Select Page

Randonnée Pollegó Superior (Pedraforca) 2497m

  • Déniv: +1000m – (3h00+2h00)= 5h00 – 8 km Niv: Montagnard
  • Date: le 10.07.2018 – Espagne (Catalogne) – Départ: Mirador de Gresolet (1570m)

Ascension en boucle du Pollegó Superior de la Pedraforca (2497m)

Il est sans aucun doute le sommet le plus emblématique de la Catalogne. La Pedraforca a vraiment fière allure avec ses 2 pointes dirigées vers le ciel. Il est le sommet le plus populaire des Catalans. Sa silhouette a de quoi impressionner mais reste accessible aux randonneurs qui n’ont pas peur de poser les mains (Niv d’escalade: II+). Pour ceux qui ont le vertige où pour ceux qu’ils veulent être accompagnés de leur chiens de compagnie, faire l’ascension dans l’autre sens en aller/retour par l’Enforcadura.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: A ne faire que par temps sec à cause de la roche qui est patinée suite aux nombreux passages des randonneurs. Plusieurs passages d’escalade (facile) de niveau II+  – Cotation : PD-

A partir du col col del Verdet (2240m), le sentier bien large et bien marqué (balisage: blanc/jaune) laisse place au points jaunes sur la roche, il ne reste plus qu’à les suivre scrupuleusement jusqu’au sommet. La descente de l’Enforcadura se fait soit par le pierrier tout droit à la ramasse ou à droite de celui-ci sur un sentier bien aménagé qui demande tout de même une vigilance particulière, les Bâtons sont utiles dans les deux cas.

.

La Pedraforca au petit matin (6h50).

.

Depuis Saldes, emprunter la route qui monte au parking du Mirador de Gresolet (1570m).

.

Depuis le parking,

descendre la route vers le Sud sur 80m, puis emprunter à droite le sentier montant au refuge d’Estasen.

.

Compter 15 petites minutes à travers bois pour atteindre le refuge (randonnée faite avec Jean-Guy et Olivier).

.

L’arrivée au refuge

.

Refugi Lluís Estasen (1670m).

.

Depuis le refuge, emprunter le large sentier balisé en blanc et jaune en direction de l’Ouest.

.

En route pour le col del Verdet (2,7km) +600m de dénivelé (1h45).

.

.

Le sentier traverse 2 ravins aux altitudes 1680m et 1720m.

.

Attention: Rester bien sur le large sentier menant au col del Verdet (balisage jaune/blanc).

.

.

La vue au loin vers la méditerranée qui n’est qu’à 115km de nous.

.

.

Point clé altitude 1855m.

Laisser le petit sentier descendre vers Set Fonts pour virer à 90° sur la gauche.

.

Ici.

.

Il faut s’aider un peu des mains mais rien de bien difficile.

.

Le sentier contourne un éperon pour atteindre ensuite la base d’une falaise vers 1880m d’altitude.

.

La vue vers la vallée de Saldes.

.

Passage en corniche vers 1880m.

.

Vers 1900, l’itinéraire boisé monte vers l’Ouest jusqu’au col.

.

Collet vers 1950m avec une croupe boisée de petits pins.

.

Le massif de la Pedraforca.

.

Le sentier file tout droit vers le col en direction de l’Ouest-S.O.

.

Nous avons emprunté l’itinéraire de gauche dans le pierrier, préférer celui de droite sur un sentier montant en lacets.

.

Collet Del Verdet (2240m) Col de Verdet (2h00 depuis le départ).

.

La vue en contrebas sur le refuge Estasen.

.

A partir d’ici, l’itinéraire est réservé aux randonneurs aguerris ayant l’habitude de la haute montagne.

.

Depuis le col del Verdet, contourner le piton par la gauche sur un sentier encore bien marqué (Sud-Est).

.

Depuis le col, bien suivre les points jaunes tout le long de l’itinéraire jusqu’au sommet.

.

Les mains à partir de 2320m vont-être utiles pour la suite de la course.

.

La vue derrière nous vers le col del Verdet.

.

Dans un premier temps, il faut remonter un large couloir en direction du Sud.

.

Jean-Guy.

.

Les bâtons sont rangés, c’est parti pour le premier couloir.

.

La vue derrière nous.

.

Le couloir.

.

Bien suivre les points jaunes.

.

Jean-Guy dans le 1er couloir.

.

.

Main courante (corde) pour ceux qui veulent s’aider, pas nécessaire mais utile pour se rassurer.

.

Jean-Guy vers la fin du couloir.

.

L’arrivée sur la cime Nord (2390m).

.

.

1er dôme atteint vers 2420m d’où il faut descendre à une brèche (Sud-Est).

.

Depuis le bas de la brèche,

monter un peu sur le flanc droit et reprendre une nouvelle montée vers un second dôme.

.

Itinéraire toujours bien balisé.

.

.

Les grêlons de l’orage d’hier soir qui avaient tapissé de blanc la Pedraforca.

.

.

.

.

De très belles vues tout le long de l’itinéraire comme ici en direction du Sud.

.

Dernier dôme avant la cime principale.

.

La vue sur le col de Verdet où nous étions tout à l’heure.

.

.

.

Descendre à nouveau à une brèche.

.

.

Puis remonter à nouveau.

.

.

.

.

Le sommet du Pollego Superior n’est plus très loin.

.

.

Descendre à une dernière brèche,

.

puis terminer l’escalade.

.

.

.

Les derniers mètres pour Jean-Guy et Olivier.

.

3h00 Point culminant de la Pedraforca (cime Occidental) 2497m appelé aussi Pollego Superior.

.

Les deux pointes que l’on voit depuis le village de Saldes,  el Calderer à gauche (2493m) et el Pollego inferior à droite (2445m).

.

Cliquer sur l’étoile animée pour accéder au panorama del Pollego superior.

Olivier, Jean-Guy et Mariano au sommet de la Pedraforca.

.

La vue 900m plus bas sur le Mirador de Gresolet d’où nous sommes partis ce matin.

.

El Refugi de Pedraforca (Lluis-Estasen) 1670m.

.

Le panorama vers l’Ouest.

.

Vers la serra del Cadi.

.

Au loin la Pique d’Estats et ses 3133m d’altitude, un autre sommet emblématique des Catalans.

.

Vers la fin de la sierra de Cadi avec le Pic de la Comabona (2547m).

.

Voir le topo de la Comabona

.

La Serra de Busa.

.

Nous voulions enchaîner le sommet del Calderer (2493m) mais après réflexion sur la difficulté de son itinéraire,

.

 nous descendons directement au col de l’Enforcadura.

.

Descendre le couloir Sud vers l’Enforcadura.

.

Aucune difficulté.

.

.

.

Col de l’Enforcadura (2356m) 15 minutes depuis le sommet.

.

Depuis le col de l’Enforcadura entre el Calderer et el Pollego inferior,

.

dévaler les éboulis à l’Est à grand coups de talons,

.

ou en suivant le sentier bien aménagé qui demande tout de même une vigilance particulière.

(Dans  tous les cas, les Bâtons vous seront très utiles)

.

Itinéraire toujours bien balisé en jaune et blanc.

.

Origine et formation des Pierriers:

Les pierriers résultent de l’action des divers phénomènes météorologiques sur les roches émergées durant les orogenèses (mouvement géologiques qui forment les matériaux et donnent naissance aux montagnes).

.

Les principaux agents responsables de la modélisation des matériaux sont: l’eau, les changements de température et l’action mécanique du gel et du dégel. La nature des roches est également importante, celles-ci étant, dans le cas du Pedraforca de type calcaire, très érosive sous l’effet des phénomènes précités.

.

De l’action de tous ces facteurs résultent les actuelles falaises escarpées au pied desquelles s’accumulent les fragments de roches découpées et plus ou moins érodées. Ces accumulations portent le nom de pierrier. Sous l’effet de la pesanteur, les plus gros fragments s’accumulent à la base de ces pierriers  et les plus petits dans la partie supérieure. Selon les dimensions des fragments de roche le pierrier sera plus ou moins mobile.

.

Compter entre 45 minutes et 1 heure pour dévaler les 1,3 km (-540 de dénivelé).

.

Vers 1800m, au niveau d’un gros rocher,

.

suivre le balisage sur la gauche vers le Nord-N.E.

.

Si vous n’êtes pas attentifs, les traces risquent de vous faire continuer tout droit (balisage violet),

revenir en arrière et bien suivre le balisage jaune et blanc.

.

Le sentier ensuite file dans un sous-bois pendant 10 minutes et atteint un passage en corniche

qui permet de voir le Mirador de Gresolet (Parking de départ).

.

Refuge de Lluís Estasen (1670m).

.

Retour à la voiture,

nous avons mis 1h50 depuis le sommet, compter entre 1h45 et 2h15 pour le retour.

.

Superbe randonnée que je vous recommande.

.

Merci à Jean-Guy

d’avoir programmé cette belle course de montagne qui était dans mon agenda depuis que je l’avais survolée en avion:

About The Author

2 Comments

  1. fouert

    Je découvre ce circuit Images très belles encore un grand merci

  2. Marie

    Bonjour Mariano
    Encore une superbe et sportive randonnée qui n’est pas à la portée de tous …. de très beaux clichés comme d’habitude !!! Merci du partage .
    Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail