Sortie hivernale au Pic Lavigne (2018m) depuis le pont de la Sagette (1238m) en aller/retour

  • Déniv: +850m – (2h30+2h00)= 4h30 – 8 km Niv: Montagnard
  • Date: le 31.12.2019 – Vallée d’Ossau – Départ: Pont de la Sagette (1238m)

Une très belle sortie hivernale avec un sommet que j’adore. Vous ne trouverez pas un meilleur endroit pour admirer et apprécier au calme le Pic du Midi d’Ossau (2884m). Il faut tout de même faire attention pour ceux qui voudront grimper en haut du Lavigne, lorsque les conditions d’enneigement sont difficiles, ne prenez pas de risques, la montée au Pic Lavigne est réservées pour les Randonneurs aguerris sachant marcher avec des crampons et surtout savoir comment utiliser un Piolet en cas de glissade.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: La montée au Pic Lavigne depuis le col est très raide et lorsque les conditions de neige sont difficiles, il est préférable de rester au col où la vue est déjà très sympa sur le Pic du Midi d’Ossau.

.

Important: En hiver, redoubler de vigilance et bien se remémorer les points essentiels décrits ci-dessous:

.

Départ depuis le Pont de la Sagette (1238m) au-dessus du lac de Fabrèges.

.

Pour le dernier jour de l’année 2019, petite sortie en solo près de chez moi en vallée d’Ossau pour aller photographier les Isards au col de Lavigne et si les conditions le permettent, la montée au pic Lavigne.

.

Compter entre 1h00 et 1h30 de montée dans la forêt de Lavigne pour environ 500m de dénivelé (2,5 km).

.

Sortie de la forêt vers 1762m d’altitude avec le lever de soleil sur le Pic de Cézy.

1h00 depuis le Pont de la Sagette, compter entre 1h00 et 1h30 si la neige est présente dès le départ.

.

Pour la cabane de Chérue, c’est tout droit en direction du Sud (compter un petit 1/4 d’heure).

.

L’arrivée à la cabane de Chérue (1810m) 1h35 depuis le départ (compter entre 1h30 et 2h00).

.

Charmante cabane avec tout le confort pour 3 : poêle, table et banc, sommier à ressort et matelas.

.

Sans aller à la cabane, depuis la petite crête vers 1800m, grimper en direction du Nord-Ouest.

.

La vue sur ma droite vers la station d’Artouste et le lac de Fabrèges.

.

La neige dure et cartonnée était présente 1km avant la sortie de la forêt, j’ai préféré ne pas chausser les crampons en y allant doucement mais là, à partir de la cabane, obligation de chausser les crampons et d’avoir le piolet.

.

C’est parti !

.

Le Pic Lavigne est en vue avec une montée finale sans trop de neige, l’ascension du Pic devrait pouvoir se faire.

La neige est dure et par moment tôlée mais avec les crampons aucun problème.

.

Après cette petite montée, il faut redescendre une cinquantaine de mètres de dénivelé puis grimper au col.

.

Stop !

Les isards sont bien au rendez-vous mais pas eu le temps de sortir mon gros objectif de 500mm.

120mm – 1/800 sec – ISO:100 – F7.1

.

Cette fois-ci j’ai sorti mon gros objectif de mon sac à dos en me calant bien sur la pente enneigée,

750mm – 1/800 sec – ISO:250 – F8

.

Alors oui, les photos sont sympa mais il y a un manque certain de piqué.

.

J’ai essayé tous les réglages possibles, mais Ils sont à plus de 300m de distance

et pour faire de jolies photos animalières pour moi il ne faut pas que le sujet dépasse les 100m.

.

Pour la suite de la randonnée, grimper directement au col Lavigne (Nord-Ouest).

Pour ceux qui grimpent au Pic Chérue par les crêtes Chérue/Lavigne, grimper à gauche de l’éperon.

.

.

L’arrivée au col de Lavigne (1913m).

2h00 depuis le départ (y compris ma pause photos Isards) compter entre 1h45 et 2h15.

.

Vers le J.P

.

Attention pour ceux qui montent faire l’ascension du Pic Lavigne avec le massif enneigé ! ! !

.

Ce versant est très souvent déneigée à cause de son versant Sud-Est et surtout par son inclinaison, mais aujourd’hui il reste encore un à deux névés qu’il faut traverser et je préfère pour plus de sécurité garder mes crampons au pieds.

.

Un Isard juste avant de passer la brèche vers 1950m,

celui-ci est près (~40m) mais mon 500mm (2,5 kg) est malheureusement dans mon sac à dos !

120mm – 1/1600 sec – ISO: 400 – F7.1

.

Après le passage par la petite brèche vers 1950m, l’itinéraire file vers le Nord-N.E.

Crampons/Piolet obligatoire en cas de neige sur cette partie qui est très raide (il vaut mieux être habitué à ce genre de terrain !)

.

La vue derrière moi.

.

L’arrivée à la base de la petite cheminée.

.

Après avoir passé 2 névés, il reste encore de la neige.

.

j’ai bien fait de garder mes crampons.

.

Je continue quelques mètres en bout de crête pour me déchausser.

.

Je laisse mes crampons/piolet ici pour la grimpette au sommet.

.

.

Retour à la base de la cheminée pour une petite escalade facile (Niv II+) sur des rochers (quartz blanc).

.

Il faut chercher un peu la première prise en prenant son temps,

pour ne pas trop galérer grimper légèrement à gauche de la fissure, les prises sont bien meilleures.

.

Mariano au sommet du Pic Lavigne (2018m)

Quel bonheur de pouvoir admirer ce beau paysage pour le dernier jour de l’année.

.

Cliquer sur le deuxième sommet annoté avec la possibilité de zoomer au plus près des cimes:

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Oui, le Pic du Midi d’Ossau peut se faire même en hiver, la preuve avec ces traces au sol !

(réservé pour des alpinistes chevronnés)

.

Quelques photos extraites du panorama.

.

.

Grande Arcizette (2513m) et Pic d’Amoulat (2595m).

.

La station d’Artouste (1934m).

.

La vue vers le Lurien.

.

Le Lurien (2826m).

.

Vers le Sud-Ouest.

.

Pic des Moines (2349m).

.

Vers les lacs d’Ayous qui sont enneigés.

.

.

Les sommets annotés extraits du Panorama à 360°.

.

Vers le lac de Bious-Artigues (1422m).

.

Attention de ne pas trop se rapprocher du vide côté village de Gabas,

.

1000m plus bas !

.

Vers le col de Suzon où malheureusement un randonneur a été retrouvé mort hier matin. Il était bien chaussé et descendait vers le refuge de Pombie mais certainement sans crampons/piolet et sur une neige dure et cartonnée comme en ce moment, ça ne pardonne pas !

.

Cabane de Magnabaigt (1700m).

.

Je suis resté 2h00 au sommet en espérant photographier des Isards ou des rapaces.

Pour les Rapaces, pas un à l’horizon et pour les Isards, regarder cette petite harde qui est à plus de 400m de distance et qui m’ont déjà repéré avec ma belle polaire rouge.

.

2 jeunes isards qui se tirent la bourre !

.

.

4 randonneurs arrivent sur la crête Lavigne/Chérue.

.

Ils feront toute la crête jusqu’au Pic Chérue (2195m) en crampons/piolet bien sûr.

Voir le topo de ce circuit dans le sens inverse.

.

Après avoir passé 2 bonnes heures au sommet, retour par le même itinéraire que la montée.

.

La désescalade de la petite cheminée.

.

Je retrouve mes accessoires pour la descente.

.

L’itinéraire de retour qui est le même que celui de la montée.

.

La partie délicate où il ne faut pas glisser.

.

.

Le retour au col de Lavigne (10 petites minutes depuis le sommet).

.

La traversée en devers pour ne pas trop remonter par la suite.

.

.

Une dernière vue sur ce beau petit sommet de la vallée d’Ossau.

.

La vue sur la petite station d’Artouste avec son lac de Fabrèges en bas de la station.

.

Laisser la cabane de Chérue sur la droite,

.

et rejoindre l’entrée de la forêt (plein Nord).

.

Contrairement à la montée, j’ai gardé pendant 1km de descente dans la forêt mes crampons au pieds.

.

Pas vraiment dangereux, mais une petite glissade est vite arrivée et pour le dernier jour de l’année,

vaut mieux ne pas se retrouver aux urgences pour une entorse ou pour une fracture.

.

Retour au Pont de la Sagette avec la vue sur le lac de Fabrèges (1h35 depuis le sommet) compter entre 1h30 et 2h00)

.

Lien en hivernal pour la boucle par les Pics de Chérue (2195m) et Lavigne (2018m).

8 réponses
  1. MENU
    MENU dit :

    Bonne année 2020, que celle-ci t’apporte la santé, la joie et de belles sorties sur les sentiers pyrénéens;

    Encore une fois de magnifiques photos pour cette sortie hivernale que l’on regarde avec plaisir.

    Amicalement.

    Gilles

    Répondre
  2. liliane
    liliane dit :

    Bonjour Mariano ,

    C’est un topo bien hivernal avec de la neige, avec le soleil dans le loin c’est superbe !

    De très belles images,
    Merci Mariano de nous faire en profiter pour la fin de l’année

    Amitiés et merci

    Répondre
  3. Marie
    Marie dit :

    Bonjour Mariano
    Merci de ce très bel album qui me fait randonner sans crampons et …sans effort ! Toujours des images superbes !!! Quoi de mieux pour commencer l’année ….je te souhaite de continuer de parcourir la montagne comme un isard pour ton plus grand bonheur et le nôtre… bises

    Répondre
  4. JOAQUIN
    JOAQUIN dit :

    Mariano, el bello paseo de la mañana del dia 31 de diciembre, último del año, es el mejor “aperitivo” para recibir el 2020 con tu gente, las doce uvas y una copa de champán; que sea venturoso para ti y te permita seguir con tus recorridos.Salud y saludos.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à liliane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...