Sélectionner une page

Trilogie au massif d’Aspe avec les Pics: Llena de Bozo (2559m), Llena de la Garganta (2599m) et Pic d’Aspe (2645m)

Trilogie au massif d’Aspe avec les Pics: Llena de Bozo (2559m), Llena de la Garganta (2599m) et Pic d’Aspe (2645m)
  • Déniv: +1700m – (3h15+1h15+1h00+2h30)= 8h – 16 km Niv: Montagnard
  • Date: le 24.08.2019 – Espagne (Aragon) – Départ: Candanchú (1570m)

Llena de Bozo (2559m), Llena de la Garganta (2599m) et Pic d’Aspe (2645m)

en boucle par le Pas d’Aspe et le vallon de Tortiellas depuis Candanchú.

Très belle course dans un cadre sauvage de toute beauté, qui vous fera découvrir  3 beaux sommets, ils ont fière allure  mais pas à la porté du simple randonneur, bien lire le topo avant de vous lancer sur ce parcours qui demande un bon sens de l’orientation afin de ne pas se retrouver dans une des nombreuses barres rocheuses du circuit et de pouvoir profiter sereinement de ce parcours à la beauté sauvage incomparable.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

.

Difficultés: Bien lire ce qui suit:

  1. Le Pas d’Aspe: Il est préférable de faire la boucle dans le même sens que ce topo pour avoir les meilleurs conditions. En début de saison ou après de fortes précipitations, le débit du torrent plus important peut empêcher de changer facilement de rive et les embruns plus fort gardent les rochers mouillés, dans ce cas il faut escalader les rochers sur le côté, ce qui augmente le niveau de difficulté à III voir III+ au lieu des II+ par temps sec.
  2. Orientation: Il est préférable d’avoir une trace Gps pour ne pas trop s’égarer du vrai itinéraire, à défaut de Gps, bien lire le topo pour ne pas se retrouver dans une des nombreuses barres rocheuses.
  3. La descente depuis le Pic Llena de la Garganta: Descendre vers l’Ouest en perdant 110m de dénivelé et en parcourant 300m de distance avant de pouvoir basculer à gauche vers 2486m par des couloirs raides (bien lire le topo).
  4. Le retour: La descente par le couloir Nord (Vallon de Tortiellas) suivant les saisons peut être tardivement enneigée ce qui peut nécessiter l’usage des crampons/Piolet.
  5. Échappatoire: Pour la descente et/ou pour éviter le Pas d’Aspe : Par la brèche d’Aspe (Paso de la Garganta de Aspe 2431m), la Table d’Aspe et le col de Causiat.

.

Départ depuis la station de Candanchú (1570m) Randonnée faite avec Gilles.

.

Suivre la piste en direction du Sud-Ouest, puis juste avant le pont vers 1630m, suivre le sentier à droite qui file vers l’Ouest.

.

Col frontière de Causiat (1630m).

.

Carrefour des itinéraires du Lac d’Estaens et du parking de Sansanet.

(continuer tout droit sur le GR11 en direction de la forêt)

.

Un court passage en forêt.

.

Après 5 à 10 petites minutes de marche dans la forêt vers 1595m, laisser le GR11 à droite.

.

Et continuer tout droit en traversant le pierrier en dévers mais sans difficulté.

.

L’arrivée au Pas d’Aspe.

.

Une jolie vasque au début de la montée (40 minutes depuis notre départ).

.

Rien de bien difficile par temps sec, mais attention en fonction de l’enneigement de début de saison ou après de fortes précipitations, le débit du torrent peut-être beaucoup plus important et avec des rochers mouillés, le niveau de difficulté passe de II à III voir III+.

.

Nous concernant et avec ce beau temps que nous avons aujourd’hui,

aucun problème pour nous hisser rapidement en haut du Pas d’Aspe avec une vue sur les 3 sommets qui nous attendent.

.

Ça monte, vous l’imaginez bien avec une sente qui s’efface par endroits.

.

.

Un vallon très sauvage d’une rare beauté !

.

Petite pause en mode camouflage pour photographier une harde d’Isards.

.

Nous remontons tout le vallon  en direction du Sud-S.O.

.

Caillasses et gros blocs au programme pour cette courte montée dans ce beau vallon sauvage.

.

Vers 1960m, suivre le GR11 qui monte par cette petite vire (Nord-N.O).

.

La vue derrière nous sur ce beau vallon et le Pas d’Aspe avec au loin le Pic du Midi d’Ossau.

.

Pas de difficulté jusqu’à présent.

.

La vue sur le deuxième sommet de notre trilogie d’aujourd’hui, Llena de la Garganta (2599m).

.

L’itinéraire balisé en rouge et blanc (variante du GR11) grimpe vers le Nord-N.O.

.

Beaucoup plus agréable que les blocs du vallon d’Aspe.

.

Le premier sommet: Llena del Bozo (2559m) que nous allons contourner par la droite pour le gravir.

.

.

L’itinéraire monte ensuite en effectuant 1 ou 2  lacets jusqu’au Port de Aisa.

.

Port de Aisa (2260m).

.

Panorama en direction de la France.

.

.

Depuis le Port de Aisa, rejoindre directement le fil de crête.

.

.

2h45 depuis notre départ.

.

La vue sur le vallon de Igüer.

.

Je pense qu’il est possible de rejoindre le sommet en restant sur le fil de crête à gauche, mais ne connaissant pas

nous préférons rester sur le vrai itinéraire et rejoindre cette petite brèche pour basculer de l’autre côté.

.

La vue derrière nous avec le Visaurin qui se dévoile au fond avec ses 2669m d’altitude.

.

L’itinéraire depuis notre départ est bien balisé et bien cairné, aucun soucis.

.

Des Edelweiss.

.

Le terrain change après la petite brèche.

.

.

Aucune difficulté si ce n’est comme à chaque fois dans les pierriers, un pas devant pour deux derrière !

Vaut mieux choisir la progression sur les blocs plutôt que la sente dans la pierraille.

.

Petite pause pour Gilles qui ne s’était pas rendu-compte qu’un jeune Isard était derrière lui !

.

Pas farouche ce jeune isard, magnifique !

.

La suite est simple, se diriger vers la crête, la suivre un peu et grimper au sommet.

.

Petite brèche à gauche en direction de l’Ossau.

.

La crête à droite qui à mon avis est facile depuis sa base.

.

.

Les derniers mètres d’ascension pour le premier sommet de notre trilogie.

.

Gilles et Mariano au sommet de la Llena del Bozo (2559m) 3h10 pauses comprises.

(Compter 3h15 sans les pauses)

.

Gilles était curieux de savoir comment je procédai pour le panorama à 360°, c’est simple:

Une moyenne de 20 photos sur un même axe sur 360° avec un chevauchement des photos d’au moins 20%.

.

Le résultat après le traitement à la maison, c’est en cliquant sur la caméra jaune:

Cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant en bas à gauche pour basculer entre les Panoramas:

.

Panorama depuis le sommet vers le Nord-Est avec le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Après 10 petites minutes au sommet, en route pour le deuxième sommet qui est en face de nous:

El Pico Llena de la Garganta (2599m).

.

Rester à gauche du fil de crête et le suivre en direction du Sud sur 200m de distance.

.

Non ! C’est un peu trop à-pic ici !

.

Descendre environ 200m, puis au niveau du cairn vers 2645m, descendre à gauche.

.

Couloir pentu à descendre, bâtons utiles.

.

.

En y allant doucement et par temps sec, pas de soucis.

.

La suite pour rejoindre la brèche Wallon ne pose pas de problème.

.

L’itinéraire à suivre depuis la brèche Wallon.

Suivre la sente dans le pierrier, puis quelques mètres avant la brèche, s’orienter à gauche et monter à l’étage supérieur par une cheminée facile.

.

.

 La Brèche Wallon (2345m).

.

Suivre la sente dans la pierraille sans descendre trop bas pour éviter de remonter par la suite.

.

La cheminée ou couloir.

.

La sente qui nous a amenée jusqu’ici.

.

Vers 2390m, un peu avant la brèche, s’approcher de la paroi à gauche.

.

Après quelques mètres en suivant les cairns.

.

Grimper cette cheminée ou couloir pas très difficile.

.

Niveau: II+

.

Par temps sec, aucune difficulté.

.

Gilles sur le fil de crête au-dessus de la barre rocheuse que nous avons contourné par la droite.

.

Derrière nous, la vue sur le sommet que nous venons de descendre, ça fait peur et pourtant nous n’avons pas eu de difficulté.

.

Le reste de l’itinéraire pour le second sommet est une formalité.

.

Encore une petite brèche, toujours vers l’Ossau.

.

Encore un petit effort pour nous hisser sur le second sommet de ce beau périple en vallée d’Aspe.

.

L’arrivée au sommet du Pic Llena de la Garganta (2599m) 4h10 depuis le départ et 1h00 depuis le premier sommet.

(Compter 1h15 depuis Llena del Bozo et 4h30 depuis le départ).

.

Rencontre au sommet avec Pierre habitant à Saint-Jean-Pied-de-Port.

.

Mariano et Pierre.

.

Et encore une avec Gilles et moi.

.

Cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant en bas à gauche pour basculer entre les Panoramas:

La vue en direction du Visaurin.

.

Le vallon d’Aspe que nous avons remonté depuis le Pas d’Aspe ce matin.

.

.

Panorama vers le Sud-Ouest.

.

Vers l’Ossau avec à droite le Pic d’Aspe, dernier sommet de notre trilogie.

.

La Collarada (2886m).

.

Vers les Aiguilles d’Ansabère.

.

Vers le Pic d’Anie (2504m).

Après une pause longue de 1 heure pour nous restaurer, la suite du troisième sommet:

.

Pour descendre le versant Est du Pic Llena de la Garganta , il faut aller chercher loin pour trouver une faiblesse dans cette muraille vertigineuse. Il faut suivre en direction du Sud-S.O sur environ 300m de distance et en perdant 110m de dénivelé. Vers 2486m suivre à gauche l’itinéraire cairné.

.

Par temps sec et en y allant doucement, pas de problème.

.

Encore une fois, bâtons très utiles.

.

Mariano dans le couloir.

.

Nous arrivons à la base de la paroi du versant Sud de la Garganta.

.

N’essayez pas de descendre par un autre endroit, si non vous risquez de vous mettre en danger !

.

.

Suivre en longeant la base de la paroi vers l’Est.

.

Mariano.

.

Le Pic d’Aspe n’est plus très loin, encore 50 minutes.

.

On voit bien derrière nous le cairn qui marque la fin du couloir accédant à la base de la paroi.

.

Le restant de l’itinéraire jusqu’au pic d’Aspe ne comporte plus de difficulté.

.

Encore de la pierraille.

.

L’arrivée au Paso de la Garganta.

.

Gilles.

.

.

Paso de la Garganta de Aspe (2431m),

.

voie normale venant de Candanchu.

.

Depuis el Paso de la Garganta, suivre l’itinéraire cairné montant à la brèche (au pied du Pic d’Aspe).

.

La nature depuis plusieurs millions d’années a fait ici des merveilles !

.

On comprend mieux pourquoi en regardant le sommet du Pic Llena de la Garganta,

qu’il est préférable de bien suivre le bon itinéraire pour la descente, si non c’est plus que chaud ! ! !

.

Vers le Sud, avec la partie Lapiaz qu’il faut franchir en partant depuis la vallée du Val d’Aisa.

.

(voir le topo Ici)

.

Encore une jolie vue sur ce beau sommet del Pico Llena de la Garganta (2599m).

.

L’arrivée à la brèche par où nous descendrons au retour.

.

Des fossiles de coquillages.

.

Depuis la brèche, compter 5 petites minutes pour la montée au sommet.

.

L’arrivée au sommet du Pic d’Aspe (2645m) avec une vue assez large d’une partie de notre périple.

Compter 5h30 depuis le départ et entre 2h à 2h30 pour le retour.

.

Gilles et Mariano au sommet du Pic d’Aspe (2645m) ou aussi appelé el pico de la Garganta d’Aisa, ou pico de Aspa.

.

Cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant en bas à gauche pour basculer entre les Panoramas:

Cliquer sur le panorama Annoté du Pic d’Aspe pour voir les altitudes et le nom des sommets.

.

Vers le Nord.

.

.

Beaucoup de monde par rapport au deux premiers sommets.

.

Vers la Collarada (2886m).

.

Los Mallos de Lecherin (2462m).

.

La station de Candanchu, départ de cette belle boucle.

.

Le petit passage dans la vire de ce matin montant au Port de Aisa.

.

Pico Llena del Bozo (2559m) premier sommet de notre trilogie.

.

Vers le Pic d’Orhy (2017m).

.

Le Castillo de Acher (2390m).

.

Le lac d’Estaens (1754m).

.

Plein de belles photos comme ici le massif du Balaitous (3144m).

.

Le Lac de IP (2152m).

.

La belle boucle que je voulais faire avec le Pic Lecherin (2567m), El Sombrero (2562m) et la Garganta de Aisa que j’avais planifié, mais pour des raison de timing, nous n’avions fait que la petite boucle avec Judith mais qu’elle belle boucle magnifique, c’est ici.

.

Pic Lecherin (2567m), El Sombrero (2562m).

.

La vue vers le vallon de Tortiellas par où nous allons descendre pour le retour.

.

Retour à la brèche (2580m).

.

En cas de névés tardifs de début de saison et dans le cas où vous ne seriez pas équipé,

retour par la voie normale del Paso de la Garganta de Aspe (2431m).

.

Depuis la brèche (2580m) descendre le pierrier versant Nord.

.

C’est un peu raide mais ça va, le couloir n’est pas très long.

.

La vue derrière nous sur le couloir à descendre.

.

Suivre bien les cairns qui s’orientent légèrement à droite.

.

.

.

Vers 2430m, suivre à droite (Nord),

.

puis descendre vers l’Est.

.

Pour la suite, suivre le vallon de Tortiellas en restant bien à gauche.

.

.

Itinéraire bien cairné.

.

Le massif du Pic d’Aspe où nous étions.

.

Rejoindre la base de la paroi à gauche.

.

.

Suivre en direction de l’Est.

.

Un vallon très sauvage.

.

Une vue derrière nous sur ce beau massif du Pic d’Aspe (2645m).

.

.

Après avoir longé la base de la paroi, continuez toujours en direction de l’Est vers une petite vire aérienne mais facile.

.

.

Gilles sur la petite vire.

.

Pas de difficulté en l’absence de neige.

.

En gros ce que nous venons de descendre.

.

La vire est équipée d’un câble,

certainement pour les trailleurs qui empruntent le vallon lors de la course Canfranc Trail.

.

Sentier qui va rejoindre les pistes et la station de Candanchu.

.

Prendre la piste de droite puis à gauche en suivant.

.

.

.

Nous passons à côté du Gouffre de Tortiellas que j’ai descendu avec Jean-Luc il y a 1 mois (voir ici)

.

.

Les derniers mètres.

.

.

Nous avons mis 1h45 pour le retour sans s’arrêter, prévoyez entre 2h et 2h30 et 8h00 pour la boucle.

.

Un peu rincé, oui c’est ma première grosse randonnée de l’été après 3 semaines de randonnée dans les Alpes en mode cool. Les montées pour faire les deux derniers sommets m’ont fait un peu mal aux jambes sur un terrain pas très roulant. Mais quel bonheur d’avoir partagé cette magnifique boucle avec toi Gilles, merci pour m’avoir organisé cette belle boucle sauvage dans cette magnifique vallée d’Aspe, et dire qu’il y a plein de randonneurs qui ne connaissent par cette vallée, ils ne savent pas ce qu’ils manquent !

.

170 photos pour un topo !

C’est rare car depuis quelques années je m’efforce à ne plus dépasser les 100 photos par topo pour passer moins de temps au post traitement (Ordi) et pour gagner un peu de bande passante au niveau de mon serveur. Pour ce topo, j’ai enfreint un peu la règle mais il aurait était dommage de ne pas tout montrer, tant pour la beauté des paysages variés et sauvages que pour la sécurité pour ceux qui voudront l’entreprendre. 170 photos sur les 1000 de prises lors de cette randonnée, ça va !

A propos de l'auteur

8 commentaires

  1. Isabelle

    Bravo à vous deux ! Magnifiques photos.

    Bisous à Gilles, mon grand frère adoré 😉

  2. Gonzalo Lucini

    Hola Mariano: très intelligent parcours qui permet de relier les trois sommets à la place de les faire séparément ( comme dans mon cas il y a longtemps ) depuis le Sud ( Valle de Aísa ). En plus, très près de ma maison d´été à Jaca, ce que signifie que, après mes  » vacances tout-Pyrenées  » tu continues à me faire augmenter la liste de randos à faire !!
    Saludos desde Madrid. Hasta pronto.

  3. liliane

    Bonjour Mariano
    Vous avec passé les règles, toutes ces photos de la randonnée sont superbes.
    le paysage est merveilleux mes très rocheux

    Courage pour faire un si grands topo avec toute ces magnifiques images qui sont comme des cartes postales
    Merci de nous en laisser profiter

    Amitiés

  4. serge

    Bonjour Mariano
    Superbe boucle avec de magnifiques vues, faut quand même être un peu en forme, mais les efforts sont récompensés !
    Amitiés
    Serge

  5. Domy

    Superbe sortie que j’ai faite dans un autre ordre,que de beaux paysages dans et autour du cirque d’Aspe,j’y suis allé trois fois mais l’année prochaine j’y repart en faisant ta boucle,merci à plus

  6. françoise

    Superbe !!!!
    Quelle belle « balade » : beau temps, panoramas, contrées sauvages, images époustouflantes de beauté ! ….
    Mais quelle forme Mariano !!!! Merci pour ce partage qui fait rêver …. 🥰
    Bravo à tous les deux !! 👏 Bises

  7. florence

    superbe, une belle rando qui donne envie, des paysages magnifiques, quel secteur ! bonne journée mariano, bisous

  8. gilles

    Bonjour Mariano,

    Merci d’avoir bien voulu m’accompagner pour ce magnifique circuit.

    Pour une première rencontre sur le terrain c’était pas mal et le spectacle a été au rendez-vous.

    Le topo est parfait (comme d’habitude), chapeau pour le travail colossal devant l’ordinateur !

    J’ai encore quelques boucles sympas en attente dans mes tablettes …

    A bientôt,

    Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie Topopyrénées

Commentaires récents

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Contact Mail

S’abonner au site Topopyrénées

Entrez votre adresse e-mail

Entièrement gratuit Voir Ici

Archives