Select Page

Randonnée Tour du canyon du Mascun par les vires (Sierra de Guara)

  • Déniv: +1100m – (3h30+3h00)= 6h30 – 21 km Niv: Montagnard
  • Date: le 29.11.2017 – Espagne (Aragon) – Départ: Village de Rodellar (750m)

Le Tour du Canyon du Mascun par les vires depuis le village de Rodellar.

Merveilleuse randonnée autour du canyon du Mascun, la Sierra de Guara nous enchante à chaque fois dans cette belle région Aragonaise, mais là les mots me manquent pour décrire la beauté de ces lieux. Pour ceux à qui la boucle paraît un peu longue, voir le topo du village abandonné d’Otin (Ici).

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: L’itinéraire de Rodellar jusqu’au Saltador de Las Lañas et le secteur du village abandonné d’Otin demande de rester vigilants au niveau de l’orientation. Le retour par les vires jusqu’au village abandonnée d’Otin demande de rester très attentif pour ne pas quitter le sentier qui est très bien marqué mais dont le moindre faux pas serait fatal  ! ! !

Randonnée longue (entre 6h00 et 7h00), prévoyez d’emporter suffisamment d’eau pour ne pas en manquer, vous n’en trouverez point sur la totalité de l’itinéraire.

.

Il n’y a que 115km à vol d’oiseau depuis Pau mais il vous faudra 3h30 de route pour y arriver, alors prévoyez de passer la nuit dans un des établissements de la région, par exemple:  Apartahotel Valle de Rodellar cet établissement est ouvert toute l’année, on y mange très bien, les Mobil-Homes sont équipés avec cuisine, salon et chambres pour un prix très raisonnable.

Randonnée faite avec Bernard.

.

Entrée du village de Rodellar après avoir marché 300m depuis l’hôtel.

.

Depuis l’entrée du village, prendre à droite, panneau: Virgen del Castillo et Cheto.

.

Après 20 minutes de marche depuis l’entrée de Rodellar, nous arrivons au petit village de Cheto.

Bien qu’il n y est pas de population fixe, ce petit village de Cheto n’est pas abandonné.

.

Suivre le sentier Pozo Nieve – Bagüeste (altitude 819m).

.

.

Le sentier file vers le Nord-Est.

.

Lever de soleil sur la Sierra de Guara.

.

Un très joli cairn qui vous invite à s’orienter à 90° vers le Nord-Est.

.

.

Le sentier serpente à travers la garrigue.

.

Puis descend vers le Nord.

.

Croisement altitude 828m (30 minutes depuis le départ)

Continuer tout droit toujours vers el Pozo Nieve – Bagüesteen  en laissant à gauche le sentier descendre à la Virgen del Castillo.

.

L’itinéraire prend ensuite de la hauteur à l’écart du canyon du Mascún.

.

Après 1h15 de marche, l’itinéraire atteint les 1100m d’altitude avec une superbe vue sur le Canyon.

.

La vue au loin sur le village abandonné d’Otin où nous passerons dans environ 4 bonnes heures de marche.

.

.

Croisement 1130m (1h35 depuis le départ)

Laisser à droite l’itinéraire del Pozo pour descendre dans le pierrier panneau Letosa.

.

Petit pierrier d’une centaine de mètres qui faut descendre,

puis suivre le sentier qui continue à droite et qui reprend de la hauteur.

.

Pour arriver presque au point culminant de cette randonnée (1170m).

.

.

.

La vue sur les Pyrénées enneigés après 2h de marche.

.

Côté Tozal de Guara (2077m)

que l’on voit au loin à droite, la neige n’a pas encore recouvert le sol Aragonais.

.

Petite pause photos.

.

Vers les Pyrénées où l’on peut voir le Mont Perdu et ses 3355m d’altitude.

.

L’église de Bagüeste.

.

Le col d’Añisclo avec à gauche le Mont Perdu (3355m) et à droite les trois sœurs.

.

Dame Nature s’est amusée à sublimer notre imagination, superbe !

.

.

Le fond du Canyon du Mascun.

.

Après avoir franchit el Barranco Cañada qui était à sec comme d’ailleurs tous les barrancos du secteur.

.

Nous atteignons enfin le panneau « Saltador de las Lañas » 2h50 depuis notre départ.

Nous laissons à droite l’itinéraire vers Letosa pour descendre à gauche vers les falaises où se cache le Salto de las Lañas.

.

Le sentier bien cairné, descend jusqu’au lit du Mascún à travers une belle et aérienne vire sculptée dans la roche.

.

Une petite vue sur notre retour par les vires.

.

La suite.

.

Le sentier descend à travers la garrigue jusqu’au début de la vire taillée dans la roche.

.

.

Début de la vire où se trouve quelques chèvres sauvages.

.

Les petits chevreaux n’ont vraiment pas le vertige !

.

Aucune difficulté si ce n’est de bien rester à droite.

.

La magnifique vue sur le début du Canyon du Mascun.

.

.

L’arrivée au Saltador de las Lañas (980m) nous avons mis 3h20 de marche (petites pauses comprises).

(Compter 3h30 depuis Rodellar).

.

La cascade ne coule pas, pour la voir tomber dans la piscine, il vous faudra venir au printemps.

Cliquer ici pour voir la cascade

.

Nous traversons le ruisseau du Mascun pour commencer à remonter de l’autre côté en direction du Sud.

.

Une multitude de vires naturelles.

.

Comme celle-ci.

.

L’itinéraire que nous avons emprunté pour accéder à la vire.

.

Vire Naturelle où se trouvait les chèvres sauvages.

.

Une des nombreuses cheminées de Fée.

.

Pas de mots, c’est magnifique !

.

.

Avec toutes ces vires, il est préférable d’avoir une bonne trace Gps pour ne pas prendre la mauvaise. Il y a des cairns de temps en temps mais pas suffisamment pour être sûr de ne pas se tromper !

.

Le paysage lui est fidèle à lui-même depuis ce matin.

De magnifiques cheminées de Fées ou sorte de grandes colonnes naturelles faites de roches friables tout le long de l’itinéraire, le plus souvent sédimentaires, et dont le sommet est constitué d’une roche résistant mieux à l’érosion.

.

.

L’église du village de Bagüeste qui lui aussi est un village abandonné de la sierra de Guara.

.

Grande colonne de roche naturelle.

.

Ce topo est réservé aux montagnards non pas parce que l’itinéraire est difficile,

.

mais par la dangerosité de certains passages comme celui-ci où la faute est interdite ! ! !

.

Il est difficile d’imaginer qu’il y a un sentier qui passe par là.

.

Attention:

Rester très vigilants et ne faites pas d’erreurs, ici un cairn vous indique qu’il faut remonter de quelques mètres.

.

Bernard sur un des passages où il vaut mieux regarder devant soi !

.

Oui, à gauche c’est chaud chaud ! ! !

.

Nous atteignons le point qui nous permet de traverser le ravin Raisén.

.

Suivre la faja del Mascun à gauche.

En cas de problème quelconque, vous pouvez continuer tout droit (Nord-N.O) et rejoindre le village d’Otin par une piste (1,8km).

.

Quand à nous, nous traversons el Raisén pour continuer vers rodellar en empruntant les vires.

.

Nous longeons la rive droite du Mascún à une haute altitude (1000m) avec des vues extraordinaires sur le canyon.

.

Encore une vire naturelle creusée dans la roche.

.

Après 4h00 de marche, nous nous arrêtons ici au niveau d’un éperon pour y casser la croûte.

Voir le panorama en HD sur 360°, cliquer sur les étoiles animées pour voir les autres panoramas et aussi sur les appareils photos:

.

Nous sommes restés un peu plus d’une heure sur ce promontoire à nous régaler devant tant de beauté !

.

.

L’embouchure où se trouve el Saltador de Las Lañas.

.

Avec derrière, la chaîne des Pyrénées partiellement enneigée.

.

Un Aigle Royal.

.

.

.

.

Après un peu plus d’une heure de pause, nous reprenons notre itinéraire toujours rive droite.

.

Des roches sculptées par le temps, Dame nature ici a fait des merveilles !

.

.

Magnifique, pas de mots . . . . . .

.

Des parties de roches pas plus épaisses qu’une feuille à cigarette.

.

Nous continuons notre chemin avec notre prochaine étape: le village abandonné d’Otin.

.

Nous quittons provisoirement le canyon du Mascun,

.

pour aller visiter le village en ruine d’Otín.

.

.

.

Village abandonné où la vie semble s’être arrêtée brusquement !

.

Revenir en arrière et suivre les panneaux qui indiquent: Rodellar.

.

Plus de photos sur le topo du village abandonnée d’Otin.

.

Après 20 minutes de marche depuis le village (1030m), prendre à droite la piste en direction du Sud-Est (Rodellar).

Ne partez pas tout droit, la vue est belle mais c’est du hors sentier !

.

En suivant une trace Gps existante, nous avons continué tout droit.

.

La vue est belle mais l’itinéraire est hors sentier avec une végétation assez haute.

.

.

Les vues quand à elles sont toujours aussi belles !

.

Nous récupérons le véritable itinéraire de Rodellar que nous n’aurions dû pas quitter !

.

Nos amis les bêtes de ce matin, elles nous auront accompagnées durant toute la journée.

.

Nous voilà de retour au-dessus du Canyon.

.

Magnifique.

.

Le sentier bien large descend maintenant dans le canyon avec des vues plus belles les unes que les autres.

.

.

.

La Ciudadela, encore une des merveille de cette randonnée.

.

.

Bernard sur le sentier descendant dans le canyon du Mascun.

.

.

.

La Ciudadela et ses aiguilles.

.

.

.

Rio de Mascun qui est complètement à sec, suivre les cairns.

.

A la bifurcation, suivre Rodellar ou tout simplement le lit de la rivière jusqu’à Rodellar.

.

Nous arrivons au niveau du Dauphin du Mascun comme on l’appelle ici.

.

Il a la forme d’un Dauphin, surtout de l’autre côté.

.

Passage du gué avec de l’eau plus ou moins haute en fonction de la période choisie durant l’année.

.

.

La vue du Dauphin côté opposé à tout à l’heure.

.

Cette fois-ci il ressemble vraiment à un Dauphin.

.

Depuis le bas, le sentier monte le long de la rive gauche, en passant par les murs d’escalade.

.

.

.

Le village de Rodellar est en vue.

.

.

Retour au village de Rodellar.

Compter 3h00 depuis el Saltador de Las Lañas et 6h30 au total sans les pauses.

72 photos complémentaires de notre sortie en Sierra de Guara (Aragon)

.

Après cette magnifique balade, nous quittons Rodellar

 avec sur la route menant à Huesca de très beaux oliviers centenaires.

.

Puis la traversée des Pyrénées sous la neige au niveau du Pourtalet.

Voir le topo de Bernard sur son blog: Sierra de Guara : boucle autour du Barranco de Mascún

Retour-Haut-de-Page

About The Author

9 Comments

  1. JOAQUIN ASCASO

    He recorrido algunos tramos y parajes que son parte de « la gran vuelta » que tu nos muestras tan bellamente y muy didáctica, pero nunca la he hecho completa. Con tu « topo » la he realizado virtualmente. Gracias Mariano.Saludos

  2. Judith

    Magnifique ! Je connais une partie (que ce soit à l’ouest ou à l’est du río Mascún, mais malheureusement on n’est pas allé jusqu’à la cascade. A refaire donc un jour, mais jusqu’au bout !
    Merci du partage, trop beau !

  3. jmd65

    Bonjour Monsieur Mariano
    Après avoir parcouru ces 2 vires séparement (au départ de Las Bellostas), j’avais dans l’idée de les refaire en une seule sortie . Voila que votre reportage me conforte dans mon idée. C’est un superbe secteur très dépaysant.
    Merci pour tous vos reportages.
    Amitiés
    Jean-Marc

  4. bouchs serge

    bonjour et merci pour ces belles images , je vais l’inscrire cette randonnée sur mon agenda pour le printemps prochain. a bientot pour de nouvelles aventures

  5. Pellissa

    Superbe Mariano et merci…..

    Avec peut être le moment de citer ce beau poème d’un illustre marcheur….

    Proverbes et paraboles, Antonio Machado – Poesie.net
    https://www.poesie.net/macha4.htm

    Jose Francisco

  6. ORIA

    Bonjour,
    voilà une magnifique rando bien préparée pour le printemps prochain…. Merci.
    Cordialement.
    Philippe

  7. Serge Sentenac

    Bonjour Mariano
    Une bonne journée pour profiter de tes topos, la nature nous offre de magnifiques paysages que tu nous permets d’admirer !
    Amitiés
    Serge

  8. bernard Boutin

    Très belle boucle complètement dépaysante. Un peu longue, il vaut mieux la faire quand les jours sont plus longs pour s’accorder de bonnes pauses et ainsi admirer une nature tellement différente de nos Pyrénées, pourtant si proche d’elles.
    Merci Mariano de m’avoir invité à être le « way-point » de cette sortie. Il est vrai que les photos, en montagne, gagnent à avoir des personnages dans l’objectif pour marquer l’échelle ou la direction. Un rôle auquel je me prête bien volontiers.
    L’ApartHotel à Rodellar est très bien pour y séjourner plusieurs jours. Une alternative à Alquezar.
    Bref, une direction à reprendre très vite…
    A plus sur les sentes.

  9. sadran

    Une merveille. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais un cairn, c’est quoi ?

Liens utiles

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

      refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 4 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Catégories

Contact Mail