Select Page

Randonnée Circuit Rochers des Cinq Monts (1901m)

Randonnée Circuit Rochers des Cinq Monts (1901m)
  • Date: le 13.11.2015 – Vallée d’Ossau – Départ: Abri Bourdiou d’Aspeigt (842m)
  • Dénivelé +1250m – (3h+3h)= 6h00 – 13 km – Niveau: Montagnard
  • Aller/Retour Pic de Gerbe: +1100m – (2h45+2h15)= 5h00 – 11 km – Niveau: Randonneur

Rochers des cinq Monts en boucle par la cabane d’Ibech (1443m),

le Pic de Gerbe (1901m), le Plaa Troubat (1877m) et le col de la courade (1350m).

Au Nord-Ouest de Laruns, le Saint Mont (ou Rochers des Cinq Monts) est un massif dont le pic de Gerbe constitue le point culminant: le circuit par les crêtes offre un splendide panorama sur les Pyrénées centrales, la vallée d’Ossau, la vallée d’Aspe et les montagnes Basque. Un circuit de toute beauté qui n’est qu’à 30 km à vol d’oiseau de Pau.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Pas de grosses difficultés en l’absence de neige, quelques passages aériens sur la crête menant au Plaa Troubat.
  • Pente herbeuse raide sur les 50 derniers mètres du Pic de Gerbe.
  • Le circuit est réservé pour ceux qui ont le sens de l’orientation (Montagnards) et pour les quelques passages un peu aériens sur la crête des Cinq Monts.
  • Pour ceux qui veulent le faire l’hiver, voir l’itinéraire suivant

.

Départ depuis la cabane du Bourdiou d’Aspeigt (842m), suivre la piste vers le Sud-Ouest.

.

Randonnée faite avec Laurent.

Après le passage du ruisseau d’Arriou Lassourde (980m), au niveau du cairn, prendre le sentier (Sud-S-E) pour couper les lacets de la piste et ainsi gagner 3 km jusqu’à la cabane d’Ibech, ce qui n’est pas rien !

.

La vue derrière nous,  un peu après avoir passé la mine d’Aspeigt (1080m).

.

.

Derrière nous une belle mer de nuages sur la plaine.

.

.

Le lauriolle (1858m).

.

Cabane d’Ibech (1443m) avec notre premier objectif de la journée: le Pic de Gerbe (1901m).

.

1h15 depuis le départ en coupant la piste (compter plutôt 1h30 pour y arriver et 2h par la piste)

.

Depuis la cabane d’Ibech, franchir le ruisseau d’Arriou Lassourde et grimper vers le Sud-Est,

.

Puis vers le Nord-Est en direction du bois au niveau du cairn.

.

Superbe vue sur le Lauriolle (1858m).

.

Vers 1500m, le sentier rentre dans le bois des Terres-Inconnues (Nord-Est).

.

.

Sortie vers 1680m après 15 minutes de montée dans le bois.

.

Le col sans nom n’est pas très loin du bois.

.

Col sans nom (1692m)

2h depuis le départ dont 30 minutes depuis la cabane d’Ibech.

.

Belle vue depuis ce petit col sans nom vers la vallée d’Ossau et les sommets des Hautes-Pyrénées,

.

comme le Néouvielle (3091m)

.

et les sommets de la vallée d’Aspe comme ici le Pic d’Anie et ses 2504m.

.

Omniprésent depuis ce matin: le Lauriolle (1858m).

.

La boucle des Cinq Monts:

avec la montée au Pic de Gerbe par la crête Nord et le circuit par les crêtes (réservé aux Montagnards).

.

Début de la crête Nord du Pic de Gerbe.

.

La vue derrière nous,  nous promet une très belle journée ensoleillée.

.

En effet avec cette belle mer de nuages bien compacte,

nous avons quelques heures devant nous avant que les nuages commencent à s’élever !

.

L’itinéraire est facile,

.

il suffit de suivre le fil de crête en direction du sommet sur une sente bien marquée.

.

Les vues côté vallée d’Aspe sans vraiment splendides.

.

Le Turon de Goïta (1805m)

avec en arrière plan, les Aiguilles d’Ansabère et le Pic d’Anie (2504m).

.

Depuis le temps que j’envisageai de faire cette belle boucle non loin de Pau,

je ne suis absolument pas déçu, les paysages sont vraiment grandioses !

.

Laurent.

.

.

A mi-chemin de la crête, l’itinéraire perd un peu d’altitude.

.

.

Il faut contourner par la droite une petite barre rocheuse.

.

Elle est signalée par un cairn (altitude 1780m).

Descendre à droite sur 3m (un peu raide) pour retrouver une sente bien marquée à nouveau.

.

Le contournement de cette éminence.

.

Le reste de l’itinéraire ne présente plus de difficultés,  si ce n’est la pente raide vers la fin.

.

.

La crête finale.

.

.

.

.

Des Paysages toujours aussi beaux !

.

.

La dernière partie de la montée est raide,

.

.

mais sans danger par temps sec.

.

.

.

.

.

.

La cabane d’Ibech (1443m).

.

.

Le Pic de Gerbe (1901m).

.

.

.

.

L’arrivée au sommet de Laurent.

.

.

Pic de Gerbe (1901m) 2h30 depuis le départ dont 1h10 depuis la cabane d’Ibech.

.

.

Mariano et Laurent au sommet du Pic de Gerbe (1901m).

.

.

Panorama à 360° depuis le Pic de Gerbe (1901m)

Camera-Panorama-Automatique

Panorama vers la plaine avec l’itinéraire à emprunter au retour.

En effet il n’est pas nécessaire de monter au Cambeilh qui est complètement boisé !

.

.

La montagne du Rey (1349m) émergeant de la mer de nuages.

.

.

La mer de nuages côté Basque.

.

.

Panorama vers la vallée d’Ossau et les Hautes-Pyrénées.

.

.

Petit et Grand Gabizos (2692m).

.

.

Du Jean-Pierre au Sesques.

.

.

Vers la vallée d’Aspe.

.

.

Le Pic d’Anie (2504m).

.

.

La Marère et le Bergon.

.

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

.

Vers la plaine (Nord-N.E).

.

.

Le village de Béon.

.

.

.

Pour les randonneurs, revenir par le même itinéraire que la montée. Pour ceux qui sont plus aguerris (Niv: Montagnard) descendre vers le col (Sud-Est) et contourner tout le cirque par les crêtes.

.

.

Depuis le col sans nom (1870m) qui est très vite atteint, suivre toute la crête jusqu’au Plaa Troubat.

.

.

Nous laissons derrière nous le Pic de Gerbe (1901m).

.

.

.

.

Rochers des Cinq Monts (1882m).

.

.

La vue autour de nous est toujours aussi splendide !

.

.

Suivre le fil de crête.

.

.

.

.

Pour les éminences à franchir il est plus simple et moins dangereux de les gravir de face.

.

.

.

.

.

.

N’essayez pas de les contourner par les côtés, les pentes sont raides et dangereuses.

.

.

Mariano.

.

.

.

.

La vue plongeante sur le village de Laruns (1300m plus bas).

.

.

.

.

La suite de la crête.

.

.

.

.

Laurent descend tout droit ou comme moi de côté  (voir les flèches).

.

.

.

.

.

.

Le sommet du Cambeilh que nous irons visiter pour rien au retour.

C’est un sommet entouré d’arbres et donc aucun panorama ni paysages aux alentours !

.

.

Nous continuons notre parcours de crête avec des vues de part et d’autre sublimes !

.

.

.

.

Encore un petit sommet à gravir sans grande difficulté.

.

.

.

.

Derrière nous la crête déjà parcourue.

.

.

.

.

.

.

.

.

Mariano à l’approche du dernier mamelon de la crête: Le Plaa Troubat (1877m).

.

.

Le parcours depuis le col sans nom de ce matin.

.

.

.

.

.

.

.

.

Laurent à l’approche du sommet du Pla Troubat (1877m).

.

.

Plaa Troubat (1877m) dernier petit sommet de cette belle crête des Cinq Monts.

.

.

Panorama superbe depuis ce petit sommet du Plaa Troubat (1877m)

Camera-Panorama-Automatique

Vers l’entrée de la vallée d’Ossau.

.

.

Vers le Jaüt (2050m)

.

.

Vers le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

.

1300m plus bas, la vallée d’Ossau et le village de Laruns.

.

.

Des vues splendides sur la vallée d’Ossau.

.

.

.

.

Le village de Laruns (1300m plus bas).

.

.

.

.

Aste-Béon.

.

.

La belle crête que nous venons de parcourir.

.

.

5h après notre départ, la mer de nuages commence tout doucement à s’élever.

.

.

Un Milan Royal.

.

.

.

.

Le Jean-Pierre.

.

.

Le Balaitous (3144m) et le Palas (2974m).

.

.

Le Lurien (2826m).

.

.

Le village de Gourette au pied du Grand Gabizos (2692m)

.

.

Station de ski de Gourette (1380m).

.

.

.

.

.

.

Vers le Pic Barsaut.

.

.

Vers le Rocher d’Aran (1796m).

.

.

.

.

.

.

Acherito, Ansabère, Table des trois Rois, Grand Billare et pic d’Anie.

.

.

Je ne me lasse pas de cette belle mer de nuage.

.

.

Les nuages commencent à rentrer dans la vallée.

.

.

.

.

.

.

.

.

Pic de Ger (2613m).

.

.

.

.

Après être restés 1h30 à contempler ce beau paysage, nous reprenons notre itinéraire.

.

.

Descendre en suivant le fil de crête (Nord-Est).

.

.

Encore quelques éminences mais rien de difficile.

.

.

Même si ici, cela paraît bien vertical.

.

.

La vue sur notre droite.

.

.

.

.

.

.

.

.

Nous passons de l’autre côté de la clôture.

.

.

Puis vers 1720m, nous commençons à descendre sur notre gauche (Ouest).

.

.

Pour descendre sur le bas du cirque sur une sente pas trop bien marquée, mais sans danger.

.

.

.

.

Nous restons bien à gauche pour ne pas perdre trop d’altitude.

.

.

Atteindre l’abreuvoir (1645m) se trouvant légèrement en-dessous du col sans nom de ce matin.

.

.

Ne pas monter au col sans nom de ce matin,

.

.

La cabane de Gerbe de Haut (1540m) que nous laissons en contrebas sur notre droite.

.

.

Après avoir passé l’abreuvoir (1645m), se diriger à droite plein Nord.

.

.

Se diriger vers le Cambeilh sans monter au col et au sommet,  mais prendre plutôt la sente qui contourne le sommet par sa droite.

.

.

Quant à nous, une personne m’avait dite qu’au sommet il y avait un panorama, c’est pour cette raison que nous sommes montés, mais manifestement cette personne s’est trompé de sommet !

.

.

La vue depuis ce petit col.

.

.

Le pic de Gerbe avec toute la crête que nous venons de parcourir.

.

.

Nous remontons la crête Sud-Ouest du Cambeilh.

.

.

Sans difficulté.

.

.

Sommet du Cambeilh (1664m) des arbres tout autour de nous ! ! !

Comme vous pouvez le constater, il est inutile de monter sur ce sommet, si vous y parvenez malgré tout, depuis la cime rejoignez le sentier en descendant vers l’Est, ne vous laissez pas embarquer vers la gauche.

.

.

Le sentier en contrebas lui est presque une autoroute !

.

.

Piste ou sentier qui va nous mener au col de la Courade.

.

.

.

.

Le sentier descend la crête, en lacet vers le Nord.

.

.

Le Lauriolle dans les nuages.

.

.

Le sentier ensuite plonge vers le col au Nord-Est.

.

.

Je me précipite pour faire la photo avant que les nuages nous envahissent !

.

.

Col de la Courade (1350m)

1h20 depuis notre départ du Plaa Troubat et 25 minutes depuis le sommet du Cambeilh.

.

.

Depuis le col, descendre un vallon (Nord-Ouest) en laissant la forêt 100m à gauche,

.

.

jusqu’à récupérer un sentier vers 1160m.

.

.

Un vallon bien pentu avec des hautes herbes, bruyères et fougères.

.

.

La sente bien marquée au début du vallon, se perd un peu par la suite et il vous arrivera peut-être de glisser car la pente est très raide mais sans danger.

N’est-ce-pas Laurent !

.

.

Fin du vallon.

.

.

Vers 1160m, nous trouvons un sentier au niveau du cairn, juste au-dessus du bois.

L’emprunter vers la gauche.

.

.

Très beau sentier en légère descente.

.

Le sentier coupe le ravin de Sarraoudes et continue Sud-S.O.

.

.

On aperçoit en contrebas la cabane de Bourdiou d’Aspeigt et une partie de notre voiture.

.

.

Agréablement surpris par ce beau sentier qui rejoint la piste de ce matin sans aucune difficulté.

Et moi qui me posait la question: comment peut-on descendre de là-haut ?

.

.

Altitude 1060m (jonction avec la piste de ce matin).

.

.

Retour à la voiture.

.

.

Magnifique boucle faite avec Laurent,

qui j’en suis sûr restera gravée longtemps au plus profond de nous, tellement c’était beau ! ! !

Retour-Haut-de-Page

Topo-Gerbe Topo-Troubat

Topo-1901m Topo-1877m

About The Author

8 Comments

  1. guerin yvon

    je ne comprends pas que depuis quelques temps je n’arrive plus à voir les photos des randonnées . mais j’ai tous les textes.

  2. Pierre THOMAZO

    Très belle rando avec de jolis paysage de basse montagne .Tout se fait très bien même si le GPS est appréciable de temps à autre. Nous avons descendu la pente après le col de la Courade au travers de hautes fougères hors sentier.
    Cette boucle n’est pas faite pour les personnes ayant le vertige.
    Superbe panorama avec les premières neiges sur les hauts sommets.

  3. Boichut Chantal

    Mariano,Bonsoir
    belle randonnée n’est-ce pas ?? ce soir j’ai l’impression d’avoir grimpée , sans fatigue!!!merci de ce partage !
    les couleurs sont magnifiques !
    amitiés
    CHANTAL

  4. Michel d'Ouzous

    Bonjour Mariano et Laurent, Vous avez dû vous régaler sur cette magnifique crête vers le pic des Gerbes, nous aurions pu se faire coucou car vers 12h20 ce vendredi 13, nous arrivions à trois au Pic de Ger ; nous aussi avons vu comme vous, toute la journée la mer de nuages sur la plaine de France et, pas un chat en montagne, un temps et des panoramas superbes.
    J’en profite pour te féliciter pour les superbes photos de ton calendrier 2016.
    à bientôt peut-être, bien amicalement,
    Michel

  5. Pellizza

    Très beau circuit et tu me donnes l’envie de le refaire.Bises.

  6. Sébastien Gianoli

    J’ai toujours adoré traverser le « bois des terres inconnues » , ambiance « Seigneur des Anneaux » !
    Vous n’y avez pas croisé Gollum, Frodon ou autre créature démoniaque?

  7. liliane

    Liliane

    Très jolie randonnée comme toujours
    Vous connaissez les pyrénées de tous les côtés
    une vraie merveille
    MERCI MARIANO de nous laisser en profiter

  8. Laurent

    Bonjour Mariano
    Belle randonnée que je viens de refaire devant l’ordinateur. Comme d’habitude des belles photos que retrace bien ce circuit.
    Amitiés
    Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les sentiers de la mer

Liens utiles

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

      refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 4 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Catégories

Contact Mail