nadette
    Nadette dit :

    Belle performance …quelle endurance…
    On se trouve tout petit devant un tel exploit…merci, Mariano pour l’avoir mis sur ton site.
    Bravo pour un tel courage…

    Répondre
  7. Serge
    Serge dit :

    Bonjour à tous
    Formidable Louis Philippe ! ok ce n’est pas le premier ni le dernier à traverser les Pyrénées, mais dans ces conditions extrêmes oui c’est une première et quelle première ! grand respect pour cette énorme performance ! dommage que de nos jours il n’y ai que les catastrophes ou les pandémies qui intéressent les gens, sans nier tous ces malheurs, cet exploit aurait mérité un peu plus d’attention, au moins des médias locaux ! pour ma part ma petite contribution sera de partager le suivi en 3D que j’ai réalisé sur Google Earth en pointant toutes les demies heures les donnée GPS de Louis Philippe, sur certaines portions que je connaissais, j’avais l’impression de marcher avec Louis !!!
    Merci Mariano, c’est grâce à toi que j’ai pu rencontrer ce phénomène si attachant !!!
    https://earth.google.com/earth/rpc/cc/drive?state=%7B%22ids%22%3A%5B%221ycFVveu1UHw4lfFlU88PldBVVk7To3vP%22%5D%2C%22action%22%3A%22open%22%2C%22userId%22%3A%22100492058423898455847%22%7D&usp=sharing

    Répondre
  8. Jean Robert
    Jean Robert dit :

    Louis Philippe , tu avais mis la barre haute , tres haute et tu as reussi ton formidable challenge . Connaissant une bonne partie de ton itineraire j’avais trouve cela osé , surtout dans les conditions ou tu l’as fait . Tu as reussi et avec un certain panache , BRAVO a toi !
    Merci aussi pour nous avoir permis de te suivre en direct , c’etait passionnant .
    Merci aussi à Mariano pour avoir relaye ton aventure et aussi à Serge qui m’a permis de voir en 3D au quotidien tout ton itineraire .
    As-tu prevu de faire une video ?
    Amities montagnardes
    Au fait , garde ton baton ; ce n’est pas qu’un baton de pelerin , c’est un baton de Marechal !!!!

    Répondre
  9. Nicolas
    Nicolas dit :

    Profitant de notre arrivée toute récente sur les environs de Banuyls pour quelques jours de vacances, je ne pouvais manquer son arrivée ce soir. Très heureux d avoir pu rencontrer et echanger avec cet homme très abordable et dont la gentillese est à la hauteur de son exploit. Bravo Louis Philippe et merci Mariano pour tout ce que tu nous partages en lien avec nos belles Pyrénées.

    Répondre
  10. Denis
    Denis dit :

    Arrivé dans les faubourgs de Banyuls, on peut dire que le pari est gagné.
    Quel exploit !! Un immense BRAVO à Louis- Philippe avec toute mon admiration de petit randonneur.
    Respect !! 😉

    Répondre
  11. Jean Robert
    Jean Robert dit :

    Bonjour Mariano ,
    Bonjour Louis Philippe ; ce que tu viens de realiser aujourd’hui est grand , tres grand !
    Au terme de ta 37 me journee de HRP et avec qu’un seul jours de repos , tu viens de gravir le Canigou aux lueurs du crepuscule avec ton tres lourd sac a dos .
    BRAVO et infini respect !
    Tiens bon , ne lache rien , je sais que tu as un fort moral et tu vas atteindre ton Graal bientot .
    Nous sommes plein a te suivre chaque jours et meme plusieurs fois par jours pour suivre ta progression ; merci c’est un regal de te suivre .
    J’espere que tu pourras lire ce message ( je n’ai pa Facebook )
    Amities

    Répondre
« Anciens commentaires

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à gilles Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...