Le pic de l’Estibète (1851m) et le Soum de Granquet (1881m) en boucle depuis le col de Spandelles (1378m)

  • Déniv: +680m – (1h45+0h45+1h30)= 4h00 – 8 km Niv: Randonneur
  • Date: le 27.02.2021 – Hautes-Pyrénées – Départ: Col de Spandelles (1378m)

Un peu délaissé par son voisin le Soum de Granquet, le pic de l’Estibète mérite d’être gravi en boucle ou avec le Granquet. Pour avoir fait les deux séparément, le Pic de l’Estibète aux allures élégantes possède un panorama aussi beau que le Soum de Granquet et son itinéraire de montée est beaucoup plus joli à faire que son voisin.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Pas de difficulté en l’absence de neige et par une journée de beau temps. Le parcours de crête entre les 2 sommets, ne comporte pas de passage avec une sensation de vide, idéal pour ceux qui sont sujet au vertige !

La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ de cette randonnée depuis le col de Spandelles (1378m).

La route menant au col de Spandelles depuis Ferrières est très souvent fermée en hiver, renseignez-vous avant de partir et prévoyez en cas de fermeture, de monter au col par la route d’Argelès-Gazost. En cas de neige, vous aurez la possibilité de stationner à l’intersection de la route menant au Gîte refuge du Haugarou (+2km pour 200m de dénivelé en plus). Voir Inforoute 65

Quelle surprise en arrivant au col de Spandelles vers 8h45 en voyant cette extraordinaire mer de nuages à mes pieds et ce ciel bleu magnifique qui ne va pas me quitter de la journée. Une sortie qu’il ne fallait pas manquer, les images qui vont suivre sont d’une beauté époustouflante !

.

Depuis le col, suivre le sentier qui monte dans la forêt (Nord-N.E).

.

Après avoir appelé plusieurs copains la veille pour effectuer cette randonnée, personne n’était libre. C’est donc, en solo que je m’apprêtais à faire cette jolie petite boucle jusqu’au franchissement du promontoire rocheux boisé (1415m) où quelqu’un m’attendait ?

.

Quel heureuse surprise de rencontrer Serge caché derrière un arbre !

Heureusement que je n’ai pas changé de randonnée entre hier et aujourd’hui.

Ce n’est donc pas en solo que j’ai effectué cette randonnée mais avec mon ami Serge, et quelle randonnée ! Une des plus belles à ce jour avec une merveilleuse mer de nuages qui ne nous a pas quittée de la journée, y a des jours comme ça dans lesquelles toutes les étoiles sont alignées pour nous montrer la montagne dans toute sa splendeur.

.

Après avoir franchi le promontoire rocheux, l’itinéraire descend à découvert vers le Nord-N.E jusqu’au col d’Ansan.

.

La vue vers l’Est depuis le col d’Ansan (1388m) 10 à 15 petites minutes depuis le départ.

.

L’itinéraire.

.

Au panneau (1420m), prendre à gauche un petit sentier montant doucement à flanc vers le Nord-Ouest,

pour ceux qui veulent grimper uniquement au Soum de Granquet, prendre à droite.

.

La belle mer de nuages stable que nous avions au col de Spandelles commence à remonter, ce qui n’est jamais bon signe pour la suite.

.

Elle remonte légèrement mais restera sable jusqu’à notre retour pour notre plus grand bonheur à tous les deux.

.

Les sommets enneigés se distinguent très bien comme le Pic de Latte de Bazen (2472m) et le Pic de Ger (2613m).

.

L’itinéraire pour la montée au Pic de l’Estibète ne comporte pas de difficulté en l’absence de neige,

.

il passe entre quelques rochers et continue son ascension en écharpe vers le Nord-Ouest.

.

Quelques passages en devers sur des pentes herbeuses, soyez vigilants !

.

.

Serge sur le sentier montant à l’Estibète.

.

.

Il n’y a pas de mot pour décrire un paysage comme celui-ci !

.

Vers le petit Gabizos.

.

Après une portion un peu raide, on atteint une sorte de petit col (1580m) sur un éperon.

.

.

Le petit Gabizos (2639m).

.

L’arrivée au petit col (1580m).

.

Magique !

.

Point de vue remarquable depuis cet éperon.

.

L’itinéraire se poursuit toujours sur un sentier bien marqué jusqu’au point 1660m.

.

.

L’arrivée à une sorte de col sans nom (1660m).

.

Le pic de l’Estibète est tout là-haut à droite.

.

Grimper franchement à droite pour atteindre la crête entre le soum d’Arrouy et le pic de l’Estibète.

.

Le sentier toujours versant Ouest, remonte cette crête élégante, dominant des abrupts à l’Est mais ne présentant pas de difficulté.

.

Il n’est pas nécessaire de suivre la crête, rester un peu en contrebas en suivant la sente bien visible.

.

L’arrivée de Serge au sommet avec un paysage grandiose derrière lui.

.

Pic de l’Estibète (1851m) compter 1h45 depuis le départ (pour info: nous avons mis 1h30).

.

Une mer de nuages comme je l’ai rarement vue depuis toutes ces années que je randonne.

.

La ville de Pau est quelque part là-dessous !

.

Serge et Mariano au sommet de l’Estibète (1851m).

.

Cliquer sur le menu déroulant en bas à gauche ou sur les étoiles animées en rouges pour visualiser les 4 Panoramas:

Panoramas sur 360°

.

Panorama vers l’Ouest.

.

Vers le Moulle de Jaüt (2050m) avec au loin le Pic d’Anie (2504m).

.

Après être restés 25 minutes au sommet,

.

nous reprenons notre marche pour atteindre le deuxième sommet qui est le Soum de Granquet (1881m).

.

Pour rejoindre le Soum de Granquet, aucune difficulté en l’absence de neige.

.

Bien suivre le fil de crête jusqu’au Soum de Granquet en passant par le Soum d’Arrouy.

.

Pour ceux qui ne font que l’Estibète, revenir par le même itinéraire que la montée.

.

Pour les autres, restez sur le fil de crête ou à proximité sur le versant Ouest.

.

Cette randonnée peut se faire une grande partie de l’année,

à la fin de l’hiver ou en début de printemps garder en mémoire de ne pas oublier vos crampons/piolet en cas.

.

Il peut y avoir des passages de névés très courts à franchir et sans crampons/piolet, il serait dommage de faire demi-tour !

.

Aujourd’hui, ils resteront dans nos sacs à dos.

.

La vue derrière nous depuis le Soum d’Arrouy (1836m) qui est une petite bosse se trouvant entre les 2 sommets.

.

Le cirque de l’Estibète est encore bien enneigé !

.

La crête est facile et pour ceux qui sont sujets au vertige,

vous pourrez toujours descendre de quelques mètres sur le versant Sud sans danger.

.

.

Serge sur la crête reliant l’Estibète au Soum de Granquet.

.

L’arrivée au Soum de Granquet.

.

Soum de Granquet (1881m) Compter 45 minutes entre les 2 sommets.

.

La vue sur l’Estibète (1851m) depuis le Soum de Granquet (1881m).

.

Le cirque de l’Estibète.

.

C’est parti pour le 360°

.

.

Panorama vers l’Ouest avec les nuages qui commencent à se lever sur la vallée de Ferrières.

.

Balaitous (3144m), Palas (2974m) et Petit Gabizos (2639m).

.

Le Balaitous (3144m).

.

Le massif du Palas.

.

Zoom sur le Palas (2974m).

.

Le Pic d’Anie (2504m) distant de 37 km.

.

Panorama vers l’Est avec le Montaigu et le Pic du Midi de Bigorre.

.

Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Une grande partie de la crête qui relie l’Estibète au Soum de Granquet.

.

La mer dans la plaine est toujours présente pour notre plus grand bonheur !

.

Les vautours fauves commencent à se lever dans le ciel,

signe que la belle mer de nuages que nous avons eu depuis ce matin, commencent à se lever.

.

Un intrus ?

.

Il est très beau et la photo est magnifique.

.

Je vous rassure, ce chien n’est pas tout seul,

il est suivi par deux jeunes randonneurs partis de Ferrières (+1400m de dénivelé).

.

Vers les Aiguilles d’Ansabère.

.

Le Moulle de Jaüt (2050m).

.

Après une petite heure au sommet pour admirer ce fabuleux paysage et un bon petit casse-croûte,

.

le retour par le versant Sud-Est.

.

Suivre la crête un peu aérienne (Nord-Est) mais sans danger si l’on reste légèrement à droite.

.

Nous laissons définitivement le Soum de Granquet derrière nous.

.

Le Cirque de l’Estibète qui est encore bien enneigé.

.

La mer de nuages elle, n’a pas bougée depuis ce matin, un régal !

.

Depuis le col sans nom vers 1813m d’altitude, suivre le sentier qui descend versant Sud-Est.

.

En l’absence de neige vraiment aucune difficulté.

.

Quelques névés à traverser mais sans danger.

.

Retour à la bifurcation des itinéraires Estibète/Granquet (1420m),

reprendre le sentier du col d’Ansan (1388m), puis la montée au promontoire rocheux boisé (1415m).

.

Retour au col de Spandelles (1378m)

1h10 depuis le Soum de Granquet (compter 1h30 pour une descente tranquille).

Des photos d’une magnifique beauté tout au long de cette sortie où Dame Nature nous a franchement gâtés !

Merci à Serge de m’avoir rejoint pour cette très belle randonnée.

13 réponses
  1. Marie GUÉLAT
    Marie GUÉLAT dit :

    Mariano

    Randonnée faite en reconnaissance ce 9 juin 2021, tout est conforme à ton tracé…

    Pic de l’Estibète et Soum de Granquet…

    Quelques passages assez techniques… s’adressant à des randonneurs expérimentés…💪🤣
    Superbes paysages et merci pour ton travail…
    Que de beautés.

    Répondre
  2. Hayet
    Hayet dit :

    Mais quelles photos extraordinaires!!! Cette mer de nuages est un poème, un orchestre, une symphonie, un art digne de notre mère Nature !! Merci Mariano pour ce magnifique partage, Amicalement, Muriel

    Répondre
  3. Denis BOISSIERE
    Denis BOISSIERE dit :

    Bonsoir, c’est effectivement un beau circuit, on peut parfois apercevoir des isards dans le cirque. Mer de nuages, j’en sais quelque chose, j’étais dedans en vélo pas trés loin d’ailleurs! Bonne soirée.

    Répondre
  4. Marie pierre
    Marie pierre dit :

    Superbes photos Mariano.
    Comme je te disait je vais me l’essayer semaine prochaine. Ça donne trop envie. 😍
    Merci encore de tes partages.
    La bise. MP

    Répondre
  5. Jean-Jacques CREQUIGNE
    Jean-Jacques CREQUIGNE dit :

    Magnifiques ces photos avec cette mer de nuages !
    Vous étiez un peu dans mon jardin. Et comme je ne savais
    où sortir hier, je suis parti dans vos traces.
    Hormis quelques isards sur le Granquet et sur les flans
    de l’Estibette, je n’ai croisé personne.
    A un jour prés, nous nous retrouvions tous les trois !
    A bientôt . Amicalement JJ

    Répondre
  6. Joaquín
    Joaquín dit :

    Mariano, una bellisima jornada entre el mar de nubes y el limpio azul del cielo. ¿ Qué más se puede pedir ? Creo que es un premio que mereces.Magníficas fotos.Saludos.

    Répondre
  7. Julien GAUDOU
    Julien GAUDOU dit :

    Je ne connais pas ce coin, plutôt le “sud” mais, effectivement c’est superbe! Quelle beauté ces paysages, et cette mer de nuage, j’en ai vu quelques unes mais jamais fait d’aussi jolies photos.

    Répondre
  8. Siguirilla
    Siguirilla dit :

    Déjà en temps normal j’aime beaucoup ce coin, mais je n’ai jamais eu la chance de le voir comme ça ! Vraiment les éléments étaient avec vous ce jour ! Merci pour ces photos magnifiques !

    Répondre
  9. Serge
    Serge dit :

    Salut mariano
    Effectivement une belle journée, c’était la troisième fois que je faisais cette boucle mais j’y prends toujours autant de plaisir ! même seul je l’aurais refaite ! Bien sur c’est mieux à deux !
    Les photos sont superbes, mais ça je n’en doutais pas !!!
    Amitiés
    Serge

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Répondre à Hayet Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...