Select Page

Randonnée Sestrales Alto et Bajo (2106m)

Randonnée Sestrales Alto et Bajo (2106m)
  • Espagne (Aragon) – Dénivelé +1350m – (4h45+3h45)= 8h30 – 15km – Niveau: Montagnard
  • depuis le col Plana Canal 1750m par la piste de Sesa: +620m 7km  (3h aller/retour) Randonneur
  • Date: le 04.05.2014 – Départ: Parking du Pont de San Urbez (950m) à 7 km de Nerin

Sestrales Alto et Bajo  depuis le Pont de San Urbez (950m)

Randonnée sur 2 jours: 1er jour: Sommet du Mondoto

Randonnee-au-Mondoto-Aragon_063

Un belvédère exceptionnel sur le massif du Mont Perdu, et le Canyon de Niscle, beaucoup plus sauvage que son grand frère le Canyon d’Ordesa, la vue sur le canyon est extraordinaire. La montée à parcourir pour atteindre le sommet du Grand Sestrales depuis le Pont de San Urbez, donne à cette randonnée, des allures sportives avec des passages obligés en l’absence d’échappatoire (Hautes parois de plus de 200m qu’il faut contourner.

Randonnee-Sestrales-Alto_000

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Depuis Plana Canal (1750m): aucune difficulté en l’absence de neige, savoir un peu s’orienter. Attention piste en mauvais état (voir la vidéo en fin d’article.
  • Depuis le Pont de San Urbez (950m): Sentier très bien marqué et cairné mais long (15 km), Attention: il y a 2 difficultés: la longue montée du pierrier avant le col del Tozal qui risque d’en décourager plus d’un si vous n’avez pas les jambes et surtout la traversée à flanc de falaise où la glissade est strictement interdite, à n’entreprendre que par beau temps et en l’absence de neige ! ! !

Pour le départ depuis Plana Canal: Depuis le petit village de Puertolas, prendre la piste de la montagne de Sesa qui mène en 9 km au col de Plana Canal (1750m) Voir Ici.

Quitter la piste vers 1750m pour descendre dans l’herbe au col de Plana Canal (Sud), suivre la direction Sud-S.O jusqu’au col et cabane en ruine, puis suivre plus ou moins la crête jusqu’au sommet du Grand Sestrales, compter 1h45 pour la montée et 1h15 pour le retour (3h au total).

.

Depuis le Pont de San Urbez (950m) voir le topo ci-dessous.

Certaines périodes de l’année, la route venant de Nerin (Hu-631) est fermée à 1,5 km du Pont de San Urbez (Sens Interdit). Dans ces cas là, garer la voiture à proximité (emplacement 5 à 6 voitures), puis prendre le sentier qui rejoint en 15 petites minutes le Pont de San Urbez.

.

Parking du Pont de San Urbez (950m).

.

Depuis le parking, vue sur l’itinéraire montant au grand Sestrales.

.

Panneau « Los Sestrales »

.

Panneau des villages de la vallée de Vio.

.

Depuis le parking (950m)

descendre vers le pont de San Urbez se trouvant à quelques dizaines de mètres de la route.

.

Soit aller tout droit en traversant le pont pour rejoindre directement le panneau du départ,

.

ou descendre plus bas pour traverser le joli pont de San Urbez.

.

El río Bellós.

.

La ramondie des Pyrénées ou ramonde des Pyrénées (Ramonda myconi, synonymes : Ramondia myconi ou Ramonda pyrenaica) est une plante de la famille des Gesnériacées..

C’est une plante endémique du massif pyrénéen.

.

Après avoir traversé l’un des deux ponts, prendre le sentier au niveau du panneau: Sestrales/Bestué (5h).

.

Les premiers rayons de soleil sur le Mondoto.

.

Le grand Sestrales est encore bien loin . . . . . . . . . . .

.

Une grande montée sur un sentier du GR15, dans une forêt de hêtres et de buis.

.

Nous traversons quelques pierriers sans difficulté.

.

Randonnée faite avec Delphine et Francis.

.

.

Le sentier longe les hautes falaises en passant par les rares points faibles de cette forteresse.

.

Une borne avec des gravures datant de 1950.

.

Quelques trouées dans le bois en direction du Sud.

.

.

.

Les falaises du Sestrales Bajo.

.

.

Paysage vers le Sud.

.

Vers le Sud-Ouest.

.

.

On se demande pas où l’on va passer ?

.

.

C’est le seul et unique sentier jusqu’ici, donc aucun problème pour chercher son chemin.

.

Delphine.

.

Altitute 1520m, Bifurcation Sestrales/Bestué (2h depuis le départ).

Nous laissons à droite le GR15 allant au village de Bestué pour continuer tout droit vers l’Est.

.

Il faut bien passer au-dessus des falaises !

chemin un peu aérien, mais sans danger si l’on reste attentif où l’on marche !

Randonnee-Sestrales-Alto_033

.

.

Francis.

.

Saxifrage à longues feuilles.

.

Col sans nom (1600m).

.

Depuis le col sans nom altitude 1600m, où l’on peut descendre également par un sentier du GR15 à Bestué, suivre le sentier qui repart vers le Nord-Ouest.

.

Panorama vers el Tozal de Guara (2077m) et Peña Cancias (1928m).

.

Peña Cancias (1928m).

.

Cotiella (2912m).

.

.

.

Le sentier repart dans l’autre sens en longeant à nouveau les falaises mais à un étage supérieur.

.

Nous suivons le sentier col de los Pueyos.

Randonnee-Sestrales-Alto_045

.

.

Le sentier rentre à nouveau dans le bois pour atteindre le début du grand pierrier montant au Tozal.

.

Début du Pierrier 1680m (3h depuis le départ).

.

C’est parti pour une montée de 40 minutes jusqu’au col (+240m de dénivelé pour 500m de distance).

.

Un groupe de Toulousains nous rejoint pour effectuer la montée ensemble.

.

.

Le grand pierrier, dur dur pour ceux qui n’ont pas les jambes ! ! !

.

Francis.

.

Superbe vue sur le Mondoto et le Canyon depuis le Pierrier.

.

Les falaises du Sestrales Bajo.

.

Après les 150 premiers mètres dans la pierraille,

il est préférable de monter dans la partie de droite et éviter ainsi les éboulis du pierrier.

.

Vue plongeante sur le départ depuis le pierrier.

.

1000m plus bas !

.

Vers la fin du long pierrier, il faut mettre les mains, mais rien de bien méchant.

.

.

Col del Tozal del Diablo ou Flairé (1940m) 3h30 depuis le départ du Pont de San Urbez.

.

.

1000m plus bas, le Pont de San Urbez (950m).

.

Depuis le col, belle vue sur la Cotiella (2912m) et la Peña Montañesa (2295m).

.

El Tozal del Diablo ou Flairé altitude 2001m.

.

Panorama vers le Nord-Ouest.

.

Francis étant un peu fatigué, il décide de nous attendre au col le temps de faire l’aller/retour au Sestrales.

.

Depuis le col, grimper vers le Nord en s’aidant un peu des mains pour atteindre le début de la traversée.

.

.

Pas de grosses difficultés pour se hisser au-dessus du col.

.

Vue derrière nous sur le Tozal del Diablo et le col où va nous attendre notre ami Francis.

.

Le passage le plus délicat de la randonnée ! ! !

.

Traversée à n’entreprendre que par beau temps et en l’absence de neige !

.

Il n’y a pas de difficulté technique, il suffit de suivre le sentier à flanc de falaise.

.

Le panorama est vraiment de toute beauté.

.

Le groupe de Toulousain avec en face de nous le Castillo Mayor (2014m) et plus loin, les Posets (3369m).

.

Peña l’Ombre (1989m) et le Castillo Mayor (2014m).

On voit bien sur ce plan, la piste qui longe le Castillo Mayor  et qui mène au col Plana Canal pour la montée au Sestrales versant Nord.

.

Sur cette photo, l’on peut s’apercevoir que même par beau temps il faut rester très vigilant à ne pas trébucher, la glissade serait malheureusement fatale ! ! !

.

Par contre le paysage est magnifique !

.

Début du couloir après avoir marché avec prudence les 250m de traversée.

.

Cheminée d’une quarantaine de mètres sans grande difficulté par temps sec.

.

.

.

Depuis le haut du couloir.

.

Des vues de cartes postales.

.

Petite pause pour les sympathiques Toulousains.

.

Quand à nous, Delphine et moi continuons notre progression vers le premier sommet: le Sestrales Bajo.

.

La montée vers le Sestrales Bajo avec en toile de fond: le Mont Perdu (3355m).

.

Delphine au sommet du Sestrales Bajo (2075m) 4h10 depuis le départ du Pont de San Urbez.

(25 minutes depuis le col del Tozal del Diablo)

.

Paysage grandiose !

.

Le canyon de Niscle avec la chaîne Pyrénéenne enneigée en arrière plan.

.

Il n y a pas de mot ! . . . . . .

.

.

Le Mondoto où nous étions hier.

.

Nous ne traînons pas trop au sommet, car le grand Sestrales est encore à 20 petites minute d’ici.

.

Redescendre en longeant le bord du canyon (Nord).

.

.

.

Le Sestrales Bajo.

.

.

.

Le grand Sestrales n’est plus qu’à quelques mètres.

.

Sommet du Grand Sestrales (2106m) 4h30 depuis le départ (45 minutes depuis le col del Tozal).

Francis n’était pas loin, mais en montagne il faut s’avoir renoncer si la fatigue se fait ressentir.

.

Panorama depuis le sommet du Grand Sestrales, majestueux !

camera-panorama

Le groupe de Toulousain au sommet du Sestrales Alto.

.

Le Sestrales Bajo où nous étions tout à l’heure.

.

Vers les Posets.

.

.

Le Cañón de Añisclo, une merveille de la nature !

.

Vers Gavarnie et Ordesa.

.

.

Le Casque du Marboré (3006m) et la Tour (3009m).

.

L’Epaule du Marboré (3073m).

.

La fin du Canyon avec le col d’Añisclo (2440m).

.

Les Posets (3369m).

.

Les trois sœurs (Las tres Marias).

.

Cotiella (2912m).

.

Le départ de notre randonnée presque 1200m plus bas !

.

Le sommet du Mondoto (1962m).

.

La Punta Monesma (2673m).

.

Peña l’Ombre (1989m).

.

1200m plus bas dans le fond du Canyon ! ! !

.

.

.

.

.

Delphine au bord del Cañón de Añisclo.

.

Casse-croûte vite fait car Francis nous attend au col.

.

Petite photo souvenir: Mariano et Delphine.

.

Comme nous avons une petite pensée pour Francis, un petit montage vite fait pour le téléporter en haut du Grand Sestrales et prendre la photo avec nous, sommet qu’il a déjà gravi par le versant Nord (col de Plana Canal).

Mariano, Delphine et Francis.

.

.

Rencontre avec 2 sympathiques randonneurs Tarbais au sommet du grand Sestrales.

.

Nicolas et Pauline au sommet du Grand Sestrales (2106m).

.

Une petite photo souvenir avec Nicolas.

.

Nos Toulousains sont toujours là.

.

Sestrales Bajo (2075m) avec en arrière plan la Peña Montañesa (2295m).

.

Delphine prend de la hauteur ! ! !

.

Nous sommes restés 1h20 au sommet,

il est temps de rejoindre notre ami Francis qui doit commencer à s’impatienter.

.

Retour par le même itinéraire que l’aller en suivant la crête déchiquetée vers le Sestrales Bajo.

.

Sestrales Bajo (2075m).

.

.

Nous traversons une zone de lapiaz.

.

Quelques petits névés.

.

Retour également pour nos Toulousains.

.

.

Superbe vue sur le Sestrales Bajo que nous laissons sur notre droite.

.

.

Direction le haut du couloir (Cheminée).

.

.

Nous y sommes (2030m).

.

Pas de difficulté en allant doucement.

.

Par contre attention dans la partie herbeuse si le temps est humide, Danger  ! ! !

.

La Peña Montañesa (2295m).

.

Vers le lac Mediano (540m).

.

Fin du couloir ou cheminée.

.

Zoom sur le lac Mediano (540m).

.

.

La traversée où il faut rester vigilant !

.

.

.

Delphine regarde la pente . . . . . .

.

Un vrai toboggan avec un ticket aller mais sans retour ! ! !

.

Juger par vous même . . . . . .

.

Fin de la traversée.

.

.

Après 2h40 nous retrouvons notre ami Francis au col del Tozal del Diablo (1940m).

.

.

Francis.

.

Cotiella et Montañesa.

.

Depuis le col, vue plongeante sur le canyon versant Est.

.

Le Percnoptère ou Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), aussi appelé Percnoptère d’Égypte, est une espèce de vautour de l’Ancien Monde que l’on trouve en Afrique autour du Sahara (Maghreb et sud saharien), dans le sud de l’Europe (Espagne, Italie, Grèce, bassin de la mer Noire et sud de la France), et en Asie de la Turquie jusqu’à l’Inde.

Il peut être désigné de façon désuète par le nom de Alimoche ou Catharte alimoche. En Béarn, il est également appelé la Marie-Blanque (En béarnais : Maria Blanca), et a donné son nom au col de Marie-Blanque, un col des Pyrénées françaises situé dans le département des Pyrénées-Atlantiques (64) sur la route de liaison entre la vallée d’Aspe et la vallée d’Ossau.

.

Un vautour.

.

La Peña Montañesa (2295m).

.

Une dernière vue sur le canyon avant de commencer à descendre le grand pierrier.

.

.

.

Francis et Delphine dans le haut du pierrier.

.

Les Toulousains.

.

.

.

.

Le parking.

.

Le Mondoto (1962m).

.

Fin du pierrier.

.

Retour sur le sentier.

.

Col sans nom 1600m.

.

.

.

Bifurcation Sestrales/Bestué (1520m), retour Puente y ermita de San Urbez.

.

.

.

Balisage rouge et blanc.

.

.

.

Retour au Pont au dessus de celui de San Urbez.

.

Pont de San Urbez.

.

L’Ermitage de San Urbez avec le Mondoto et ses 1962m.

.

Sestrales Alto et Bajo, une magnifique randonnée qui restera gravée à coup sûr au plus profond de nous !

.

Sur la route du retour, un veau avec la tête toute blanche !

.

Vidéo de la piste pour ceux qui voudraient faire les Sestrales depuis le Col de Plana Canal, compter 3/4 d’heure de piste en voiture et avec une garde haute !

Retour-Haut-de-Page

Topo-Sestrales Topo-Alto

Topo-2106m Topo-2075m

About The Author

13 Comments

  1. dugué jean-marc

    alors Mariano on emmène Francis pour une longue rando.
    vu son grand age,est ce bien raisonnable !!!!!!humour.
    mais je vois qu’il a encore de bonnes jambes notre isard des Pyrénées.nous avons fait le mondoto il y a 3ans.magnifique.
    plein de vautours et mont perdu en toile de fond.
    je ferais bien le mondicieto en partant de fanlo ou nerin.
    j’ai hâte.vacances Pyrénées 1ère semaine de juin .
    aller à+ Mariano et bon vent comme on dit chez nous.

  2. fouert

    Bonjour Les Pyrénées avec les deux versants Français et Espagnols ont un contraste qui en font la beauté.Les sentiers espagnols sont limite mais en montagne ce n’est pas goudronné!
    très belle rando.
    Merci

  3. Patrick

    Magnifique! Que de souvenir,j´y suis monté avec mon frère en 2011 mais en partant du col de Plana Canal et de la montagne de Sesa sur l´autre versant (pas aussi difficile). La veille, nous avions fait la Puerta de Revilla et le cirque de Gurrundué en partant du village de Revilla (magnifique aussi).

  4. Raulet Patrick

    Merci, j’ai plus qu’a ….. y aller.

  5. uni philippe

    CHER MONSIEUR MARIANO,JE VIENS DE DECOUVRIR VOTRE SITE ET C EST UN ENCHANTEMENT DE SUIVRE VOS RANDONNEES.PHOTOS EXTRAORDINAIRES,TOPOS PARFAIT CONSEILS AVISES;APRES G.LEDORMEUR,IL Y A BIEN LONGTEMPS ET ROBERT OLLIVIER PLUS PRES DE NOUS,VOU NOUS OFFREZ DES COURSES SPLENDIDES.MERCI DE NOUS FAIRE REVER;A BIENTOT SUR NOS SENTIERS PREFERES.PHILIPPE DE PAU

  6. Joaquín

    Novedoso para mi ese magnífico recorrido Mariano;¡estais en plena forma! Saludos.

  7. SAINT MEZARD

    bravo Mariano et super
    les photos sont magnifiques et j’aimerais bien en faire autant; je pense que tu dois avoir un meilleur matériel que moi.
    je fais souvent les mêmes randos que toi, parfois en solitaire, alors je te remercie des précisions concernant les passages à risques (en solitaire, on est d’autant plus prudent…)
    j’aime bien tes photos de fleurs, dommage que tu n’en prennes pas très souvent, surtout en saison de printemps : je pense que c’est ton seul défaut !
    continue comme çà longtemps, tu nous fais rêver et tu_ nous donnes envie de mettre les chaussures de montagne dans la voiture et de partir dès que la météo est bonne…

  8. raoul

    Superbe balade, où la Ramondie fleurit partout. On voit que la neige est encore présente en masse sur les pics frontaliers. Les points clés sont bien soulignés.
    Et puis quel panorama au sommet.
    Merci

  9. thrawn

    Bonjour Mariano

    Magnifique ce sommet en effet.
    J’avais fait une boucle en continuant du sommet au Nord jusqu’à un sentier qui plonge dans le Canyon de Niscle, puis redescente du Canyon… les derniers km avaient été looooongs.
    Ces superbes photos me remémore cette belle journée.

    Merci

    @+

  10. am

    la ramondie déjà fleurie, une saxifrage dans la falaise! Ah oui c’est côté sud!

  11. Agnès

    Wouah ! C’est grandiose ! on se croirait dans l’Ouest américain. Impressionnant comme les Pyrénées peuvent être différentes de l’autre coté de la frontière ! et au moins pas de neige car j’ai voulu monter hier au lac de lagues par Benazaou mais j’ai été arrêté vers 1850m par la neige. Les skieurs de rando eux profitaient des dernières descentes ! Vivement le topo mais ça n’a pas l’air d’être pour les rigolos !!

  12. Lili

    Mariano,
    en effet c’est une balade très aérienne et à flanc de ravins…de belles images sur ce canyon et ces rapaces (vautour fauve et vautour percnoptère) survolant ce beau ciel…merci pour ce partage…
    amicalement,lili.

  13. Frederic

    Balade aérienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail